Apple s’émancipe un peu plus de ses partenaires financiers pour Apple Pay Later

Mickaël Bazoge |

Après plusieurs mois de rumeurs, Apple a finalement dévoilé cette semaine un nouveau service financier — et fait un pas de plus dans la création d’une banque en bonne et due forme. Apple Pay Later va permettre aux États-Unis de fractionner un achat en quatre versements à payer sur six semaines.

Ce service « buy now pay later » est sans frais ni intérêts, pour autant bien sûr qu’on rembourse en temps et en heure. Apple Pay Later peut servir pour régler n’importe quel achat, il suffit de le sélectionner en utilisant Apple Pay.

Contrairement à l’Apple Card, pour laquelle le constructeur a fait appel à Goldman Sachs pour l’infrastructure financière, et à ses autres services liés de près ou de loin à Apple Pay, la Pomme prend à sa charge la plus grosse partie des opérations pour Apple Pay Later, croit savoir Bloomberg.

C’est donc une filiale, Apple Financing LLC, qui s’occupe des aspects « de l’ombre » d’Apple Pay Later : vérification du score de crédit du client qui va déterminer s’il peut bénéficier du service, et décision finale pour le prêt. Le service fait toujours appel à des partenaires de longue date comme Goldman Sachs et Mastercard, mais leur rôle à tous les deux est plus réduit.

Tout cela participe du projet baptisé « Breakout », qui vise à intégrer à terme toutes les pièces du puzzle pour s’occuper en interne de tous ces services financiers. La prochaine étape pourrait être l’abonnement à l’iPhone, qui serait lancé cet automne en même temps que la nouvelle gamme de smartphones.

Apple voudrait multiplier les services financiers avec sa propre infrastructure

Apple voudrait multiplier les services financiers avec sa propre infrastructure


avatar Lameth | 

J’attends l’abo iPhone avec impatience.
J’ai géré de voir ce qu’ils vont proposer. Et surtout si cela sera accessible à la France.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Lameth

Personnellement je ne pense que ce sera dispo en France … malheureusement.

avatar raoolito | 

@Lameth

+1

avatar iwizzz | 

J’ai du mal à identifier à qui ce service s’adresse.
Qui n’a pas la possibilité de régler en une fois mais peut se permettre un crédit sur 6 semaines?

avatar pelipa91 | 

@iwizzz

Tout dépends l’achat et la somme mais oui, si tu n’est pas capable de te payer ton produit en 1 fois c’est qu’il est trop cher pour toi.

avatar iwizzz | 

@pelipa91

si tu n’est pas capable de te payer ton produit en 1 fois c’est qu’il est trop cher pour toi

Soit t’as un très gros salaire, soit t’as pas de voiture je suppose ?

avatar pelipa91 | 

@iwizzz

J’ai un salaire correct et je met de côté et achete cash (mes deux autos). Seul ma maison est à crédit.

avatar iwizzz | 

@pelipa91

Donc tu comprends l’utilité d’un crédit.
Tu peux utiliser ta machine à laver tout de suite, mais tu la payes sur les 6 prochains mois sans intérêts - ca à du sens, surtout si tu as besoin de t’équiper en même temps d’un sèche linge et d’une tondeuse à gazon.

Ma question initiale se rapportait à la durée du crédit, 6 semaines c’est assez étonnant - mais pas tellement du point de vue US avec salaire à la semaine, comme souligné par qqun plus haut.

avatar pelipa91 | 

@iwizzz

C’est semaine là

avatar fredsoo | 

@pelipa91

Parfois il n’est pas sans intérêt de jouer du crédit, surtout si celui ci à un taux bas.
Mais pour des sommes qui restent à ma portée je préfère aussi m’auto financer.

avatar pelipa91 | 

@fredsoo

Oui, un crédit pour une maison, je vois mal comment faire autrement.
Pour une voiture, je peux le concevoir
Mais pour le reste, faut vivre avec ses moyens et pas s’endetter avec des crédits à la conso qui pénalisent pour tout le reste.

Après il y a les pros pour qui crédit rime avec défiscalisation. Là je comprends aussi.

avatar fredsoo | 

@pelipa91

Entièrement d’accord avec toi.

avatar idhem59 | 

Après, la notion de "vivre à crédit" est toute relative.
Si j'ai un gros achat a faire, disons plusieurs milliers d'euros et que je ne l'ai pas anticipée à l'avance, je préfère l'étaler sur 3 ou 4 mois sans ou avec peu de frais, plutôt que d'impacter le budget de la famille ou de piocher dans mon épargne qui me rapporte très largement plus que les éventuels frais de la facilité de paiement.

avatar pelipa91 | 

@idhem59

Il ne faut pas voir uniquement le coût financier. Il y a aussi des taux d’intérêts différent lorsque vous souhaitez contracter un crédit immo en fonction de si vous avez dès crédits conso ou non. Et là il faut avoir de sacré bons placements.
Après je comprends l’argument. Les crédits ont le mérite d’exister pour ceux qui n’ont pas les moyens mais la nécessité.

avatar lepoulpebaleine | 

@idhem59

« mon épargne qui me rapporte très largement plus que les éventuels frais de la facilité de paiement. »

Faire fructifier son épargne, aujourd’hui c’est assez difficile. Le livret A, on laisse tomber, les assurances vies une sont plus du tout ce qu’elles étaient. À part investir dans l’immobilier (ce qui n’est pas donné à tout le monde) je ne vous pas trop comment faire.

avatar shaba | 

@iwizzz

Ca peut être intéressant pour un achat important, comme un iPhone. L’étalement permet d’avoir son salaire entre temps.

avatar fte | 

@shaba

"un achat important, comme un iPhone"

Important ? Dans quel sens important ? Coûteux tu voulais dire, j’imagine, parce qu’important, ça se discute je pense.

avatar shaba | 

@fte

Coûteux bien entendu mais ça reste un achat important au sens de l’usage aussi :)

avatar fte | 

@shaba

"Coûteux bien entendu mais ça reste un achat important au sens de l’usage aussi :)"

Quels usages nécessitent un smartphone coûteux qu’un smartphone d’entrée de gamme ne saurait remplir à satisfaction ?

Un smartphone est important. Encore que. Un iPhone ? Discutons. :)

avatar shaba | 

@fte

J’ai dit iPhone parce que je suis client mais smartphone convenait au sens large :)

avatar byte_order | 

@shaba

Ben au sens large, un smartphone tout à fait correct se trouve pour 200€.
Si vous avez besoin d'étaler en 6 fois un achat de 200€, l'achat en urgence d'un smartphone n'est probablement pas, malheureusement, votre seul souci, et ce à court terme.

> L’étalement permet d’avoir son salaire entre temps.

On peut aussi demander à son employeur d'avoir un versement anticipé d'une partie de son salaire, hein.

avatar shaba | 

@byte_order

Chacun fait comme il l’entend mais si on a la possibilité de payer en 4 fois sans frais on peut trouver ça intéressant. Je m’en servirai s’il s’avère que l’offre est proposée ici.

avatar r e m y | 

En Amérique du Nord, ce n'est pas rare d'avoir des jobs payés à la semaine. Donc étaler sur 6 semaines permet de repartir un achat sur 6 salaires.

avatar iwizzz | 

@r e m y

Juste, je n’avais pas pensé au paiement à la semaine, pas très courant par ici. Merci!

avatar Paquito06 | 

@r e m y

“En Amérique du Nord, ce n'est pas rare d'avoir des jobs payés à la semaine. Donc étaler sur 6 semaines permet de repartir un achat sur 6 salaires. “

Pour les industries du mining, BTP, et qq usines, (payés a l’heure) sinon c’est 90% toutes les deux semaines 🤓

avatar r e m y | 

Dans les années 90 j'étais conférencier (et chercheur pour le compte du CNRS français) au MIT à Cambridge, j'étais payé à la semaine pour les conférences que j'assurais, ce que je trouvais vraiment bizarre à l'époque (mais comme je payais aussi mon studio à la semaine, j'ai fini par ne plus y faire attention).

avatar Paquito06 | 

@r e m y

“Dans les années 90 j'étais conférencier (et chercheur pour le compte du CNRS français) au MIT à Cambridge, j'étais payé à la semaine pour les conférences que j'assurais, ce que je trouvais vraiment bizarre à l'époque (mais comme je payais aussi mon studio à la semaine, j'ai fini par ne plus y faire attention). “

Ca peut etre pratique, oui. 1 americain sur 4 n’a pas de savings, un autre quart n’en a que pour 3 mois.

avatar Paquito06 | 

@iwizzz

“Qui n’a pas la possibilité de régler en une fois mais peut se permettre un crédit sur 6 semaines?”

Ca n’a pas de sens de payer en cash immediatement alors que tu peux payer plus tard a zero frais, financierement parlant.

avatar hogs | 

"Ca n’a pas de sens de payer en cash immédiatement alors que tu peux payer plus tard a zero frais, financièrement parlant." Sur le principe tu as raison, mais dans la vie du citoyen lambda ça n'a aucun impact, financièrement parlant car il faudrait dépenser des sommes folles pour profiter du report pour placer cet argent.
Et j'imagine qu'en cas de retard de payement les intérêts sont là pour financer avantageusement la mesure.

avatar Paquito06 | 

@hogs

“"Ca n’a pas de sens de payer en cash immédiatement alors que tu peux payer plus tard a zero frais, financièrement parlant."
Sur le principe tu as raison, mais dans la vie du citoyen lambda ça n'a aucun impact, financièrement parlant car il faudrait dépenser des sommes folles pour profiter du report pour placer cet argent. “

Plusieurs milliers de dollars chaque mois, avec les cartes de credit, ca va vite. Tu peux rebalancer d’une carte sur une autre a zero frais. Mais c’est le systeme, faut savoir en jouir.

“Et j'imagine qu'en cas de retard de payement les intérêts sont là pour financer avantageusement la mesure.”

Comme une carte de credit classique, 15-30%.

avatar raoolito | 

@hogs

j'ai acheté le HHD externe en urgence ya pas 2sem le lendemain du crash du precedent. indispensable pour bosser, mais pas envie de grever les finances. Amazon m'a proposé un 4x sans frais, j'ai sauté sur l'occasion et pourtant j'aurais techniquement pu le payer cash

avatar fte | 

@Paquito06

"alors que tu peux payer plus tard a zero frais, financierement parlant."

Si tu places l’argent que tu devras verser dans l’intervalle, avec des rendements juteux, théoriquement tu as raison. En pratique le crédit privé ne permet pas de payer plus tard en plaçant l’argent dans l’intervalle, mais d’acheter plus tôt alors que l’argent n’est pas dans nos mains et ne le sera en réalité jamais.

C’est sans intérêt financier pratique. Pour le client. Le vendeur lui adore bien entendu. Pourquoi le ferait-il sinon ?

avatar Paquito06 | 

@fte

“C’est sans intérêt financier pratique. Pour le client. Le vendeur lui adore bien entendu. Pourquoi le ferait-il sinon ?”

Parce que sur le volume de clients, les delinquants (paiement) rapportent bien plus avec les APR (agios) que l’argent avancé à taux zero (taux evidemment inferieur aux APR).

avatar byte_order | 

@Paquito06
> Ca n’a pas de sens de payer en cash immediatement alors que tu peux payer plus tard
> a zero frais, financierement parlant.

Depuis quand ne pas avoir de dette n'a aucun intérêt financièrement !?

On voit dans votre remarque que le modèle américain basé sur l'endettement vous êtes devenu très familier.

Pour vos créanciers de vous savoir endetté mais surtout capable d'honorer leur remboursement en temps et heure à un fort intérêt financier pour eux (en gros, suivre votre profil d'endettement leur permet de vous proposez d'autres endettements, ou/et vous faire payer avec grosse marge vos retards qui apparaitront passé un seuil d'endettement, seuil qu'ils feront tout pour vous incitez à le dépasser, et pour cause !)

Pour le débiteur, avoir peu de dette c'est avoir plus de marge pour faire face à plus d'imprévu financier, et donc plus de marge pour échapper à ces pénalités de retards de paiement.

Le système de santé américain, et d'une manière plus générale l'état de santé d'une majorité d'américain, démontre chaque jour à quel point chacun, un jour, rencontre un imprévu financier.

On pourrait parler aussi du taux d'endettement sur 20 ou 30 ans de tout une génération de jeunes qui ont du s'endetter fortement pour pouvoir obtenir un diplôme suffisant pour espérer vivre d'autre chose que de petits boulots...

A chaque fois que vous devez quelque chose à quelqu'un, vous avez un peu moins de liberté.
Avoir un peu plus de liberté n'a aucun intérêt depuis quand !?

avatar Paquito06 | 

@byte_order

“> Ca n’a pas de sens de payer en cash immediatement alors que tu peux payer plus tard
> a zero frais, financierement parlant.

Depuis quand ne pas avoir de dette n'a aucun intérêt financièrement !?

On voit dans votre remarque que le modèle américain basé sur l'endettement vous êtes devenu très familier.”

Parce que la dette ne coute rien. Je suis familier du modele car je le maitrise, bien avant d’avoir immigré aux US. Si la dette est gratuite, utilise la, regle de base. Si elle est payante, ca devient plus complexe, faut analyser le cout du credit.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

“Pour vos créanciers de vous savoir endetté mais surtout capable d'honorer leur remboursement en temps et heure à un fort intérêt financier pour eux (en gros, suivre votre profil d'endettement leur permet de vous proposez d'autres endettements, ou/et vous faire payer avec grosse marge vos retards qui apparaitront passé un seuil d'endettement, seuil qu'ils feront tout pour vous incitez à le dépasser, et pour cause !)”

Oui, si retard il y a. Faut etre plus malin et pas souscrire, etre delinquant dans les paiements, et se retrouver avec un taux absurde, on est d’accord. A prtit du moment où tu payes en temps et en heure, le minimum ou full, sans declencher des frais (taper dans les taux, agios quoi), c’est tout bon.

avatar Paquito06 | 

@byte_order

“Le système de santé américain, et d'une manière plus générale l'état de santé d'une majorité d'américain, démontre chaque jour à quel point chacun, un jour, rencontre un imprévu financier.”

On n’est plus dans le partenaire financier, c’est un autre monde le systeme de sante. Et ca rejoint un de mes posts plus haut où je parlais de savings. Mais rien n’est gratuit, meme en France. Y a bien qq’un qui paie, la boite par l’intermediaire des cotisations salariales ou charges patronales, ou les impots, mais ca coute qq chose. Alors oui, les cartes vitales, les remboursements secu, c’est beau, mais j’ai pareil (en fait, bien mieux) avec mon assurance sante aux US par l’intermediaire du taff qu’en France, mais c’est la boite qui paye et donc c’est transparent pour moi. La difference, c’est que si t’as un taff de merde ou pas de taff aux US, t’es mort. Mieux vaut etre riche aux US qu’en France, mieux vaut etre pauvre en France qu’aux US, tout est dit.

“On pourrait parler aussi du taux d'endettement sur 20 ou 30 ans de tout une génération de jeunes qui ont du s'endetter fortement pour pouvoir obtenir un diplôme suffisant pour espérer vivre d'autre chose que de petits boulots...”

Une bombe a retardement, ca, a moins de faire l’Ivy League. Alors oui, si tu fais l’IL, tu sors jeune graduate avec un taff qui paie et tu rembourses sous 2-3 ans si t’es pas trop debile, mais si tu fais une toute autre ecole moins prestigieuse mais tout autant onereuse, t’es mal barré pour ton pret. Faut savoir lire un peu les debouchés et se connaitre.

“A chaque fois que vous devez quelque chose à quelqu'un, vous avez un peu moins de liberté.
Avoir un peu plus de liberté n'a aucun intérêt depuis quand !?”

Non, la liberte tu l’as quand tu es independant financierement et que tu sais gerer ton budget, peu importe ce que tu dois ou pas. Tu leux avoir des encours de credit tres elevés, si tu assures derriere t a aucun souci. Mais si tu souscris comme un gaga, comprend rien aux APR, interets composés, enfin si t’es pas eduqué financierement, alors tu vas au crash, et t’as liberte elle te passe au dessus du ciboulot.

avatar ohmydog | 

@iwizzz

Quand t’es payé à la semaine, c’est plutôt bienvenu

avatar DarKOrange | 

@iwizzz

Parce qu’aux USA on peut être payé à la semaine… donc repartir sur 6 salaires.

avatar valcapri | 

@iwizzz

Par exemple, on peut vouloir s’acheter le Mac Studio et l’étaler sur plusieurs semaines. C’est juste la limite de la carte de crédit qui peut poser soucis.

avatar gwen | 

@iwizzz

Aux usa certains boulots sont payés à la semaine et non au mois comme en france. C’est même assez courant. Donc c’est en effet intéressant pour fractionner facilement un achat selon sa paye.

avatar Patdic | 

Très juste, ou alors une brique de plus pour la future banque Apple ?

avatar hogs | 

On patiente 6 semaines pendant lesquels on met de l'argent de côté et ensuite on achète. Pas besoin de crédit ou alors c'est que on est déjà dans la m...

avatar Teeto | 

@hogs

Sauf quand tu es payé à la semaine et que ça marche plutôt comme ça ici. Mais oui on peut tjr se passer de crédit en étant un peu plus patient!

avatar byte_order | 

@Teeto

Cela ne change rien, d'être payé à la semaine.
Si vous n'avez pas 6 semaines de salaire en épargne, pouvoir payer de manière étaler vous expose au même risque d'endettement et de perte d'emploi que si votre salaire était versé mensuellement ou même toutes les 6 semaines, hein.

Cet étalement est juste synchronisé avec la vie à crédit typique des américains.
Et ce taux zéro est financé par les agios énormes qui seront pris sur la faible part de ceux qui ne pourront pas rembourser ce crédit.

Et c'est plus rentable pour le créancier que de seulement pouvoir vendre à ceux qui sont solvable pour la totalité du prix : on capte une clientèle moins solvable qui ne pouvait pas envisager l'achat jusqu'à présent, et les agios non négligeables sur la minorité qui aura du mal à rembourser viendront en plus augmenter les recettes captées.

Tout bénef.

avatar Teeto | 

@byte_order

Ah mais je suis bien au fait de tout cela et d’accord.
Mais à la question à quoi ça sert et bien à consommer davantage et même plus que ce que l’on pourrait / devrait

avatar Androidios | 

6 semaines ?? Inutile ici. Pour moi 4x sans frais c est sur 4 mois 😅 je suis pas payé full chaque semaine et demie lol

avatar fte | 

La location de l’iPhone est sans doute une voie de sortie pour Apple des obligations légales de stores alternatifs ou de sideloading. Appareil propriété d’Apple, la pomme peut imposer ses règles prévues au contrat de location qui a beaucoup plus de libertés qu’une licence logicielle en tout cas dans mon pays.

Je prie que l’app store sera exclusif sur ces iPhone loués. Mais comme tout pari, il y a un risque non négligeable de se planter. ;)

avatar andr3 | 

@fte

Bien vu ;-)

avatar byte_order | 

@fte

A voir s'il s'agit vraiment de location. S'il s'agit d'achat à crédit, la pleine propriété démarre à l'achat, pas à la fin du remboursement du crédit.

C'est pas très clair, mais j'ai l'impression qu'Apple se dirige vers un leasing, avec une partie payée dès le début et ensuite un abonnement mensuel. Si c'est le cas, cela restera ambigu, qu'est-ce qui se passe si on stoppe l'abonnement : Apple reprend l'appareil et rembourse la partie payée, y'a une option d'achat final type leasing ?

Mais oui, cela me semble clair que si Apple devient réellement "chez elle" dans le cadre d'une formule de location d'iPhones, l'aspect store unique imposé ne pose plus de problème ni pour l'utilisateur/abonné ni pour l'éditeur d'app.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR