Les habitudes des utilisateurs de l'App Store disséquées dans une étude

Stéphane Moussie |

Les avis des autres utilisateurs sont le premier élément (38 %) pris en compte par les utilisateurs pour décider de télécharger ou non une application. C’est l’un des enseignements d’une étude réalisée par l’analyste Ben Bajarin pour laquelle ont été interrogés 908 Américains et Européens.

À cette même question, viennent ensuite les fonctionnalités de l’app (35 %), sa description (35 %), ses captures d’écran (32 %) et son prix (32 %).

« Quand vous consultez une app dans l’App Store ou Google Play, quelles sont les choses qui impactent le plus votre décision de la télécharger ou non ? » (trois réponses possibles)

Quand il s’agit d’acheter une application, et non de la télécharger gratuitement, le classement change. Là, c’est le prix qui est primordial (52 %). On retrouve ensuite les avis des clients (39 %) et les fonctionnalités (39 %).

L’App Store et Google Play sont fréquentés quotidiennement par 17 % des utilisateurs, hebdomadairement par 29 % et mensuellement par 17 %. Ils sont un peu plus d’un quart (28 %) à y aller seulement rarement et 9 % à ne jamais y mettre les pieds. Depuis iOS 11, Apple tente de rendre l’App Store plus attractif en publiant du contenu éditorial renouvelé tous les jours.

Cette étude confirme ce que l’on sait depuis longtemps sur les habitudes d’achat des utilisateurs d’iOS et d’Android, à savoir que les premiers dépensent plus que les seconds. Ils sont 24 % à avoir 12 applications payantes ou abonnements sur iOS, contre 7 % sur Android.

« Combien avez-vous d’applications payantes ou d’abonnement actuellement ? »

En ce qui concerne les apps freemium, la majorité des utilisateurs regarde quels sont les achats intégrés avant de télécharger l’app.

avatar Nesus | 

908 ??? Combien en marge d’erreur ? Ça semble bien peu représentatif tout cela...

avatar debione | 

Cela va faire assez peu de marge d’erreur, ou en tout cas une marge dont l’erreur ne sera pas représentative sur ce qu’on cherche à savoir.
C’est un des trucs qui m’a toujours épaté concernant les sondages de macg. Une fois que 2-300 personnes ont voté, la tendance est déjà très marquée, et les chiffres ne bougent quasiment plus, même quand c’est plusieurs milliers de vote au final. On pourrait arrêter ces sondages après une seule journée, les résultats sont déjà là... et ce n’est pas de laisser 2000 personnes de plus voter qui change quoique ce soit...

avatar Nesus | 

@debione

Sur macg, ça sembla assez logique. Il ne doit pas y avoir tant de classes sociales que cela. Faut déjà pourvoir se payer un iPhone et s’intéresser au mac. Ça réduit quand même pas mal l’échantillon.
Pour l’étude, c’est différent, entre les différences d’âge et de classe social, 900 personnes, ça semble vraiment très peu.

avatar Powerdom | 

Moi depuis la nouvelle formule je n’y vais plus. C’est imbuvable.
J’ai toujours pensé qu’il fallait une section -au hasard- pour découvrir de nouvelles applications

avatar debione | 

La même, je n’y vais que contraint et forcé, on dirait une brocante ou tous les prix sont des prix de neufs...

avatar gwen | 

@Powerdom

Pareil, j’ai vais de moins en moins depuis la nouvelle formule.

Et puis, avoir fait disparaître les achats possibles sur ordinateur était une erreur selon moi car je faisais des achats la journée face à mon Mac alors que la, cela deviens laborieux de devoir taper le nom de l’application sur l’iPhone alors qu’il suffisait de cliquer sur un lien avant.

Et le freemium m’incite également à ne plus acheter d’application. Quand je vois contenu supplémentaire payant, soit je zap, soit je regarde longuement ce qui est proposé (quand je le trouve) et la plupart du temps je zap également.

avatar occam | 

Les pires graphiques de ce début d’année.
« Voyons un peu ce que contient la boîte à outils. »

Les questions les plus importantes comportent des réponses ternaires ou multiples.
Les résultats sont donnés en mode univoque, unidimensionnel, par ordre décroissant linéaire. Aucune possibilité de déceler les combinaisons de facteurs, pourtant implicites dans le questionnaire. Useless.

Mais l’élément le plus aberrant est la catégorie « Total » des graphiques comparant les nombres d’apps iOS et Android.

avatar asseb | 

@occam

C’est rasoir en effet

avatar occam | 

@asseb

Prix d’originalité du commentaire.
Absolument inédit. Inusité. Hapax legomenon.

Le candidat gagne autant de lave-linges qu’il peut soulever d’une seule main.

avatar asseb | 

@occam

Prix de la réponse inutilement agressive. Avec mention car on se demande quel élément a fait basculer la plu-value vers sa rédaction plutôt que le silence.

avatar occam | 

@asseb

Je note en passant que la cible d’une riposte bien sentie tend rarement à la considérer « suffisamment », « justement » ou même « mollement » aggressive. Non, c’est toujours d’« inutilement » qu’on la qualifie.

Quand au facteur qui a fait basculer la décision — outre le fait que l’on fait toujours passer trop de conneries — c’est que je suis en train de préparer pour lundi un cours d’introduction à l’analyse compositionnelle des données. Et ces graphiques de Ben Bajarin vont y figurer au panneau d’honneur des exemples à ne pas imiter. Exemples pourtant pléthoriques. Mais il s’en trouve toujours un qui en rajoute.

avatar asseb | 

@occam

L’impression de la cible quant à l’inutilité de l’agressivité ne peut présumer de l’objective utilité de celle-ci, ni de son absence. Cependant, il est rare de rencontrer de situations où, sans en être protagoniste, et donc en pouvant s’arroger une impartialité plus importante, l’agressivité du propos de l’un paraîtrait si pas justifiée au mieux utile à tout le moins. Je pense que l’on peut arrêter la digression là.

avatar oomu | 

Le second graphique est complètement fou. Je dirais même qu'il est une œuvre dadaïste.

Quand à la liste, on en tire vaguement quel serait l'argument prioritaire d'un petit nombre d'un faible échantillon d’utilisateurs ?

mouais. On y apprends pas grand chose dans ce qui est montré. Et la conclusion lapidaire de l'article dit en substance "ben on le savait déjà".

avatar sambucus | 

Je trouve aussi que cette nouvelle façon de présenter le contenu de l’Apple Store est moins intéressante que l’ancienne version. De surcroît, nombre d’applications sont sans cesse présentées en boucle.

L’iTunes Store pose un peu le même problème. Avant, ou pouvait se perdre dans un grand choix de films récents et anciens. Maintenant, pour chaque genre, il y en a douze ou quinze films présentés, c’est tout. Farfouiller n’est plus possible. Il faut rechercher, donc disposer de références plus ou moins précises.

avatar chtiblues | 

Je ne sais pas comment cela a évolué sur les dernières versions d'iOS mais sur mon iPad sous iOS 7 je peux classer les avis d'une App de quatre façons :
-Les plus utiles
-Les plus favorables
-Les plus critiques
-Les plus récents
et aussi sélectionner juste les avis de la dernière version d'une App.

Sur mon iPhone sous iOS 9 je ne peux pas et même je ne peux plus avoir juste les avis de la dernière version. Ce qui était très utile pour avoir connaissance d'un bug et attendre avant de faire une mise à jour. C'est dommage cette régression, maintenant c'est le bordel.

avatar Bruno de Malaisie | 

Dans mon cas particulier, si c’est une application payante, la premiere choses que je fais est de regarder des revues sur YouTube et sur le net...
Et je décidée fonction de l’intérêt que j’y trouve (ou pas)

avatar Bigdidou | 

@Bruno de Malaisie

« Dans mon cas particulier, si c’est une application payante, la premiere choses que je fais est de regarder des revues sur YouTube et sur le net... »

Pareil, le prix dans ces gammes de prix des apps sur iOS ou Android n’a, me concernant, strictement aucune importance.
Je ne me retrouve pas du tout dans cette, heu, enquête.

J’aurais aussi présenté et analysé les données de façon très différente, parce que dire quelque chose de ça, pas facile...

avatar debione | 

@bigdidou
Je pense qu’excepte les gens très fortuné le prix entre en ligne de compte, sans forcément que l’on s’en rende compte.
Si la dernière application que vous avez achetée aurait été 100Xplus chère, il est fort peu probable que vous l’auriez pas acheté.
Un peu de la même manière si vous cherchez de nouveau couteau de cuisine. Pour moi le prix n’est pas important tant qu’il reste dans mon budget ou dans ce que j’estiMe être un prix « normal ». Je suis prêt à mettre le prix pour un couteau de cuisine, même assez cher pourvu qu’il réponde à mes besoins... Je suis donc reparti avec un coutau à 200.-... Qui va entièrement me satisfaire... Cependant il y avait sur l’étale Dés couteaux de cuisine fait à la main par un japonais... Largement mieux, mais 1000.- pièce... Malgré le fait que j’etais Parti sur l’idee Que le prix n’etait Pas important, je n’ai pas pu me l’offrir, alors que finalement j’aurais bien aimé. Comme quoi, le prix entre d’une manière assez conséquente dans n’importe quel acte d’achat.

Ps: bordel de caca, pourquoi j’ai fait la mise à jour vers iOS 12??? Tellement à la ramasse comparé à ios10... ça le fait a tout le monde le clavier complètement moisi qui suit pas du tout?

avatar Bigdidou | 

@debione

« Si la dernière application que vous avez achetée aurait été 100Xplus chère, il est fort peu probable que vous l’auriez pas acheté. »

C’est bien pour ça que j’ai précisé « dans ces gammes de prix » (rarement au delà de 10€, quasi toujours en dessous de 50).

avatar Bruno de Malaisie | 

@debione

Tu aurais du acheter un clavier japonais?
😂😂😂😂

avatar debione | 

si ça existe en sticker, je me laisserai peutetre tenter... De toute ce sera pas pire que maintenant....
J'avais jamais vécu une telle régression sur un os... 😋

CONNEXION UTILISATEUR