Déploiement 4G : Bouygues Telecom, Orange et SFR dans un mouchoir de poche

Mickaël Bazoge |

Qui va piano va sano, c'est l'adage embrassé par les opérateurs depuis le début de l'année en matière de déploiement de sites 4G. Selon le dernier coup de sonde (PDF) de l'ANFR, les mises en service de sites 4G ont progressé de 0,9%, ce qui n'est pas la même chose que les demandes d'autorisation pour les sites 4G dont le nombre a augmenté de 1,1%. Des hausses mesurées donc, à l'image de ce que l'Agence nationale des fréquences avait enregistré en janvier.

La carte interactive de l'observatoire de l'ANFR donne des renseignements précis sur la couverture réseau (2G, 3G et 4G) de son coin de pays.

Bouygues Telecom reste en tête des opérateurs ayant activé le plus de sites 4G (14 697 en métropole), mais il n'ajoute que 41 sites supplémentaires. Orange, en seconde position, a produit un bel effort avec 313 activations pour un total de 14 603 sites. SFR a activé 126 sites 4G en février et affiche un total de 14 506 sites. On le voit, ces trois opérateurs se tiennent véritablement dans un mouchoir de poche. Free Mobile est comme d'habitude bien à l'arrière avec 10 058 sites, mais le trublion en a tout de même activé 164 le mois dernier.

En tout, on dénombre 35 088 sites 4G activés sur l'ensemble de la France, sur un total de 39 385 sites. Les quatre opérateurs se sont engagés en fin d'année dernière à mettre le paquet sur la couverture des zones blanches et des réseaux de transport, via un investissement de 3 milliards d'euros.


avatar corse34 | 

Bouygues ils font bien rire avec leur 4G en bois. Je capte la 4G et rien ne charge. Vivement une offre de Free ou SOSH

avatar bes | 

@corse34

Depuis quelques jours, idem pour moi.... que se passe t’il avec la 4g bouygues ?

avatar bes | 

@corse34

En ce moment c’est un peu la folie pour moi, box SFR fibre bloquée sur étape 1 depuis 48h, 4G bouygues sur mon tel a la ramasse, en plein Montpellier ! Et pour finir mon 6s « bugué »depuis iOS11.....

Deconnecting people

avatar Desseaux | 

Je comprends pas le besoin d’investir dans 4 réseaux.
Estce qu’on construit 4 autoroutes côte à côte pour voir qui est le moins cher ou le plus efficace ?
Ils devraient mutualiser : certaines zones ne gagnent rien à avoir 4 antennes, alors qu’une ça serait déjà pas mal.
Et on met en place un système de facturation entre opérateur ( au même titre que les sms sont facturés lors d’échange entre les opérateurs...).
Moins d’antenne : les partisans contre les ondes seront content.
Moins d’antenne : moins cher, donc potentiellement un gain.

Parce qu’investir dans des antennes tous les 10 ans, ça va commencer à devenir une vaste blague ...

avatar seb5454 | 

@Desseaux

C’est pas si simple...
S’il y avait un seul réseau il n’y aurait pas 4 fois moins d’antennes...
Orange procède 50% de PDM, en conséquence dans chaque lieu de vie il installe des antennes pour couvrir 50% de la population environ.
Bouygues, SFR, free pareil....
Si tu construits un seul et unique réseau tu vas diminuer de peut être 20% le nombre d’antenne...
Ensuite ça enlève à chaque opérateur la possibilité de confectionner un réseau comme il le souhaite...développer à son rythme...
Imagine l’inertie si 4 opérateurs doivent se mettre d’accord sur les équipements, antennes ect....
Je pense que là meilleur solutionne est celle de Bouygues SFR, mutualisation d’une parti du réseau sur les zones non dense, et ensuite chacun fait ce qu’il veut pour les zones dense...

avatar hamahiru | 

@Desseaux

Tout à fait raison, si à l’époque des privatisations des télécoms, on avait privatisé les infrastructures et les services indépendamment on n’en serait pas là.
De la même façon, on peut comparer avec les autoroutes ou les rails et les trains.
De mon point de vue, c’est un véritable gâchis.

avatar ruru75020 | 

@Desseaux :

C’est inconcevable pour plusieurs raisons :

Comment les opérateurs pourraient se gargariser de disposer de tant ou tant de sites 4G s’il y avait mutualisation des installations...
Ensuite il faudrait multiplier par 2 ou 3 le nombre d’antennes et d’infrastructures car il y aurait alors beaucoup beaucoup plus d’abonnés par antennes. Le débit serait alors lamentable. Donc en vérité cela ne coûterait pas moins mais beaucoup plus cher. C’est différent pour la fibre où dans une installation d’immeuble, le boîtier d’exploitation est commun. Mais chaque opérateur doit tout même ramener sa fibre jusqu’au pied de l’immeuble sinon les débits seraient tout aussi lamentable sur le partage d’une fibre pour n abonnés.

avatar zoubi2 | 

@ruru75020

"Ensuite il faudrait multiplier par 2 ou 3 le nombre d’antennes et d’infrastructures car il y aurait alors beaucoup beaucoup plus d’abonnés par antennes. Le débit serait alors lamentable"

Tout est dit... Tout ce qu'on puisse espérer c'est qu'ils mutualisent le max de pylônes.

avatar iPop | 

@ruru75020

Conclusion : l’humain est stupide.

avatar Bigdidou | 

@iPop

"l’humain est stupide."

Par rapport à quoi ?

avatar iPop | 

@Bigdidou

Sincèrement ?...par rapport à tout. ?

avatar Malum | 

Donc, vous-même, vous êtes tout stupide sauf si vous n’êtes pas humain.

avatar iPop | 

@Malum

?merci de me le rappeler.

avatar Mac13 | 

Ici c'est mitigé car ca bascule entre 3G et 4G : je suis plus près de relais 3G qui domine plus que la 4G qui est plus loin...
?___??_____________?

avatar Bigdidou | 

Bouygues fait son chemin, mine de rien.

avatar pagaupa | 

Qu'on nous lâche avec cette 4G au débit minable même chez Orange, quand on a la chance de la capter à la campagne...

avatar falemaster | 

Suis je le seul a remarquer ces derniers mois une degradations de la qualité du reseau bouygues ?

avatar fevre53 | 

Non et Pour eux c’est normal ??

avatar Delta4 | 

4G Orange, 3 barres sur l’iPhone, débit dix-neuf : 1,5 Mb/s !
Ça c’est de la 4G !

avatar Delta4 | 

Pas dix-neuf mais down !

avatar ruru75020 | 

@zoubi2 @ipop

Vous n’avez pas idée du coût financier que représente l’installation d’antennes et les contraintes qui sont liées.

A titre d’exemple, regardez sur Google le nombre impressionnant de contestations de groupes de personnes refusant l’installation de nouvelles antennes à proximité de chez eux. La peur des ondes la plupart du temps. Ça ralentit énormément Free dans son déploiement entre autre. Parfois ce sont même des collectivités qui refusent. A paris ce fus le cas dans de nombreux quartiers.

Enfin, il y a des normes à respecter en termes de densité d’antennes par km^2. On en peut donc pas mettre autant d’antenne que l’on veut.

Donc il est non pas question de stupidité humaine ou d’idéalisme.

CONNEXION UTILISATEUR