Motorola déverrouille le smartphone avec un tatouage

Arnaud |

Motorola a fait équipe avec une petite société nommée VivaLnk pour mettre au point un projet pour le moins surprenant. Il s'agit d'un tatouage temporaire embarquant une puce NFC qui permet de déverrouiller votre smartphone.

L'objet se présente comme un autocollant à placer sur son poignet (ou toute autre partie du corps facilement accessible). Il suffit de poser son smartphone dessus pour le déverrouiller. Cela permet de se passer de mot de passe, de reconnaissance faciale ou d'empreinte digitale, selon Motorola. Le constructeur semble penser qu'il est bien plus normal de se coller une excroissance sur le bras plutôt que d'intégrer un scanner d'empreinte digitale au téléphone. Chacun son point de vue.

Ce tatouage temporaire a été conçu pour respecter la peau avec des matériaux hypoallergéniques. Il intègre en fait une puce NFC ultramince, qui permet au tatouage de garder une épaisseur raisonnable. Si jamais vous avez l'esprit aventureux, sachez qu'un pack de 10 de ces tatouages temporaires coûte 10 $, chacun ayant une durée de vie de plus ou moins 5 jours. Malheureusement (ou heureusement, c'est selon), le produit n'est compatible qu'avec le Moto X.

Si le projet en lui-même peine à convaincre dans sa forme actuelle, il ouvre des possibilités au niveau des montres et autres bracelets connectés. Il ne serait pas étonnant de voir, dans les prochaines générations de produits, des smartwatches capables de déverrouiller un téléphone avec un simple contact. De plus, le projet fait partie des ambitieux plans de Motorola que Google a gardé sous son aile après l'acquisition du constructeur par Lenovo.

Ce genre de tatouage intelligent commence à se répandre, surtout dans le milieu médical. Il permet, par exemple, de garder des informations sur le patient, et même de lui administrer des traitements de manière automatisée. Ces tatouages mettent à profit les nanotechnologies, qui offrent la possibilité de stocker des données sans source d'alimentation externe. Encore une fois, si la mise en place de cette technique par Motorola semble grotesque, ces tatouages temporaires ont le mérite de mettre en lumière une technologie à l'avenir prometteur.


Source
avatar Anonyme (non vérifié) | 

Suffit d'avoir un tatouage pour déverrouiller n'importe quel smartphone Motorola donc. Ça très sécurisé comme méthode....

avatar lifenight | 

C'est programmable et ça peut contenir une clé unique permettant d'exécuter des actions prédéfinies par l'utilisateur.

avatar Lestat1886 | 

Bonne technologie pour le médical comme le dit l'article mais dans le cas de Motorola c'est juste ridicule. Quant à mettre cette technologie dans une montre, je crois que Android Wear le fait déjà....

avatar Arnaud | 
Non, Android Wear n'est pas équipé d'une telle fonction.
avatar Lestat1886 | 

Ah j'étais persuadé qu'ils avaient fait une démonstration du genre à la Google I/O

avatar pat3 | 

On s'approche, lentement mais sûrement, de l'identifiant sous-cutané…

avatar oomu | 

ça existe depuis longtemps et c'est juste que des problèmes. (allergie, fragilité du bidule, etc)

et si votre fantasme est celui là:
le gouvernement qui sera capable d'imposer ça à la population et de retirer dans le meme temps les fusils de chasse en France n'est pas né.

avatar freelander | 

@oomu :
Quel rapport avec les fusils de chasses?

avatar JokeyezFX | 

@freelander :
Le rapport c'est le contrôle total des humains... Tape dans google "guerre silencieuse", cliques sur le premier lien, lis l'article, et tu te dira "ahhhhh ouaiiiiiis!"

avatar arekusandoro | 

@JokeyezFX :
-troll on - Bah c'est déjà le cas ;) Apple a bien fait son coup : smartphone, tablette, ordi, TV...montre...ils sont partout et ils ont même réussi a faire penser a certain Fanboy qu'ils ont inventé tout ça et que tous les autres c'est de la merde -troll off - ;)

avatar Laurent-Apple | 

@pat3 :
C'est pas faux....

avatar Laurent-Apple | 

@pat3 :
De toute façon la RFID sous cutanée fera (je ne l'espère pas, mais c'est en cours, faites des recherches..) parti d'un futur...

avatar joneskind | 

Ok, donc en gros Motorola vend un tatouage qui permet d'identifier à coup sûr le porteur, comme une sorte d'empreinte digitale en quelque sorte ? Un de ces quatre, les génies de chez Google vendront du sable aux touaregs.

avatar oomu | 

technologie intéressante mais comme d'hab dans l'industrie, utilisée pour un usage que personne ne désire.

Bref , on balance ce qu'on peut mais on ne conçoit pas une Solution à un Problème.

Faudra attendre que le même rigolo s'y attelle un jour et tout le monde de dire "mais bon fang mais f'est bien fur !"

avatar showbiz787 | 

@oomu :
T'es drôle comme type t'as quel âge?

avatar iDuplo | 

C'est intelligent! Mais pour quel marché? Car ça ne fait que protéger les données, hors c'est notre téléphone entier qu'on veut pouvoir verrouiller...

avatar pim | 

Encore plus flippant que la reconnaissance tactile !!

avatar Hari-seldon | 

bon c est la qu on voit qu une techno valable pour un type d application ne l est pas forcément pour d autre.
quid de la résistance a la lranspirantion, quid de la "colle " utiliser? parce que quelques chose d hypoallergénique n est pas forcément sans danger ( ex deo avec sel d aluminium)

encore un truc jetable qui coûte des ressources et de l énergie pour le produire que les gens mettront a la poubelle et qui soit partiras dans des incinérateur d ou pollution par combustion ou bien qu il faudra recycler. et la le rapport durée de vie/ intérêt - utilité /pb engendrés semble a première vu pas favorable ;-) alors que Touch ID (par exemple )est valable sur la durée de vie de l appareil

avatar freelander | 

@JokeyezFX

Et ben non je ne me dis pas "ahhhhh ouaiiiiiis!"...

avatar DG33 | 

Rien qu'à voir les manipulations il est évident que le grand public s'en détournera.
Mais pour d'autres usages, pourquoi pas ?

CONNEXION UTILISATEUR