Enchères 5G : le bloc de 10 MHz passe à 111 millions d'euros, suite demain 🆕

Mickaël Bazoge |

Mise à jour 30/09 — Les enchères pour ce mercredi sont terminées ! Les opérateurs, qui réclament le même nombre de blocs qu'hier, ont accompli 8 tours d'enchères ; le bloc de 10 MHz est passé à 111 millions d'euros. Le manège reprendra demain jeudi, avec le bloc facturé 114 millions.


Le 29/09 — Le premier round des enchères pour les fréquences de la 5G s'est achevé aujourd'hui. Les quatre opérateurs y participent bien évidemment, et chacun se bat pour arracher les précieux blocs de 10 MHz de la bande dite « cœur » (3,4 - 3,8 GHz). Il y en a 11 mis en vente, tandis que les demandes cumulées des candidats était de 13 à la fin de la journée : l'encan n'est donc pas terminé.

La 5G est bientôt là ! Crédit : Qualcomm.

L'Arcep relate que quatre tours se sont déroulés ce 29 septembre. Le prix d'un bloc unitaire s'établit ce soir à 85 millions d'euros, alors que le prix d'introduction avait été fixé à 70 millions. On relève la gourmandise d'Orange qui veut décrocher 5 blocs, tandis que Free Mobile se contente de 2 seulement. SFR et Bouygues Telecom en demandent 3 par tête de pipe.

Le prochain tour qui commencera mercredi augmente le prix du bloc à 90 millions d'euros. Plus les enchères se poursuivent, plus les blocs sont onéreux : si le gouvernement a tout intérêt à ce que la procédure se poursuive le plus longtemps possible (car en bout de course, ce sont des sous qui tomberont dans l'escarcelle publique), les opérateurs voudront limiter les dégâts financiers tout en s'assurant de posséder un maximum de blocs.

Chaque opérateur a déjà accepté de verser 350 millions d'euros pour sécuriser 50 MHz. Les règles font qu'ils ne pourront pas posséder plus de 100 MHz au total, donc 5 blocs supplémentaires au maximum.

Tags
#ARCEP #5G
avatar bebaile | 

« si le gouvernement a tout intérêt à ce que la procédure se poursuive le plus longtemps possible (car en bout de course, ce sont des sous qui tomberont dans l'escarcelle publique) »

Oui et non, des licences trop chères sont autant d’investissements en moins dans le réseau 5g ce qui va à l’encontre de la politique publique de déploiement et d’accès au thd mobile. Le juste milieu serait l’idéal ...

avatar bebaile | 

Après ou est le bon équilibre, c’est une bonne question ...

avatar fousfous | 

Le plus simple ce serait pas d'avoir un seul opérateur pour que tout le monde puisse profiter de toutes les fréquences?
Parce que là niveau efficacité, repartir le spectre en 4 c'est pas génial.
Je sais, libéralisme et tout, mais bon pour les utilisateurs je sais pas si c'est le mieux.

avatar Eratic | 

@fousfous

Monopole... 🚫
Donc absence de concurrence, donc perte d’argent pour le consommateur à un moment donné.

avatar fousfous | 

@Eratic

Pas si c'est géré par une fondation...

avatar totoguile | 

@Eratic

Pas si service d’état, cf le réseau xDSL en uk.

avatar vincentn | 

@Eratic

Non , on parle ici fréquences et par extension infrastructures. Cela peut être un service public, propriétaire de l’infrastructure en tant que bien commun, qui la « loue » à différents opérateurs à des prix déterminés et contrôlés par une autorité indépendante type ARCEP, ces tarifs devant uniquement couvrir les coûts d’installation, de maintenance et de provision pour des programme de R&D et de développement de la technologie suivante.
Libres aux opérateurs candidats, sur un pied d’égalité et payant la même chose à l’État pour accéder au réseau, de se démarquer suivant leurs offres commerciales et techniques.
L’État se « rémunérant » via la TVA et autres taxes appliquées aux opérateurs et clients.

avatar redchou | 

@vincentn

Louer le réseau aux opérateur serait trop rentable pour l’état français, c’est pas le but du tout ici...

avatar gillesb14 | 

@Eratic

Non, cela c’est un dogme debile et dépassé.
Envisage t on d’avoir 4 réseaux électriques? 4 réseaux ferroviaires? Ou encore 3 réseaux de gaz?
Il suffirait de créer un établissement public qui investit dans le réseau, et couvre 100%du territoire. Ensuite chaque opérateur paye au débit consommé la même chose que ses concurrents.
Libre aux acteurs de se démarquer par une politique tarifaire, comme les transporteurs routiers.
Cela serait bien meilleur pour l’état (rentrées continues) eg surtout pour la planète avec un équipement correctement réparti et dimensionné.
Alors qu’avec cette concurrence sauvage on a encore 30% du pays on couvert en 3G.

avatar DG33 | 

@gillesb14

« on a encore 30% du pays on couvert en 3G. »

Vraiment ? Sources ?

avatar quetzal | 

@Eratic
@foufou

Et non, pas monopole. On pourrait suivre le modèle ERDF pour l’électricité ou Réseaux Ferrés de France pour le train : un opérateur du réseau et de l’infrastructure et des fournisseurs en concurrence pour la réception.

Ça marche très bien dans ces secteurs. Ce serait plus économe et mieux sur le plan du service pour les usagers.

avatar bl@ck warrior_69 | 

@quetzal

Sauf que RFF a été ré-avalé par la SNCF est devenu SNCF Réseau. Pas que que l'UE laisse ça en l'état avec l'ouverture à la concurrence du ferroviaire ceci dit.

avatar ancampolo | 

@Eratic

Ouai enfin en france au prix des telecoms...sachant que 80% des gens et pro restent chez orange comment dire...la concurrence.....bof

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@fousfous

Un seul opérateur, j'imagine le tableau.

Service disponible à Paris, Lyon et Marseille. Appels : 1 € la minute en local et 2 € en interurbain. SMS : 0,50 € la minute. Internet : 1 €/1 Mo.

avatar fousfous | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Ça peut être un organisme à but non lucratif.
Mais bon impensable pour certains je pense, c'est contraire au capitalisme ça.

avatar Ali Ibn Bachir Le Gros | 

@fousfous

L'absence de concurrence atrophie l'innovation.

avatar fousfous | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Et en quoi nos opérateurs innovent?
Je suis persuadé que mutualiser les réseaux permettrait d'avoir un réseau qui fonctionne mieux tout en coûtant moins chère.
C'est quand même plus efficace de couvrir la France une fois que de devoir la couvrir 4 fois...

avatar Lirche | 

@fousfous

Prise en charge des esim, appel wifi, etc...
si monopole (état ou pas) l’entreprise est beaucoup moins incitée à adopter ce genre de chose.

avatar Marcos Ickx | 

@Lirche

Marrant, tu viens de citer 2 choses (eSim et Appels Wi-Fi) que l’opérateur principal en Belgique ne fournit toujours pas, sans compter qu’on ne peut toujours pas profiter de la messagerie d’Apple.
L’Appel Wi-Fi avait été annoncé pour fin 2018. 2 ans plus tard, toujours rien.

avatar fondoeil | 

@fousfous

On voit que vous n’avez pas connu le temps où il y avait France Telecom, exploitant de droit public, et rien d’autre... En France, pas de concurrence = on se fout royalement du client, on fait la grève encore plus souvent et on fait payer plein pot...
La 5G aux enchères : de l’argent facilement gagné par l’État providence, qui ne manquera de remettre une petite dose d’assistanat, ici ou là, plutôt que de rembourser la dette et d’arrêter de creuser les déficits. Et c’est le client qui paiera, de toute façon...
Et merci de nous épargner que l’État s’occupe des routes, des hôpitaux, des écoles, etc., parce que quand on voit dans quel état sont tous ces services, portés à bout de bras par les personnels dévoués et non syndiqués, il n’y a vraiment pas de quoi être fier...

avatar bl@ck warrior_69 | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

Ouais bon ok mais les opérateurs ne sont que des tuyaux à péage pour les utilisateurs. La 5G, la fibre... ce ne sont pas eux qui l'invente. Donc bon l'innovation par Orange ou autre est presque nulle dans ce domaine. Bien pour ça qu'ils tentent de se diversifier dans les services (Banque, Assistant virtuel...).

avatar BordelInside | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros
"L'absence de concurrence atrophie l'innovation."

T'as oublié de citer le verset.

avatar Kimaero | 

@fousfous

L’Etat n’a pas les moyens. Si tu regardes le fonctionnement des services publics (hôpitaux, écoles...), il n’y a jamais le fric pour rien faire !

Je ne sais pas si tu te rends compte que certains gros centres hospitaliers, même dans de grosses villes, n’ont toujours pas informatisé leur système médical par manque de moyen, en 2020...
Le dossier médical informatisé est presque utopique, et entre les services tout passe encore par le fax, dans le meilleur des cas !

avatar MGA | 

@Kimaero

Le fax est peut-être ringard mais il est efficace. Il permet d’écrire à la main sur un a4 imprimé avec un tout aussi ringard de stylo et sans complication, il est simple, rapide, propose un accusé de réception, pas fortement soumis aux failles de sécurité ni aux bug...
Et malheureusement de plus en plus d’hôpitaux font circuler les informations médicales par e-mail non sécurisé... alors que c’est prohibé et qu’on a poussé la médecine de ville à utiliser des messageries sécurisées.

avatar totoguile | 

@Ali Ibn Bachir Le Gros

C’est le risque effectivement...

avatar seb5454 | 

@fousfous

Un seul opérateur non! Par contre un seul réseau développé par une entreprise indépendante des opérateurs oui!

avatar DarKOrange | 

@fousfous

Et que s’apelloriau France Télécom 😂

avatar John McClane | 

@DarKOrange

😄😄😄
Merci pour ce petit souvenir publicitaire...

avatar misterbrown | 

Orange 5/5
Sfr/Bouygues 3/5
Free 2/5

Ça fait une bonne notation des opérateurs au final

avatar Eratic | 

@misterbrown

🤣

avatar Jakup | 

A relativiser. Je n'ai pas les chiffres exacts en tête, mais Orange compte beaucoup plus d'abonnés que la concurrence et donc doit pouvoir émettre avec des bandes de fréquence plus large pour soutenir la demande, à débit constant.

avatar victoireviclaux | 

@Jakup
Et ils ont beaucoup de forfait professionnel aussi 😅

avatar AhRiMaN | 

Ça promet encore pour la future qualité du réseau de Free tout ça

avatar roccoyop | 

« les opérateurs voudront limiter les dégâts financiers tout en s'assurant de posséder un maximum de blocs. »

Orange a déjà montré qu’il compte rentabiliser assez rapidement la 5G avec ses nouveaux forfaits. 😂

avatar whocancatchme | 

J’aimerais tellement être invité au repas qu’ils vont se faire pour s’entendre sur les prix et mieux nous rincer !

avatar totoguile | 

Demain, Orange n’en demande que 3 au lieu de 5. Les enchères s’arrêtent donc et ça aura rapporter moins d’1 milliard à l’état.

avatar victoireviclaux | 

@totoguile

Et bien non ! 🤣

avatar totoguile | 

Attention à l’amalgame : c’est des enchères pour la bande des 3.5ghz, pas pour la 5G. Les fréquences sont sans techno spécifique et les opérateurs peuvent faire du refarming des autres freqs pour les utiliser en 5G

avatar bambou55 | 

@totoguile

Exact, ici en Suisse, la 5G est exploitée sur dr le 700, 1800 et/ou 2100 et aussi le 3500

avatar zoubi2 | 

@totoguile

Bonne remarque

avatar Tomtomrider | 

@totoguile

Oui mais ils ne peuvent pas faire de 4G dessus, donc par conséquent c’est un peu des enchères « 5G ». Mais vous avez raison c’est un abus de langage

avatar frascorpion | 

Je comprend rien à propos de bloc et différent tarif !

avatar fredroy | 
avatar Marcos Ickx | 

Des nouvelles ?
Elles sont pas finies les enchères ?

CONNEXION UTILISATEUR