Dix ans d’App Store : des chiffres et des apps

Mickaël Bazoge |

Il n’aura échappé à personne que le dixième anniversaire de l’ouverture de l’App Store avait sonné : Apple a célébré l’événement pas plus tard qu’hier soir. App Annie a de son côté livré une étude roborative portant sur les dix ans de la boutique — enfin, depuis juillet 2010, date à partir de laquelle la maison d’analyses a commencé à scruter ce marché.

L’App Store compte actuellement plus de 2 millions d’applications1. Entre juillet 2010 et décembre 2017, elles ont généré 130 milliards de dollars (!), pour plus de 170 milliards de téléchargements (!!). Près de 10 000 apps ont généré au moins un million de dollars de revenus. L’an dernier, les jeux ont compté pour 31% des téléchargements, mais 75% des ventes.

Les utilisateurs français sont ceux qui avaient le plus d’applications sur leurs iPhone l’an dernier : 114 (le nombre le plus élevé des pays surveillés par App Annie), dont 39 utilisées chaque mois. Aux États-Unis, les chiffres sont de 96 apps installées pour 37 utilisées ; en Allemagne, ce sont 107 apps qui ont été installées pour 37 utilisées.

Entre 2010 et fin 2017, les États-Unis sont demeurés le premier marché en termes de téléchargements avec 40,1 milliards d’apps, mais la Chine est à une coudée (39,9 milliards de téléchargements). La France est bonne sixième avec 4,5 milliards d’apps. Pour ce qui concerne le chiffre d’affaires, les États-Unis se détachent encore nettement avec 36 milliards de dollars, contre 27,7 milliards pour la Chine. À ce petit jeu, la France est huitième (2,3 milliards).

Il y a de fortes chances pour que certains des jeux les plus populaires de toute l’histoire de l’App Store soient présents dans votre iPhone ! Candy Crush Saga, Subway Surfers et Fruit Ninja squattent le podium des jeux les plus téléchargés (il y a deux jeux français dans le top 10 : Minion Rush et Asphalt 8 de Gameloft/Vivendi). En ce qui concerne les apps, Facebook en place deux aux trois premières places : le client Facebook et Messenger, suivis par YouTube. Les apps les plus rentables sont Netflix, Spotify et Pandora Radio.

App Annie livre aussi le classement des apps (hors jeux) les plus populaires de chaque année. On peut s’amuser à repérer les applications qui ont disparu au fil des ans, ainsi que la poussée des apps chinoises dans les classements.

Les apps les plus téléchargées et celles qui ont généré le plus de ventes en 2010.
La même chose cette année.

  1. Sur un total de 4,5 millions lancées dans la boutique depuis ses débuts. Plus de la moitié ont donc disparu. ↩︎

Tags
avatar Baptiste_nv18 | 

Impressionnant.

avatar Bigdidou | 

Ils faisaient quoi tous ces développeurs, avant ?

avatar kiddsoso | 

@Bigdidou

Bah ils développaient sûrement des sites / logiciels où peut être que certains on appris entre temps

avatar PiRMeZuR | 

@Bigdidou

Le nombre de développeurs explose. Les derniers chiffres parlaient de 18 millions en 2013, 21 en 2016 avec une projection à 26,4 en 2019. Aux États-Unis, ça représente près de 3% des travailleurs.

avatar Bigdidou | 

@PiRMeZuR

"Aux États-Unis, ça représente près de 3% des travailleurs."

Impressionnant.

avatar JOHN³ | 

@Bigdidou

Il n’y en avait pas autant et bcp se tournaient dans la maintenance informatique d’entreprises privées.

avatar Nesus | 

Fruit ninja fut un des jeux les plus novateur de l’iPhone. Par contre, ça fait des années que je l’ai finit et dégagé...

avatar en ballade | 

Tout ce chiffre d’affaires sans avoir payé d’impôts...hallucinant

avatar quentinf33 | 

@en ballade

Ça fait chier, mais c’est légal. Pourtant je m’en plains pas à chaque article qui parle argent (oui les sujets sur l’argent, c’est très tabou apparemment en France et je comprends pas pourquoi...). Il faut monter à la source, c’est-à-dire nos chers politiques.

Et perso je serai le premier à optimiser mon argent si j’avais une entreprise ?

avatar whocancatchme | 

@quentinf33

Oui bien sur on optimiserait tous notre argent ! Après il y a quand même du bon sens, tu pardonnes plus au mec qui volent un bout de pain pour bouffer, que le mec qui gratte un bout de pain pour rentrer chez lui en Lamborghini ! C’est un peu pareil quand on a 200 milliards en cash on peut quand même un peu aider les autres non ?

avatar debione | 

Je te laisse deviner pourquoi les riches sont riches...?

avatar webHAL1 | 

Intéressant de constater que Google Maps est en huitième position des applications les plus téléchargées cette année sur l'App Store iOS. Se pourrait-il que cela soit dû au fait que, malgré ce que les inconditionnels de la Pomme prétendent à longueur de temps sur Internet, Apple Plans (même dans ses dernières versions) ne soit pas à la hauteur ?
D'ailleurs plusieurs des applications les plus téléchargées sont des remplacements d'applications natives. Ça ne serait pas une mauvaise chose qu'Apple en tire les leçons...

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

"Ça ne serait pas une mauvaise chose qu'Apple en tire les leçons..."

Pour Plan, c'est le cas, avec une news récente à ce sujet.

"D'ailleurs plusieurs des applications les plus téléchargées sont des remplacements d'applications natives"

J'ai beau chercher, je ne vois pas.
Ou alors il faut mettre les clients de messagerie spécifique dans lot, en concurrence avec iMessages et le raisonnement est assez spécieux.
Idem pour GoogleMail qu'on peut difficilement définir comme un concurrent de Mail.

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« Pour Plan, c'est le cas, avec une news récente à ce sujet. »

Oui, et c'est un signal positif. Mais pour l'instant c'est principalement de la communication. On ne pourra juger que lorsque les résultats seront là.

« Ou alors il faut mettre les clients de messagerie spécifique dans lot, en concurrence avec iMessages et le raisonnement est assez spécieux. »

Mon raisonnement a une belle apparence (sens premier de "spécieux") ? Je te remercie. ^_^
Sinon, il me semble tout de même intéressant de creuser pourquoi des possesseurs d'iPhone utilisent WhatsApp entre-eux plutôt qu'iMessages. Non ?

« Idem pour GoogleMail qu'on peut difficilement définir comme un concurrent de Mail. »

Pourquoi cela ? :-?

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

"des possesseurs d'iPhone utilisent WhatsApp entre-eux plutôt qu'iMessages"

Heu... Pour ma part, c'est pour communiquer avec ma fille : à cet âge ils sont manifestement tous sur WhatsApp toutes plateformes confondues.
L'épidémie WhatsApp n'est pas spécifique à l'iPhone...

"Pourquoi cela ? :-?"

Je pensais que c'était un client spécifique de la messagerie de Google, avec des fonctions que Google réserve à cette app, mais si on peut aussi y consulter ses autres messageries, alors effectivement...

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« L'épidémie WhatsApp n'est pas spécifique à l'iPhone... »

Non non, bien sûr. Mais si iMessages était aussi bon (ou même meilleur) que WhatsApp sur iOS, sans doute que les possesseurs d'iPhone l'utiliseraient pour communiquer entre eux.
Et ce n'est pas le cas, les gens passent quand même par WhatsApp.

« Je pensais que c'était un client spécifique de la messagerie de Google, avec des fonctions que Google réserve à cette app, mais si on peut aussi y consulter ses autres messageries, alors effectivement... »

On peut sans souci. Voir ici :
https://support.google.com/mail/answer/6078445?hl=en&co=GENIE.Platform%3...

Extrait :
You can add both Gmail and non-Gmail accounts to the Gmail app.

avatar byte_order | 

@webHAL1
> Mais si iMessages était aussi bon (ou même meilleur) que WhatsApp sur iOS,
> sans doute que les possesseurs d'iPhone l'utiliseraient pour communiquer entre eux.
> Et ce n'est pas le cas, les gens passent quand même par WhatsApp.

Le fait que WhatApps soit fortement (à l'échelle mondiale) installé sur iOS me semble nettement plus lié au fait que iMessages est mono-plateforme (le SMS ne permet pas le même niveau de service, je parle ici des services natifs hein, dont la video conf, les gifs, le partage de positions, etc...), alors que la PDM de iOS n'est pas majoritaire dans le monde.

avatar TheUMan | 

@webHAL1
Sauf que je préfère que mes mails ne soient pas lus par Google... ;-p

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« Sauf que je préfère que mes mails ne soient pas lus par Google... ;-p »

Alors tout va bien, parce que Google ne lit pas tes courriels. ;-)
http://www.wired.co.uk/article/google-reading-personal-emails-privacy

avatar TheUMan | 

Effectivement, je vais pouvoir peut-être envisager de faire confiance maintenant à Google... non, je plaisante :-))

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« non, je plaisante :-)) »

Ma foi, on ne peut rien faire contre l'irrationalité. ^_^

avatar TheUMan | 

Pour s'arrêter de faire quelque chose, il faut déjà l'avoir fait.
Donc, ils le faisaient déjà avant sans nous le dire.
C'est pas parce que maintenant ils te le disent que l'on doit plus les croire qu'avant.
Je confirme : on ne peut rien contre la crédulité ^-^

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« Donc, ils le faisaient déjà avant sans nous le dire. »

Là ce n'est plus de l'irrationalité, c'est du mensonge. Ou alors juste un gros troll. Dans le doute, je vais arrêter de produire des arguments, ça ne servira probablement à rien...

avatar byte_order | 

@TheUMan
> Donc, ils le faisaient déjà avant

Oui. Depuis le départ, en fait.

> sans nous le dire

!?!

Ils l'ont toujours dit.
Cela a toujours été indiqué dans les conditions d'usages de GMail, que le contenu pouvait être analysé automatiquement par Google. Des conditions que tout utilisateur a accepté lors de la création de son compte GMail.

avatar TheUMan | 

@ webHAL1 et @ byte_order

Avez vous lu cet article :
https://www.macg.co/ailleurs/2018/07/gmail-quand-les-e-mails-sont-lus-pa...

Ok, c'est pas écrit dans les conditions de l'utilisateur. Vous allez me dire oui mais c'est pas Google directement, cela n'empêche... (c'est du même acabit que l'histoire de Facebook).

Apres chacun fait ce qu'il veut, si vous voulez utiliser leurs services c'est votre problème.

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« Ok, c'est pas écrit dans les conditions de l'utilisateur. Vous allez me dire oui mais c'est pas Google directement, cela n'empêche... (c'est du même acabit que l'histoire de Facebook). »

Non, c'est du même acabit que "j'ai configuré un accès POP3 à ma messagerie chez mon frangin et maintenant je me plains qu'il puisse lire mes courriels".
Si un utilisateur accepte que des tiers puissent lire ses messages, il ne peut pas ensuite venir se plaindre qu'ils le fassent. Google offre les outils pour savoir à qui on a permis l'accès à ses courriels. Ça n'a rien à voir avec l'affaire Facebook qui avait permis à des sociétés d'exploiter des données utilisateur sans que ces derniers en soient informés.

avatar TheUMan | 

Vous et moi sommes un minimum informé, l'utilisateur lambda ça lui passe TRES au dessus.
De toutes façon, c'est devenu d'un ridicule : vous acceptez tout ou vous n'utilisez pas notre produit. Pour ma part, j'ai choisi.

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« Pour ma part, j'ai choisi. »

Pas de souci. Par contre, ça serait bien de ne pas faire de désinformation sur les forums.

avatar Bigdidou | 

@webHAL1

"Par contre, ça serait bien de ne pas faire de désinformation sur les forums."

Désinformation tout à fait relative.
D'une part Google ne fouille plus dans les mails est plus correct que d'écrire Google ne fouille pas, d'autant que le changement est relativement récent.
En plus Google fournit les outils nécessaires à ceux qui désirent continuer à le faire : "Return Path, qui a à son actif 163 apps partenaires, recueille les données des utilisateurs de Gmail (mais aussi des services mails de Yahoo et Microsoft) en scannant leurs courriels. Les ordinateurs de cet éditeur moulinent près de 100 millions de messages chaque jour."
Pas mal...

avatar webHAL1 | 

@Bigdidou
« D'une part Google ne fouille plus dans les mails est plus correct que d'écrire Google ne fouille pas, d'autant que le changement est relativement récent. »

On est bien d'accord. Et il faut préciser que les courriels sont toujours scannés (pour repérer les pourriels, par exemple), mais qu'ils ne le sont plus pour l'affichage de la publicité.
Mais il n'en reste pas moins vrai que cette pratique n'est plus en vigueur. Donc : pas en vigueur (aujourd'hui). :-)

« En plus Google fournit les outils nécessaires à ceux qui désirent continuer à le faire. »

Oui, mais pas sans que l'utilisateur donne son accord. C'est quand même une différence capitale.
On ne peut pas reprocher à Apple de proposer des outils de partage dans iCloud et ensuite venir se plaindre d'avoir ses photos rendues disponibles aux personnes à qui on les a partagées. C'est pareil pour Google. Si ce n'est que Google propose beaucoup d'outils gratuits et qu'il faut bien sûr faire davantage attention si la confidentialité est un facteur important pour soi. Mais bon, ça me semble totalement naïf de croire que quelque chose est gratuit sans aucune contrepartie.

avatar TheUMan | 

"Oui, mais pas sans que l'utilisateur donne son accord."
A quel moment précis l'utilisateur a-t'il donné son accord pour que ses mails puissent être lu par des personnes physiques ? Si c'est par défaut, ce n'est pas un accord, c'est simplement écrit dans des conditions que personne ne lit lorsqu'il s'inscrit à un service. Encore une fois chacun à le choix, encore faut-il bien comprendre (et être conscient) des enjeux. En fournissant ces API Google participe à cela. Je ne vois pas où est la désinformation de répéter ce qui c'est DEJA passé. Vous me parlez d'informations et moi je vous parle de confiance.

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« A quel moment précis l'utilisateur a-t'il donné son accord pour que ses mails puissent être lu par des personnes physiques ? »

Au moment où une application ou une extension Gmail sera installée par l'utilisateur et qu'elle permettra à des tiers de lire ses courriels.
Il y a donc consentement et action de la part de l'utilisateur, ce n'est pas un comportement "par défaut" dont il ignorerait tout.
C'est exactement comme permettre l'accès à ses contacts à une application iPhone. Tu n'as pas moyen de savoir ce qu'elle va en faire.

avatar TheUMan | 

Heureusement qu'il y a la RGPD. ;-)
Bon, tout cela ne m'incite guère à changer mon avis (qui reste que mon avis personnel)
Dont acte.

avatar webHAL1 | 

@TheUMan
« Bon, tout cela ne m'incite guère à changer mon avis (qui reste que mon avis personnel)
Dont acte. »

Oui, enfin bon, même si je t'avais prouvé que Google est 100x plus sécurisé que n'importe quelle autre solution et que la confidentialité est garantie par un accord passé avec des forces surnaturelles, quelque chose me dit que tu n'aurais pas changé d'avis. ;-)

avatar TheUMan | 

L"attrait pour Gmail est principalement pour la portabilité du compte (ou plutôt de l'adresse mail) dans le temps lors de changement frequent d'opérateurs...

CONNEXION UTILISATEUR