Bird Box, Parfaite, Sex Education : Netflix donne de gros chiffres pour ses contenus

Mickaël Bazoge |

Il est impossible de savoir si tel ou tel contenu proposé par Netflix est un succès ou un flop : le service de vidéo est une boîte noire d’où aucun chiffre d’audience ne sort. Du moins jusqu’à Bird Box, l’éprouvant film d’horreur avec Sandra Bullock : fin décembre, l’entreprise annonçait 45 millions de téléspectateurs. Un score qui ferait rêver bien des films sortis au cinéma !

À l’occasion de la présentation de ses résultats du quatrième trimestre 2018, Netflix a décidé d’ouvrir un petit peu la boîte à audimat. On apprend ainsi qu’aux États-Unis, 10% du temps passé derrière une télévision était consacré à Netflix. Le taux est plus faible derrière un écran mobile, indique le groupe sans donner de précision (on fait bien plus de choses sur un smartphone que derrière une télé).

Netflix annonce aussi que Bird Box a désormais été vu par 80 millions de foyers (dans la novlangue du service, un foyer représente un compte Netflix ayant vu au moins 70% du film ou d’un épisode). De quoi attirer de grands noms de Hollywood.

Les séries Parfaite et Sex Education approchent des 40 millions de foyers quatre semaines après leur mise en ligne. La série espagnole Elite en est à 20 millions, quant aux séries Bodyguard (Royaume-Uni), The Protector (Turquie) et Baby (Italie), elles dépassent les 10 millions, sur la même durée.

Les résultats pour les séries TV montrent que des programmes provenant d’autres pays que les États-Unis peuvent trouver leur public (les séries TV turques sont peu diffusées sur les réseaux classiques en général, par exemple). En donnant ces chiffres, Netflix donne une idée de ce contre quoi la concurrence va se frotter, que ce soit chez Amazon, Disney, Warner, ou encore… Apple.

Mais la concurrence ne réside pas que dans les services de streaming. « Nous sommes plus en concurrence avec Fortnite qu’avec HBO », explique la lettre de Netflix aux actionnaires, qui admet perdre des abonnés face au jeu d’Epic. « Il existe des milliers de concurrents sur ce marché très fragmenté qui tente de divertir les consommateurs, et les barrières pour ceux qui proposent une super expérience ne sont pas très hautes pour se faire une place (…) Nous ne nous concentrons pas sur Disney+, Amazon ou d’autres, mais sur la manière dont nous pouvons améliorer l’expérience de nos membres ».

Pour le reste, Netflix a annoncé un chiffre d’affaires de 4,19 milliards de dollars (moins que le consensus de Wall Street) ainsi que 8,8 millions d’abonnés supplémentaires. L’entreprise s’attend à en recruter 8,9 millions de plus durant ce premier trimestre 2019, il faut croire que la hausse des prix de ses forfaits aux États-Unis ne posera pas trop de problème.

Tags
avatar jb18v | 

Merci pour Parfaite (You) ! Penn Badgley et Shay Mitchell ?je note pour quand j’ai du temps ^^

avatar Mickaël Bazoge | 
C'est pas mal du tout, et ça traine pas trop en longueur comme beaucoup de séries Netflix.
avatar TrollMan06 | 

@MickaëlBazoge

Le film « How it Ends » .... quelle purge mon dieu. Il est lent, ça tourne en rond, l’histoire est assez mal faite. Bref je ne le recommande pas. ?‍♂️

avatar flux_capacitor | 

@TrollMan06

Et concernant la fin totalement pourrie, il porte bien son nom !

avatar TrollMan06 | 

@flux_capacitor

Quand à la fin ..... non mais sérieux .... cul cul la praline.

avatar flux_capacitor | 

@jb18v
Oui, You était excellente !
Étrange que le titre s'affiche dans cette traduction "québécoise" alors que la BA est en VOSTFR

avatar FX_7 | 
avatar appache | 

@FX_7

+1 rien que sur TF1

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah mais vu que je regarde jamais la télé normale, je suis passé à côté. Je vais éditer ça.
avatar FX_7 | 

Merci @MickaëlBazoge, elle est pas mal la nouvelle tournure. Sinon, début décembre à Rennes, il y avait aussi de la pub sur des écrans type JCDecaux dans les centres commerciaux.

avatar frankm | 

0% de pub. Tout clic sur lecture démarre immédiatement la série là où on l'avait laissée

avatar Wolf | 

@FX_7b vu que le cinéma ne considère pas que les films Netflix puissent être de vrais films ce n'est donc qu'un juste retour de manivelle.

avatar Florian Innocente | 

La fin de Bird Box était bien trouvée.

avatar MiRouF | 

@innocente

Oui c’était bien vu.

avatar abalem | 

@innocente

Sérieusement ?!? ???
Plus melow marshmallow tu meurs ! ☠️??

avatar Paquito06 | 

“Netflix annonce aussi que Bird Box a désormais été vu par 80 millions de foyers (dans la novlangue du service, un foyer représente un compte Netflix ayant vu au moins 70% du film ou d’un épisode). De quoi attirer de grands noms de Hollywood.”

Ah, c’est dommage car avec mon compte Netflix, on a 5 profiles, et chaque profile peut avoir 1 personne ou plus. Donc on a peut etre 10 personnes qui ont vu le film, et ca ne compte que pour 1 entrée.

avatar iDanny | 

Sans compter ceux qui ne sont pas abonnés à Netflix mais ont quand même vu Bird Box en download de malandrin...

avatar Paquito06 | 

“L’entreprise s’attend à en recruter 8,9 millions de plus durant ce premier trimestre 2019, il faut croire que la hausse des prix de ses forfaits aux États-Unis ne posera pas trop de problème.”

Netflix a besoin d’argent, elle depense $12 Bn/an, plus que les 6 premiers majors d’Hollywood. Elle a sorti 80 films en 2018, contre 20 pour la Warner, 10 pour Disney. Quand on a les chiffres en tete, Hollywood fait pale figure. Canal +, c’est 150 Millions d’investissement dans le cinema par an avec un abonnement a 20€.

avatar reborn | 

@Paquito06

Canal +, c’est 150 Millions d’investissement dans le cinema par an avec un abonnement a 20€.

+ tout le tralala pour protéger les productions françaises..

avatar Paquito06 | 

@reborn

Faudrait mettre un grand coup de pied dans ce tralala justement ?

avatar Phiphi | 

@Paquito06

Oui mais C+ ce sont des films que tout le monde a le droit d’aller voir en salle. Netflix ce sont des films INTERDITS aux non abonnés.
Il faudra donc être abonné à TOUS les fournisseurs pour être autorisé à voir l’éventuel SEUL ET UNIQUE film qui t’intéresserait dans leur catalogue.
Je ne trouve pas cela très positif culturellement parlant.
Les familles abonnées à netflix ne verront absolument jamais un acteur sous contrat avec Disney. Les familles abonnées à trucmuche connaîtront rien d’un réalisateur attaché à machinchose.

Et les enfants des grenouilles de bénitiers qui choisiront Apple, renommé pour sa censure du sexe, ne sauront pas que dans un lit, on enlève parfois son soutien-gorge, voire même son slip !
(Si tant est qu’on leur laisse même comprendre que deux adultes partagent parfois un même lit, ou une même meule de foin.)
Drôle de monde à mon avis, et je n’adhère pas franchement !

Espérons toutefois que les foyers des campus scolaires auront des accès « all networks included ».

avatar reborn | 

@Phiphi

"Netflix ce sont des films INTERDITS aux non abonnés."

Je dirais juste non disponible

Netflix voudrait proposer ses films sur tout les canaux. La loi l’en empêche.. et l’avenir n’est pas très encourageant.

https://www.numerama.com/politique/332887-la-nouvelle-chronologie-des-me...

avatar Paquito06 | 

@Phiphi

“Oui mais C+ ce sont des films que tout le monde a le droit d’aller voir en salle. Netflix ce sont des films INTERDITS aux non abonnés.”

Nerflix a eu du mal avec la protection culturelle francaise, c’est different:
https://bfmbusiness.bfmtv.com/entreprise/pourquoi-les-films-netflix-ne-s...

Netflix n’interdit rien du tout, il suffit d’etre abonné, comme Canal +, sinon t’es en crypté. Mais Canal + va choisir ensuite ce qu’elle veut diffuser sur sa chaine, c’est selectif, tout le contenu au ciné n’y est meme pas.
Avec le prix d’un abonnement Netflix par mois, on a deux places de ciné pour aller voir les creations originales Canal +. Ou on peut s’abonner à Canal aussi, toujours plus onereux que ce que propose Netflix (quant au catalogue, ne comparons meme pas).

avatar fornorst | 

@Phiphi

Tu oublies un détail : ce n’est pas libre d’aller voir un film en salle, ça te coute ~8€ selon les villes et les cinés. « Aller voir » un film sur Netflix, ça te coute exactement le même prix, à la différence près qu’une fois que tu as payé pour cette « séance », tu accès a tout le reste de leur catalogue pendant 1 mois sans surcoût ;)

Je ne dis pas que Netflix est parfait mais il faut être juste dans ses comparaisons :)

avatar Maczard | 

@fornorst

+1
Tu me l’enlèves du clavier

7,99€ le premier prix d’abonnement netflix par mois.....

1 block buster au CGR 9,90€ par personne la séance.... CQFD

avatar kiddsoso | 

@Maczard

Sauf qu’au cinéma un film est diffusé en 1080p voir en 4K alors que le premier prix chez netflix ne propose pas la HD...

Je dirais plus tôt:

1 blockbuster au CGR = 9,90€ par personne la séance
Netflix Standard = 10,90€ par mois pour des milliers (millions) de films et séries TV

avatar IPICH | 

@Maczard

???tu compare un service de streaming sur la TV en qualité SD à une séance au cinéma? Sérieusement?
Juste rien à voir...

avatar Paquito06 | 

@Maczard

J’ai meme mieux: une place de ciné, je ne peux pas la partager et je la paye $21.74 à San Francisco. Mon abonnement Netflix partagé me coûte $2/mois. J’ai le temps de voir venir ?

avatar frankm | 

Ils auraient bien voulu diffuser au cinéma mais la loi les en empêche

avatar IPICH | 

@frankm

Ahah en vrai car Les arrange je t'assure.

avatar Bruno de Malaisie | 

“Appelez mon agent”? C’est la traduction en anglais “Call my agent”.
Je pensais qu’en français, c’était “10 pour cent”

avatar xs39 | 

Netflix est aussi accessible qu’une séance de cinéma pour une famille.
Pour le calcul de prix et l’engagement pour aller voir un film en salle, je pense même que Netflix est plus simple. Seul l’expérience dune salle de cinéma ne pourra pas être remplacée.

avatar jerry75 | 

@xs39

Oui bon après un vidéo projecteur et ça devient sympa aussi !
Mais c’est vrai que le cinéma, c’est autre chose !
Après personne n’en parle ici mais pour les grandes villes il y a l’abonnement UGC ou Gaumont à 20€/mois pour de l’illimité aussi ...

avatar DG33 | 

@jerry75

Ne pas oublier d’ajouter le coût du carburant et des popcorns. Et (offert par le cinéma) tu te farcis le bruit des papiers de bonbons de la voisine, le rires bêtes du groupe d’ados du fond, les sonneries ou lumières des portables, etc

CONNEXION UTILISATEUR