5G : chaud devant, techno brûlante !

Stéphane Moussie |

La meilleure configuration pour tirer parti de la 5G à l'heure actuelle, c'est de planter une tente dans la rue et de mettre son smartphone 5G dans une glacière. On pourrait croire à un sketch, et pourtant c'est vrai.

Après avoir testé la 5G dans plusieurs villes américaines avec un Galaxy S10 5G, Joanna Stern est parvenue à la conclusion que la 5G était encore très loin d'être sans défauts.

Première constatation de la journaliste du Wall Street Journal, chaleur estivale et 5G ne font pas bon ménage. À de nombreuses occasions, le Galaxy S10 5G est devenu tellement chaud qu'il a désactivé la 5G pour passer sur la 4G moins intensive. D'où la glacière pour rafraîchir le téléphone — il faut deux à trois minutes dans les glaçons pour que le Galaxy S10 5G rebascule sur la 5G.

Samsung a répondu que cet aspect allait s'améliorer au fur et à mesure de l'évolution de la 5G. En attendant, les possesseurs des tout premiers smartphones 5G risquent de ne pas pouvoir les utiliser pleinement chaque été…

Deuxième constatation, la couverture 5G est très limitée et presque exclusivement en extérieur. D'où la tente posée dans la rue. Comme nous l'expliquions dans un précédent article, les ondes millimétriques responsables des débits les plus élevés ont une portée très faible. Franchir le pas de la porte suffit à perdre la connexion 5G dans certains cas.

Par contre, les débits sont plutôt impressionnants. La journaliste a mesuré un débit moyen de 1,27 Gbit/s sur le réseau de Verizon et 1,1 Gbit/s sur le réseau d'AT&T. Cela permet de télécharger une saison complète de Stranger Things (2,1 Go) sur Netflix en moins de 40 secondes.

Les résultats sont très différents sur les réseaux 5G de T-Mobile et Sprint. Le débit moyen est de 381 Mbit/s pour le premier et 301 Mbit/s pour le second. Cela s'explique par l'utilisation de fréquences différentes : ces deux opérateurs exploitent la 5G sur la bande des 2,5 GHz qui est moins rapide que les ondes millimétriques mais qui a une bien meilleure portée.

Ces fréquences sont complémentaires, mais elles ne sont pas déployées au même rythme selon les choix et les possibilités des opérateurs. En France, la 5G commencera avec les fréquences 3,4 à 3,8 GHz qui offrent un compromis entre couverture et débit. Les ondes millimétriques arriveront plus tard.

Parmi les autres enseignements tirés par Joanna Stern, il y a la limitation de la 5G au seul débit descendant. On ne profite pas encore de la vitesse de la 5G pour uploader plus rapidement ses vidéos et autres fichiers.

Au bout du compte, le seul avantage significatif procuré par la 5G sur smartphone au cours de cette expérience aura été le téléchargement ultra-rapide d'une série sur Netflix. Pas de quoi mettre plusieurs centaines de dollars de plus dans un smartphone et un forfait compatibles. Mais il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau de la glacière : outre des améliorations attendues sur les défauts sus-cités, la 5G est porteuse d'autres avancées, notamment en matière de conduite autonome, de jeu en streaming et de casques AR/VR.

Tags
#5G
avatar vespistico | 

iPhone 2019

avatar TrollMan06 | 

@vespistico

iPhone 2020

avatar alexis83 | 

@TrollMan06

iPhone 2021

avatar romainB84 | 

@alexis83

Allez bah je joue aussi 😁
iPhone 2022

avatar Mac13 | 

@romainB84

iPhone 2023 (avec 5G+)

avatar alexis83 | 

@Mac13

Je me ravise et dirai iPhone 2024

avatar armandgz123 | 

@alexis83

Disons iPhone 2025

avatar alexis83 | 

@armandgz123

Finalement je partirai plus sur un iPhone 2026 histoire d’acheter un produit qui dure plus longtemps.

avatar informatix33 | 

@vespistico

2020 , je te rassure

avatar sebasto72 | 

Rien sur la latence constatée dans l’article original...

Bon, tant pis...

avatar J'en_crois Pas_mes yeux | 

Pas pressé d'essuyer les plâtres. Il est heureux que les constructeurs sérieux évitent aux consommateurs les déboires d'une technologie "pleine de promesses"
Allez Bon courage les bétatesteurs. Vous nous direz quand tous ça sera au point :-)

avatar fousfous | 

Pas vraiment plus rapide que la 4G donc si on oublie les ondes millimétriques qui ont une portée ridicule et qui sont bloqués par le moindre objet.
Il y a un peu trop de hype pour la 5G alors que les promesses ne sont pas extravagantes...

avatar romainB84 | 
avatar Eltigrou | 

Écarts de température sur des matériaux…
= Condensation très probable

Attention à ces histoires de glacière pour refroidir un téléphone, C’est franchement moyen

avatar colossus928 | 

@Eltigrou

Je ne vois pas pourquoi il y aurait plus de risque que maintenant.
Le téléphone sera encore plus chaud.

avatar DamienLT | 

Sylvie Horning approuve la glacière 😬
#humourpourri #jesors

avatar Carbonized | 

Il aurait été plus pertinent de faire le test en Corée du sud où la couverture 5G est largement plus développée.
Le pays est passé de la 14ème place à la 1ère place mondiale en débit mobile, en tout juste un an grâce à la 5G.
De plus il y fait très chaud et humide en été, de quoi mettre à rude épreuve les smartphones 5G.

avatar Liena | 

@Carbonized

Ou à Monaco ou San Marin 🤓

avatar Dgamax | 

C’est une blague cette 5G

avatar Glop0606 | 

La 5G,... Une techno qui pour 99% des gens n'a pas d'utilité (avec la 4G sérieusement je peux tout faire et souvent mieux qu'en Wifi) et qui a des défaults que je trouve vraiment très troublants, notamment le fait que les ondes soient si facilement stoppables, ce qui entrainera donc une multiplication des relais, et donc augmentation des ondes avec les effets négatifs que l'on peut au bas mot supputer. Donc soyons honnête c'est juste une histoire de gros sous, histoire de relancer la machine,... ferait mieux d'avoir un réseau 4G impeccable partout (notamment en campagne), ce serait plus utile...

avatar Steekus | 

@Glop0606

+1000

avatar Malouin | 

@Glop0606

CQFD !

avatar ineedsomebodyhelp | 

Oui… +1000

Surtout pour l'instant les infrastructures en face ne sont pas prêtes à de tels débits. Donc le speedtest est joli mais en usage réel ça ne change rien… Il n'y a qu'à voir la lenteur de certains services même quand on a la fibre…

Un jour ça deviendra peut-être utile, mais se précipiter sur la 5G dès le départ et changer de téléphone pour ce motif, ça semble disproportionné pour la grande majorité.

Vaut mieux à mon avis acheter un iPhone XS2 en septembre plutôt que d'essuyer les plâtres l'année suivante…

avatar pocketalex | 

"avec la 4G sérieusement je peux tout faire et souvent mieux qu'en Wifi"

4G = connexion au réseau "téléphonique cellulaire" (si l'on peut encore employer ces deux mots)

Wifi = connexion sans fil au réseau local, dépendant de la techno de la borne wifi, du type de modem/box, du type de ligne Internet

Donc la 4G mieux que le wifi, ça veut tout et rien dire. Si ton wifi est connecté au web via un modem 56k et utilise la technologie "b", ou via un ligne fibre 10G et utilise la technologie "ac", tu auras pas le même wifi...

avatar Amapi | 

Tu mésinterprètes son commentaire. JE (il parle deson cas) peux tout faire et souvent mieux qu'en WiFi. Il ne dit pas que la 4G est mieux que le WiFi. Juste que ça lui convient bien et que SOUVENT ça marche mieux pour lui (et là je peux imaginer qu'en déplacement c'est effectivement plus pratique que certain hotspots wifi).

avatar pocketalex | 

@Amapi

et toi tu n'as pas compris le mien

Ou ai-je dis à un moment "le wifi c'est mieux" ?

nulle part, car mon propos est autre : le wifi est un protocol de connection entre un appareil et un réseau local, la 4G est un protocol de connexion direct à Internet via le réseau opérateur

Ce sont deux choses totalement différentes. Un réfrigérateur n'est pas "mieux" qu'un radio réveil. Ici c'est pareil.

avatar ech1965 | 

encore un adepte de Ken Olsen ... ( un gars qui a dit "There is no reason for any individual to have a computer in his home")

avatar CostaDelSol | 

Ce n'est peut etre pas une si mauvaise nouvelle que la 5G ne soit pas encore propose sur les prochains iPhone ^^

avatar moua | 

On retrouve LE MÊME ARTICLE au lancement des premiers mobiles 3G et des premiers mobiles 4G

Forcément sur une nouvelle techno, les puces ne sont pas encore très optimisés et les calculs sont plus complexes

avatar fousfous | 

@moua

Oui mais là 4G promettais quelque chose de vraiment intéressant comparé à la 3G, la la 5G c'est plutôt différentes techno qui sont totalement différentes, donc dans ce cas c'est facile de dire augmentation des débits et de la portée alors que c'est pas possible d'avoir les 2 en même temps.

avatar Powerdom | 

@moua

Il est où ?

avatar Electro | 

Je comprend maintenant pourquoi Apple ne fais pas le premier pas dans une nouvelle technologie, surtout pour un iPhone!
On a déjà eu un exemple avec les mac avec leur soi-disant nouveau clavier papillon, et regardez où Apple a fini...
bref, tant mieux que nous avons pas encore d’iPhone compatible 5G.

avatar pocketalex | 

"On a déjà eu un exemple avec les mac avec leur soi-disant nouveau clavier papillon"

Alert cassage-de-burettes !
Alert cassage-de-burettes !
Alert cassage-de-burettes !

avatar victoireviclaux | 

Autant attendre, une bonne année avant de mettre de la 5G dans les smartphones. RDV en septembre 2020 pour l'iPhone (en 5G) si tout se passe bien ^^

avatar PierreBondurant | 

C’est intéressant son test:
-les 1 Gbps c’est collé à l’antenne et tu bouges pas: ça ne correspond pas à mes usages
-les 300 Mbps avec une large couverture et indoor correspondent à mon utilisation quotidienne mais bon j’ai déjà 85 M dans le centre de Londres donc la différence est marginal pour moi

Pas pressé de passer en 5G...

avatar pagaupa | 

De la 4G avec ses défauts exacerbés donc...

avatar broketschnok | 

C’est la course à celui qui a la plus longue. Après, si ça bouffe la batterie ou affaiblie lés composants, c’est pas grave.... bravo Samsung

avatar Vanton | 

Si ça chauffe c’est que ça consomme à mort... Niveau autonomie ça promet !

avatar Bounty23 | 

Une saison complète de 2 Go ? C’est en 240p ou quoi ?

avatar victoireviclaux | 

@Bounty23

Peut-être qu'ils ont leurs codecs très bien optimisés.
Ça m'étonne pas si c'est le cas, leur bande passante mondiale est déjà montreuse. Donc moins de consommation d'énergie pour leur serveurs et moins de facturation pour les "tuyaux" des opérateurs.

avatar Bounty23 | 

@victoireviclaux

C’est le poids d’un film de 2h quand je le télécharge hors connexion chez eux donc je trouve ça surprenant pour une saison entière.

avatar pocketalex | 

@Bounty23

pareil

avatar YAZombie | 

x265/1080p et AAC/2ch tu peux assez facilement trouver ça.

avatar adixya | 

Pour Netflix, c’est un calcul théorique comme si lea serveurs de netflix envoyaient plein pot ou c’est une durée réellement constatée en pratique ?

Parce que bon, si c’est comme quand on a la fibre, on a les tuyaux grands ouverts pour tout recevoir, mais c’est les serveurs en face qui brident souvent ce qui nous est envoyé, je vois mal netflix envoyer du stream a plusieurs gigabits par seconde a la terre entière. J’avoue que j’ai la flemme de faire le calcul avec les chiffres de l’article pour le moment.

avatar pocketalex | 

@ adixya

le flux TV "HD" des box, c'est du 2Mbits/s

avatar stemou75 | 

Allez hop, on reprend les articles d’il y a 7 ans, on remplace 4 par 5, et voilà !!!

https://www.francetvinfo.fr/sciences/high-tech/les-lents-debuts-de-la-4g...

En 2025 la 5G marchera très bien. Un peu de patience.

avatar Dgamax | 

@stemou75

Les puces seront sûrement moins énergivore mais la couverture en intérieur ou en dehors des grandes ville va être compliqué.
Non seulement les fréquences choisies pénètrent mal mais elles ont une portée très faible.
Le seul vrai avantage de la 5G, c’est pour les endroits ayant une forte densité d’appareils connectés comme dans des festival, événement historique, parc d’attractions, musée etc... le nombre d’appareils gérés par une antenne à été revue nettement à la hausse.

avatar pilipe | 

@Dgamax

La 5G permet aussi de fonctionner en full duplex, ce qui est vachement intéressant. Elle permet aussi d’avoir une diffusion du signal directionnel, et non une diffusion n’importe comment, donc normalement moins d’onde.

avatar colossus928 | 

@stemou75

Désolé mais cet article est un ramassis de connerie. Meme en le lisant à l'époque on pouvait le voir.
Il ne contient rien du tout, qu'un titre accrocheur et des phrases alarmantes.
C'est d'un triste.
Enfin bref, tout ca pour dire que dans le cas présent ce n'est pas du tout les mêmes problèmes, actuellement on parle bien de matériel et de contraintes physiques.
Ils y arriveront sûrement, je n'ai jamais dit le contraire, mais rien à voir avec l'article de France TV.

avatar Affreuxjojo | 

De toute façon cette technologie deviendra " amasing " en septembre 2020 quand les iPhone en seront équipés, un peu comme les écrans de plus de 4 pouces !
Plus sérieusement mon opérateur Suisse promets une couverture de 80% de la population en fin d'année et les premiers tests montrent des débits plus élevés que ceux présentés ici .
Je pense que Apple aura des problèmes à vendre ses modèles 2019 dans les pays avancés dans cette technologie, les gens qui mettront 1000€ dans un téléphone non équipé des dernières nouveautés se feront plus rares .

Pages

CONNEXION UTILISATEUR