Le « vrai » (ou presque) Photoshop sur iPad est disponible

Mickaël Bazoge |

Un peu plus d'un an après l'annonce conjointe avec Apple, Adobe a mis en ligne Photoshop pour iPad. Le fameux logiciel de retouche d'images est à télécharger gratuitement, il faudra se connecter à son compte Adobe ou s'abonner directement depuis l'app (10,99 € par mois) pour l'utiliser1.

Si l'éditeur a multiplié les applications mobiles à base de Photoshop, il s'agit cette fois d'une « vraie » version du logiciel proposée aux utilisateurs d'iPad… ou presque. Sur la tablette, Photoshop ouvre les fichiers natifs PSD qui contiennent les calques, les retouches, les compositions, les modes de fusion, etc. Il n'y aura « aucune différence » entre un document PSD réalisé sur iPad et un document PSD réalisé sur Mac, promet Adobe. Des documents qui sont synchronisés entre tous ses appareils dans le Creative Cloud.

Seul hic, l'éditeur est allé un peu vite en besogne en annonçant l'an dernier que ce Photoshop serait un « vrai » Photoshop. Les fonctions de base sont présentes, mais il manque beaucoup du reste (lire : Adobe finalise un Photoshop sur iPad plus limité que sur Mac). Il ne faut pas gratter très loin pour voir apparaitre des alertes « Cette fonction n'est pas encore prise en charge par cet appareil », dans les effets ou dans les filtres par exemple.

Malgré ces absences qui rebuteront les utilisateurs qui s'attendaient à bénéficier d'une version de Photoshop aussi carrée sur iPad qu'ailleurs, Adobe affiche clairement la couleur : il s'agit d'une « première version axée sur les principaux outils de composition et de retouche ». Dans de prochaines mises à jour, l'application améliorera les outils utilisés pour les pinceaux, les masques, l'affinage des contours et la sélection des outils dynamiques, la simplification de l'accès aux brosses et aux polices dans Creative Cloud. La patience est de rigueur donc, mais ce que l'on voit après quelques minutes passées à jouer avec Photoshop sur iPad est que les bases sont bonnes.

L'interface du logiciel reprend évidemment beaucoup du Photoshop de bureau, on reconnait aisément les outils, tandis que le système de gestion des calques est assez naturel. Bien sûr, le support de l'Apple Pencil apporte un plus indéniable. Adobe a imaginé un système intéressant de bouton contextuel qui modifie le comportement de l'outil en le maintenant et en le glissant. Un geste qui devient naturel au bout de quelques instants.

On peut exporter une composition en PSD, mais aussi en TIFF, JPEG et PNG.

On pourra aussi apprécier non seulement la localisation en français, mais aussi tout ce qui est formation pour apprendre à maîtriser le bouton de raccourci, le masquage de calques et les différents outils. Des tutos en vidéo sont également disponibles. En plus de l'importation de fichiers PSD et d'images depuis Fichiers, la galerie de l'iPad ou l'appareil photo, Photoshop permet bien sûr de créer des documents à destination du prépresse (attention, uniquement en RVB pour le moment mais « nous savons que le mode colorimétrique est important. Nous travaillons dessus sans relâche », précise Adobe !), d'un écran (pour le prototypage d'apps, par exemple) ou encore pour un usage film ou vidéo.

Bref, cette version 1 ressemble beaucoup à une grosse démo technique et une porte ouverte sur les possibilités futures qu'offrira Photoshop dans un avenir plus ou moins proche. Mieux vaudra compter sur une version de bureau autrement plus carrée à côté de soi pour faire le boulot. Adobe parle d'ailleurs d'une version « plus intuitive » pour les nouveaux venus et d'un compagnon pour les pros qui travaillent sur la mouture de bureau.

Les fondations semblent tout de même suffisamment solides pour miser quelques sous sur ce logiciel et la volonté affichée d'Adobe est d'améliorer l'existant… Même si ce Photoshop est encore bien loin de la concurrence qui n’a pas attendu pour sortir ses solutions pro plus complètes (on songe à Affinity Photo, par exemple).

Photoshop sur iPad peut s'installer sur iPad mini 4, iPad Air 2 et iPad 5 (et suivants), iPad Pro 9,7 et 10,5 pouces (et suivants), et l'app est compatible avec les Pencil des deux générations. Pour utiliser le logiciel, il faut que la tablette roule sous iPadOS. Durant les conférences MAX qui se tiendront cette semaine, Adobe devrait dévoiler la version pour iPad d'un autre grand classique, Illustrator.


  1. Il est possible de s'enregistrer via le système de connexion anonymisée d'Apple. L'abonnement à 10,99 € par mois donne droit à 100 Go de stockage Creative Cloud. Par ailleurs, Adobe offre un mois d'essai gratuit pour se faire une idée.  ↩

Tags
avatar iVador | 

Affinity sur iPad est très bien, pas besoin de ce machin à abonnement.

avatar YSO | 

@iVador

Oui, on a déjà le « vrai » Affinity sur iPad 😊

avatar macfredx | 

@iVador

+1

avatar frankm | 

@iVador

C’est clair tu m’arraches les mots de la bouche

avatar Clément34000 | 

@iVador

Affinité est gratuit ?

avatar gwen | 

Des logiciels de dessin et de retouche photo, il y en a des dizaines déjà disponibles, Adobe arrive vraiment trop tard.

avatar fte | 

@gwen

"Des logiciels de dessin et de retouche photo, il y en a des dizaines déjà disponibles, Adobe arrive vraiment trop tard."

C’est juste qu’arriver le premier est un avantage marketing bien connu. Mais être le premier n’est pas suffisant.

Ce n’est jamais trop tard pour livrer un produit meilleur que la concurrence. Et meilleur doit se comprendre selon toutes les façons imaginables selon les critères de chacun. La familiarité et compatibilité avec Photoshop classique est un gros plus en ce qui me concerne, de même que la coopération avec Lightroom (mobile ici). À voir.

avatar popeye1 | 

11 x 12 = 132 € par an
Ça fait cher par rapport à la concurrence. À suivre

avatar iPop | 

@popeye1

Ajoute Illustrator aussi

avatar sarks | 

Ça m’intéressait beaucoup, mais je trouve que c’est beaucoup trop cher pour les particuliers comparé aux logiciels concurrents. Dommage

avatar Crunch Crunch | 

@sarks

Eh bien justement Photoshop est destiné au monde professionnel essentiellement !

Dans le monde de la presse de l'édition de l'impression Photoshop est "quasi" incontournable !

Attention je ne dis pas que Infinity photo n'est pas bon. Je l'ai d'ailleurs acheté et je l'utilise régulièrement il est juste excellent.

Je dis juste que Photoshop dans le monde pro c'est un peu comme l'anglais dans le monde, pour voyager.

avatar House M.D. | 

@Crunch Crunch

C’est bien là tout le souci avec Adobe, ils se reposent sur leur côté incontournable pour pratiquer des prix prohibitifs et une politique commerciale scandaleuse.

avatar Niteor | 

Et encore un abonnement ! un ! c’est devenu la martingale maintenant !

avatar fte | 

@Niteor

"Et encore un abonnement ! un ! c’est devenu la martingale maintenant !"

Yep. C’est probablement parce que les logiciels ne poussent pas sur les pommiers.

Si on a déjà l’abo CC, c’est un bonus sympa.

avatar Sic transit | 

"Sur les pommiers"… LOL trop drôle ta blagounette !

Bon et sinon… comment ça se passait, pour acheter un logiciel, avant qu'on ait tous la fibre ?

avatar fte | 

@Sic transit

"Bon et sinon… comment ça se passait, pour acheter un logiciel, avant qu'on ait tous la fibre ?"

Lentement. Fallait que ça pousse.

avatar Boboss29 | 

Je me souviens quand j'avais acheté mon coffret Adobe design (avec Photoshop 7, etc...), j'étais éligible à la suite CS (la toute première). Avec la grosse boite, tous les CD, les grosses notices (livres). C'était quand même moins pratique. et l'ensemble je l'avais payé 2500 euros si ma mémoire est bonne. Sans mise à jour (chaque mise à jour, annuelle était dans les 700 euros je crois), etc... Actuellement le pack complet est à 719 euros par an sur le site d'Adobe, avec des mises à jour perpétuelles, ajout de temps en temps de nouveaux logiciels et services. Je pense que pour un pro qui se sert de la suite Adobe pour gagner sa croute c'est très abordable... Si ce pro a juste besoin de la suite photo ça descend à moins de 300 euros l'année pour du software toujours à jour.

Le particulier, celui qui s'en sert juste pour recadrer les photos de vacances et mettre un titre de temps en temps, ça peut lui revenir vraiment pas cher du tout, si il sait un minimum se débrouiller...Adobe le sait très bien et ça permets de le rendre incontournable après dans le secteur professionnel car les gens se sont fait la main dessus.

avatar EBLIS | 

@Boboss, j'ai eu la Master, 3500€ :-/

avatar Boboss29 | 

@EBLIS

Oui ça fait mal. A sortir d'un coup... La formule abonnement n'est finalement pas une mauvaise idée...

avatar AirForceThree | 

Ça fait plus de 20 ans qu'on achète des logiciels à télécharger, et probablement plus de 15 ans pour les grosses pointures telles que la suite Adobe. Le problème n'est pas le besoin d'une connexion rapide.

avatar John McClane | 

@Sic transit

"Bon et sinon… comment ça se passait, pour acheter un logiciel, avant qu'on ait tous la fibre ?"

Ça se passe comme chez moi, qui ai encore l’ADSL : ça rame... 🥱
(Et je suis contre les abonnements, je préfère acheter une fois comme pour Final Cut Pro X).

avatar nmeunier | 

Avant on payer son logiciel dans les 500-1000Euros (ouille) puis on devait repayer dans les 200-300Euros tous les 2 ans environ pour avoir une mise à jour majeure.

avatar fifounet | 

@Sic transit

"Bon et sinon… comment ça se passait, pour acheter un logiciel, avant qu'on ait tous la fibre ?"

On perdait du temps, beaucoup de temps.
Mon premier Wing Commander sur PC sur disquette acheté en magasin : 20 bornes pour aller l’acheter.
En plus avec un problème sur une disquette illisible et hop installation dans les choux.
20 bornes de plus aller retour pour échanger la boite 😈😈

avatar Mr Meneu | 

Intéressant si on est déjà abonné au creative cloud... je vais tester ça mais la version n’a pas l’air très complète. Sinon vu le prix ce n’est pas terrible effectivement.
Personnellement le fait de pouvoir ouvrir mes PSD (et bientot Ai) depuis l’app fichiers où tous mes documents sont synchronisés paraît très intéressant. Surtout pour une retouche mineure à faire vite fais, si il n’y a pas besoin de sortir l’ordi pourquoi pas. Je vais essayer tout ça.

avatar huexley | 

Il ont porté Photoshop 6 en fait

avatar Dark Phantom | 

Trop cher. Next.

avatar AirForceThree | 

C'est compris dans l'abonnement CC sans supplément. Et la cible de cette application est fort probablement déjà abonnée, donc c'est une addition sympa au contraire.

avatar ipfix8 | 

Je suis contre les abonnements. C’est une charge mentale inutile
Dommage je vais me passer d’applications performantes mais tout comme les démarchages téléphoniques c’est un combat qu’il faut gagner

avatar fte | 

@ipfix8

"Je suis contre les abonnements. C’est une charge mentale inutile"

Tu n’as ni abonnement téléphonique ni internet ? Wow.

avatar John McClane | 

@fte

C’est différent : une ligne téléphonique ou une connection internet ne sont pas des produits que l’on peut posséder, donc on paye tous les mois. Avant il y a longtemps c’était pire : on payait internet à la minute de consommation !
Pour les logiciels, je suis contre les abonnements également : je préfère l’acheter et puis voilà.

avatar fte | 

@John McClane

"Pour les logiciels, je suis contre les abonnements également : je préfère l’acheter et puis voilà."

Evernote, tu ne possèdes pas les serveurs sur lesquels les données sont sauvées.

Quant à Adobe, pour mon cas rien qu’à moi, la CC me coûte moins cher que les mises à jour que je payais auparavant, alors que je n’utilisais peu de logiciels de la suite (Ai Ps Id Lr) et sur une seule plateforme (Mac). Mais je faisais les mises à jour. Je n’étais pas obligé.

avatar John McClane | 

@fte

Oui c’est vrai, tout dépend des logiciels. Moi c’est Final Cut Pro X que j’utilise pour le boulot, et je suis content qu’Apple ait opté pour un achat unique.
J’utilisais aussi Word sur iPad, mais depuis que je suis passé à l’iPad Air il faudrait que je paie un abonnement... Du coup je suis passé à Pages ! 😁

avatar iPop | 

@fte

Moins cher ?
50 euro par mois la CC a vie, ce qui donne 600 par an.

avatar nmeunier | 

Un logiciel on l'achète pas et puis voila... on a besoin de mise à jour juste pour p^rendre en compte l'évolution de son matos (son appareil photo, son Windows, etc...) d'où la notion de payer des mises à jour majeures ou maintenance.

avatar John McClane | 

@nmeunier

Oui, d’où le fait que j’apprécie les mises à jour gratuites de Final Cut Pro X !

avatar stefhan | 

« Requiert iOS 13.1 ou ultérieur. »

Ah ok... bah tant pis.

avatar ArnaudB | 

Pour un nouveau venu, Photoshop n’est pas intéressant. Autant utiliser une autre app sans abonnement que ce soit sur pc ou iPad. Maîtriser cette app en revient à se passer de Photoshop sans que jamais vos interlocuteurs que ce soit imprimeur, éditeur, webmaster ne s’en rendent compte. Ce n’est pas l’outil que vous utilisez qui compte mais votre travail.

avatar fte | 

@ArnaudB

"Ce n’est pas l’outil que vous utilisez qui compte mais votre travail."

Certes. Mais un employeur qui veut engager un graphiste va demander une parfaite maitrise de Photoshop ou Illustrator, et si on lui répond Affinity, il dira hein ? non, Photoshop ou Illustrator. Pour être engagé, c’est l’outil qui compte. (Pas toujours évidemment, mais majoritairement dans ma région tout au moins.)

Idem pour les développeurs. Ne sont pas engagés des développeurs sachant programmer, mais des développeurs Python, JavaScript, voire même Drupal...

avatar ArnaudB | 

Bien sûr. Et si la direction qui t"embauche est un peu au courant des logiciels qui tournent ils connaissent aussi Affinity. La question qui fera la différence ce n'est pas "êtes vous productif sur Photoshop" car tout le monde est formé sur Photoshop. Non ce sera -peut-être- "êtes vous productif sur d'autre outils graphique que photoshop." Il serait temps de voir les choses en face, le marcher du travail ne se contente plus depuis longtemps du saint père adobe.

avatar fte | 

@ArnaudB

"Il serait temps de voir les choses en face, le marcher du travail ne se contente plus depuis longtemps du saint père adobe."

Ce n’est pas à moi qu’il faut le dire, mais au marché du travail, car il n’est pas partout au courant.

avatar omorgensztern | 

Je viens de tester rapidement - je suis photographe pro et j’ai l’abonnement CC. J’utilise pour le momoent Affinity et ça rend service mais pas très intuitif. Je pensais que Photoshop sur Ipad ferait le boulot, pour le moment ce n’est pas le cas. Premières observations:
-un simple raccourci clavier «command + j » ne crée pas de nouveau layer! Il faut passer par un menu contextuel
-importer une photo depuis lightroom mobile dans photoshop fonctionne; par contre; une fois les retouches faites, il ny a pas de menu « enregistrer » pour retrouver la photo éditée avec les autres dans la librairie Lightroom. On peut juste exporter dans son cloud ou ailleurs.

J’avoue, je ne comprends pas bien comment ils ont pu faire aussi peu intégré

avatar Brice21 | 

@omorgensztern

Je n’ai pas retrouvé sur Photoshop Mac le document créé sur Photoshop iPad qui est sauvegardé sur Documents en ligne. Il faut passer par le web pour le récupérer... ou il y a plus simple mais j’ai pas trouvé?

avatar souze | 

En pro, je ne fais pas de retouche photo mais de la création graphique. Depuis un an sur iPad Pro, je suis plus que satisfait de Procreate. Achat one shot , et sous des aspects simplistes il est très riche et parfait pour moi. On peut enregistrer sous psd et donc retravailler si besoin sur ordi. Et si besoin avec astropad j’ai Photoshop complet sur l’iPad. Pas mécontent qu’adobe puisse sortir d’un monopole total et cher.

avatar Kenny31i | 

Affinity en fait autant pour le prix d'un mois d'abonnement à Photoshop. Faut vraiment vouloir.
Et pour le dessin Procreate de mémoire coute une vingtaine d'euro, sans abonnement lui aussi.
Y a pas photo (sans mauvais jeu de mots).

avatar fte | 

@Kenny31i

"Affinity en fait autant"

Ça, c’est faux dans l’absolu. Pour des cas individuels, c’est certainement vrai, je n’en doute pas. Chacun ses besoins.

p.s. Photoshop n’en fait pas autant qu’Affinity. Selon certains critères.

avatar Dimemas | 

@fte :

Boarf, j’ai abandonné pour ma part...
Tu auras plus des 3/4 de commentaires qui seront émis par des pseudo pros et encore je suis gentils sauf qu’il ne savent ni utiliser toutes les fonctionnalités de Photoshop ou ne l’ont pas parce que trop cher.

Par contre pour acheter un MacBook Pro 2000 a 3000€, ou un iPhone 1100€ mini, y a personne pour broncher j’adore !

2 poids 2 mesures...

Te fatigues pas, le niveau intellectuel sur ce genre de site est quasiment équivalent à 0...

avatar Kenny31i | 

@Dimemas

Mon niveau intellectuel se porte très bien jeune effronté. Je suis UI Designer en entreprise depuis 6 ans et j’utilise Photoshop, illustrator et Sketch 8 heures par jour. Je sais un petit peu de quoi je parle...
Par conséquent je vois très bien que Photoshop traîne clairement la patte en plus d’être raide comme la justice. Des logiciels biens moins gourmand et bien moins chers s’en sortent beaucoup mieux sur bien des terrains. Photoshop c’est bien pour la photo comme c’était le cas il y a 10 ans. Depuis qu’ils essaient de marcher sur les outils de conception c’est du n’importe quoi. Sans parler de la stabilité qui se fait la malle depuis bien 3 ans.

avatar fifounet | 

@Dimemas

"Te fatigues pas, le niveau intellectuel sur ce genre de site est quasiment équivalent à 0..."

C’est donc pour ça que tu viens traîner ici et nous balancer tes tirades de bar du commerce ? Ok c’est clair maintenant.
Comme ça au moins tu te dis que sera un peu au dessus ? Ça te change ?
Ou alors tu viens ici comme tu vas au zoo ?
Attention de pas trouver un singe plus malin que toi

Non parce que même moi je pense que ton niveau intellectuel est correct , le seul problème c’est que tu l’utilises mal, très très mal.
Du coup ben il te sert à rien.
C’est ballot.

avatar fte | 

@fifounet

"C’est donc pour ça que tu viens traîner ici et nous balancer tes tirades de bar du commerce ?"

Parlant du bar du commerce, tu ne penses pas que c’est un peu voire carrément insultant pour les clients de ces établissements de réduire leurs conversations à des commentaires expéditifs de forums ? Dit ainsi, c’est difficile d’imaginer que tu sois en train de faire un compliment...

Dans le quartier où je bosse, il y a plein de corps de métiers qui fréquentent les lieux de perdition locaux, des banquiers, des professeurs, des ouvriers, des mécaniciens, des éducateurs, des vétérinaires et médecins... de quoi parlent-ils tous ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR