Cortana s'entraine pour les Windows Phone français

Florian Innocente |

Cortana, la cousine de Siri sur les Windows Phone, arrive en France et dans trois autres pays européens. Depuis le printemps dernier et sa sortie aux États-Unis, l'assistant(e) avait été déployée en Angleterre et en Chine. Pour ces pays, ce service intégré à Windows Phone en est au stade de la bêta.

En France, Allemagne, Italie et Espagne, il est un cran en dessous encore : version alpha et disponible uniquement au travers du programme développeurs de Microsoft. Ce dernier revient entre 14 euros et 75 euros par an mais l'accès aux bêtas est plus large car gratuit. Ce statut d'alpha signifie que plusieurs types d'informations restent pour le moment hors de sa portée dans ces nouvelles langues. Cortana ne saura pas répondre à des questions de références (comme d'obtenir la hauteur du Mont Everest, explique Microsoft), ni donner des indications sur les horaires de vols, tandis que les infos sur les transports en communs sont limitées à de grandes villes (Siri ne fait guère mieux sur ce point ceci étant dit). Par contre, les informations sur les grandes ligues nationales de football sont là…

Microsoft insiste sur le soin apporté à la personnalisation de cette assistante, avec des expressions, tournures, plaisanteries et références culturelles pour chaque pays, en plus d'une voix différente à chaque fois.

Cortana a certains avantages sur Siri en cela qu'elle est capable d'aider l'utilisateur sans qu'il soit nécessaire de la solliciter préalablement. Par exemple, elle rappellera de souhaiter un anniversaire lorsqu'on sera en communication avec la personne concernée ; d'acheter des fleurs lorsque vous passez à proximité d'un fleuriste (possible sur iOS mais à condition d'avoir expressément précisé une adresse) ou de lancer une alerte à propos de bouchons alors qu'on a un RDV de prévu (lire aussi Microsoft n'exclut pas l'idée de porter Cortana sur iOS et Android).

Ces nouvelles versions de Cortana n'en sont qu'à un stade préliminaire mais c'est une bonne nouvelle à terme pour les utilisateurs européens de mobiles Microsoft, mal servis sur ce point. Aux États-Unis, Microsoft se sert de Cortana dans ses publicités en l'opposant à Siri, encore récemment et comme dans ce clip aussi de juillet dernier.


CONNEXION UTILISATEUR