Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Jawbone licencie 15 % de ses employés

Stéphane Moussie

Friday 20 November 2015 à 22:51 • 14

Accessoires

Les temps sont durs pour Jawbone. Le spécialiste des traqueurs d'activité a licencié hier 60 personnes, soit 15 % de son effectif, rapporte TechCrunch. Tous les types de postes sont touchés, a indiqué l'entreprise. 20 employés avaient déjà été remerciés en juin.

En l'espace de quelques mois, le fabricant a vu débouler sur le marché Apple et Xiaomi, qui se sont presque instantanément imposés sur leur segment respectif. Et puis il y a le grand rival Fitbit, avec lequel une affaire judiciaire est en cours pour vol de secrets, qui reste très populaire.

UP3

Selon IDC, Fitbit a vendu 4,4 millions de produits au deuxième trimestre, contre 3,6 millions d'Apple Watch, 3,1 millions de traqueurs Xiaomi et seulement un demi-million d'appareils Jawbone. D'après un autre analyste, Ben Bajarin, Fitbit et Xiaomi se partagent 70 % du marché des traqueurs.

Un porte-parole de Jawbone a essayé de faire bonne figure en déclarant que cette restructuration allait permettre d'aller de l'avant. Les derniers événements dans le secteur ne sont néanmoins pas très encourageants pour Jawbone, ou en tout cas pour son indépendance.

Le UP Move de Jawbone et le Flash de Misfit.

Nike a fait le choix de mettre un terme à son FuelBand et de se concentrer sur le logiciel, tandis que Misfit, le créateur du Shine, vient de se faire acheter par Fossil. En février dernier, une rumeur prêtait à Google un certain intérêt dans Jawbone. Il ne s'est rien passé depuis entre les deux entreprises, mais qui sait...

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner