Bruxelles veut améliorer l'itinérance gratuite en Europe

Stéphane Moussie |

Nous ne sommes pas encore débarrassés du coronavirus, mais cela ne doit pas empêcher de penser à l'après. La Commission européenne a proposé la semaine dernière un nouveau règlement sur l'itinérance mobile au sein de l'UE. En effet, le règlement actuel, qui permet depuis juin 2017 d'utiliser son forfait en Europe sans surcoût (à quelques détails près), prendra fin le 30 juin 2022.

Premier objectif : prolonger le roaming gratuit de dix ans, soit le double de la durée du premier règlement. La Commission européenne veut aussi améliorer la qualité du service en itinérance, afin que l'utilisation de son smartphone à l'étranger soit véritablement « comme à la maison ».

Image fdecomite (CC BY)

« Si un consommateur dispose d'une connectivité 4G dans son pays d'origine, il ne devrait pas passer à une connectivité 3G lorsqu'il est en itinérance si la 4G est disponible à l'endroit visité », déclare l'institution basée à Bruxelles. Chez les opérateurs français, Free Mobile avait mis un certain temps avant de proposer de l'itinérance en 4G dans tous les pays européens. Maintenant, c'est bien entendu la question du roaming en 5G qui va se poser.

Cette information sur le type de réseau disponible à l'étranger n'est d'ailleurs pas facile à trouver à l'heure actuelle. La Commission entend corriger cela en obligeant les opérateurs à « informer leurs clients de la qualité du service qu'ils peuvent escompter en itinérance en l'indiquant dans le contrat de service. »

Par ailleurs, pour les citoyens qui ne pourraient pas appeler le numéro d'urgence européen 112, le nouveau règlement prévoit qu'ils puissent accéder gratuitement aux services d'urgence par d'autres moyens, comme une application ou via SMS.

Évolution de la consommation de Go en itinérance. Graphique Commission européenne

Ce n'est pas tout. Les prix de gros, c'est-à-dire les prix maximaux que les opérateurs se facturent mutuellement lorsque leurs clients utilisent d'autres réseaux en itinérance, devraient être revus à la baisse. Cela aura un effet sur la quantité minimale de roaming que les opérateurs doivent inclure dans leurs forfaits.

Par exemple, selon le calcul de Next INpact, un forfait à 20 € TTC/mois qui comprend 100 Go de data en France doit comprendre au moins 11,11 Go dans l'Union européenne aujourd'hui. Ce forfait devra inclure 13,33 Go de data en itinérance début 2022 (c'est déjà prévu par le règlement actuel), puis avec le nouveau règlement 16,67 Go le 1er juillet 2022 et enfin 22,22 Go en 2025.

À noter que certains opérateurs pourront toujours demander des dérogations si ces règles leur font subir « un déficit significatif ». Dans les faits, ce sont les opérateurs mobiles virtuels (NRJ Mobile, Cdiscount Mobile, Lebara…) qui sont concernés.

Ce nouveau règlement doit encore être approuvé par les instances européennes.


avatar detrak | 

De mieux en mieux pour nous ! Vivement l’après Covid

avatar Sindanárië | 

@detrak

Dans 5 à 10 ans donc

avatar KimoMac | 

Et sinon a part imposer des restrictions de voyages idiotes(test PCR de moins de 72 heures obligatoire pour prendre l’avion, pas pour prendre le train ni la voiture) ça leur dit pas de rouvrir les frontières aériennes intra européennes et laisser circuler tout simplement vu que nous sommes tous dans le même bateau en Europe ?

C’est comme reconfiner une ville seulement , je comprends pas le concept.

avatar R-APPLE-R | 

@KimoMac

Ça n’a rien à voir avec l’article ...

avatar raoolito | 

@R-APPLE-R

certes, mais ce commentateur devait passer son message. on a de la chance que ca ne soit pas au milieu d’un article sur le magsafe, vous voyez ;) ?
soyons heureux, ya un lien avec le voyage donc c’est deja ca :P

avatar KimoMac | 

@R-APPLE-R

Itinérance tout ça tout ça

Pour l’utiliser encore faut il pouvoir voyager hein

avatar 7X | 

@KimoMac

Pour faire une comparaison extrême : en médecine de guerre, quand un membre est gangréné, on le coupe pour éviter la contagion au reste de l'organisme. Je pense que c'est l'idée des confinements localisés. Pour la COVID, on essaye de ne pas être tous sous insufflateur.

avatar Bigdidou | 

@7X

“en médecine de guerre, quand un membre est gangréné, on le coupe pour éviter la contagion au reste de l'organisme.”

Oui, enfin, depuis Napoléon, on essaie quand même les antibiotiques au cas où ;)
Ca parait un peu étrange, ces mesures localisées.
Après, si ca évite de déconfiner tout le monde, parfait, mais j’aimerais bien qu’on me démontre l’utilité de la chose : j’ai encore rien trouvé d’avis spécialisé très fourni sur le sujet.
Je dois mal chercher ;)

avatar e-thierry | 

@KimoMac

Un test PCR de moins de 72 h est à présenter pour entrer en FR en train.

avatar KimoMac | 

@e-thierry

Mais pas en voiture 🤪

avatar Sindanárië | 

@e-thierry

Oui mais pas à pieds déguisé en ours 🐻 en passant les cols

avatar AlexG | 

@KimoMac

Ouvrir les frontières intra-européennes… bonne idée !
Comme ça, à chaque fois que ça s'aggrave dans un pays européen, ça contamine les autres pays européens 👌🏻
D'ailleurs, pourquoi se restreindre aux pays européens ? Au nom de la liberté, ouvrez toutes les frontières pendant l'épidémie.

Youpi.

avatar KimoMac | 

@AlexG

Ah parce que ça ne s’aggrave pas déjà dans certaines régions de France ?

avatar jt_69.V | 

ceux qui font surtout ch... en Europe pour le téléphone c’est les Suisses

avatar Sindanárië | 

@jt_69.V

La suisse ne fait pas partie de l’Europe

avatar jt_69.V | 

@Sindanárië

regarde une carte géographique

avatar Sindanárië | 

@jt_69.V

Toujours pas en Europe même sur la carte

avatar jt_69.V | 

@Sindanárië

Ben si...

https://fr.wikipedia.org/wiki/Europe

avatar pomme-analogique | 

@jt_69.V

La Suisse est sur le continent européen (Europe géographique) mais n’est pas membre de l’Union européenne (Europe politique). On est d’accord @Sindanárië et @jt_69.V ? 😉

Par contre, la vraie question c’est : pourquoi est-elle cancre en téléphonie et roaming ?

avatar Hugualliaz | 

Bien que je ne comprenne pas toujours ce que fait l’UE, en matière de droit de la consommation, il faut avouer que c’est plutôt pas mal de disposer de normes communes !

Et l’itinérance est indubitablement une très belle réussite !

avatar Link1993 | 

@Hugualliaz

Va te renseigner sur l'énergie... c'est une catastrophe de ce côté là...

avatar gmart | 

Il faudrait aussi qu’un appel de France vers l’UE, fixe ou mobile, soit intégré au forfait comme le sont les appels France->France, UE->UE ou UE-France

avatar Schnak | 

Exactement ca reste le point noir majeur des forfaits actuels ! Toujours hors forfait à cause de ceci...

avatar povpom | 

@gmart

Tout à fait d’accord. C’est LE point noir.

Je peux comprendre une restriction sur le volume quand on ne joue pas a domicile. Mais le surcoût actuel rend caduque toute l’opération pour le moment.

avatar yves cape | 

L itinérance n est pas parfaite!
Un Belge ou autres qui appel un gsm français de son pays est surtaxé comme un tel à l international. Ce serra vraiment l Europe que cela serra fini.

avatar Schnak | 

C'est pareil pour un Français qui appelle un belge ou un luxembourgeois (mobile)=> direct en hors forfait.
Le comble c'est qu'il suffit parfois de capter le réseaux voisin belge ou lux pour s'y connecter est être en illimité avec un forfait...français

avatar nonameboy | 

J’ai remarqué que le débit en itinérance est ultra bridé lorsqu’on se déplace en Europe j’ai faits différents tests de navigation streaming etc... lorsque j’utilise une puce du pays visité en 4g on a une très bonne vitesse de connexion que ce soit pour de la navigation internet ou streaming alors qu’avec ma puce sosh connecté en 4g au même réseau c’est une catastrophe même pour de la simple navigation sur internet ou ouverture d’une application 🤬🤬🤬

avatar Jakup | 

Oui, il serait temps d'agir surtout sur les appels et SMS vers l'Europe, la situation est un peu absurde.

Appeler un ami italien de passage en France sur son mobile : 22cts la minute.

Partir en Italie en vacances et téléphoner vers la Suède ou sur le portable de l'ami italien : gratuit

avatar r e m y | 

Je crois que vous n'avez pas bien compris le principe.
Pour les appels téléphoniques :
L'objectif est que d'où qu'on appelle au sein de l'UE, ça nous coûte la même chose que si on appelait depuis son Pays de résidence.

Donc votre ami italien quand vous l'appelez, où que vous soyez et où qu'il soit, ça vous coûte le même prix que lorsque vous l'appelez en étant vous en France et lui en Italie.

Et pour les données, il s'agit de pouvoir utiliser son forfait de données où que l'on soit au sein de l'UE (avec quelques restrictions ou plafonds que ces évolutions souhaitées par la Commission visent à supprimer)

avatar Jakup | 

Non ! Si vous êtes dans l'UE, à l'étranger, vous pouvez appeler n'importe quel autre pays de l'UE au prix de la France.

Vous êtes en Italie ou en Finlande : vous appelez l'Allemagne, la Finlande, la Roumanie, ou, bien sûr, la France, au prix d'une communication depuis la France vers la France (soit gratuitement pour un forfait illimité).

Vous êtes en France : vous appelez l'Italie ou l'Allemagne même si le portable de la personne est en France, au prix d'un appel international. Votre correspondant ne paiera rien, puisque les appels entrants; que l'on soit dans le pays d'origine ou dans l'UE, sont désormais toujours gratuits.

C'est cette distinction entre appel vers l'UE depuis la France, et appel vers l'UE depuis un autre pays de l'UE, qui est totalement absurde...

Après, oui, certains opérateurs comme Free proposent la gratuité des appels de la France vers l'UE, mais uniquement vers les fixes (or, en dehors des entreprises, plus personne ne les utilise), et c'est simplement dépendant de leur bon vouloir... Ils n'ont aucune obligation à le faire.

CONNEXION UTILISATEUR