Les taxis veulent bloquer les applications de VTC

Sylvain |

À deux jours d’une grève nationale, les chauffeurs de taxis passent à la vitesse supérieure dans leur guerre contre les VTC. Les véhicules de transports avec chauffeurs sont en effet au coeur d’une polémique soulevée par les différents syndicats de taxis, en particulier contre UberPOP qui permet à tout un chacun de devenir chauffeur et d’être rémunéré via le régime de l’auto-entrepreneuriat.

Une pratique jugée illégale par le Conseil d’État, interdite dans la plupart des grandes villes de France (dont Lyon, Paris et Marseille), et qui fait l’objet de heurts entre taxis et chauffeurs en herbe.

Michaël Débès, président de la Fédération des taxis indépendants de Haute-Garonne, réclame dans La Dépêche l’interdiction pure et simple des applications de VTC : « tant que le gouvernement n’aura pas ordonné aux opérateurs téléphoniques de bloquer les applications illégales, nous ne bougerons pas », explique-t-il. Seul problème : comme le note Numerama, un opérateur ne peut pas interdire les applications comme celles d’Uber, ou Allocab. Déjà, parce que seuls les gestionnaires des magasins d’applications ont autorité, en l’occurrence Apple et Google, et non pas les opérateurs.

Ensuite, parce que l'application de Uber regroupe deux activités, dont l’une d’elles n’est pas interdite. Ainsi, un VTC Uber (à ne pas confondre avec un chauffeur UberPOP) a parfaitement le droit de circuler dans les villes où la start-up poussée par Google est présente. Pour que Google ou Apple agissent, il faudra un jugement définitif énonçant l’illégalité d’Uber, ce qui n’arrivera probablement pas.

Une publicité pour Uber… sur un taxi allemand. (Alper Çuğun CC BY 2.0)

Par ailleurs, Numerama souligne que les pouvoirs publics ont peu de pouvoirs sur ces applications. La loi Hamon datant de l’an dernier donne à la DGCCRF un pouvoir d’initiative au niveau judiciaire, mais faut-il encore prouver que cela permettrait de « prévenir un dommage ou à faire cesser un dommage causé par le contenu d’un service de communication au public en ligne ».

Uber ayant soigneusement fusionné Uber et UberPOP, une telle interdiction est ainsi peu probable. Reste que la seconde pratique a bien été jugée illégale, et qu’il est donc interdit à la fois de la pratiquer, mais aussi d’en profiter en tant que client comme l’a rappelé aujourd'hui Bernard Cazeneuve. Le ministre de l’Intérieur a par ailleurs annoncé l'intention du gouvernement de « prendre des dispositions contre troubles à l'ordre public ».


Tags
avatar MLV | 

Ils nous les brisent vraiment là. C'est bon! Acceptez la concurrence bordel! Et c'est pas en tapant sur les conducteurs et les clients que cela arrangera les choses.

Il faudrait qu'ils se remettent en question et essayer de faire MIEUX que Uber (il y a du boulot)...

Bref je sais pas où ça va aller mais je flippe d'avance ...

avatar iPoivre | 

@MLV :
Je suis assez d'accord avec toi, le problème c'est qu'avec leur statut d'entrepreneur, les chauffeurs UberPop ont moins de charges.

Il faudrait que l'état décide de travailler avec les taxis afin de trouver une solution qui aille a tout le monde, mais vu la mentalité de ces derniers en ce moment, c'est pas gagné.

avatar C2SC3S | 

@MLV :
Ceci dit rien de personnel ou de vindicatif contre vous . Ton neutre de ma part .

avatar Sylvain | 
T-Uber-ien pour attendre !
avatar Katsini | 

@Oyoel :
Excellent !

avatar patrick86 | 

"comme le note Numerama, un opérateur ne peut pas interdire les applications comme celles d’Uber, ou Allocab. Déjà, parce que seuls les gestionnaires des magasins d’applications ont autorité, en l’occurrence Apple et Google, et non pas les opérateurs."

Oui, et encore heureux que les opérateurs ne puissent pas interdire des apps. Michaël Débès est probablement un nostalgique du Minitel… ou aimerait vivre sous un régime totalitaire.

avatar FloP1 | 

Qu'ils continuent comme ça, ils creusent leur propre tombe...
Au lieu d'essayer de comprendre pourquoi Uber marche si bien, mieux vaut le combattre

avatar enzo0511 | 

Après avoir tabassé des chauffeurs et un client d'uberpop ils feraient mieux de répondre de leurs actes devant la justice avant d'exiger quoique ce soit

avatar Olivenere | 

J'ai lu tout a l'heure un très bon article synthétisant bien ce sujet sur Presse Citron (heu MacG vous allez pas vous mettre en grève parce que j'ai cité un concurrent hein ???).
Les taxis ont trop abusé et veulent garder leur position coûte que coûte... Mais perso je trouve jamais de taxi quand j'en cherche un !!! Donc vive Uberpop, na !

avatar LaurentR | 

Quelqu'un pour expliquer en quoi UberPop devrait être interdit ? De ce que m'a dit un chauffeur UberPop, les tarifs à certaines heures sont supérieurs avec Uber que ceux pratiqués par les taxi (sorties de boites de nuit, de cinéma,... ) De plus la clientèle Uber ne prendra pas obligatoirement le taxi, non ? J'ai appelé un chauffeur Uber l'autre soir, mais je n'aurai de toutes façons pas appelé un taxi. Trop cher. J'aurai essayé de me débrouiller autrement. Ça n'est pas possible que les deux cohabitent ?

avatar Rigat0n | 

@LaurentR :
Visiblement non, puisque certains taxis ont décidé de taper tout ce qui touche à un Uber.

avatar Un Type Vrai | 

Des distributeurs de presse gratuites se sont fait tabassé aussi.

20 minutes, Direct 8 et autres Metronews sont toujours là...

avatar DouceProp | 

Quand on voit les réactions violentes et, j'en suis sûr, disproportionnées des chauffeurs de taxi face à la « concurrence » des VTC, ça ne donne plus envie de faire appel à leur service. Trop peur de se faire casser la gueule si on est pas de leur avis. Ils sont un peu « Hodor » ou trop Samy Naceri les chauffeurs de taxi...

avatar C2SC3S | 

@MLV

Les charges sociales ne sont pas les mêmes , les assurances professionnelles ne sont pas les mêmes , les taxi sont soumis à la tva. Sans compter le prix de la licence.
Il y a comme une distorsion de concurrence quand même , et même si je n'ai aucun intérêt de quelque nature que ce soit à défendre les taxis , copinage familial ou que sais je, le yakafautquon est un peu déplacé .

avatar jessy | 

@C2SC3S :
Exactement

avatar GoldenPomme | 

C2SC3S

"Sans compter le prix de la licence."

0€ le prix de cette fameuse licence fournit gratuitement par l'Etat, hein. Si les taxis en font un business et que des pigeons tombent dedans c'leur problème.

avatar saoullabit | 

@C2SC3S :
Je rappelle à l'occasion que les plaques de taxi sont gratuites ... Dire que être taxi ça coûte cher c'est déformer la réalité
Le fait qu'une plaque soit revendue c'est un vrai problème !

avatar patrick86 | 

Bref. Rien ne vaut avoir son chauffeur privé.

avatar thefolken | 

Voilà la solution pour Uber: Proposer un service de chauffeur privé mutualisé entre des centaines de clients !

avatar apeuljuskotrognon | 

Ça m'ennuierait de me faire casser la gueule en Apple Store si je disais que je vais aller chez Windows...
Pourtant ce sont les méthodes qu'emploient certains chauffeurs de taxis

avatar raf30 | 

Tu exagères un peu... Ah, ben, non...
http://www.mlyon.fr/134398-lyon-cibles-par-les-taxis-chauffeurs-et-clients-uber-sont-ils-en-danger.htm

Les applications VTC ne sont pas les seules victimes !

avatar Lirche | 

Le pire c'est que ce type a d'abord voulu prendre un taxi mais le chauffeur a refusé de le prendre... Et après ça vient se plaindre...
En gros les taxis ont été en situation de monopole durant plusieurs années et ils ne veulent pas que ça change car tous le monde sait que dès qu'un acteur du marché est en monopole il s'en fou du consommateur et ne pense qu'a s'enrichir encore plus (Dernier exemple en date Intel avec leur dernière génération de processeur qui coûte 50 voir 100€ plus chère que l'ancienne génération pour des performances en légère hausse).
Bref de plus je ne comprend pas que l'État n'intervienne pas pour stopper ces ratonnades envers les conducteurs Uber. Certes ils paient peut être moins de taxes mais c'est à l'État d'intervenir soi en libéralisant totalement le marché, soit en imposant les mêmes taxes à Uber qu'aux taxis ou en interdisant Uber partout en France et en laissant le monopole aux taxis qui personnellement m'enchante très peu.

avatar zeusII | 

Ne pas oublier qu'à la base, la licence d'un taxi est gratuite (distribuée par là préfecture). Sauf que la liste d'attente est extrêmement longue (10-15 ans), d'où un prix d'achat conséquent pour l'obtenir de suite. Mais pourquoi la préfecture donne les licences au compte goutte ? Parce que les taxis ont instauré ce système pour ne pas être inondé de concurrents !

"- C'est possible d'aller à tel endroit monsieur le taxi ?
- ah non désolé ce n'est pas mon chemin
- Ok "

avatar NehutoX | 

Dans cette affaire, les taxis passent vraiment pour des bourins sans aucune capacité d'analyse sur leur condition... Et en plus ils ne gèrent pas du tout leur communication. C'est très contreproductif. Ils ont sûrement des arguments à faire valoir, mais le souci c'est qu'on retient juste qu'ils pètent la gueule de tout ce qui a un rapport à Uber (clients y compris...). L' "Uberisarion" de l'économie traditionnelle ne fait que commencer, et je pense que les pouvoirs publics devraient commencer a créer des statuts pour tous ces travailleurs à venir. Dans un contexte de chômage, on marcherai sur la tête si on interdisait aux gens de bosser, qui plus est dans un secteur innovant et plein d'avenir.

avatar Le docteur | 

Cette licence, ça ne sent pas un peu achat de privilège ?

avatar Le docteur | 

Maintenant, allez savoir pourquoi, la violence des chauffeurs de taxi ne m'étonne pas.

avatar Giloup92 | 

Dans quelques années , il y a aura des véhicules sans chauffeur style Google Car en libre service , ce qui mettra tout le monde d'accord !

avatar Novezan | 

@ zeusII

Tout à fait d'accord, les licences sont biens GRATUITES !!!
Les chauffards de taxis se sont mis une balle dans le pied avec leurs licences au compte goutte, sans parler du fait qu'ils sont en général mal habillés, désagréables, prennent la course que si ça les intéresse et non jamais de monnaie pour vous la rendre...

avatar Mad | 

L'image des taxis est pas terrible aussi... Même si dans le fond ils ont probablement raison, à eux de se moderniser et rendre leur image et leur service plus sympathiques, comme la concurrence.

avatar buzzb0x | 

En même temps si ils s'amusent à faire des grèves ils encouragent l'utilisation des VTC les jours de grève et par conséquent l'adoption massive de ce mode de transport bien plus pratique que les taxi de part son prix et sa disponibilité.

avatar Noam | 

@buzzb0x :
Tout à fait d'accord avec toi la grève je résous rien d'autant plus que pendant la grève des bus sur Paris jeudi et vendredi dernier Uber (pas UberPop) a mis en place le tarif unique inférieur à 2€ (prix d'un ticket) sur Paris pour tout le monde 2 courses pas jour et par personne... Ils sont imbattables

avatar Ali Baba | 

@buzzb0x :
Sauf qu'une grève des taxis en fait ça bloque la circulation. Ils se mettent au milieu de la route et vont a 20km/h.

avatar lmouillart | 

Les taxis français, ... une plaie qu'il faudrait éradiquer.

avatar rikki finefleur | 

C'est vrai, vive les distorsions de concurrence, les paradis fiscaux, le travail au black, et ceux qui ne respectent pas la législation.
Je pense que tu es aussi pour ceux qui viennent en travailleur en france sous le statut de travailleur détaché avec un salaire bien inférieur au smic.

C'est sur qu'avec cela nos amis financiers en direct des Bermudes sont très content sur leur plage.. Par contre les travailleurs en france..pour eux ca sera très dur.
Franchement il y en a qui ne voit que leurs petits intérêts dans ce pays..
Juste désolant, que certains gobent le discours de ces sociétés paradisiaques, sociétés qui visent à profiter de la misère ambiante.

avatar lmouillart | 

D'un autre coté pendre le taxi dans certaines villes, notamment Paris, c'est souvent épique.
Puis niveau magouille, quelques-uns que j'ai pris semblaient bien maîtriser le sujet.

avatar feefee | 

@lmouillart :

"Puis niveau magouille, quelques-uns que j'ai pris semblaient bien maîtriser le sujet."

Et vouiiii.
Avec TaxiMagouille on s'en met plein les fouilles .

Bref . Propos de comptoir ...

avatar zol68 | 

@lmouillart :
Tu vas te faire cassé la gueule par les chauffeurs de taxis !!!

avatar rikki finefleur | 

Je roule en Rolls et je n'ai aucun problème. D'ailleurs elle est toujours au garage.

avatar Yanouss | 

Les taxis ? Ceux qui se passent pour des utilisateurs d'Uber pour piéger les chauffeurs et les tabasser à plusieurs ? Ou ceux qui te font payer 70 euros le trajet de 5 km ? Ce sont des escrocs des gens mal honnête !

avatar pim | 

Retenez bien cette expression : « Se faire ubériser », car elle peut concerner TOUS les corps de métier.

Aujourd'hui c'est les chauffeurs de taxi, on dit « les cons ils l'ont bien mérité », mais une fois que ce sera notre tour, les chauffeurs de taxi, ils ne seront pas là pour nous défendre, car ils auront disparu ! On ne doit surtout pas se diviser et faire bloc autour d'une profession clairement menacée.

Il y a des règles, elles doivent être les mêmes pour tous. Si les chauffeurs de taxi ont trop de contraintes ou trop de privilèges, il faut changer le système. Mais il ne faut pas d'un système à deux vitesses, sinon c'est la société qui explose !

avatar RomainP | 

@pim :
Et en quoi uber ne fait pas ce que tu recommandes de faire ("changer le système") ?

avatar rikki finefleur | 

Franchement puisque certains s'auto-élisent transporteur de personnes, sans parfois même connaitre les rues de paris (pour paris), sans licence d'utilisation, sans charge, sans assurance pro !
Le pied quoi !
je ne vois pas pourquoi demain, je me nommerai pas chirurgien !
Je pourrais opérer ainsi en toute quiétude, en premier lieu Mr Mouillart. :p
Et c'est pas cher. Et c'est rapide.
Avec un gps entre le foi et le gros colon , je m'y retrouverai bien !
Et pour la satisfaction clientèle, Il suffira que je fasse une application pour smartphone qui fasse bip bip pour le prévenir que l'opération commence. Un truc fun , quoi !
Il pourra me verser ainsi un valeureux salaire d'auto-entrepreneur en chirurgie..
Demain, je lui refais aussi les dents..

avatar thefolken | 

La légère nuance c'est que pour rouler en ville avec une voiture, il suffit d'avoir le permis. Ce qui est relativement accessible. Alors que pour être chirurgien....

D'ailleurs le plus marrant dans l'histoire, c'est que les taxi n'ont rien contre ces nouvelles méthodes, d'ailleurs s'ils pouvaient le faire, ils le feraient. Non le soucis c'est que bien souvent ils ont du payer une grosse somme pour avoir le droit d'exercer. Et du coup tu ne peux pratiquement plus revenir sur le système puisqu'il faudrait alors dédommager les anciens taxis...

avatar Bigdidou | 

@UnEtreObjectif :
C'est pas un point Godwin à proprement parler (il aurait fallu déconsidérer un peu plus la profession en parlant de Mengele quelque part), mais on est d'accord que les propos en question sont assez consternants.

avatar jackhal | 

Vu de l'intérieur Uber est l'employeur le plus génial qu'on puisse imaginer : http://citypaper.net/uberdriver/
Hem...

Et c'est pas du tout une boite qui enfreint la loi sciemment, hein, non non non, c'est une boite qui défend ses gentils utilisateurs qui "font du covoiturage" et donnent quelques idées pour éviter l'oppression policière.
http://rue89.nouvelobs.com/2015/02/12/chauffeurs-uberpop-interpelles-uber-reste-flou-conduite-a-tenir-257657

avatar daffyb | 

Déjà dit, mais il est bon de le rappeler. La licence est gratuite. Ceux sont les taxis qui en ont fait un commerce !!!

avatar Hideyasu | 

Tant mieux ils nous les brisent les taxi, t'en veux un t'en a jamais et si tu veux pas aller trop loin ils te refusent.

Super le service public hein ? Vive la concurrence que ça bouge un peu.

avatar warmac33 | 

aéroport de lyon la semaine dernière :
"- vous prenez la CB ?
- Non !" (c'est vrai quelle idée de vouloir payer des choses avec une CB de nos jours, surtout quand on revient d'un séjour aux USA et qu'on a que des dollars dans le portefeuille)
...
"- vous prenez la CB ?
- Non !" (cf remarque précédente)
...
"- vous prenez la CB ?
- vous allez sur Lyon ?
- euh oui, caluire" (au passage demander où on va avant de nous prendre est totalement illégal)
Il prend ma valise sans rien dire, la charge, me laisse monter dans son taxi plus ou moins propre (et je passerai sur sa tenue), me demande l'adresse et me dépose chez moi.
Avec les suppléments bagage et aéroport j'en ai eu pour 53€, 55 avec le devis allocab où j'ai droit au costume, la voiture impeccable, la bouteille d'eau et le choix de la musique.
La prochaine fois ce sera un VTC.

Que les conditions des taxis soient injuste comparé aux VTC c'est un fait, mais d'une ils ne font aucun effort à un moment où ça se justifierait, et de deux je ne veux pas entendre l'argument des plaques à 200 k€ à rembourser car cette situation est ce qu'elle est de par leur propre initiative qui visait à limiter les taxis (et donc limiter la concurrence...) et surtout à se faire un joli pactole à la retraite.

avatar patrick86 | 

@rikki finefleur :

"C'est vrai, vive les distorsions de concurrence, les paradis fiscaux, le travail au black, et ceux qui ne respectent pas la législation.
Je pense que tu es aussi pour ceux qui viennent en travailleur en france sous le statut de travailleur détaché avec un salaire bien inférieur au smic."

"je ne vois pas pourquoi demain, je me nommerai pas chirurgien !"

Serait-il possible de traiter chaque fait de société, de manière sérieuse (avec ou sans humour, mais sérieux), cohérente et surtout, sans hors-sujets débiles, amalgames vaseux ni comparaisons totalement inappropriées ?

A vous lire :
- les chauffeurs de VTC seraient tous dans l'illégalité et les chauffeurs de taxis, au contraire, seraient tous totalement en règle ;
- transporter des personnes en voiture serait comparable à un acte chirurgical ;
- connaitre Paris par cœur serait indispensable pour conduire un passager à bon port, à l'époque des guidages "Tour par tour" globalement efficaces et pertinents.

Vous êtes taxis ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR