Apple TV+ offre la première saison de See, juste avant l’arrivée de la troisième

Nicolas Furno |

Cela devient une tradition pour le service de streaming d’Apple. Alors que See va bientôt reprendre pour une troisième saison qui sera diffusée à partir de ce vendredi, Apple TV+ offre l’accès aux huit premiers épisodes. Vous pouvez les regarder sans avoir à payer l’abonnement Apple TV+, ni même sans avoir de compte Apple, cette première saison étant accessible gratuitement depuis un navigateur web en suivant ce lien. L’accès gratuit sera possible jusqu’au 29 août 2022.

See fait partie des premières séries originales commandées par Apple et elle repose sur un concept intéressant. Dans un futur lointain, une maladie a décimé l’humanité et surtout plongé les survivants dans la cécité. Les deux premières saisons diffusées à ce jour se construisent à partir de ce concept, avec quasiment uniquement des personnages aveugles, ce qui a forcé les scénaristes à déployer de multiples idées pour maintenir le réalisme de l’univers.

Apple a prévenu que la troisième saison sera la dernière pour See. En offrant la première saison, l’entreprise espère intéresser quelques spectateurs qui seront ensuite forcés de s’abonner pour voir la suite. Une stratégie déjà mise en œuvre pour Trying et For All Mankind et qui reste assez unique dans l’industrie.


Source
Merci @nico_fr87 sur le Discord du Club iGen
avatar ric_anto | 

Ils avaient aussi fait pareil avant la sortie de la saison 2 de Tehran, en rendant accessible la saison - gratuitement.

avatar Nicolas Furno | 

@ric_anto

Ah bien noté, on était passé à côté alors.

avatar MrMeteo | 

Oh non, trop triste que ce soit la dernière saison ! 😥

avatar doudee | 

@MrMeteo

Ne vous inquiétez pas, la quatrième saison, nous allons la vivre

avatar bozzo | 

Bon.
Moi je suis sur For ALL Mankind. C’est pas mal fait. Mais quand on a vu en direct le premier homme sur la lune, ça fait un peu décalé. Surtout, je trouve ça lent, lent, lent… Normal vous me direz. Ils doivent rentabiliser.
Tiens, pour info, le retour de l’homme sur la lune est pour bientôt avec le programme Artemis et une première fusée test va décoller le 29 août prochain avec une capsule Orion contenant des mannequins. Objectif : orbites autour de la lune puis retour.
2024, la même chose avec des humains et 2026, de nouveaux humains sur la lune.

avatar iPop | 

@bozzo

Retour ? Je pense qu’il en a tout simplement jamais eu. Un essai puis plus rien, que des catastrophes, même chez les russes. C’est illogique comme progression scientifique.

Par contre, aujourd’hui ça va être du gâteau pour y arriver.

avatar ValentBay | 

@iPop

Quel manque de respect pour les scientifiques qui ont risqué leur vie là-haut. Si ça ne vous dérange pas de remballer vos théories fumeuses et d’aller plutôt pourrir des forums conspirationnistes, les utilisateurs de l’espace commentaire de Macge vous en seraient copieusement reconnaissants 🙂

avatar IceWizard | 

@ValentBay

« Quel manque de respect pour les scientifiques qui ont risqué leur vie là-haut. »

Aucun scientifique n’a été dans l’espace, pendant le début de l’ère spatiale. Les premiers astronautes étaient des pilotes d’essais et des militaires habités aux situations d’urgence, pouvant réagir au quart de tour à un incident.

Neil Armstrong, premier homme sur la Lune. Pilote militaire de l’Aéronavale US avec 79 missions de combat pendant la guerre de Corée. Il a ensuite intégré la NASA pour être pilote d’essai des premiers véhicules spatiaux. Tous ces collègues avaient un profil similaire.

Youri Gagarine, premier homme dans l’espace, pilote militaire soviétique. Alexei Leonov, premier homme à faire une sortie dans l’espace, pilote militaire soviétique, etc …

avatar ValentBay | 

@IceWizard

Buzz Aldrin a eu un doctorat en science astronautique il me semble. Neil Armstrong a eu une licence en science de l’aérospatiale. Pour Youri vous avez raison.

Pour les deux premiers, si cela ne constitue peut-être pas l’essentiel de leur parcours, il paraît difficile de nier leurs profiles scientifiques 🙂

avatar IceWizard | 

@ValentBay

« Pour les deux premiers, si cela ne constitue peut-être pas l’essentiel de leur parcours, il paraît difficile de nier leurs profiles scientifiques « 

Cela n’a absolument rien à voir. Ils ont été choisis parmi les pilotes d’essais avec une très longue expériences militaires. Le fait d’avoir un diplôme universitaire était un plus, pas un pré requis. C’est ensuite, avec l’avènement de la navette spatiale et de la station spatiale Skylab que les scientifiques ont pu mettre le pieds dans l’espace.

D’ailleurs l’astronautique tient plus de l’ingénierie que de la recherche fondamentale :

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Astronautique

Un scientifique c’est surtout un pousseur de cartons dans la station spatiale Internationale. L’essentiel de la recherche scientifique dans l’espace est fait par des boîtes noires, des conteneurs réalisant automatiquement des expériences conçues sur Terre.

C’est de la collecte d’informations, qui seront ensuite analysées sur Terre, par des scientifiques.

avatar ValentBay | 

@IceWizard

La science c’est bien plus que la recherche fondamentale, à mon sens. L’ingénierie fait partie des sciences. Peut-être que nous ne nous entendrons pas sur la définition de « scientifique ». J’admets toutefois que les deux gus dont nous avons parlé plus haut ont sans doute davantage été recrutés pour leurs savoirs-faire en pilotage que pour leur bagage scientifique. Mais cela reste à mon avis et même si c’est accessoire, des scientifiques 🙂

avatar marenostrum | 

science veut dire observer avec attention.

avatar bozzo | 

@iPop
Oh ! Un conspirationniste complotiste !
Bon, on est hors sujet. Je n’irai pas plus loin…

@ValentBay. Rien ne sert de s’irriter contre ce type de réaction…

avatar oomu | 

@iPop

dommage que votre propre existence soit illogique et qu'un complot pour ME pourrir la vie...

avatar marenostrum | 

le complot est plus illogique que le voyage lunaire. dis moi un cas, où l'homme a été et n'a pas fait de pont ? pour y aller toujours après. d'ailleurs je pense qu'il est impossible d'y aller quelques part, sans vouloir y rester.

pourquoi y aller sinon ? y en a rien à faire disent les croyants de ce voyage. mais pourquoi on peut pas la poser avant cette question ou logique ?

normalement c'est quand on rattrape pas l'objectif, on dit pour se consoler que ça ne sert à rien de tout façon de se battre pour l'avoir.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« dis moi un cas, où l'homme a été et n'a pas fait de pont ? »

L’Angleterre ? Le pont au-dessus de la Manche, c’est pas pour demain !

avatar marenostrum | 

il l'ont fait en sous sol. ça coute moins.

avatar headoverheel | 

@iPop

C’est normal que ce soit illogique comme progression scientifique, c’est uniquement une décision politique.

avatar IceWizard | 

@iPop

« C’est illogique comme progression scientifique. « 

Depuis quand la science a eu un rapport avec la conquête lunaire ? C’était un affrontement idéologique entre supers puissances, un concours de zizis.

Cela a coûté fabuleusement cher. Le gouvernement US a coupé la pompe à finances dès que le monde a compris que les soviétiques avaient perdus la course à l’espace.

D’ailleurs 80% des échantillons lunaires n’ont toujours pas été analysés, précieusement conservés dans des chambres fortes.

Le retour actuel sur la Lune vient du rêve d’exploiter l’hélium 3 comme source d’énergie à la fin du siècle. C’est utilitariste, rien à voir avec la recherche scientifique.

avatar gwen | 

@iPop

Oh, un complitiste.

avatar Malvik2 | 

See honnêtement je trouvais le concept complètement bancal au début( le cheval dans les montagnes tout seul aveugle, les combats…) mais franchement c’est bien fait, les Acteurs sont bons, il y a peu de fonds verts(mine de rien ça fait un bien fou)…honnêtement ça se suit vraiment bien, et là saison2 était d’ailleurs très rythmé et intense.
Bonne idée d’offrir la première saison👍

avatar iPop | 

@Malvik2

J’aurais aimé accrocher mais Momoa a un gros souci de voix, comme Carla Bruni. Au moins dans Aquaman on l’entend mieux.

avatar Lu Canneberges | 

See est une super série que je recommande en tout cas, le concept est génial et le rendu incroyable ! Rien que les paysages, décors et ambiances sont magnifiques, alors la construction de l’univers vaut vraiment le détour !

Très très dommage que la saison 3 soit la dernière, on va la savourer consciencieusement !

Sinon la stratégie d’offrir la première saison est intéressante, j’aimerais bien en connaître le résultat réel mais j’imagine que ça marche si elle est reproduite pour plusieurs séries !

En tout cas c’est un super argument pour dire aux potes « tu devrais vraiment essayer, la première saison est accessible gratuitement », et j’imagine que c’est là que ça recrute peut-être des non-utilisateurs de produits Apple ou convertit ceux qui ne connaissaient/voulaient pas…

À voir !

avatar marc_os | 

J'ai eu du mal au début avec See, surtout à cause des bandes annonces qui me semblaient mettre en scène des situations totalement irréalistes.
Ayant pris un abonnement pour For All Mankind, j'ai quand même regardé pour voir. 😎
Finalement j'ai trouvé la première saison très bien faite, et au contraire de mes à priori, réaliste, très inventive dans la création de ce monde d'aveugles où finalement tout parait plausible.
Pour moi les choses se sont gâtées avec la deuxième saison.
Problème de scénario pour moi, où la série devient une série comme les autres avec intrigues et situations téléphonées. J'ai finalement cessé de la regarder suite au développement de la "relation" entre le jeune et la "méchante" (je n'en dis pas plus) au milieu de la saison que je n'ai donc pas regardée jusqu'au bout. Développement ridicule et pour le coup pour moi totalement irréaliste, à moins d'accepter que le gamin soit complètement idiot et manipulable.
Comme ce James Bond dont l'action en fin de film dans la lande écossaise est vraiment "très réaliste" : On se planque, on avance à couvert dans la nuit... mais on utilise de torches visibles à 10 kilomètres !
Ou cet autre où au MI6 on va brancher l'ordinateur du vilain sur le réseau local pour l'analyser et mieux le laisser infecter le réseau ! Je sais bien que le seul but de ces inepties est de faire rebondir le scénario, mais justement, pour moi elles prouvent sa faiblesse et celle des auteurs sans imagination.

avatar marc_os | 

Au sujet du scénario de See.
Je viens de faire une petite recherche et je suis tombé sur la fiche Wikipedia.
Tout s'explique : Avec la saison 2, exit le scénariste original Steven Knight. A la place, on a un scénariste différent à chaque épisode ! C'est comme le réalisateur Francis Lawrence qui a été remplacé à l'épisode 6 (sur 8) de la saison 1. Et qui est revenu au quatrième épisode de la saison 2.
Cette valse des réalisateurs et surtout des scénaristes, rien de tel pour produire des incohérences ou des lacunes.
Je comprends mieux maintenant pourquoi la saison 2 m'a déçu.

Quant à la saison 3 à venir, si le réalisateur initial reste là, c'est à nouveau la valse des scénaristes ! Ça change à chaque épisode, même s'ils sont maintenant deux à chaque fois. On dirait qu'ils ont organisé une espèce de roulement. Bref.

avatar BingoBob | 

@marc_os

Sur les séries, il y a en général plusieurs réalisateurs et ce n’est pas un problème. Pour les scénaristes, là en effet. Ça laisse supposé des incompatibilités artistiques énormes.

avatar bozzo | 

@marc_os

Il me semble que toutes ces séries pèchent par excès. Le début est top, et puis le spectateur en redemande, les producteurs rajoutent des épisodes et des saisons, et ça part dans tous les sens et ça n’a plus aucun d’intérêt.
La Casa de Papel, par exemple, c’est génial au début. Et puis ça devient médiocre voire mauvais.
La seule qui a évité cet écueil dans celles que j’ai vues, c’est Squid Game.
C’est pareil pour la plupart des suites de films d’ailleurs.

avatar IceWizard | 

@bozzo

« La seule qui a évité cet écueil dans celles que j’ai vues, c’est Squid Game. « 

Oui, enfin il n’y a qu’une seule saison. Et comme tous les dramas coréens elle a été conçue comme une histoire unique. La seconde saison n’était pas prévue, mais devant l’immense succès planétaire il a été décidé de faire une suite.

Il faudra attendre un peu pour savoir si la seconde saison sera aussi populaire que la première !

avatar Crunch Crunch | 

See me semble bien, mais je n'ai encore rien vu. Par contre "For all mankind" j'adore 👍🏻

avatar louisb | 

Une excellente série, avec des personnages attachants et un scénario bien ficelé ! Must see (L👁️L?)

avatar BingoBob | 

See est une énorme déception. Aucun personnage n’est attachant et le concept pose trop de problèmes de vraisemblance.
J’ai passé la saison 2 à la regarder en aveugle, yeux rivés sur mon smart plutôt que sur la TV.

C’est comme Foundations, il n’y a pas d’empathie pour les personnages.

avatar webHAL1 | 

Extrait de l'article :
« Une stratégie déjà mise en œuvre pour Trying et For All Mankind et qui reste assez unique dans l’industrie. »

Ça souligne surtout les difficultés d'Apple avec son service TV+ et le désintérêt du public par rapport au contenu qui y est proposé.

avatar gwen | 

Apple a trouver comment dégoûter les clients potentiels du service.

avatar marenostrum | 

je vois pas. ça serait peut-être le cas, s'ils vendaient seulement cette série. eux vendent qu'un abonnement pour tout ce qui produisent. c'est different. ça se fait pour inciter les gens payer l'abonnement, au moins une fois, et puis par plaisir continuer peut-être. mon cas par ex.

avatar marc_os | 

@ gwen

> Apple a trouver comment dégoûter les clients potentiels du service

Voilà le genre de mentalité que je déteste. 🤮
Le genre de mentalité qui fait dire "si je suis dans la merde, faut que tout le monde le soit, sinon je suis dégouté". "Si j'ai un salaire de misère, faut que les fonctionnaires aient aussi un salaire de misère, pas normal qu'ils gagnent plus que moi." Etc.
"Vous pourriez vous réjouir que d'autres en profitent, que le travail des fonctionnaires soit rémunéré à sa valeur, mais non.
Après on se demande pourquoi il n'y aura pas assez de professeurs à la prochaine rentrée des classes. Alors que si on les payait aussi bien qu'en Allemagne par exemple... bref, je m'égare un peu.

avatar IceWizard | 

@marc_os

Parler du salaire des fonctionnaires dans un topic sur une série de SF américaine, dans un monde post-apocalyptique c’est un véritable bond quantique !

avatar marc_os | 

@ IceWizard

C'est comme pour les associations d'idées, quand on commence une discussion, au bout d'une heure on peut être très loin du sujet initial ! Et pourtant, "tout est lié" comme dirait l'autre. 😎

avatar marenostrum | 

c'est complètement l'inverse je pense. l'autre se plaint qu'un truc qui l'a payé devient gratuit plus tard pour les autres. il se place de ton côté aussi. rien pour les pauvres gens.

en plus ce qu'on oublie dans cette affaire est que de toute façon la cible, n'aurait pas payé voir la série. en la rendant gratuite, Apple joue leur dernière carte.

avatar gwen | 

@marc_os

Franchement tu manques d’humour. Quand à moi je n’ai pas bien compris ta diatribe et surtout le message que tu souhaite faire passer. Il va falloir m’expliquer la chose.

avatar Krocell | 

J’adore tout ce qui est fantastique ou SF. J’ai profité des 3 mois de TV+ offert quand j’ai acheté mon iPad Pro, commencé à regarder See. J’ai juste pensé à JEAN-PIERRE COFFE quand il parle de McDonald’s « MAIS C’EST D’LA MEEEERRDE !!! »

avatar hledu | 

J’ai beaucoup apprécié See, surtout la première saison. Je trouve que les concepteurs de la série ont bien exploité l’idée de la cécité dans la description de la société et la vie des personnages. La saison 2 n’a plus l’effet de découverte mais m’a plu également. J’attends donc la saison 3. Offrir la saison 1 est sans doute commercial, mais au moins ça permet à ceux qui le souhaitent de profiter de toute une saison gratuitement. Ceux qui n’en ont pas envie passent leur chemin. Je ne vois rien à redire à tout cela. Et pour ce qui concerne la conquête spatiale, les scientifiques n’auraient pas pu aller dans l’espace si le programme Apollo et ses ex-pilotes d’essai n’avaient pas ouvert la voie.

avatar marenostrum | 

personnellement c'est une des rares séries Apple qui j'y suis allé au bout. on peut même en sortir quelques leçons morales ou philosophiques, peut-être non voulues des concepteurs. par ex, la vue ne nous donne pas la supériorité quand on est faibles. etc.

en ce qui concerne la lune, je poste un commentaire trouvé par hasard sur Youtube et qui me parait pertinent :

sophocle441 -

1) Le Pouvoir américain a-t-il, dans son histoire, utilisé le mensonge?

Oui, comme tous les pouvoirs.

2) A-t-il cru dans la faisabilité de missions lunaires?

On peut le penser, même si les échecs au sol des lancements de la fusée pouvaient augurer une entreprise au-delà de leurs moyens.

3) En faisant l'hypothèse qu'ils se soient rendus compte que l'entreprise était impossible, peut-on imaginer qu'ils aient voulu la simuler (ne serait-ce que pour "sauver la face" et remporter la mise, comme dans un grand jeu de poker)?

A cette question, on peut répondre par l'affirmative, quand on connaît les opérations américaines d'intoxication contre les Allemands lors de l'opération Fortitude, prélude au débarquement en Normandie en 1944. Les problèmes de technique propre au soft power et à la logistique ont été surmontés et menés à bien, comme on sait.

La conclusion de ce raisonnement est clair: l'hypothèse d'un canular peut être parfaitement pensée, et traiter ceux qui l'émettent "d'hurluberlus complotistes" n'y change rien.

avatar marenostrum | 

Deux grosses interrogations s'imposent alors:

1) Comment se fait-il que "personne" n'ait dénoncé ce "canular" au sein des acteurs de la communauté Apollo?

2) Pourquoi les Russes n'ont-ils jamais balancé et révélé le pot aux roses?

1) Au vu de la compartimentation des structures de travail, on peut penser qu'une grande partie de cette communauté ne devait avoir qu'une connaissance à chaque fois parcellaire du programme, mais qu'une propagande devait les "intoxiquer", comme nous tous, sur le côté miraculeux du projet. Prenons en compte également la ferveur patriotique qui pouvait rendre impensable un tel foutage de gueule...
Quant à ceux qui pouvaient avoir une perception juste du programme, de sa difficulté de réalisation jusqu'à son impossibilité, ils pouvaient figurer sur une liste restreinte, et dès lors ils pouvaient être contrôlés, "tenus", voire menacés s'il y avait lieu, comme dans toute structure d'espionnage ou de contre-espionnage..."un accident pourrait arriver très vite à votre enfant"..."comment va votre épouse?"..."votre carrière avait si bien commencé!"

Précisons qu'aujourd'hui la révélation médiatique officielle, urbi et orbi, sur les attentats sous faux drapeau du 11 sept.2001 se fait attendre, ce qui laisse supposer un accord tacite des médias planétaires pour ne pas la divulguer. Mais certains me reprocheront de ne pas croire en la thèse officielle...

2) Les Russes n'ont rien dit, comme ils n'ont rien dit sur le 11 sept.

Ce qui m'amène à une conclusion déroutante pour certains, mais désormais évidente pour ceux qui ont appris à ne plus être naifs: c'est le pouvoir qui détermine SON information, et la vérité, ou son ersatz, n'a jamais été pour lui qu'un moyen d'asseoir la "croyance de ses sujets.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« Précisons qu'aujourd'hui la révélation médiatique officielle, urbi et orbi, sur les attentats sous faux drapeau du 11 sept.2001 se fait attendre, ce qui laisse supposer un accord tacite des médias planétaires pour ne pas la divulguer. « 

C’est évident ! Un terrible complot à l’échelle planétaire nous cache la vérité. C’est la même histoire que la cryptonite rouge dans les glaces à la fraise. « Ils » savent tous, mais gardent le secret car cela sert les intérêts des pouvoirs secrets contrôlant la race humaine.

avatar marc_os | 

@ marenostrum

> on peut penser qu'une grande partie de cette communauté ne devait avoir qu'une connaissance à chaque fois parcellaire du programme, mais qu'une propagande devait les "intoxiquer", comme nous tous, sur le côté miraculeux du projet

Mais oui bien sûr, l'URSS s'est fait berner.

Mais dis-moi, comment ces miroirs qui permettent grâce à un laser pointé vers eux de mesurer la distance terre-lune ont-ils pu arriver sur la lune et y être placés avec autant de précision ?

Visiblement il y a pas mal d'ingénieurs et de scientifiques qui se sont fait berner :
http://culturesciencesphysique.ens-lyon.fr/ressource/laser-distance-terr...
Des robots des années 1970 auraient-ils fait le job ?
Faudrait que tu ailles à l'ENS Lyon leur expliquer leur erreur, ils t'on seront certainement très reconnaissants.

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« A cette question, on peut répondre par l'affirmative, quand on connaît les opérations américaines d'intoxication contre les Allemands lors de l'opération Fortitude, prélude au débarquement en Normandie en 1944. Les problèmes de technique propre au soft power et à la logistique ont été surmontés et menés à bien, comme on sait. »

Oui, c’est clair que demander à des fabricants de bouées de fabriquer quelques centaines de chars en plastique gonflable, facile à déplacer, pour faire croire aux avions de reconnaissance allemands, à une forte concentration de blindés en face du Pas-de-Calais représente un effort logistique colossal, similaire à envoyer un homme sur la Lune ou construire 50 portes-avions.

Ces bouées géantes en forme de chars sont la preuve irréfutable que les américains n’ont jamais été sur la Lune ! (Ou pas).

avatar IceWizard | 

@marenostrum

« La conclusion de ce raisonnement est clair: l'hypothèse d'un canular peut être parfaitement pensée, et traiter ceux qui l'émettent "d'hurluberlus complotistes" n'y change rien. »

Il existe effectivement une possibilité que Kennedy ai été assassiné par un gang de marchands de frites, furieux d’une décision présidentielle ayant provoqué une augmentation du prix des pommes de terre. D’ailleurs mon livre, qui va sortir la semaine prochaine, démontre la solidité de cette hypothèse. Moyennant 23,50 €, je peux t’en envoyer un exemplaire en avance ..

avatar marc_os | 

@ marenostrum

> 1) Comment se fait-il que "personne" n'ait dénoncé ce "canular" au sein des acteurs de la communauté Apollo?
> 2) Pourquoi les Russes n'ont-ils jamais balancé et révélé le pot aux roses?

Vos réponses :
> on peut penser que...
Oui, on peut penser tout et son contraire.

> Les Russes n'ont rien dit, comme ils n'ont rien dit sur le 11 sept.
Quel rapport avec la choucroute ?

Votre réthorique est exactement celle des complotistes :
- On pose des questions à l'infini
- On apporte de pseudo-réponses qui ne sont que des affirmations gratuites
- On pose de nouvelles questions en guise d'explication
Réthorique fumeuse dont le seul but est d'instaurer le doute en prenant l'apparence d'un discours scientifique argumenté.
Sauf que vos discours sont à mille lieue du discours scientifique qui consiste :
- A se poser des questions (comme vous)
- A tenter d'y répondre (comme vous)
Mais la différence essentielle est que les réponses apportées ne sont pas arbitraires.
- Elles sont tout d'abord des théories élaborées à partir de faits et d'autres connaissances théoriques reconnues et qui ont fait leur preuves. (On peut ne rien comprendre à l'électricité mais voir les effets tangibles de son application : Ampoules, moteurs, batteries, etc.
- Ces théories pour apporter des réponses ne sont pas prises pour argent content. Elles sont associées à des démonstrations mathématiques et surtout à des expériences tangibles. On vérifie par l'expérience si la théorie explicative est vérifiable par diverses mesures.
- Soit les expériences confirment la théorie, et alors il y a de forte chances qu'elle soit valable (théorie de Newton sur la gravité). Mais rien n'est définitif. La relativité générale d'Einstein montrera ses limites.
- Soit elles ne confirment pas la théorie.
Alors le scientifique dit : "je ne sais pas";
Mais il ne va pas comme vous laisser croire le contraire via moult nouvelles questions qui ne servent qu'à noyer le poisson.

CONNEXION UTILISATEUR