iPhone OS 3 : les nouveautés en action

Nicolas Furno |

La mise à jour iPhone OS 3 n'est sortie qu'hier, mais déjà des applications permettent d'utiliser quelques-unes de ses nouveautés, exposées dans notre test. Quelques exemples illustrés de ces nouveautés dans la suite.

Achat à l'intérieur des applications

Avec iPhone OS 3, les développeurs peuvent vendre du contenu directement à l'intérieur de leur application. On s'en doute, l'opportunité de vendre encore plus de contenu par ce biais doit motiver bon nombre d'entre eux, avec néanmoins le risque de se fâcher sérieusement avec leurs utilisateurs en cas d'excès.

Quelques applications, surtout des jeux, proposent d'ores et déjà du contenu payant. Ainsi, le célèbre Enigmo [3.0 – US – 2,39 € – iPhone OS 3] a été mis à jour pour ajouter la possibilité de télécharger des niveaux supplémentaires et payants. Pour le moment, seuls deux "packs" dédiés aux enfants sont disponibles, à 79 centimes l'un. Chaque paquet contient 25 niveaux différents, ce qui met le niveau à un peu plus de trois centimes ; à titre de comparaison, le jeu contient en 50 de base, soit un niveau à un peu moins de cinq centimes.


Enigmo

L'achat se fait très facilement : après avoir donné votre accord, vous devez taper le mot de passe de votre compte iTunes Store, comme dans l'App Store. Cette vérification effectuée, les niveaux sont automatiquement téléchargés et ajoutés, à moins qu'ils soient déjà présents à la base et débloqués. En tout cas, vous pourrez ensuite lancer un jeu classique ou un des packs.


Enigmo

D'autres jeux ont été mis à jour pour ajouter cette fonction. Citons notamment Flick Fishing [1.0.3 – US – 0,79 € – iPhone OS 3 – 35 Mo] dont la dernière version propose du contenu additionnel payant. Comme pour Enigmo, vous achetez un pack contenant un nouveau lieu de pêche, trois nouveaux poissons à pêcher et un poisson spécial.



Nul besoin d'être devin pour estimer que les développeurs vont multiplier à l'avenir ces offres. Pour l'utilisateur, la procédure est transparente et indolore : il n'a qu'à donner son mot de passe, sans avoir le sentiment de vraiment payer. Elles pourront, peut-être, répondre à l'un des principal problème de l'App Store qui est sa tendance à tirer les prix vers le bas. Les éditeurs pourront ainsi proposer un jeu à petit prix, mais avec un contenu réduit, tout en permettant aux joueurs satisfaits d'allonger la durée de vie par l'achat de packs supplémentaires.


Gokivo

Crédit : iLounge

Les risques d'abus sont néanmoins réels et à trop demander à leurs utilisateurs, les développeurs risquent de les perdre. Un jour après iPhone OS 3, l'App Store contient déjà un exemple d'abus avec l'application de GPS Gokivo (non disponible en France). iLounge raconte ainsi qu'il s'agit, sur le papier, de la première application de guidage, bien avant Tom-Tom et les autres. Vendue à un tout petit prix (99 centimes de $), l'application est en fait inutilisable en l'état : il faut en effet payer un supplément pour obtenir les directions. Les prix vont de 99 centimes pour une minute à 10 $ pour un mois de réelles fonctionnalités GPS. Pis, les indications se révèlent fausses et l'application n'a reçu que des avis négatifs depuis sa sortie.


Gokivo

Crédit : iLounge

On le voit bien avec cet exemple extrême, vendre du contenu à l'intérieur d'une application peut devenir une vraie fausse bonne idée. La suite nous dira si ce mode de fonctionnement a du succès ou non.

[ pagebreak ]

Notifications Push

Autre grande nouveauté d'iPhone OS 3, les notifications Push permettent aux applications de vous envoyer un message, un son ou d'ajouter un badge numérique sur leur icône pour vous prévenir d'un événement sans que vous ayez à ouvrir l'application en question. Pour le moment, l'offre est très limitée et nous n'avons jamais réussi à effectivement obtenir quelque chose par le Push. Gageons que les serveurs d'Apple bloquent quelque part, mais que ça n'est que temporaire.

Parmi les applications ayant intégré le Push, on peut notamment citer Associated Press [3.0 – Français – Financé par la publicité – OS 3]. Le Push n'est accessible qu'en ayant sélectionné "États-Unis" dans la liste des pays, au lancement de l'application ou par la suite, dans les préférences générales. En théorie, un message, un son et un badge accompagnent chaque nouvelle dépêche, après les avoir acceptés (cf ci-dessous). En pratique, nous n'avons rien obtenu.


Ce message s'affiche pour chaque application gérant les notifications Push.

Autre exemple, avec le jeu Star Defense [1.2 – Français – 4,99 € – 60 Mo – OS 3], le Tower Defense de ngmoco. Dans cette dernière version, le mode Defi vous propose de tenir le plus longtemps possible face aux ennemis, et de défier ensuite les autres joueurs à faire mieux. Le défi peut se faire par mail, Facebook ou Twitter, mais aussi, et c'est ce qui nous intéresse, en "défi direct", par notifications Push. Malheureusement, le nombre de joueurs est sans doute trop faible pour que cela ait un intérêt, si tant est que les notifications soient actives.


Star Defense

Faute de Push, ici le défi est lancé par Twitter.

À partir du moment où vous acceptez des notifications Push dans une application, une nouvelle section est accessible dans les préférences générales pour régler le comportement du terminal mobile.



Apple a fait un bon travail sur ce point, en offrant à l'utilisateur un contrôle total sur ce qui peut passer par Push. En plus d'un interrupteur général, il est ainsi possible de définir, pour chaque application, les notifications acceptées ou non. Le point noir potentiel d'un tel système, à savoir la multiplication des annonces rendant l'utilisation normale du terminal impossible, est ainsi évité. Espérons que les développeurs pourront régler encore plus finement ces options : il serait bienvenu, par exemple, de ne pas envoyer de notifications pour les messages Twitter qui ne vous sont pas adressés directement.



Encore une fois, l'idée est bonne et se révélera sans doute utile, mais il faut laisser le temps aux développeurs d'adapter leurs applications. MacRumors livre une liste (non exhaustive, sans doute) d'applications gérant les notifications Push.

[ pagebreak ]

"Peer to peer"

Apple n'a manifestement pas trouvé de traduction française satisfaisante pour le "peer to peer" et a donc conservé le terme anglais. Ce choix n'est pas très heureux et précisons d'emblée qu'il ne s'agit nullement de téléchargement, mais plutôt de la possibilité de connecter deux iPhone ou iPod touch de seconde génération ensemble automatiquement. Deux conditions à cela : que les terminaux soient équipés d'iPhone OS 3 d'une part et disposent tous deux de l'application concernée ; que cette dernière soit programmée pour intégrer le peer to peer d'autre part.


Peer to peer

Quelques applications disponibles sur l'App Store peuvent être utilisées en peer to peer. On a déjà évoqué Flick Fishing : la dernière version permet un affrontement entre plusieurs joueurs pour récupérer le plus vite possible du poisson. Autre exemple, présenté lors du Keynote de mars, Smule [1.5 – US – 0,79 € – OS 3] propose désormais un mode "Duet" basé sur une connexion bluetooth entre deux terminaux (la dernière version gère également les notifications Push).


Smule

Accès à Google Maps

iPhone OS 3 offre la possibilité d'intégrer directement Google Maps dans une application, plutôt que de simplement créer un lien. Les développeurs n'ont pas tardé à utiliser cette fonction, comme en témoigne la dernière version d'Omnifocus [1.5 – Français – 15,99 € – OS 3], un puissant gestionnaire de tâches. L'application gérait déjà la géolocalisation des tâches et permettait ainsi de voir les tâches à réaliser à proximité de vous. Désormais, vous pourrez même afficher directement sur une carte la position des tâches.


Omnifocus

On peut penser que la majorité des applications qui faisaient un lien vers Google Maps intégreront désormais directement les cartes du géant américain. Voilà qui, à défaut d'être révolutionnaire, devrait être bien utile.

Accès à la musique de l'utilisateur

Le kit de développement iPhone OS 3 laisse enfin un accès à la musique contenue dans un iPhone ou iPod touch. Les développeurs peuvent en profiter pour vous laisser jouer votre propre musique dans leurs applications, à la place d'une musique préinstallée. Lors du Keynote, Electronic Arts avait présenté cette fonction dans les Sims, mais la version actuellement disponible ne l'intègre pas.



Topple 2 [1.3 – Français – 2,39 € – OS 3 – 20 Mo] fait partie des rares jeux à avoir intégré cette possibilité. Pendant le jeu, vous pourrez donc puisez dans votre musique pour créer l'ambiance musicale. Le jeu contient aussi de quoi contrôler la musique.

Et après ?

Tous ces premiers exemples ne sont qu'un avant-goût de ce que les développeurs, avec iPhone OS 3 pourront nous proposer. Il manque à cette liste la gestion d'un appareil externe qui devrait permettre de nombreux usages nouveaux et insoupçonnés...


avatar pierre | 
Et pour ceux qui sont passés en OS3, pas de problème avec vos applis OS2 ?
avatar Tom | 
@Pierre, de petits bugs mineurs sont apparus, mais rien de bien grave. Dans Antidote par exemple, je n'ai plus d'intitulé dans la liste des dictionnaire ("locution", "synonymes", ... etc ont disparu mais les boutons sont là et permettent donc d'y accéder) Mais toutes se lancent, c'est déjà ça :-) A ajouter dans la liste qui intègre une Google Map, il y a l'application Geocaching, et qui l'intègre très très bien, mieux que Omnifocus qui semble seulement intégrer une page web de GMap ;)
avatar Kardinal | 
Je me pose la même question que Pierre avant de faire la mise à jour, y a-t-il un moyen de vérifier (avant) que les applis qu'on utilise avec OS 2.2.1 fonctionneront sans problème avec OS 3.0 ?
avatar stef01 | 
WiFiTrack se bloque, ce bug est connu par son éditeur et il bosse dessus. Les autres applis que je possède fonctionnent parfaitement.
avatar Lelong | 
WIFI Finder en fonctionne pas non plus (scanner Wifi non fonctionnelle d'après le message d'erreur)…
avatar Emile Courrier | 
Depuis plusieurs semaines, Apple exigeait que les nouvelles applications ou les mises à jour soient compatiles « OS 3.0 ».
avatar LePoussin | 
@tom : j'ai le même soucis avec Antidote. Après un e-mail à l'éditeur, celui-ci m'a indiqué avoir soumis la version 1.2 à Apple pour corriger ce bug. ça ne devrait plus trop tarder...
avatar Easylife | 
J'ai effectivement vu le push fonctionner. Assez instantanément d'ailleurs. J'ai téléchargé une des premières applis disponibles utilisant le push : heyWAY (hey where are you). L'app permet de partager sa position entre utilisateurs de heyWAY. Les notifications push sont utilisées quand un utilisateur veut communiquer sa position : tous les contacts choisis reçoivent une notification push. Ou bien On peut demander à connaitre la position d'un utilisateur en particulier et il reçoit une notification demandant son autorisation. J'ai vu les notifications en ajoutant ma propre adresse e-mail à la liste des personnes avec qui je veux partager la position. Et voilà. Des que je partage, je reçois une notification. D'accord ça ne Sert à rien mais au moins on sait que le push fonctionne
avatar macfille | 
... merci à ceux qui ont mentionné Antidote, il y a en effet un petit bug avec la 3.0. Je suis très content de voir qu'ils ont soumis une mise à jour. Il est si génial cet «Antidote»! Le classique absolu de l'iTouch/iPhone, avant les jeux ;-) !
avatar vian.ney | 
Hello ! Ben si, quelques bugs : Quad Camera affiche un écran désespérément noir ! WiFinder est effectivement inopérationnel. Pour le reste (une quinzaine d'autres applis, aucun soucis). Le 3GS me tente fortement.... Vais-je craquer ???
avatar vian.ney | 
Hello ! Ben si, quelques bugs : Quad Camera affiche un écran désespérément noir ! WiFinder est effectivement inopérationnel. Pour le reste (une quinzaine d'autres applis, aucun soucis). Le 3GS me tente fortement.... Vais-je craquer ???
avatar Lukas Apple Fan | 

En 2021

CONNEXION UTILISATEUR