App Store : Apple fait la chasse aux imitations

Christophe Laporte |

Tiny Birds, Numbers with Friends, Temple Jump et quelques autres ont été retirés de l'App Store. Ces jeux cherchaient à exploiter le succès de Tiny Wings, Words with Friends et de Temple Run.

Tout est mis en place pour berner le consommateur : le nom, mais également l'icône de l'application ainsi que le jeu en lui-même.

Et la copie obtient parfois d'excellents résultats. Temple Jump est monté à la première place des applications payantes de l'App Store US.

C'était manifestement la goutte de trop pour l'éditeur de Temple Run, qui a fini par se plaindre. Le plagiat d'applications est semble-t-il un sport couru chez certains développeurs. On doit à Anton Sinelnikov plusieurs de ces clones.

Il était temps qu'Apple intervienne, car ces pratiques sont contraires aux directives imposées par Apple :

If you attempt to cheat the system (for example, by trying to trick the review process, steal data from users, copy another developer's work, or manipulate the ratings) your apps will be removed from the store and you will be expelled from the developer program.

Use of protected 3rd party material (trademarks, copyrights, trade secrets, otherwise proprietary content) requires a documented rights check which must be provided upon request

Au passage, il serait bien qu'Apple mette en application d'autres règles de l'App Store et s'attaque aux sociétés qui manipulent les classements en trichant avec le système d'évaluation des applications.

[Via : TechCrunch]


avatar eipem | 
Est-ce que ça veut dire que GameLoft sera interdit sur l'AppStore ? Je les hais... Quand on aime Apple pour ses innovations on ne peut résolument pas aimer cette bande de plagieurs. Même Jimmy Page aurai pas oser autant plagier Bert Jansch et John Renbourn ! Cette boîte est un scandale !
avatar farfff | 
Et interdir les acahts in app et autoriser les apps x! Mais là, jai plus de chance de gagner au loto....
avatar drkiriko | 
"il serait bien qu'Apple mette en application d'autres règles de l'App Store et s'attaque aux sociétés qui manipulent les classements en trichant avec le système d'évaluation des applications" C'est à dire ?!?
avatar kingpuco | 
@liocec : Les applications qui « payent » ou qui proposent plus de contenus aux utilisateurs en échange d'une note / d'un commentaire favorable.
avatar drkiriko | 
@innocente : 'Les sociétés qui payent des utilisateurs en échange de commentaires positifs.' Ça ? Mais ça fait des années que c'est utilisé. Comment veux-tu que Apple lutte contre cela, c'est plutôt difficile, non ?
avatar arsinoe | 
Apple va-t-elle retirer sa propre application Calendrier (sur iPad) après avoir intégré - au passage d'iOS5 - les améliorations qu'avait apporté Week Cal HD avant elle ? Ah ben non, Apple a finalement préféré retirer unilatéralement Week Cal HD et l'empêcher à tout prix de revenir, malgré toutes les tentatives du développeur…
avatar Airain | 
Le Mac App Store aussi a droit à son lot de plagiat. C'est le cas de la liseuse de PDF Skim qui se retrouve sur le MAS pour 12€, alors que c'est une application open source. Il est vrai que la licence BSD est très permissive, mais dans ce cas, celui qui a soumis l'app s'en arroge carrément le copyright. Voici le lien sur le MAS: http://itunes.apple.com/fr/app/pour-lire-les-pdf/id495457866?mt=12
avatar cadillacaca | 
Gameloft sort des jeux qui s'inspirent très fortement de jeux existants qui ne sont pas sur IOS pour le moment, et qui ne portent pas du tout le même nom. Quand Blizzard sera de la partie, on en reparlera.
avatar napuconcture | 
Tu ferais pas une fixation ?
avatar Kevelian | 
en chine un commentaire et 5* coute 0,50 a 1 RMB/Pièce , dans toutes les grande université y a des gars qui recrute des étudiants pour faire ce boulot et pas que pour des com ou évaluations en chinois on peux trouver dans quasiment toutes les langues (enfin presque), y suffit de donner une base et ils s’occupent du reste
avatar winstonsmith | 
Non mais arrêtez, Gameloft, c'est plus du plagiat ! Gameloft c'est des merdes "in-app", maintenant. C'est un peu pire.

CONNEXION UTILISATEUR