Epic Games défie Apple avec des achats directs dans Fortnite

Nicolas Furno |

Epic Games, le concepteur du célébrissime Fortnite, annonce haut et fort l’ajout d’une nouvelle option pour les achats intégrés dans son jeu en version mobile. La version Android comme la version iOS permettent désormais de payer en utilisant le mécanisme d’achats in-app intégré aux deux systèmes, ou alors en payant directement l’éditeur. Dans ce dernier cas, on paye 20 % de moins : un achat in-app de 9,99 € revient à 7,99 €.

Le système de paiement alternatif est en place dans Fortnite. Il permet de payer moins cher un paquet de V-Bucks.

Vous avez bien lu, Epic Games défie Apple en rejetant l’une des règles les plus fondamentales de l’App Store. Pour proposer des achats intégrés à une app, les développeurs doivent obligatoirement utiliser les achats in-app proposés par Apple et sur lesquels l’entreprise ponctionne 30 %. Toute tentative de contourner cette règle vaut normalement au développeur un blocage à la soumission et la suppression de l’app de la boutique s’il ne veut pas se conformer.

Pourtant, Epic Games l’a fait, c’est en production dans son jeu et l’app est toujours disponible. Est-ce que Fortnite est passé entre les mailles du filet de la validation de l’App Store ? Et si c’est le cas, est-ce qu’Apple va réellement supprimer ce titre qui est toujours l’un des jeux les plus populaires au monde ?

Le communiqué de presse d’Epic Games est en tout cas un défi on ne peut plus explicite, la réduction de 20 % sur les achats directs étant justifiée par la part importante récupérée par Apple ou Google sur les achats in-app. Peut-être que le créateur de Fortnite a obtenu une dérogation spéciale de la part d’Apple, comme pour Amazon, Canal+ et Altice qui peuvent vendre des contenus sans passer par les achats in-app.

C’est possible, mais le ton agressif de la communication et la présentation de la fonction dans l’app laissent davantage penser à un bras de fer à venir. Et puis, cela fait des années que le fondateur et patron d’Epic Games exprime son mécontentement sur la commission de l’App Store et de Google Play :

La communication d’Epic Games ne laisse pas tout à fait entendre qu’un accord a été trouvé avec Apple et Google…

Ce nouveau défi ne devrait pas arranger Apple, qui fait face à plusieurs polémiques liées à l’App Store et même des enquêtes des deux côtés de l’Océan Atlantique. Si Epic Games peut continuer à offrir des achats intégrés sans payer Apple, ce sera une preuve supplémentaire que les développeurs ne sont pas tous traités de la même manière, contrairement à ce que Tim Cook a affirmé face au congrès américain :

Quoi qu’il en soit, vous pouvez profiter de la promotion tant qu’elle est disponible si vous jouez à Fortnite sur votre appareil iOS ou un smartphone Android. Les prix des achats intégrés ont aussi baissé de 20 % sur les ordinateurs et les consoles de jeu traditionnelles.

avatar webHAL1 | 

@Brice21

Non, toutes les boutiques n'appliquent pas la même commission, à commencer par celle... d'Epic.

avatar Brice21 | 

@webHAL1

:)

avatar Brice21 | 

@webHAL1

"c'est un enjeu global, pour l'ensemble des éditeur"

Et je dirais même, pour l’ensemble des plateformes : https://www.ign.com/articles/2019/10/07/report-steams-30-cut-is-actually...

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"C'est beau une telle naïveté. Ne changez pas !"

Pour faire plus court : quel serait l’intérêt d’Epic une fois le monopole d’Apple démantelé de baisser ses prix publics ?

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"ni avec la taxe ponctionnée par Apple"

l’emploi du terme « taxe » n’est vraiment pas neutre quand même 😳

c’est étrange les passions que semble soulever ce débat pour des enjeux qui ne sont que de l’ordre de la lutte entre majors de l’industrie 🤑

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

D’ailleurs sur Android tu vois des différences de tarifs entre les différentes boutiques sur les offres des majors de l’industrie ?

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Autant sur les enjeux de liberté de choix de ce qu’on veut installer sur son périphérique je comprend la position de certains, autant sur cette croyance d’un bénéfice financier pour les utilisateurs je considère que vous vous mettez le doigt dans l’œil jusqu’au coude 🤑

avatar Woaha | 

@YetOneOtherGit

Ah enfin. Là nous sommes bien d’accord.

avatar YetOneOtherGit | 

@Woaha

"Ah enfin. Là nous sommes bien d’accord."

🕺

avatar DamienLT | 

@YetOneOtherGit

Amen ! Enfin un commentaire censé 🙏🏼

avatar MGA | 

On verra bien dans dix ans si on parle encore de Epic Games et/ou de Apple... en attendant lutter contre l’app store et Apple est le plus facile des marketings actuels... les marketeux sont vraiment en manque de créativité ces derniers temps...

avatar huexley | 

Tu sais la liste des géants "intouchables" qui disparaissent rapidement est loin d'être exhaustive.

avatar Leadlike | 

Y a que moi qui voit dans l’image que Epic vend ça 43$ alors que sur l’AppStore c’est 39$ ?

avatar Woaha | 

@Leadlike

Dollars canadiens pas US

avatar joel_1978 | 

Ben ça change rien. C'est la même devise en haut qu'en bas, que ce soit US ou Canadien...

avatar webHAL1 | 

C'est impressionnant le nombre de personnes qui semblent vouloir croire que les éditeurs ont pour unique objectif d'avoir "le beurre et l'argent du beurre".

Eh bien non.

Combien d'éditeurs se plaignent des conditions du Mac App Store ? Réponse : virtuellement aucun. Simplement car sur Mac ils ont la flexibilité d'y proposer leur application ou de passer outre, mais surtout d'inclure à l'intérieur de leur application des achats sans devoir verser 30% à un tiers qui n'apporte absolument aucune valeur ajoutée dans la transaction.

Si Google exigeait de toucher une commission sur chaque achat fait avec Chrome sur une boutique en ligne, est-ce que ces mêmes personnes trouveraient ça normal ? Pourtant personne n'est obligé d'utiliser Google Chrome (le fameux "si tu n'es pas content tu n'as qu'à aller sur Android") et aucun site Web n'est forcé d'être compatible avec ce navigateur (le célèbre "les développeurs ont le choix de ne pas être sur iOS"). Pourtant, quelque chose me dit que les réactions des défenseurs d'Apple serraient très différentes...

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

"Combien d'éditeurs se plaignent des conditions du Mac App Store ? Réponse : virtuellement aucun."

Évidemment il n’y quasiment pas de business sur le MAS 😂😂😂

Le combat financier a lieu là où est le fric.

Et au passage tu imagines que les géants de l’industrie qui cherchent à faire bouger les lignes se soucient des intérêts des petits ?

Là encore j’observerai avec beaucoup d’intérêt les bénéfices pour les petits acteurs de l’éventuelle arrivée de stores alternatives 🤑

avatar Tibimac | 

Certains semblent penser qu'Apple prend une taxe juste pour le kiff de prendre sa part du gâteau !

Non Apple prend une commission parce-qu'ils agissent en tant qu'apporteur d'affaire d'une certaine manière et c'est surtout pour financer le coup de l'AppStore !

Car les applis elles sont stockées chez Apple sur des serveurs dans le monde entier (et les jeux pèsent parfois plusieurs Go !) pour une diponibilité rapide auprès de chaque utilisateur, les mecs qui review les apps pour garantir autant que possible des apps "saines" qux utilisateur, c'est pas du bénévolat, la mise en avant faite par Apple à certaines apps, c'est de la pub gratuite sur le moment mais qui se paient dans ces 30%. Donc ces 30% financent le coût de l'infrastructure nécessaire à la création et au maintient de l'AppStore et de toute les technologies offerte liées à celà (cf ODR dont je parle plus bas) !

Que ces éditeurs réfléchissent à 2 fois et fassent les calculs avant de se plaindre !

Car s'ils veulent mettre leurs app sur des store alternatifs, ils vont devoir payer :
- l'insfrastructure serveurs colossalle répartie sur la planète pour permettre des téléchargements rapide (qui via l'AppStore peuvent être accéléré grace à l'ODR (On-Demande Ressource, techno où Apple héberge tes images/assets jusqu'à ce que ton app en ait besoin et décide de les récupérer. Donc app plus légère au moment du téléchargement donc l'utilisateur récupère l'app plus vite !). Mais ils auront le choix de le faire à leur sauve comme Netflix ou d'utiliser AWS ou GCP ou que sais-je ... et c'est pas gratuit !
- des développeurs opérationnels (DevOps) pour gérer l'infra de serveurs
- des développeurs web pour créer et maintenir leur "App Store"
- des développeurs back-end pour les besoin d'échanges d'infos entre les serveurs et leur "App Store" maison et développer des techniques de lutte contre le piratage de leur apps/jeux, à moins de mettre en place des numéros de licence (so 2000, c'est chiant pour l'utilisateur)
- les intermédiaires de paiement, car à moins de tout refaire à la main (coût colossale) il faut un intermédiaire pour gérer les transactions financières (achat in-app, abonnement etc..)
- des comptables pour gérer toute la compta et les factures qui n'avaient pas à être géré jusque là (facture de vente, gestion des remboursements...)
- le service d'envoi d'emails, car les envois d'emails pour pas que ça tombe en spam, mieux vaut passer par un tiers dont c'est l'expertise (MailJet, SendGrid etc....) qu'ils utilisent certainement déjà pour leur CRM, mais quand il vas falloir envoyer les factures et les relance de paiement par mail, le nombre d'emails vas augmenter et le prix payé à cet intermédiaire aussi

Donc qu'ils fassent le calcul, et il se rendront compte que les 30% que prend Apple pour leur éviter d'avoir à gérer et payer tout ça et bien c'est finalement pas tant que ça !

avatar webHAL1 | 

@Tibimac

Rassurez-vous, un éditeur comme Epic a parfaitement fait ce calcul. Tout comme Spotify, Netflix, etc.

avatar Freddy974 | 

@webHAL1

Y a un truc qui m échappe:

S’ils vendent via Apple à 10€, moins 30%, ils reçoivent donc 7€ dans leur poche et bénéficient des API fournies, des rapports itunesconnect, sans devoir gérer des « consoles d’admin », des serveurs, de base de données, et l utilisateur profite que tout soit intégré à son compte, d’une certaine sécurités, simplicité, etc

S’ils vendent via leur propre système à 7€, ils reçoivent 7€. Mais ils dépensent pour gérer eux mêmes « qui à payé quoi ». Ça veut dire des serveurs, des backup, des développeurs (salaire), de la maintenance, du support, gérer aussi les remboursements en cas de problème (oui ok, ils peuvent payer un service externe s’ils le développent pas eux-mêmes), du coup ce sont des frais supplémentaires.

Au final dans les deux cas, ils reçoivent 7€. Dans le 1er cas, c’est l’utilisateur qui paye les 30% à Apple. Dans le 2eme, ils doivent supporter les coûts eux-mêmes.

Y a vraiment un truc que je pige pas...

avatar YetOneOtherGit | 

@Freddy974

"Y a vraiment un truc que je pige pas..."

Simple quoi qu’il arrive ils vendront rapidement au même prix public (10€ dans,ton exemple) en augmentant leurs marges.

Ils n’ont strictement aucun intérêt commercial à baisser sur la durée le prix public.

Et au passage ils ne cherchent pas tant à obtenir une app store alternatif mais plus simplement une ristourne sur la commission.

Pout le reste nous sommes sur des volumes d’affaires si élevé en ce qui concerne Fornite que les coûts d’infrastructures seraient négligeables en proportion s’ils se lançaient dans leur propre store.

avatar Freddy974 | 

@YetOneOtherGit

Je parlais même pas d un store alternatif... juste d un système de payement intégré par Apple avec 30% de commission, et à un sytème alternatif sans commission à Apple.

Au final, ils récupèrent le même montant, c est juste l utilisateur qui paye cette commission.

avatar YetOneOtherGit | 

@Freddy974

"Au final, ils récupèrent le même montant, c est juste l utilisateur qui paye cette commission."

Non c’est le vendeur qui paye la commission sur la transaction à Apple d’un point de vue formel et s’il n’avait pas à payer cette commission il ne changerait pas pour autant le prix public, il en profiterait pour augmenter sa marge.

Le vendeur n’a strictement aucun intérêt commercial à répercuter sur le prix public une éventuelle baisse du niveau de commission.

Au final c’est le vendeur qui y gagne, Apple qui y perd et c’est neutre pour l’acheteur 😎

avatar webHAL1 | 

@Freddy974

Prenons l'exemple d'applications de diffusion de musique, du style Spotify. S'ils vendent via leur propre système, ils vont tenter de continuer à proposer leur application à 10€. Sauf qu'on ne serait plus dans une situation où l'App Store est en position monopolistique, donc un concurrent, dans une optique d'acquisition de clients, pourrait parfaitement se dire : "on lance une offre similaire à 8€, notre marge sera super réduite, mais on se rattrapera sur le volume". Spotify ne pourra pas rester sans réagir, ils devront soit s'aligner sur le prix de 8€, soit offrir un service supérieur, qui justifie un prix 25% plus élevé.

Aujourd'hui, ce scénario est impossible. Spotify et les autres applications équivalentes sont obligées de verser 30% des abonnements contractés via l'App Store à Apple, qui est leur concurrent direct. La concurrence est donc faussée.

avatar YetOneOtherGit | 

@webHAL1

Je ne le dis sans mépris mais tu as une vision du business de boutiquier 😎

Pas bien grave, sans l’ombre d’une rancune 🖖

avatar axeljsannino | 

Franchement quand on voit qu’Apple est l’entreprise qui en bourse capitalise plus que le CAC40 tout entier bon, on se dit qu’ils peuvent peut être s’assouplir un peu. Ils vont pas faire faillite demain si il taxe moins et assouplissent leur règles. L’ordre c’est bien mais trop à la fin ça prive la liberté des uns et des autres.

avatar Florent Morin | 
Epic a les moyens d'avoir son propre système de paiement in-app. Un gros investissement pour augmenter la rentabilité. Une concurrence déloyale vis-à-vis des petits studios.
avatar bugman | 

@FloMo

« Une concurrence déloyale vis-à-vis des petits studios. »

Apple a les moyens d’imposer son store à 30%, déloyale aussi ? Quelle alternative peut proposer Epic (voir même les petits studios) ?

avatar jc002 | 

Pourtant, sur la 1re capture d’écran, ça tend à montrer que c’est plus cher via Epic que Apple ! (Sans doute pas vraiment la même monnaie $, mais c’est pas très parlant…)

avatar joel_1978 | 

Je suis fatigué où sur la capture d'écran le prix réduit est plus haut que le prix promo ?

avatar bugman | 

@joel_1978

Bah, non c’est étrange.
Entre l’article :
« en utilisant le mécanisme d’achats in-app intégré aux deux systèmes, ou alors en payant directement l’éditeur. Dans ce dernier cas, on paye 20 % de moins : un achat in-app de 9,99 € revient à 7,99 €. »
...et la capture, y’a comme un hic.
Bien vu.

avatar bugman | 

@joel_1978

$ US d’un côté $ CAN de l’autre. Confirmé par Michael dans un autre article.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR