OpenStreetMap relance son projet OpenStreetView avec des apps mobiles

Stéphane Moussie |

Après une tentative avortée en 2009, OpenStreetMap relance son alternative libre à Google Street View. Simplement baptisé OpenStreetView (OSV), le service compte sur les utilisateurs pour photographier les rues du monde entier.

Des applications iOS et Android ont été créées pour faciliter la tâche. Vous pouvez ainsi transformer votre voiture en Google Car low-cost en plaçant votre iPhone face au pare-brise.

Les données de navigation enregistrées par l'application serviront également à améliorer les cartes d'OpenStreetMap. Si l'app est optimisée pour la voiture (elle peut tirer parti des infos du véhicule en se connectant en Bluetooth à la prise diagnostic à l'aide d'un dongle), elle peut aussi être utilisée à vélo ou à pied.

La fondation ne précise pas si l'application floute automatiquement les visages des passants et les plaques d'immatriculation des voitures, comme Google le fait. Si ce n'est pas le cas, l'éditeur permet de le faire a posteriori.

D'autres outils sont mis à disposition pour ce projet pharaonique : un plug-in JOSM en bêta, un éditeur à part entière et un utilitaire pour uploader des images venant de caméras de type GoPro.

Toutes les ressources sont disponibles sur la page GitHub d'OpenStreetView. L'organisation indique que « pratiquement tout dans OSV est open source, et quand ça ne l'est pas [elle cherche] un moyen de le rendre open source. »


avatar Maliik | 

Je me demande ce que cela va donné en terme de qualité.
- objectif différent
- précision GPS différente
- placement du téléphone
- vitesse du véhicule...

avatar Wolf | 

L'idée est bonne, mais je doute du résultat final vu l'énorme quantité de ressources nécessaires. C'est pas comme copier un tableur ou un traitement de texte

avatar RyDroid | 

Ce genre de méthode collaborative a permis l’avènement de géant comme Wikipédia ou le noyau Linux. Même si c'est loin d'être gagné, il y a du potentiel.

avatar debione | 

Tu trouveras cela vachement mieux quand sortira Snowden 2.0, ou on apprendra (confirmera) que tout ce qui vient des USA est scrupuleusement décodé et enregistré, Patriot Act oblige.

Il faut une fois dans sa vie lire le patriot act, c'est un peu comme lire les conditions de Facebook, quand tu arrives au bout, tu effaces immédiatement ton compte, ou alors c'est que la société Big Brother tu rêves de vivre dedans...

avatar harisson | 

Je ne suis pas un passionné de carto mais OSM c'est bien sympa :)

CONNEXION UTILISATEUR