Innovation : le concours Lépine se poursuit chez Samsung et Motorola

Mickaël Bazoge |

Avant que l’iPhone n’entre en scène, les constructeurs de téléphone ont multiplié les formes et les designs, parfois à la frontière de l’absurde (lire : À quoi ressemblaient les smartphones avant l'iPhone de 2007 ?). L’histoire repasse les plats : entre les appareils pliables, les trous dans l’écran et autres tiroirs mécaniques, on est manifestement entré dans un nouvel âge d’or du nawak et c’est tant mieux.

Il se passait des choses bizarres avant 2007…

Samsung y participe très activement. On a ainsi vu le Galaxy Fold avec son pli et le Galaxy S10 avec sa « bulle », mais le constructeur n’a pas dit son dernier mot. Selon le toujours bien renseigné @OnLeaks, Samsung aurait l’intention de combiner deux technologies peu communes dans son futur Galaxy A90.

Comme dans le Mi MIX 3 de Xiaomi, l’appareil photo de ce prochain milieu de gamme se cacherait dans un tiroir. Mais ça n’est pas tout : il sera aussi possible de tourner le bloc de capteurs sur lui-même, en position arrière ou selfie ! Oppo s’était lancé dans ce design étrange avec le N1, en 2013.

Le Mi MIX 3 de Xiaomi…
… et le Oppo N1. Maintenant, imaginez les deux systèmes dans un seul appareil !

Ce système a deux avantages : il laisse davantage de place à l’écran, et il permet d’économiser sur le nombre d’appareils photo intégrés au smartphone. Il suffit d’un jeu de capteurs, qui fera tout le travail dans un sens ou dans un autre.

Cette technologie entre parfaitement dans la stratégie établie l’an dernier, voulant que Samsung se montre plus agressif sur le milieu de gamme pour rester compétitif face à la concurrence chinoise. C’est d’ailleurs ce qui a poussé le groupe à lancer durant le MWC un Galaxy A50 équipé de trois modules photo au dos (lire : MWC 2019 : un triple appareil photo sinon rien).

Du côté de Lenovo, on s’active également pour relancer la grande machine nostalgique. Le constructeur prépare en effet activement la modernisation du RAZR, le fameux téléphone à clapet de Motorola. Aux dernières nouvelles d’il y a quelques jours, ce reboot d’un énorme classique de la téléphonie embrasserait la dernière technologie à la mode, à savoir un écran pliable.

Le futur RAZR tel que décrit dans un brevet Motorola.

L’information a depuis été confirmée à Engadget par Dan Dery, vice-président de Motorola en charge des produits. L’écran sera bien plié en deux à l’intérieur du smartphone fermé, mais de ce qu’on en comprend le constructeur n’a pas l’intention d’ajouter un second écran comme chez Samsung ; le design imaginé par Huawei pour le Mate X (un écran plié à l’extérieur) n’a pas non plus sa faveur pour des raisons de résistance et de durabilité.

Motorola n’est pas encore prêt à dévoiler ce nouveau RAZR, qui pourrait être lancé dans la foulée des Galaxy Fold et Mate X, c’est à dire au printemps ou cet été.

avatar toto_tutute | 

L'approche supposée de Motorola me semble vraiment pertinente. Déplié, un smartphone 18:9 lambda avec une surface d'affichage très grande (diagonale de 7 pouces possible), plié, un encombrement compact avec un aspect robuste. On profiterait d'un écran secondaire sur le devant lorsque l'appareil est plié pour accéder rapidement à la météo, l'heure, fil d'actualité, réseaux sociaux, SMS, etc.

Dans tous les cas, j'espère que l'arrivée industrielle et commerciale des écrans pliables va permettre à une multitude de "form factor" de cohabiter et qu'il n'y ait pas une seule approche. Diversité des tailles, diversité des concepts. Voilà quelque chose que je regrette pas mal de l'époque des "feature phone". Un peu ras-le-bol de ce monobloc tactile toujours plus grand.

avatar Mickaël Bazoge | 
Ah c'est vrai que pour la diversité des concepts, on est servis en ce moment ! Mais difficile de s'en plaindre, même si tout a pas l'air très bien calé (les pliables).
avatar zoubi2 | 

@toto_tutute

Tout à fait d'accord.

"Un peu ras-le-bol de ce monobloc tactile toujours plus grand"

Je remplacerais quand-même "un peu" par "carrément"... :-)

avatar reborn | 

Tout ces telephones avec des ports propriétaires et personne pour s’en plaindre :)

avatar foxot | 

@reborn

Si, juste que les ventes d’un tel appareil sont à des années lumières derrière les ventes d’iphone, donc y’a moins de gens qui râlent, c’est tout.

avatar reborn | 

@foxot

Je parlais des années 2000, il se vendait des centaines de millions d’appareils

avatar anton96 | 

@reborn

Et ces port jacks/oreillette même pas standard

avatar alexis83 | 

J’aime bien le principe du mi mix 3 ça permet d’avoir effectivement qu’une dalle sans encoche sans trou...

avatar en ballade | 

« un nouvel âge d’or du nawak «  commence par l’horrible encoche.

avatar lepoulpebaleine | 

@en ballade

Ouais, enfin l’encoche de l’iPhone ce n’est rien par rapport à ce que proposait l’Oppo N1 !!

avatar anonx | 

Alala le Nokia 8800 sirocco.. il était bling bling celui là surtout en or.

Il coutait 999€ à sa sortie ?

avatar apache | 

@anonx

Avec dans sa boîte kit oreillette Bluetooth et deux batterie et un dock. Je l’ai encore

avatar anonx | 

@apache

C’est collector ✨

Il y avait aussi le motorola Aura qui était à 1600€ à sa sortie ?

avatar debione | 

Un gamin ma demandé hier ce que c'était ce truc carré devant moi... Il parlait de mon Xperia compact... C'est dire si il est urgent d'avoir enfin autre chose que des clones de Samsung... Parce que oui le formfactor actuel c'est Samsung, et les premiers à mettre à mal ceci ben c'est aussi Samsung... Bordel je n'aurais jamais penser écrire cela en 2010...?

avatar pagaupa | 

Et hop! Adieu les horribles trous et encoches en tous genres!

CONNEXION UTILISATEUR