Test de l’iPod shuffle 2015

Anthony Nelzin-Santos |

Le « nouvel » iPod shuffle ? Et bien… c’est un iPod shuffle. Toujours dépourvu d’écran. Toujours muni d’une pince. Toujours fourni avec des écouteurs de 2006. Toujours doté de 2 Go de stockage. Mais avec trois nouvelles couleurs ! Ça ne fait rien d’autre que jouer de la musique, et ça vaut 59 €.

L’iPod shuffle 2015 dans un de ses nouveaux coloris pour 2015, « or ».
L’iPod shuffle 2015 dans un de ses nouveaux coloris pour 2015, « or ».

Ah, vous êtes toujours là ? Je suppose que certains d’entre vous doivent bien avoir besoin d’un rappel, puisqu’il s’agit de la première évolution de l’iPod shuffle en trois ans.

Prêt-à-porter, prêt-à-écouter

Une nouvelle fois, Apple s’est contentée de changer la livrée des iPod shuffle plutôt que leurs composants. À la gamme argent/bleu/vert/orange/rose de 2010 avait succédé deux ans plus tard une gamme ardoise/argent/bleu ciel/rose saumon/vert/jaune/lavande, aujourd’hui remplacée par une gamme gris sidéral/argent/or/rose fuschia/bleu électrique. Sans oublier un modèle (PRODUCT)RED, disponible exclusivement dans les Apple Store en briques et en ligne.

Les coloris de 2010…
Les coloris de 2010…
…ceux de 2012…
…ceux de 2012…
…et ceux de cette année.
…et ceux de cette année.

Faut-il s’offusquer de cette mise à jour a minima ? Pas forcément : le concept de l’iPod shuffle, premier et longtemps seul wearable d’Apple, est bien établi. Grâce à sa pince, ce petit baladeur de 2,9 cm sur 3 se fixe au bout d’une manche ou au revers d’un col, sur la bretelle d’un sac à dos ou la poche intérieure d’un sac à main.

L’iPod shuffle était, près de dix ans avant l’Apple Watch, le premier « appareil à porter » d’Apple.
L’iPod shuffle était, près de dix ans avant l’Apple Watch, le premier « appareil à porter » d’Apple.

L’iPod shuffle est le seul iPod dont il ne faut pas regarder l’écran pour lancer la musique — il faut dire qu’il n’a pas d’écran. Mais il faut aussi dire que ses commandes sont clairement identifiables du bout des doigts, l’orientation étant donnée par la sortie casque positionnée sur la tranche supérieure.

L’iPod shuffle vu de dos, avec son clip frappé du logo Apple. Remarquez, en haut, la légende des boutons : le commutateur qui permet de changer le mode de lecture, et le bouton VoiceOver.
L’iPod shuffle vu de dos, avec son clip frappé du logo Apple. Remarquez, en haut, la légende des boutons : le commutateur qui permet de changer le mode de lecture, et le bouton VoiceOver.

Accompagnée d’un témoin lumineux, d’un commutateur de mode de lecture et d’un bouton VoiceOver, elle fait aussi office… de port USB. L’iPod shuffle est fourni avec un câble jack-USB, extrêmement court et trop facilement perdable, qui permet de le charger en énergie et en musique. Une opération qui demande, comme depuis 2001 et tous les iPod dépourvus de connexion Wi-Fi, de passer par iTunes.

Lorsque le commutateur est tout à droite, l’iPod shuffle est éteint. Au milieu, les morceaux sont joués les uns après les autres, dans l’ordre des albums ou des listes de lecture. À gauche, les morceaux sont lus de manière aléatoire, dans le mode « shuffle » qui a donné son nom à cet iPod. Le témoin lumineux sert notamment à indiquer le niveau de charge de la batterie : à plus de 50 % lorsqu’il est vert, à 25 % lorsqu’il est orange, très bas lorsqu’il est rouge.

De la musique et des paroles

Peu de gens aiment passer beaucoup de temps dans iTunes, et le paramétrage de l’iPod shuffle se fait heureusement en quelques clics. Ses 2 Go de stockage peuvent accueillir un peu plus de treize heures de musique en AAC 256 kbit/s (qui ne peuvent provenir d’Apple Music, un mal pour un bien). Au prix auquel l’iPod shuffle est vendu en 2015, on aurait apprécié qu’Apple monte jusqu’à 4 Go.

Les principales options d’iTunes afférentes à l’iPod shuffle. L’égaliseur de volume évite de toucher à l’iPod shuffle entre deux morceaux. L’utilisation comme disque dur permet d’y glisser des fichiers comme sur une vulgaire clef USB. Gérez manuellement la musique pour déposer à la main morceaux, albums, et listes de lecture. Cliquez pour agrandir.

Pas plus, ou alors le mode « shuffle » perdrait de son sens. Mais pas moins, puisque dans l’état des choses l’iPod shuffle embarque moins de musique qu’il n’est capable d’en lire, lui qui tient aisément seize à dix-huit heures sur une charge. Une option permet bien de compresser les morceaux à la volée pour en caser plus, mais avez-vous vraiment envie de vous casser les oreilles avec du bruit encodé à 128 kbit/s ?

Vous pouvez sinon laisser iTunes synchroniser automatiquement la musique au branchement de l’iPod, en fonction de paramètres prédéfinis. Choisissez une liste de lecture contenant de nombreux morceaux et sélectionnez l’option « Remplir automatiquement l’espace libre avec des morceaux » pour obtenir le double effet « shuffle » : remplissage et lecture au hasard. Cliquez pour agrandir.

Vous pourrez grapiller un peu d’espace en désactivant le retour vocal, toujours aussi inutile. Le bouton VoiceOver n’agit pas comme Siri : vous ne pouvez pas demander de jouer un morceau ou une liste de lecture, seulement savoir ce que vous écoutez. Or il y a de fortes chances que vous sachiez parfaitement identifier les 200 et quelques morceaux issus de votre bibliothèque, surtout si vous préférez gérer manuellement la synchronisation plutôt que laisser iTunes remplir votre iPod shuffle.

Comme l’iPhone, l’iPad et le MacBook, l’iPod shuffle est désormais décliné dans un coloris « or ». Mais alors que l’apparence de ces trois produits est identique, la texture de l’iPod shuffle est très légèrement différente — elle évoque moins l’aluminium anodisé que de la peinture pulvérisée
Comme l’iPhone, l’iPad et le MacBook, l’iPod shuffle est désormais décliné dans un coloris « or ». Mais alors que l’apparence de ces trois produits est identique, la texture de l’iPod shuffle est très légèrement différente — elle évoque moins l’aluminium anodisé que de la peinture pulvérisée.

Et quand bien même vous ne le sauriez pas, il n’est pas sûr que vous compreniez ce que vous dira le retour vocal, qui utilise des « voix compactes » de piètre facture. La prononciation des mots anglais ou espagnols par la voix française est tragiquement comique, et celle des mots français par les voix anglaise et espagnole comiquement tragique. Et comme désactiver VoiceOver permet d’économiser un peu plus de 100 Mo…

Avec ou sans EarPods ?

De quoi caser un bon album de plus, que vous écouterez avec les bons vieux écouteurs de « troisième génération » fabriqués depuis 2006. Pour des écouteurs « gratuits », ceux d’Apple n’ont jamais été les plus mauvais, n’en déplaise à certains esprits chagrins incapables de se sortir les doigts… des oreilles. Reste que les EarPods, fournis avec les iPod touch et même les iPod nano, sont plus solides et offrent une meilleure dynamique sonore.

L’iPod shuffle est le seul iPod qui n’est pas fourni avec des EarPods.
L’iPod shuffle est le seul iPod qui n’est pas fourni avec des EarPods.

Une mesquinerie de plus, une mesquinerie de trop ? Si Apple avait glissé des EarPods dans la minuscule boîte de l’iPod shuffle, j’aurais trouvé le moyen de me plaindre de l’absence de télécommande sur les modèles réservés aux iPod. Et certains trouvent que les anciens écouteurs tiennent mieux en place pendant les balades en vélo et les séances de jogging, activités auxquelles l’iPod shuffle se prête bien. À vous donc de décider s’il s’agit d’un avantage ou d’un inconvénient.

On peut toutefois remarquer que ce n’est ni avec ses écouteurs ni avec les EarPods que l’on peut juger de la pleine qualité sonore de l’iPod shuffle. Armé d’un casque un peu plus « exigeant », elle apparaît comme tout à fait acceptable : l’iPod shuffle n’est pas un baladeur haute fidélité de la trempe des Astell&Kern, mais il suffit largement à la lecture des fichiers AAC 256 kbit/s provenant de l’iTunes Store. Si vous avez quelque chose à redire de la qualité sonore de l’iPod shuffle, c’est que ce n’est sans doute pas le baladeur pour vous — se concentre-t-on sur les nuances d’un fichier lossless pendant un jogging ?

Pour conclure

Bref, l’iPod shuffle de 2015… est un iPod shuffle. Sauf à adorer l’un des nouveaux coloris, vous ne gagnerez absolument rien en achetant un exemplaire neuf plutôt qu’un modèle d’occasion. Reste qu’il y a quelque chose de très agréable dans ce produit qui n’a évolué depuis des années — une éternité en temps informatique !

Je l’ai branché, et j’ai pu le synchroniser en quelques minutes. J’ai écouté ma musique d’une pression sur le bouton de lecture, même dans le train tortillant dans la campagne creusoise bien loin du Wi-Fi et de la 4G. Je l’ai rebranché, et il a mis à jour mes compteurs de lecture et sa sélection musicale. Et je n’ai perdu aucune jaquette ni égaré aucun morceau au passage.

C’est une formule éprouvée, et parfois, il ne faut rien de plus. Et quand il ne vous faut rien de plus, l’iPod shuffle est toujours aussi convaincant.

Tags
avatar LeComFou | 

7/10 pour ça ? Ok il fait bien ce qu'on lui demande de faire ... mais en 2015 est ce toujours suffisant ? Autant prendre le même en occas !

avatar loupsolitaire97 | 

@LeComFou :
Tu as lu l'article ou juste la note ?

avatar LeComFou | 

Non juste les images !

avatar C1rc3@0rc | 

En fait c'est le seul iPod qui a encore une raison d'etreet Apple a atteint une sorte d'ideal entre encombrement, solidite et fonctionnalite.
Le risque de le casser est si faible qu'il est plebiscite par les sportifs.
Reste que c'est un iPod, et que comme les autres iPod son utilite est aujourd'hui remise en question.
Et surtout il est le produit le plus deteste par l'industrie musicale: il sert a voler les rentiers de l'industrie musicale!

avatar loupsolitaire97 | 

Avec 16go par exemple ça serais tellement intéressant... Et sans écouteur, pour le même prix, je prend...

avatar LeComFou | 

16 Go ... à l'aveugle ? Bon courage !

avatar loupsolitaire97 | 

@LeComFou :
En connaissant Apple il pourrais faire un système qui permettrais de naviguer à l'aveugle sur une grosse discothèque oui.
Mais 2go c'est pas assez !

avatar LeComFou | 

Bah voice over ...

avatar chels75 | 

Même s'il est difficile d'améliorer le concept du shuffle déjà abouti, 4Go aurait été pas mal...

avatar loupsolitaire97 | 

J'avais changer mon iPod shuffle gris en 2012, chose que je vais réitérer cette année au vu du changement globale de design.

avatar loupsolitaire97 | 

Apple devrait offrir un casque beats solo2 pour ceux qui ont les couil... Moyens ! D'acheter ça...

avatar iTroll | 

59€... le prix d'un smartphone basique.

avatar loupsolitaire97 | 

@iTroll :
Aller soyons gentil, prenons un smartphone a 99€, tu en a déjà essayer un ?

Sinon effectivement il y a 1 an et demi j'avais un ancien BlackBerry curve payé 37€ d'occasion et qui remplissais ce que je lui demander, sms appel musique et internet en wifi, pour le reste j'avais un iPod touch 5.

Mais un "vrai" smartphone avec écran tactile ect, à moins de 100€, Ca ne vaut rien...

avatar Bruno de Malaisie | 

Mon compagnon de jeu pour le sport. Jamais été déçu!!!!

avatar Keysertom | 

Suffisant pour avoir de la musique durant mes half-marathon ! Il fait ce qu'on lui demande sans fioritures ! Sur mon parcourt je vois énormément de monde avec ce petit baladeur donc je pense que même avec ses 2 Go (suffisant pour de longues séances de workout) il à son marché !

avatar bta_bloquant | 

Mais pourquoi ont ils arrêté la production de l'iPod nano 6?? Le meilleur des mondes avec la pince du Shuffle et l'écran tactile de l'iPhone, ainsi que Nike plus. Le pied pour courir (sans mauvais jeu de mot)...

avatar CBi | 

Le plus fun : acheter une version étanchéifiée par Waterfi (www.waterfi.com). Certes à 140$ ce n'est pas donné mais ça transforme totalement l'utilisation que l'on peut avoir de ce petit baladeur.
A la piscine comme des les vagues du Pays Basque, c'est vraiment le top !

avatar loupsolitaire97 | 

@CBi :
Encore faut t'il avoir les écouteur adapté...

avatar loupsolitaire97 | 

@LeComFou :
Mieux que Ca ;)

avatar dolbyEX | 

L'ajout du Bluetooth pour y adjoindre un casque sans fil aurait été le bienvenu

avatar CBi | 

@loupsolitaire97 j'utilise des Pioneer qui "tiennent" depuis 6 ans mais ceux que propose Waterfi en bundle pour 10$ de plus sont aussi très bien.

avatar loupsolitaire97 | 

@CBi :
Si il peuvent rendre étanche mes aurvana in ear 3, je prend ;)

avatar Nesus | 

Il y a quand même un intérêt à l'acheter neuf. L'état de la batterie.

avatar CBi | 

Les modèles étanchéifiés sont spécifiques et à voir sur le site de Waterfi mais c'est vraiment waterproof. Je les utilise pour baignade et surf en piscine et en bain de mer sans aucun soucis.

avatar applenuno | 

Le minimum serait le Bluetooth pour être compatible avec des écouteurs sans fil.

CONNEXION UTILISATEUR