Fire TV : Amazon lance son concurrent à l'Apple TV

Florian Innocente |

Amazon a levé le voile sur son premier boitier TV, venant ainsi rejoindre Sony, Microsoft, Apple, Roku ou encore Google et son Chromecast pour ne citer que ces grands concurrents. Le Fire TV ressemble à certains égards à ces devanciers, mais il sait aussi proposer quelques originalités : la recherche vocale et les jeux.

Cliquer pour agrandir

Amazon était dans une position privilégiée pour observer ce marché puisqu'il vend les différents produits en lice et peut ainsi savoir parfaitement ce qui marche bien ou moins bien auprès des clients. Sans parler des critiques laissées par ces derniers sur sa boutique. Des propos dont il n'a pas manqué de se servir pour appuyer son argumentaire durant la conférence faite à la presse américaine.

Aux yeux d'Amazon, le premier défaut de ces boitiers est leur interface de recherche, obligeant le plus souvent à choisir des lettres et chiffres à l'écran, caractère par caractère, avec des télécommandes malcommodes.

Problème suivant, les performances chez des clients - Américains du moins - qui se plaignent de lenteurs d'accès aux contenus reçus en streaming. Enfin, Amazon a pointé du doigt les écosystèmes fermés de ses concurrents. La solution d'Amazon à ces lacunes est résumée en deux mots : « Inventer et Simplifier ».

Le nouveau et premier boîtier TV d'Amazon s'appelle donc Fire TV, reprenant la terminologie des tablettes. Il prend la forme d'un pavé, sorte d'Apple TV aplati et un peu plus grand, accompagné d'une télécommande (Bluetooth) simplifiée. Le Fire TV contient un processeur quatre coeurs (sans détails sur son identité exacte), un processeur graphique Adreno 320, 2 Go de RAM et du Wi-Fi Mimo. Il est compatible 1080p et Dolby Digital en sortie HDMI ou optique. Amazon le donne comme trois fois plus véloce qu’un Apple TV.

Sur le fonctionnement, Amazon a mis en avant la récupération du système WhisperSync de ses tablettes pour synchroniser la position de lecture d'un film entre le boitier et les tablettes Kindle. La fonction "ASAP" pour démarrer un film dans la seconde. Il s'agit en fait de stocker des contenus que le système estime être dans vos centres d'intérêt et pouvoir ainsi les diffuser immédiatement.

Le boitier propose plusieurs applications thématiques comme on en voit sur l'Apple TV et plus généralement les TV connectées et box : YouTube, Vimeo, Hulu, Netflix, etc. Une liste qui ne demande qu'à s'allonger au fil du temps, le portage depuis Android n'étant a priori pas très compliqué.

Point fort du système, la recherche vocale pour trouver un contenu. Il suffit de presser un bouton et de prononcer le nom d'un acteur pour obtenir une liste de suggestions de films. La télécommande devient en quelque sorte un micro pour piloter son boîtier « C'est de la recherche vocale qui fonctionne vraiment » a insisté Amazon.

Le Fire TV qui écoute son utilisateur

On trouve aussi des fonctions classiques d'affichage de photos ou d'écoute de la musique, rien de particulier ici. Par exemple, on peut prendre une photo avec son iPhone et l'application d'Amazon l'enverra sur le nuage Cloud Drive qui la renverra vers le boitier et la TV.

Combinaison toujours entre le boitier et cette fois les tablettes Amazon avec la fonction X-Ray for Movies and TV Shows. Au fur et à mesure que vous regardez un film, une application sur votre tablette va afficher des informations relatives à ce contenu et, le cas échéant, de manière synchronisée avec ce qui se déroule à l'écran (des renseignements pris sur la base ciné d'IMDB,etc). Pour la musique, ce sont les paroles qui peuvent s'afficher en même temps.

Appareil familial par excellence, le boitier sait aussi adapter son interface pour les enfants. Une fonction baptisée FreeTime est récupérée des tablettes Kindle Fire. L'interface est adaptée pour les plus jeunes, avec un contenu taillé sur mesure et payant si l'on veut de l'illimité.

Autre différence d'avec certains produits concurrents : les jeux. Il ne s'agit pas d'aller lutter contre Microsoft ou Sony, mais d'offrir du contenu ludique à des joueurs occasionnels avec des prix attractifs. Quelques studios ont signé : Gameloft évidemment, mais aussi Disney, 2K, EA, Sega, TellTaleGames et Double Fine. Amazon a également son propre studio, fruit d'une acquisition, avec plusieurs titres en développement. Des jeux conçus pour des utlisateurs un peu plus avertis et proposant des graphismes plus sophistiqués.

On peut jouer avec la télécommande, plus tard au moyen d'une app à venir pour les Kindle Fire mais aussi et surtout avec la manette dont les photos avaient fuité il y a peu, elle sera vendue 40$ (avec 1000 "Amazon Coins" d'une valeur de 10$ pour acheter des jeux).

Amazon a fait la démonstration d'un Minecraft adapté à la TV, d'Asphalt 8 et d'un Monster de Disney. Le prix moyen des titres proposés est de 1,85$ et 1000 jeux sont annoncés en freemium. La conférence s'est achevée sur le prix de ce Fire TV : 99$ avec une commercialisation immédiate aux Etats-Unis. C'est ce que coûte l'Apple TV et c'est à peine plus cher que les solutions de Roku.

[via Engadget & The Verge]


avatar tigre2010 | 
@Nekro Pour ceci, on vend des disques dur multimédia.
avatar bradford | 
Prend pas en charge le mkv, normal
avatar SwissMade | 
@macbookeur75 Il y a 4 boutons en plus. C'est 4 de trop.
avatar Raviol | 
Et conection avec un Nas?
avatar Cl-21 | 
4x plus vite que l'AppleTV! Heuu ça sert à quoi? À part peut-être pour des jeux? Car mon AppleTv est extrêmement réactive. Tout est instantané quoi! Par contre bravo pour la télécommande bluetooth! Tout le monde devrait faire pareil!
avatar Arldon | 
Génial !! C'est tout ce qu'une Apple TV devrait être. Siri sur Apple TV mieux que la télécommande ou le clavier.
avatar sebalex | 
Un bon produit a première vue. Siri sera très certainement de la partie dans la futur Apple TV +1 pour le Bluetooth Pas toujours évident avec l'infrarouge.
avatar Sans_nom | 
Sympathique.. Compatible AirPlay ?
avatar jamesbird | 
Xbmc ?
avatar ThoTokio | 
Amazon le donne comme trois fois plus véloce qu’un Apple TV. Donc la référence, l'étalon, est bel est bien l'Apple Tv...
avatar ThoTokio | 
choisir des lettres et chiffres à l'écran, caractère par caractère, avec des télécommandes malcommodes. Solution : Clavier Bluetooth Apple, mec !
avatar neochti | 
Principal faiblesse de l'Apple TV : on ne peut pas y installer VLC ou assimilé sans jailbreak. Pour moi, c'est une faille rédhibitoire.
avatar voodoo10 | 
Yop, C'est quoi les images des jeux? Le troisième, c'est Sev Zero, mais les deux autres? Merci pour le renseignement, si quelqu'un est au courant...
avatar Lou117 | 
Amazon offre une belle alternative à l'ensemble des produits Apple désormais à partir du moment où vous acceptez l’écosystème tout aussi fermé. Le chromecast est bien moins complexe et complet, mais offre potentiellement bien plus de possibilités à terme. Des produits pour des publics différents donc. D'autant qu'il ne m'étonnerait pas que les contenus Amazon soient un jour utilisables depuis n'importe quel android et avec un support Chromecast comme ça l'est déjà avec les livres, musiques et applications.
avatar akaaw | 
@PrisonDorée : +1 J'adore Apple , mais quand la concurrence fait mieux, il faut le dire. A Apple de rectifier le tir.
avatar Lou117 | 
@PrisonDorée : si c'est Plex qui te motive, n'attends même pas la sortie française de l'Amazon, Chromecast le supporte déjà pour moins cher : http://www.minimachines.net/actu/plex-rajoute-peu-de-chromecast-dans-son-code-15612
avatar Nihao | 
Bof, je préfère largement ma Freebox Revolution. Au moins elle je ne la paye pas, j'ai un lecteur bluray et je peux y lire des MKV.
avatar Killy | 
Si, tu la paie avec un surcoût mensuel de qq euros par mois.

CONNEXION UTILISATEUR