HealthKit : les premières expérimentations débutent bientôt

Stéphane Moussie |

HealthKit n'est pas seulement un framework qui centralise toutes les données de santé d'un possesseur d'iPhone, c'est aussi une plateforme médicale qui servira à terme de pont entre un patient et son médecin. Reuters rapporte que les premières expérimentations sont sur le point de débuter aux États-Unis.

Le Stanford University Hospital va fournir à des enfants atteints de diabète de type 1 un iPod touch et un accessoire pour mesurer la glycémie. Les données prises par l'appareil seront transmises via HealthKit entre chaque visite médicale, le but étant que les médecins soient rapidement alertés en cas d'anomalie.

DexCom, qui fabrique des appareils médicaux qui fonctionnent avec les terminaux iOS, est actuellement en pourparler avec Apple et la Food and Drug Administration pour rejoindre le programme HealthKit. Nul doute que d'autres fabricants du secteur cherchent à faire de même.

Pour assurer la confidentialité des données, Apple réfléchirait à une « Certification HealthKit » pour les développeurs de tierce partie. Reuters ne donnant pas plus d'informations, les contours de cette certification sont très flous. Apple a déjà interdit l'exploitation des données d'HealthKit à des fins publicitaires dans ses règles de l'App Store.


Tags
avatar T-Dii | 

Si cette certifications est trop coûteuse voir pas gratuite, les tiers ne feront peut être pas un pas en avant et healthkit pourrait prendre du plomb dans l'aile, c'est plus du "Made For iPod" là

avatar bugman | 

@T-Dii : Soit ils ont le petit coté sympa d'Apple (que j'aime bien) soit ils dégagent (moi je m'en cogne, je préfère ici la vision d'Apple à celle du 'tout gratuit = Je fais ce que je veux avec tes données'). Je ne vois pas ici (médical/données sensibles) où cela pose un problème. Puis si ça tombe ils se plantent niveau avantage financé (plus j'avance dans le temps, plus je trouve Apple sincère dans cette démarche... Je pense que personne ne peut la mettre en défaut) ! Elle demande un engagement (une fiabilité) et je l'encourage vers cette voie.

avatar John Maynard Keynes | 

@T-Dii

A ce demander pourquoi tant de structures paient pour des certifications ?

Peut-être parce qu'ainsi elle gagne beaucoup plus qu'elle ne dépense.

Plus encore sur un segment lié à la santé où il faut rassurer sur la confidentialité.

avatar aaaagent007 | 

Oui mais la certification leur ouvrirait de nouveaux marchés et des clients qui sans Healthkit n'auraient pas utilisé leurs produits. Donc la balance peut pencher du bon côté malgré tout ;)

avatar Michaeel | 

Elle est quand même bizarre cette app Santé. Même dans la GM d'iOS 8, on ne peut rien en faire, et elle n'a pas l'air terminée. On risque d'avoir 8.1 rapidement après la sortie des nouveaux iPhone, puis 8.2 en octobre (pour la gestion d'Apple Pay) ?

avatar Dark_Templar | 

On parle de produits qui seront sans doute chers, avec la santé comme argument massue. Donc la certification ne sera probablement pas donnée, mais ça se vendra.

Si la glycémie des diabétiques de type 1 peut être surveillée en permanence et ce de manière non invasive et simple, c'est à la fois un progrès incroyable pour les personnes atteintes de cette maladie et également un marché juteux !

avatar T-Dii | 

Merci pour vos lumières à tous, je ne voyez pas les choses sous cette angles, j'ai été trop vite en besogne...

avatar John Maynard Keynes | 

@T-Dii

Tu te vois donner des informations sur ta santé à des structures qui n'auront pas montré un minimum de sérieux sur la confidentialité des données ?

Si oui, Google t'attend à bras ouvert ;-)

avatar methos1435 | 

@John Maynard Keynes

Donnes nous un exemple de données revendues par google ...

Google à accès à ces données... Merde... Ah, apple a accès à tes données aussi ? ....

avatar John Maynard Keynes | 

@methos1435

Tu plaisante là, tu sais de quoi vit Google ?

Ils monétisent les habitudes et les comportements des utilisateurs de leurs services, c'est leur business model, il est clairement défini et documenté.

Si c'est gratuit c'est toi le produit.

C'est intellectuellement absolument remarquable, la plus belle innovation commerciale du XXI° siècle et de loin.

Tu tombes des nues ?

avatar bugman | 

"Donnes nous un exemple de données revendues par google ..."
Nom, prénom, pseudo, date de naissance, adresse complète, liste d'amis, employeurs, gouts divers et j'en passe... (exemples pris pour FB mais certainement valables pour Google également, bien qu'on pourrait rajouter les gouts au niveau video).

avatar John Maynard Keynes | 

@ bugman

Là tu es dans le trivial, ils ont capable de faire bien mieux pour leurs clients annonceurs en terme de ciblage et ils vont de plus en plus loin.

avatar bugman | 

@John Maynard Keynes : J'ai bien mis des points de suspensions... (dates, heures endroits... points de suspensions...) :p

avatar John Maynard Keynes | 

@bugman

Ce n'était pas pour te reprendre mais pour compléter ;-)

Ta liste de Prévert ne montre pas la vrai forte de Google qui réside dans une agrégation fine de milliers d'information.

Le Big Data au service des marchants du temple en fait ;-)

avatar methos1435 | 

@John Maynard Keynes

Google ne vend pas les données collectées. Google s'en sert pour cibler ses pubs mais à aucun moment une société autre que google n'a accès à ces données.

avatar John Maynard Keynes | 

@methos1435

Google ne vend pas les données collectées. Google s'en sert pour cibler ses pubs mais à aucun moment une société autre que google n'a accès à ces données.

Evidement la valeur ajoutée de Google qu'elle monétise réside dans l'usage de ces donnés et non dans la cession des données brutes, ils ne sont pas idiots chez Google très loin s'en faut.

Cela ne changèrent au fait que leur modèle économique repose sur la monétisation de la vie des utilisateurs de leurs service prétendument gratuit.

Encore trop peu de personne ont conscience que ce qu'elles pensent être gratuit et payés par l'abandon de leur intimité à un big brother se donnant des atours philanthrope.

C'est réellement faustien et génialement machiavélique.

Je suis plus qu'admiratif.

avatar methos1435 | 

Les seules données qui peuvent sortir de google sont des donneées de masses sans aucun élément permettant une identification.

Et ça c'est dans les conditions d'utilisation et règles de confidentialité.
Et vu comment l'UE, entre autre, surveille google, ils s'amusent pas à décon,er sur ce point...

Donc je repose ma question: as tu un exemple de données personnelles et identifiables vendues par google ?

Apple en collecte tout autant. Ce n'est pas parce qu'ils n'en ont pas une utilisation pour de la pub qu'ils respectent mieux ta vie privée. D'ailleurs les règles pour les applications healthkit ont été données: pas de données santé sur icloud, ok, mais possibilité de transfert de ces données sur les serveurs des éditeurs d'applis. Super la vie privée...

avatar John Maynard Keynes | 

@methos1435

Donc je repose ma question: as tu un exemple de données personnelles et identifiables vendues par google ?

Excuses moi je n'avait pas identifié que là était ta question, pour toi.

Mais cette question n'a que fort peu d'intérêt, ce n'est pas la cession des données qui est problématique mais l'usage fait par Google et les autres société vivant de ce machiavélique modèle : la monétisation de l'activité des individus.

Google n'est pas constitué d'imbécile ils ne vont pas se déposséder de leur trésor de guerre ce qu'ils vendent c'est du service à forte valeur ajouté basé sur la montagne d'informations emmagasinées.

Cela change rien au sublime cynisme du modèle économique et à ce qu'il représente comme bouleversement de bien des valeurs séculaires.

avatar methos1435 | 

Donc en quoi cela est il génant, en dehors d'un débat purement philosophique sur l'utilisation commerciale ou non de ces données ?
Beaucoup ici, en tant que grands défenseurs de la pomme se plaisent à accuser google de tous les maux de la terre concenant la vie privée mais personne n'a encore vue de données purement personnelles échaper des services de google pour filer chez des sociétés externes....
Donc à un moment il serait bon d'arreter de raconter des conneries sur le méchant google qui revend nos données personnelles et expliquer qu'il ne s'agit que d'un débat d'idées sur oui ou non pour l'utilisation commerciale de données collectées.

Et a ce petit jeu, pas sure qu'apple soit meilleure. Quand apple veut prélever son petit pourcentage à la vente d'une appli qui va lire, exploiter et récupérer des données de santé, c'est pas une forme d'exploitation ça ? Pour moi si...

avatar John Maynard Keynes | 

@methos1435

Donc en quoi cela est il génant, en dehors d'un débat purement philosophique sur l'utilisation commerciale ou non de ces données ?

A chacun de faire ses choix en conscience, si la transformation des activité d'un individu en produit commerciale ne te pose aucun pb c'est ton droit.

Cela me laisse dubitatif quant à l'évolution de nos civilisations, mais c'est ton droit le plus strict.

Beaucoup ici, en tant que grands défenseurs de la pomme se plaisent à accuser google de tous les maux de la terre concenant la vie privée mais personne n'a encore vue de données purement personnelles échaper des services de google pour filer chez des sociétés externes....

Je suis un grand admirateur de l'inventivité commerciale de Google, d'un point de vu intellectuel leur modèle économique est une des plus grande révolution dans l'histoire du commerce.

Après ce que signifie pour nos société ce modèle économique et son acceptation souvent inconsciente a de très forte répercussion sur la nature même de nos sociétés.

Ta fixation sur le périmètre d'usage des données brutes me surprend. Pour toi tant que les données brutes reste chez Google il n'y a pas de pb, point de vu que je ne partage absolument pas tant il me semble réducteur.

L'enjeux n'est évidement pas là mais dans l'usage qui est fait par Google (Ou les autres sociétés exploitant le même modèle économique) de ses donnée valorisé par un traitement sophistiqué et ensuite monétisé, qui pose pb.

Donc à un moment il serait bon d'arreter de raconter des conneries sur le méchant google qui revend nos données personnelles et expliquer qu'il ne s'agit que d'un débat d'idées sur oui ou non pour l'utilisation commerciale de données collectées.

Il est idiot et aveugle de penser que le pb réside dans la revente de donné brut. Ce serait une vision triviale et superficiel du modèle économique de Google.

Je le répète ce qui est monétisé ce n'est pas bêtement ces donnés brut mais la valeur ajouté issue de ces donné pour cibler efficacement le client.

Il s'agit clairement d'une monétisation des usages des individus et cela n'a rien d'une théorie pharaonique de fan d'Apple. C'est clairement défini par Google comme étant leur modèle économique.

Oui croire que Google vend les données brutes est une connerie.
Non l'usage fait par Google de ces données n'est absolument pas neutre.

Quand apple veut prélever son petit pourcentage à la vente d'une appli qui va lire, exploiter et récupérer des données de santé, c'est pas une forme d'exploitation ça ? Pour moi si...

Là il faudrait que tu structure mieux ton propos il est assez ambiguë par rapport à ce qui précède ;-)

avatar methos1435 | 

De plus concernant le domaine ""santé"" je n'ai pas encore lu quoi que ce soit sur l'exploitation de données receuillies...

avatar John Maynard Keynes | 

@ methos1435

Le potentiel est colossale et il y a déjà des usages de ce type fait en big data en se focalisant sur les comportements en ligne et d'achat.

avatar John Maynard Keynes | 

Un détail :

Google est l'étendard de ce modèle qu'ils ont quasiment inventé et porté à un niveau d'efficacité remarquable.

Mais ils ne sont évidement pas les seuls acteurs de ce type de démarche.

CONNEXION UTILISATEUR