Bouygues Telecom continue seul son chemin de croix

Stéphane Moussie |

Très affaibli depuis l'arrivée de Free Mobile (19 millions d'euros de perte opérationnelle au premier trimestre), Bouygues Telecom vient d'annoncer la teneur du plan de restructuration qui doit lui garantir un « avenir autonome ».

Le mariage avec SFR n'ayant pas eu lieu, Bouygues Telecom est le plus vulnérable des quatre opérateurs. Olivier Roussat, le directeur général, a indiqué que les négociations avec Orange et Free pour une vente « n'ont pas abouti ». Sans échappatoire à court terme, la filiale du groupe Bouygues prend donc des mesures pour subsister par ses propres moyens.

L'entreprise va repenser son positionnement autour de trois axes :

  • Développer les nouveaux usages et l’internet mobile en poursuivant les investissements dans le réseau mobile pour maintenir le rang de Bouygues Telecom
  • Libérer le marché de l’internet et de la téléphonie fixe en proposant de nouvelles offres technologiques tout au long de l’année, à des prix très agressifs
  • S’engager encore plus fortement au service des clients, en leur proposant le meilleur de la vie connectée, avec un accompagnement de qualité

À propos des nouvelles offres, qui devraient être moins nombreuses et plus simples, Olivier Roussat a promis « un passage automatique sur une offre plus avantageuse » pour les clients actuels.

Les économies, puisqu'il est avant tout question de cela dans un plan de restructuration, se feront sur le personnel. La simplicité des offres sera synonyme de suppression de postes chez les conseillers clientèle et dans les services marketing et informatique. Bouygues Telecom prévoit au total environ 1 500 suppressions de postes, soit 17 % des effectifs actuels. L'entreprise va privilégier les départs volontaires et les reclassements en interne, mais des licenciements sont inéluctables. Leur nombre n'a pas été avancé à ce stade du projet.

Certains investissements seront épargnés. Les boutiques seront préservées et modernisées. Le déploiement du réseau fixe et mobile va quant à lui continuer. Bouygues Telecom devrait investir environ 500 millions d'euros par an dans son réseau comme il l'a fait jusqu'à maintenant.


avatar lmouillart | 

Bouygues Telecom était déjà en bout de course en 2006 ... , la faute à un réseau exécrable à l'époque.

avatar tofssy | 

S’engager encore plus fortement au service des clients, en leur proposant le meilleur de la vie connectée, avec un accompagnement de qualité

Je me maaaarre !

avatar Liena | 

Je propose un p´tit oligopole histoire de se mettre d'accord sur :
-une remontée des prix (il faut sauver, encore, le soldat BT) ;
-une remontée des prix (pour aider le soldat SFR et Num´ pour accéder au futur grâce au câble) ;
-une remontée des prix pour qu'Orange arrête de donner plus aux actionnaire alors qu'il à moins ;
-une remontée des prix pour que FreeMobile accélère son réseau...
(Ouf, je n'ai oublié personne ??)

avatar L_D_P | 

@Imouillard
Le réseau exécrable n'est visiblement pas un problème pour Free....

avatar Powerdom | 

Ah oui les romanichels sur la pelouse.

Je pense bien aux 1500 qui vont perdre leurs travail...

avatar boubloux | 

@Powerdom :
Free a combien de boutique en France déjà ?
C'est facile de faire des bas prix quand on a pas de réseau pas d'employer et pas de calm center en france

avatar HeDude | 

@boubloux :
Pas de call center en France ? Mais mon pauvre Free n'a presque que ca ! Paris, vitry, colombes, Marseille, Bordeaux, et un seul call center au Maroc. Surtout aucun n'est un sous traitant ! Même celui du Maroc est du groupe Iliad/Free ! Idem pour les boutique, ce ne sont pas des franchises commercial, et Free en ouvre de plus en plus...

avatar 406 | 

Le prix de petits dépassements de forfait était une blague chez eux. Bien content d être parti

avatar Jack Pot | 

Les pauvres. Pour moi Bouygues a toujours eu une image de bon rapport qualité prix. C'est toujours eu qui ont eu les tarifs les plus acceptables que ce soit en 3G ou en 4g sans s'en mettre pleins les fouilles comparées à Orange et SFR

De plus ils ont amélioré ce qui est à mon sens un point important c'est la relation client même si il y a des cas isolés.

avatar royalclik | 

moi j'ai essayer Bouygues il y'a 15 Ans, ils étaient a la traine comparé a SFR et France Telecom.
J'ai réessayé pour la Box, il n'y a pas longtemps (sans a priori) eh bien rien n'a changé :
Ils ont le réseau le plus pourri, Leur box se déconnecte tout le temps, elle ne lit pas tous les fichiers divx, une interface qui date de 10 ans... Alors les engendrent dire qu'ils vont "libérer Internet"....
Je ne connais personne qui regrettera Bouygues. Cette entreprise vit sur une autre planète, c'est juste une Blague !

avatar Olive777 | 

Ah bah voila le commentaire le plus crétin qu'il m'ait été donné de lire depuis un bon moment...

avatar royalclik | 

et ca le commentaire le plus inutile...

avatar Toutatis | 

Pour pas de soucis avec b&you..
Pour moi c'est sfr !!
Il sont carrément hors course avec des forfait abusif et une qualité réseau carrément minable.

avatar seyed | 

+1
B&You 4G ça marche plutot pas mal.
SFR, le réseau le plus pourri qui existe (après Free mobile)

avatar HeDude | 

@seyed :
Je venais de FM qui marchait pas trop mal (enfin sur antenne Orange ca rame beaucoup sur les antennes Free que du bonheur !) et ai voulu profiter de l'offre SFR red a 9,99 (3Go tout illimité), et bien réseau catastrophique encore pire que Free en itinérance ! A la suite de ca j'ai pris BT pour la 4G (cause iphone5) et ca marche nickel ;-). Donc pour moi SFR est le pire et de loin même pire que FM.

avatar jackhal | 

Pareil (sans le passage par SFR). Passer de FM à B&Y a été un vrai bonheur.
J'ai maintenant un peu de recul pour l'avoir utilisé un peu partout dans Paris mais aussi plusieurs villes de provinces, en campagne, au bord de la mer... la 4G est présente à bien plus d'endroits que je ne le pensais et même en 3G, la 3G B&Y ou la 3G ultra bridée (très souvent) de Free c'est pas du tout la même chose.
J'encourage tous les possesseurs d'iPhone 5 a tester B&Y ne serait-ce qu'un mois. Peut-être que ça ne sera pas terrible pour tout le monde mais quand ça marche en 4G (et c'est souvent), c'est un vrai bonheur.

avatar Toutatis | 

Pourtant*

avatar SonyTEL | 

royalclik 11/06/2014 - 20:58
moi j'ai essayer Bouygues il y'a 15 Ans, ils étaient a la traine

Pour info Bouygues est arrivé en 2001, soit maxim aujourd'hui 13 ans !
Janvier 2012 ils avaient 11 millions de pigeons, juin 2014 ils en ont toujours 11 millions...
Et avec des revenu nettement inférieurs à janvier 2012...
Ont à la certitude aujourd'hui qu'il y a plus d'entente sur les prix par les 3 voleurs...

avatar royalclik | 

Houlla 13 pardon Pas 15 ca change euh bah....rien en fait....
"revenuS" "On a la certitude"

avatar Olive777 | 

Euh... Bouygues n'a pas démarré en 2001 mais en 1996....

avatar MrFloyd | 

@SonyTEL :

Test public en 95, ouverture commerciale en 96. Ils ont été les premiers à proposer le forfait en France (de mémoire quelque chose comme 2h d'appel pour 180F), mais ont souffert d'un réseau au déploiement tardif, puis d'une réputation qui leur a collé aux baskets.
Difficile de dire si la réputation est fondée ou non, je lis ci-dessus que SFR est le pire réseau, moi j'ai fait les 4 opérateurs depuis l'arrivée du low cost sans engagement et c'est SFR qui a ma préférence.
J'avais auparavant été client de Bouygues pendant 14 ans pour les mêmes raisons que les clients de Free aujourd'hui : on préfère l'agitateur, celui par qui la baisse des prix arrive.

avatar Alyena | 

Juste une manœuvre pour faire monter les enchères. Free finira par obtenir ce qu'elle veut. Bouygues aussi.

CONNEXION UTILISATEUR