Traçage : le gouvernement français demande à Apple de lever les restrictions sur le Bluetooth

Mickaël Bazoge |

Les développeurs français et européens des applications de traçage des contacts se heurtent à une sérieuse difficulté technique concernant l'iPhone. Dans iOS, les applications qui exploitent le Bluetooth en continu doivent rester à l'avant plan et le smartphone doit être toujours allumé. La batterie en prend un coup sur la caboche, et puis l'utilisateur ne peut rien faire de son iPhone au risque de désactiver l'app de traçage (lire : Traçage des contacts : qu'est-ce que c'est et que préparent Apple et Google ?).

Le secrétaire d'État au Numérique, Cédric O, a reconnu l'obstacle devant la commission des Lois du Sénat. « Nous avons besoin qu’Apple modifie cet élément (…) faute de quoi l’application européenne telle qu’elle a été conçue, ne pourra pas fonctionner correctement », a-t-il expliqué dans des propos repris par Public Sénat. Et sans l'aide d'Apple, « toute autre solution qui ne passerait pas par la modification des conditions de fonctionnement [de l'OS] serait une espèce de bricolage », déplore Cédric O.

Le gouvernement a demandé au constructeur qu'il modifie iOS, mais sans grand espoir : « Ce que nous leur demandons, et j’ose espérer qu’ils y répondront favorablement, c’est de faire en sorte d’apporter les modifications techniques impératives pour que les États puissent mettre en place les applications sanitaires qui peuvent être utiles à la lutte contre le virus ». La solution est pourtant en plein développement : c'est l'API commune que développent Apple et Google.

Cette interface de programmation, qui sera remplacée par une intégration bas niveau dans iOS et Android, permet justement aux applications de traçage des contacts d'exploiter le Bluetooth sans les limitations actuelles. Mais cette initiative des deux géants de la tech pose des questions de souveraineté technologique. On craint en effet le stockage des données sur des serveurs qui ne seraient pas sous le contrôle de l'État, comme l'exposait Aymeril Hoang, membre du comité scientifique sur le COVID-19 en charge du numérique.

Concernant les travaux d'Apple et de Google, Aymeril Hoang a évoqué une solution « clé en main », un « package » sur lequel les États n'auraient plus qu'à apposer leur logo : « Sur le plan technique ce sont eux qui définissent le modèle sanitaire, le protocole ». Tout cela n'est pas du goût de la France, qui s'appuie sur la boîte à outils de l'Union européenne en la matière.

L'Inria, qui planche sur l'app StopCovid, et l'institut Fraunhoffer allemand ont mis au point le protocole ROBERT, « respectueux des valeurs européennes » (lire : StopCovid : l'Inria détaille le protocole de traçage qui pourrait être utilisé par l'application). Ce protocole pourra-t-il intégrer l'API commune ? Rien n'est moins sûr, tout comme il n'est absolument pas certain qu'Apple permette le « déblocage » du Bluetooth en dehors du cadre annoncé avec Google.

Si Apple lève les « restrictions », alors l'app StopCovid devrait être prête pour le début du déconfinement, avance Cédric O. Mais dans le cas contraire, « je n’en suis pas certain ».

Tags
avatar flowerbuddha | 

Sortir les Popcorn
Lire les commentaires

avatar RonDex | 

@flowerbuddha

Merci pour ce commentaire contributif…🤐

avatar romainB84 | 

@RonDex

Il a malheureusement raison ... 😕 et c’est bien triste

avatar Malouin | 

@romainB84

+ 100. Je vais pas plus loin et vais me coucher. Quand Apple ne partage pas, ce sont des salauds. Quand ils se plient à des exigences gouvernementales ce sont de vendus !
Moralités ?

avatar UraniumB | 

@Malouin

Faut laisser les gens pester. Notre silence comme réponse est la meilleure des solutions.

avatar Sindanárië | 

@flowerbuddha

C’est possible d’avoir des glaces aussi ? 🍦

avatar simnico971 | 

Et voilà, c'est juste ce que disais dès que la chose avait été évoquée.

Je ne pense pas que ça se concrétise, sauf mise à jour majeure d'Apple.

À ce rythme leur app sera prête en 2021 🥳

avatar Clément34000 | 

@simnico971

Mdr

avatar tupui | 

Franchement, je préfère encore la solution Taïwanaises avec les bracelets. Au moins quand c’est fini on coupe le bracelet et basta y’a pas d’OS corrompu par le gouvernement ou Apple... Là c’est juste ridicule, personne ne va installer ce truc. De un la vie privé et en plus si on nous dit que la batterie va en prendre un coup...

avatar Thms | 

@tupui

+ 1
Gros flop en perspective pour cette application que personne n’installera ni ne configurera

avatar RonDex | 

@tupui

Le bracelet est effectivement peut-être une bonne solution. Mais si on veut une solution vraiment efficace, il faut qu’elle soit très largement répandu. Et quasi tout le monde a un smartphone.
Une application à télécharger, une bonne campagne de promotion, et un très large pourcentage de la population utiliserait l’application en question.
La meilleure solution, c’est une solution très largement diffusé pour être efficace.

avatar iPop | 

@RonDex

Oui c’est comme les masques, on peut toujours attendre vu qu’on a pas d’usines.

avatar byte_order | 

@iPop

On a des usines.
Mais aucune capable de produire 250 millions de masque par semaine. Ca, y'a que le pays devenu l'usine mondial qui en a.

Mais, si si, y'a des usines qui produisent des masques, en France, en ce moment même.
Mais cela couvre pour l'instant surtout les besoins des soignants et autres personnes prioritaires.

Par ailleurs, pour les besoins personnels, nul besoin d'une usine. Une simple machine à coudre suffit.

avatar RonDex | 

@byte_order

Ipop un raison, une très grande proportion des usines ont été délocalisée… En Chine. C’est pour ça qu’on n’en a pas assez !

avatar byte_order | 

@RonDex

Il a dit "on a pas d'usines". Factuellement, c'est faux.
On en a pas assez, oui. Très clairement.
On doit en rouvrir en repartant quasiment de zéro (fort heureusement, la fabrication de masque type chirurgicaux, c'est pas de la haute technologie non plus), oui.

Mais dire qu'on a zéro capacité industrielle produisant des masques aujourd'hui, mardi 21 avril 2020, c'est faux.

> C’est pour ça qu’on n’en a pas assez !

Je dirais plutôt que c'est dû à 3 erreurs : 1) zero stock stratégique de masques pour diminuer les coûts de gestion de ce stock, 2) dépendre quasi exclusivement d'un seul pays comme fournisseur (aka mettre tous ses oeufs dans le même panier, une erreur tragiquement classique) et 3) parier qu'en aucun cas plein d'autres pays seraient également en train de dépendre de ce même fournisseur unique.

Parce que, soyons honnête, le besoin actuel est d'une échelle totalement exceptionnelle.
Jamais aucun pays de notre taille, n'aura une capacité industrielle propre apte à produire 4 masques par jour par individu que compte sa population.

Même la Chine n'en est pas capable. Vous croyez qu'ils peuvent produire 4 milliards de masques par jour !???

Pourtant, théoriquement, pour être efficace, c'est ce qu'il faut : 1 masque tous les 4h...

L'option la plus raisonnable, c'était de maintenir un stock stratégique.
Accessoirement, cela aurai maintenu en vie les quelques usines nationales en produisant, justement.

Mais quelqu'un a considéré que le mot "stratégique" ne pouvait avoir un coût (achetez des masques pour les stoquer au cas où, vous n'y pensez pas, coûte trop cher !!!), et quelqu'un a validé ce raisonnement de cigale !

Avec un tel raisonnement, on a pas besoin d'entretenir une armée non plus, on l’achètera le jour où on en aura besoin...
Comme si le jour ou on en aurait besoin, un pays sera encore en capacité ou en volonté de nous vendre quoi que ce soit.

avatar lyonp69 | 

@RonDex

Et on balade tous avec 3 ou 4 Power Bank sous le bras !!!

avatar Valiran | 

Quasi tout le monde a une boite aux lettres pouvant recevoir un bracelet de traçage Covid19.

avatar Nicolas. | 

Quasi tout le monde a un smartphone... sauf les personnes de + de 75ans qui représentent 75.3% (et 90% des 65+) des morts du covid-19.
Si Apple mets à jour son os, il va falloir un long moment pour que la mise à jour se fasse manuellement sur le parc.
Bref, aucun intérêt. C'est bien de se rendre compte des limitations à ce stade...

avatar RonDex | 

@Nicolas.

Et tu sors ces chiffres d’où ? !

avatar Nicolas. | 
avatar romainB84 | 

@tupui

J’avoue que je ne connaissais pas leur solution, et effectivement elle est top!!
Mais comme le relève les différents articles que j’ai pu lire dessus, elle ne fonctionne que grâce à l’excellent civisme régnant là bas! Et c’est la que le bas blesse ... ca ne pourrait jamais fonctionner ici (malheureusement et pourtant j’adorerais vraiment que ça soit possible 🙂)

avatar frankm | 

@tupui

moi aussi l’idée d’une application me paraît complètement con

avatar tomtommac | 

@tupui

+1
Le reste c’est du blabla

avatar RonDex | 

@tupui

Personnellement, j’ai un ami qui habite Taiwan. La différence, c’est que Taïwan est un petit pays, et une île. Il est donc beaucoup plus facile de mettre en œuvre un confinement efficace.

avatar tupui | 

@RonDex

J’y ai vécu 8 mois également. Oui c’est une île et plus petit mais c’est quand même pas négligeable avec plus de 20 millions d’habitants. D’autant plus que la densité de population (qui est le vrai facteur à regarder pour la transmission) est près de 6 fois plus importante. C’est plus difficile de mettre en place des mesures de distanciation dans une population dense.

Non le vrai argument c’est qu’ils ont un sens civique que l’on a pas. De toute manière y’a qu’à voir, l’éducation civique c’est fait par les profs d’histoires (en tout cas quand moi j’étais au collège). Et comme ils sont toujours en retard on fait éducation civique mais histoire.

avatar RonDex | 

@tupui

C’est pas faux !
Et il est clair qu’en France on ne peut pas s’en enorgueillir de notre civisme…

avatar raoolito | 

les bracelets ce sont des trucs mis à ceux qui sont punis, pardon qui ont le covid19 pour eviter qu'ils ne sortent de chez eux ?
parce que si c cela, ce n'est pas l'idée de cette app, elle est censé prévenir ceux que l'on a croisé qu'il y a un risque

avatar bugman23 | 

Le gouvernement Français peut aussi allez se faire....

avatar Seb42 | 

@bugman23

Comme toi 😁

avatar dscreve | 

Aucune chance....

avatar RonDex | 

@dscreve

Indeed... je vois mal en effet Apple modifier son OS, même à la demande de l’union européenne.

avatar Nicolas. | 

Et j'espère qu'ils ne le feront pas... ça va être une mise à jour avec une condition if (name= StopCovid) ?

avatar Sindanárië | 

@dscreve

En effet c’est mal barré!

avatar SyMich | 

Comme je le disais en commentaire de la news précédente, Apple a déjà donné la réponse C'est NIET. Seule solution proposée par Apple, passer par leur solution développée conjointement avec Google. Mais le gouvernement français n'en veut pas car c'est une solution dans laquelle Apple et Google détiennent l'entière propriété des données obtenues.

L'iNRIA pourrait envisager de ne développer qu'une version Android, sur lequel on peut plus facilement contourner les contraintes liées aux limitations d'usage du Bluetooth.

avatar flagos | 

Ou alors, le gouvernement avait très bien anticipé tout ça, et en mode evil, ils vont se servir de cet argument pour passer par la géolocalisation plutôt que par le bluetooth initialement promis.

Parce qu'au moins, ça Apple l'autorise.

avatar flux_capacitor | 

@SyMich
"Mais le gouvernement français n'en veut pas car c'est une solution dans laquelle Apple et Google détiennent l'entière propriété des données obtenues."

Non.

Le gouvernement français n'en veut pas car c'est une solution dans laquelle les données personnelles des utilisateurs ne seraient pas envoyées sur leur serveur gouvernemental centralisé, qu'ils veulent mordicus (pourquoi !?). Le traitement logiciel des données personnelles du système proposé par Apple et Google reste dans le téléphone. Étonnant que le gouvernement ne veuille pas de cette solution 🙄

avatar iPop | 

Et pourquoi ils feraient ça ? Pour les beaux yeux du ministre ?
APPLE et Google peuvent très bien faire une API.

avatar 0MiguelAnge0 | 

@iPop

Apple force déjà la main: quand je coupe le Wifi ou le bluetooth dans le centre de notification, les 2 passent 10% du temps en off et 90% en mode pause pour se reactiver la suite.

De même qu’en sori du mode avion, je ne m’attends pas à ce qu’aucun des 2 soient activées par défaut, ce qui souvent le cas m’obligeant à le desactiver dans Réglages car pas moyen par le centre de notification.

Alors cela me fair doucement rigoler qu’Apple joue à la vierge échaudée sur ce coup là.

avatar hexley | 

Dès les premières annonces, il paraissait beaucoup pertinent et productif de s’appuyer sur Apple et autres pour obtenir une application.
Pourquoi réinventer la roue en ne possédant pas toutes les pièces du puzzle 🧐.
Oui il y aura toujours des doutes concernant la gestion d’Apple et de Google en la matière.
Mais il vaut mieux une Europe qui fournis un cahier des charges et demandes des moyens de contrôles plutôt que de vouloir imposer et réinventer ce que les autres maîtrisent bien mieux et surtout dans un temps aussi court.

avatar byte_order | 

@hexley
> Pourquoi réinventer la roue en ne possédant pas toutes les pièces du puzzle 🧐.

Pour... avoir toutes les pièces du puzzle, justement ?

Pourquoi réinventer une production locale de masques (et de tests) alors qu'il paraissait beaucoup plus pertinent et productif de s'appuyer sur la Chine et autres pour les obtenir ?

C'est pas une question de qui fait mais de qui contrôle ce qui est fait.

> Mais il vaut mieux une Europe qui fournis un cahier des charges et demandes des moyens
> de contrôles

Vous croyez qu'Apple ou Google vont ouvrir leur infrastructure et le code de leur OS pour que l'Europe puisse contrôle comment fonctionne leur plateforme de traçing social !?

Tout ce que l'on verra, c'est l'API publique (qui ne dit rien de ce qui est fait derrière) et les données echangées entre le smartphone et l'infrastructure privée de Apple et Google.

Et c'est insuffisant, clairement. C'est pas ça la transparence requise pour avoir confiance dans la protection de la vie privée mais, surtout, dans le contrôle final des données collectées et l'usage qui en est fait et par qui ensuite.

> ce que les autres maîtrisent bien mieux et surtout dans un temps aussi court.

Et pendant ce temps là, watchOS n'a toujours pas été mis à jour pour cesser d'inciter régulièrement à aller faire de l'exercice dehors...

avatar John McClane | 

Le numérique selon Cédric O, ou comment scier la planche sur laquelle on est assis. Il sait très bien qu’Apple n’accédera pas à sa demande.
Dommage, ce projet aura été une bien brève comète.

avatar andr3 | 

Et si les développeurs de ce type d’applications lisaient les news, ils sauraient qu’Apple et Google développent conjointement une API compatible iOS & Android justement pour favoriser le suivi pandémique.

avatar Tao | 

@andr3

Et si tu aurais lu cette news, tu aurais su pourquoi cela n’est pas une solution suffisante aux yeux de l’UE et la France 🙄

avatar Ormagan | 

@Tao

Et si tu avais bien travaillé à l’école, tu ne ferais pas des fautes que mon fils de 12 ans ne fait plus...

avatar Tao | 

@Ormagan

Du style ?

avatar mercucio | 

@Tao

Du style du Petit Gibus ! 😂

avatar Crist'o | 

@Tao

2 options possibles, avec une préférence pour la 1ère concordance des temps. Pas si grave, on avait compris... mais c’est quand même mieux comme ça 🙂

Et si tu (aurais) avais lu cette news, tu (aurais su) saurais pourquoi cela n’est pas une solution suffisante aux yeux de l’UE et la France

Et si tu (aurais) avais lu cette news, tu aurais su pourquoi cela n’est pas une solution suffisante aux yeux de l’UE et la France

avatar Sindanárië | 

@Ormagan

"Et si tu avais bien travaillé à l’école, tu ne ferais pas des fautes que mon fils de 12 ans ne fait plus..."

Ça y est, c’est parti 🍿

avatar YAZombie | 

"Et si tu aurais lu cette news": et si tu avais lu… Madame Si n'aime pas la raie.

avatar quentinf33 | 

@YAZombie

Madame Si peut aimer la raie dans certains cas. MacG a employé l’un d’eux très récemment il me semble.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR