Bien débuter avec HomeKit : la pratique

Mickaël Bazoge |

C’est dit, c’est fait : votre maison ou votre appartement va devenir un peu plus intelligent. Apple peut vous y aider grâce à HomeKit et à l’application Maison, qui facilite la configuration et le contrôle des accessoires domotiques.

Sommaire

À la Maison comme chez soi

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, ni iOS 8 ni son successeur n’ont proposé d’application dédiée à la gestion des appareils HomeKit. Apple a laissé le soin à ses partenaires de développer leurs propres apps, à l’instar d’Elgato avec Eve ou Koogeek pour le constructeur du même nom.

Dans l'app Maison, la page d'accueil présente les scènes et accessoires favoris dans le domicile. Dans l'onglet Pièces, on retrouve l'ensemble des accessoires et scènes — Cliquer pour agrandir

Ces applications ne déméritent pas et elles prennent en charge tous les appareils HomeKit, y compris les produits concurrents. Mais elles ne s'intègrent pas profondément à iOS ; de plus, il revenait à Apple d’accompagner un marché naissant qui s’appuie après tout sur une plateforme mise au point par ses soins.

Cette discrétion relative s’explique en partie par la difficulté qu’ont rencontré les fabricants à recevoir en quantité les puces HomeKit certifiées par Apple, ainsi que par les exigences de sécurité imposées par le constructeur.

Les applications Eve et Koogeek — Cliquer pour agrandir

Depuis iOS 10, le pli est pris : les produits compatibles HomeKit sont désormais monnaie courante ou presque, et Apple offre finalement à son système d’exploitation un véritable centre de contrôle avec l’app Maison (ou Domicile, selon votre choix de langue…).

HomeKit partout dans iOS

En plus de l’application dédiée, HomeKit a infusé partout au sein d’iOS et même au-delà. Le centre de contrôle offre ainsi un accès direct aux scènes et aux accessoires favoris, qui sont donc accessibles sans avoir à lancer aucune application. Maison est disponible sur iPhone, iPad et Apple Watch : on peut ainsi contrôler un accessoire ou lancer une scène depuis son poignet.

Mais ce qui donne le petit côté futuriste de HomeKit, c’est incontestablement la possibilité de contrôler sa maison connectée avec Siri. L’assistant peut activer ou désactiver une scène, modifier la couleur ou l’intensité d’une ampoule, annoncer la température dans la maison… L’émerveillement s’émousse évidemment au fil de l’utilisation, mais cela fait toujours son petit effet.

Il faut parfois s'y reprendre à deux fois pour obtenir ce que l'on souhaite avec Siri — Cliquer pour agrandir

Malheureusement, Siri a trop souvent parfois la comprenette difficile et il faut répéter la requête — c’est le cas pour HomeKit comme pour le reste, d’ailleurs. Et quand il comprend ce qu’on lui demande, il arrive que l’assistant ne sache que faire ou que répondre. Résultat, on a tôt fait d’en passer par le centre de contrôle d’iOS ou l’application Maison. Si macOS a accueilli Siri avec Sierra, cette variante de l’assistant vocal ne sait encore rien faire des produits HomeKit.

Enfin, l’Apple TV est aussi de la partie. Le boîtier fait office de concentrateur pour les actions d’automatisation, ce qui permet de contrôler les objets HomeKit de la maison depuis n’importe où dans le monde. On reviendra évidemment sur cette fonction.

Entrons dans la Maison

L’application Maison est au cœur de votre configuration HomeKit. C’est le hub dans lequel on configure les accessoires, on créé les scènes et scénarios, on active ou désactive tel ou tel appareil. Maison n’en fait pas plus qu’une app tierce, mais pas moins non plus et c’est un bon point de départ si on n’y connait rien en domotique.

L’application permet de gérer tous les accessoires présents dans des “pièces” elles-mêmes regroupées dans des “maisons”. Un principe simple mais qui nécessite un peu d’explications. Le premier onglet, Maison, représente le lieu où vous vous trouvez. Par défaut, l’app va tenter de localiser la position de l’utilisateur et afficher le domicile correspondant.

Parfois cela fonctionne, mais en dépit du GPS et du Wi-Fi qui améliore les calculs de localisation, il arrive parfois que Maison s’emmêle les pinceaux. Il suffit de toucher l’icône en forme de flèche en haut à gauche de l’écran pour qu’apparaisse un panneau permettant de choisir la maison désirée.

On a à tout moment la possibilité de modifier le nom du domicile ainsi que le fond d’écran associé : touchez l’option Réglages des domiciles dans le panneau de sélection de la maison, ou tout simplement l’option Modifier en haut à droite.

Dans le panneau de réglages à gauche, on peut désactiver la bascule automatique d’une maison à une autre. Apple fournit deux fonds d’écran très jolis, mais dont on se lasse assez vite. N’hésitez pas à utiliser un de vos clichés ! Cliquer pour agrandir

C’est dans le panneau de réglages des domiciles que l’on pourra ajouter un nouveau domicile ; étrangement, l’icône + ne le permet pas, mais elle a évidemment son importance par ailleurs (comme on le verra par la suite).

Que trouve-t-on dans une maison ? Des pièces, bien évidemment ! Le deuxième onglet de l’application Maison permet de gérer les accessoires qui sont présents dans chacune des pièces du domicile. Pas de localisation automatique ici, il faudra sélectionner la pièce qui convient en balayant l’écran ou en touchant l’icône en haut à gauche.

L’option Réglages des pièces permet d’ajouter une nouvelle pièce ; on peut aussi y accéder en touchant le lien Modifier en haut à droite — Cliquer pour agrandir

À l’instar des différents domiciles, chaque pièce possède son propre fond d’écran, et là aussi on peut en modifier le nom.

Comment ajouter un nouvel accessoire ?

L’ajout d’un nouvel accessoire est l’enfance de l’art. Dans l’application Maison, touchez le bouton + en haut à droite, puis touchez Ajouter un accessoire. L’app demande ensuite de montrer le code HomeKit présent soit sur l’accessoire, soit quelque part sur son emballage. Après numérisation du numéro (qu’il est possible de saisir manuellement), l’application va jumeler l’accessoire tout simplement.

Cliquer pour agrandir

Chaque accessoire enregistré possède sa propre fiche. C’est à partir de cet endroit que l’on peut modifier son icône, son nom (choisissez-en un simple que Siri pourra comprendre aisément), le type, l’emplacement, décider de sa présence dans les favoris (centre de contrôle et dans l’app Maison), activer les notifications, ou encore ouvrir l’application du fabricant.

Les réglages d’une prise Koogeek — Cliquer pour agrandir

Chaque produit HomeKit dispose de ses propres réglages ; pour un pont Hue, on peut consulter le nombre d’accessoires qui y sont connectés. Les notifications si pratiques nécessitent une mise à jour du firmware des produits (c’est le cas pour le capteur de mouvements Eve Motion).

Cliquer pour agrandir

Il est possible d’enregistrer un accessoire depuis l’application du constructeur : l’interface bascule alors vers celle de l’app Maison, et de toutes manières le produit fera son apparition dans l’application d’Apple. Mais les apps tierces peuvent présenter des réglages supplémentaires, il peut donc être intéressant d’y jeter un œil.

Après son enregistrement, l’accessoire va être inscrit dans le nuage d’iCloud : vous pourrez ensuite le contrôler depuis n’importe quel autre appareil iOS connecté au même compte iCloud. Ce sera aussi bien utile pour les automatisations.

HomeKit et les notifications

Certains accessoires peuvent afficher des notifications. C’est le cas de l’Eve Motion, un capteur de mouvements d’Elgato qui, après une mise à jour de son firmware, peut déclencher des notifications (un réglage disponible dans la fiche de l’accessoire de l’app Maison). Une fonction bien pratique, mais gare à l’overdose si le capteur est dans la pièce où vous vous trouvez !

Cliquer pour agrandir

Cette fonction sera surtout intéressante dans le cas où le boîtier est installé dans la maison : l’utilisateur, au bureau ou ailleurs, pourra être prévenu en cas de mouvement chez lui (pour peu qu'il ait activé la fonction concentrateur de son Apple TV ou d'un iPad laissé au foyer).

Comment contrôler un accessoire HomeKit ?

La plupart des accessoires ont vocation à être présents dans les favoris HomeKit : ils apparaissent dès lors dans plusieurs endroits d’iOS, prêts à fonctionner. Pour une poignée de produits, l’intérêt est plus faible : le pont Hue par exemple se contente de faire la passerelle (le pont, en somme…) entre HomeKit et les luminaires connectés. Une présence active dans iOS n’est donc pas franchement nécessaire.

L’application Maison est évidemment le premier endroit où l’on peut contrôler ses accessoires. Il suffit de toucher le bouton pour les activer ou les désactiver à la demande. En maintenant le doigt sur le bouton, on obtiendra des options supplémentaires, comme un gradateur pour une ampoule par exemple.

Le réglage de la luminosité d’une ampoule Hue, de 0 à 100% — Cliquer pour agrandir

Ce panneau permet aussi de régler la couleur et la température de la lumière. Après avoir sélectionné votre couleur préférée, elle peut devenir un préréglage présent dans la sélection de base : maintenez le doigt sur une couleur pour la remplacer par la nouvelle.

Cliquer pour agrandir

L’application Maison n’est pas la seule à savoir activer et désactiver les accessoires HomeKit. Vous les retrouverez dans le centre de contrôle d’iOS, avec les mêmes options que dans Maison (maintenez le doigt sur un bouton). Siri est aussi de la partie, et c’est là que tout le travail de configuration en amont va payer, notamment les noms des accessoires et les lieux où ils se trouvent.

Cliquer pour agrandir

Si vous avez la chance de posséder un iPhone équipé d’un écran 3D Touch, l’icône de l’app Maison contient des actions rapides pour activer les scènes.

Appuyez fort sur l’icône de l’application pour afficher les raccourcis.

Avec Siri, les choses sont censées se passer naturellement, mais évidemment ce n’est pas le cas bien souvent. En dehors des problèmes annexes de reconnaissance vocale, l’assistant perd parfois les pédales, il ne reconnait pas tel ou tel accessoire, il s’entête à ne pas comprendre un ordre… Entre HomeKit et Siri, les choses ne sont pas aussi simples qu’on le voudrait. On aura sans doute l’occasion d’y revenir dans un prochain article.

Les accessoires HomeKit peuvent aussi être contrôlés depuis l’app Maison de watchOS. Là aussi, on trouve des options pour chacun d’entre eux, avec parfois moins de choix que dans l’application iOS (pas de sélecteur de couleurs pour les ampoules Hue, par exemple).

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

L’Apple TV permet également de contrôler les accessoires HomeKit, mais uniquement via Siri (bien sûr, le boîtier devra être connecté au même compte iCloud). On peut le regretter, mais qui sait, peut-être que tvOS 11 apportera une application Maison…

Cliquer pour agrandir
Cliquer pour agrandir

L’Apple TV remplit aussi un rôle central, celui de concentrateur pour créer des automatisations et contrôler ses appareils HomeKit à distance (c’est aussi le cas de l’iPad qui reste à la maison).

Plusieurs accessoires en un seul

Maison permet de regrouper plusieurs accessoires du même type, afin de les contrôler comme s’il s’agissait d’un seul et même accessoire. Ouvrez un accessoire puis touchez l’icône Détails, descendez tout en bas de la fiche puis touchez l’option Regrouper avec d’autres accessoires. Sélectionnez les accessoires à regrouper, et donnez un nom à l’ensemble.

Cliquer pour agrandir
Le groupe d’accessoires est considéré comme un seul accessoire. Vous pourrez donc modifier son icône, placer le groupe dans une pièce de votre domicile, l’activer ou le désactiver comme s’il s’agissait d’un seul accessoire comme on le voit dans le centre de contrôle ci-dessus — Cliquer pour agrandir
Enfin, rien ne vous empêche d’ajouter ou de supprimer des accessoires qui font partie d’un groupe, et de dégrouper les accessoires — Cliquer pour agrandir

Comment créer une scène ?

Une scène est une séquence composée de plusieurs actions que l’on peut activer d’un coup de doigt ou à la voix. Maison permet de créer toutes sortes d’interactions entre les appareils HomeKit d’une manière aussi didactique que possible.

Pour créer une scène, touchez l’icône + en haut à droite, puis Ajoutez une scène. Maison vous donne un petit coup de main en suggérant des scènes, que vous pouvez modifier comme vous le souhaitez.

Pour créer une scène rien qu’à vous, touchez Personnalisée — Cliquer pour agrandir
Donnez un nom à votre scène, vous pouvez également lui attribuer une icône (le choix est hélas assez maigre) — Cliquer pour agrandir
Sélectionnez les accessoires qui entrent dans la composition de votre scène, puis modifiez leur comportement afin qu’ils fassent ce que vous en attendez. Il est possible à tout moment de tester la scène — Cliquer pour agrandir
Si la scène fait partie des favoris (c’est le cas par défaut), elle apparaitra non seulement dans Maison, mais aussi dans le centre de contrôle d’iOS — Cliquer pour agrandir

Difficile de faire plus simple et plus efficace. À tout moment, vous avez la possibilité de modifier une scène en maintenant le doigt sur son icône, afin d’ajouter ou de supprimer un accessoire par exemple, ou pour modifier le comportement d’un accessoire.

Les scènes peuvent être activées :

  • depuis l’application Maison sur l’iPhone et l’Apple Watch ;
  • depuis le centre de contrôle (touchez le bouton Accessoires/Scènes en haut à droite du panneau pour basculer des uns aux autres)
  • avec les raccourcis 3D Touch sur l’icône de Maison ;
  • avec Siri sur l’iPhone, l’Apple TV ou l’Apple Watch.

Comment gérer mes accessoires partout dans le monde ?

Contrôler ses accessoires depuis chez soi, c’est bien. Mais à l’autre bout du monde ? C’est encore mieux. Et c’est possible pour peu que l’on possède chez soi un Apple TV de troisième ou quatrième génération, ou encore un iPad sous iOS 10.3 qui ne bouge pas de la maison. Il faut évidemment que ces appareils soient connectés au même compte iCloud et qu’ils soient reliés au même réseau Wi-Fi.

Sur les concentrateurs, Apple est avare en matière de réglages. Sur un Apple TV (4e génération), rendez-vous dans Réglages > Comptes > iCloud. Sous le menu HomeKit, vous devriez voir le nom du domicile, avec la possibilité de connecter et déconnecter l’Apple TV de votre configuration.

L’Apple TV est bien le concentrateur HomeKit de mon domicile — Cliquer pour agrandir

Sur un iPad, rendez-vous dans Réglages > Maison, puis activez Utiliser cet iPad comme concentrateur.

Cliquer pour agrandir

La configuration des concentrateurs demande seulement de saisir son identifiant et son mot de passe iCloud. L’absence de réglages, ou presque, permet de se lancer sans y penser… du moins quand tout fonctionne correctement. Car il arrive que le nuage d’iCloud tousse parfois, sans qu’on puisse y faire grand-chose, si ce n’est prendre son mal en patience.

J’ai appris (à la dure) que pour résoudre la plupart des conflits et des soucis que les concentrateurs peuvent poser, il fallait déconnecter le compte iCloud de l’Apple TV ou de l’iPad, puis se reconnecter. Une opération parfois frustrante et qui peut prendre du temps, mais qui « relance » la machine.

Une fois que tout le concentrateur est réglé, il devient possible de contrôler ses accessoires et ses scènes HomeKit depuis n’importe quel coin du monde. Vous êtes dans les transports en commun et vous avez oublié d’éteindre les lumières à la maison ? Dans Maison, touchez l’icône des lampes (que vous avez bien sûr pris soin de regrouper) pour toutes les éteindre.

Si vous avez installé une station météo sur le rebord de votre fenêtre, et que l’envie de connaitre la température vous taraude alors que vous êtes à 5 000 kilomètres de chez vous, demandez simplement à Siri le temps qu’il fait à la maison.

Comment créer une automatisation ?

Les fonctions d’automatisation ajoutent une couche supplémentaire d’« intelligence » à HomeKit ; c’est également le moyen imaginé par Apple pour répondre à l’une des principales problématiques de la domotique : que la maison prenne en charge, seule, les tâches répétitives.

La création d’une automatisation passe par la mise en place d’un concentrateur. Une fois cette opération faite, l’onglet Automatisation de l’app Maison va vous donner la main. Choisissez un des quatre scénarios proposés par l’application :

  • selon la localisation ;
  • selon l’heure de la journée ;
  • selon l’activation d’un accessoire ;
  • selon la détection d’un mouvement ou d’une activité.

Un petit exemple pour illustrer les possibilités des automatisations : je veux que la scène Bonjour (créée ci-dessus) et plusieurs accessoires s’activent lorsque j’arrive chez moi.

Créez une nouvelle automatisation, puis choisissez le scénario Mon emplacement change… Cliquer pour agrandir
Maison connait l’adresse de votre domicile, mais on peut évidemment saisir une toute autre adresse. Sélectionnez ensuite les scènes et les accessoires qui font partie de l’automatisation… Cliquer pour agrandir
Après validation des scènes et des accessoires, Maison affiche l’ensemble des informations. C’est dans ce panneau que vous pourrez modifier le comportement des accessoires, comme dans une scène — Cliquer pour agrandir

À tout moment, vous pouvez désactiver une automatisation et la supprimer (glissez simplement le nom de l’automatisation vers la gauche). La désactivation d’une automatisation n’est disponible que dans l’app Maison, ces scénarios n’apparaissant nulle part ailleurs.

Cliquer pour agrandir

On peut vouloir aller plus loin dans l’automatisation, l’application Maison se contentant en effet du strict minimum en matière de règles. Certaines apps tierces sont bien plus complètes, à l’instar d’Eve d’Elgato. On y trouve en effet la possibilité d’ajouter des conditions de valeur et d’horaire qui sont autrement plus fouillées.

Dans Eve, sélectionnez l’automatisation (la règle) créée dans Maison. Vous pouvez y ajouter des conditions de valeur et d’horaire qui sont très complètes, comme on le voit dans la troisième capture — Cliquer pour agrandir
Une fois les conditions de valeur décidées, la condition d’horaire permet de choisir une heure ou une journée d’activation — Cliquer pour agrandir

Si Eve est moins joli que Maison, la bonne nouvelle, c’est que rien ne vous empêche de créer une automatisation dans l’application d’Apple, puis de la compléter dans celle d’Elgato. Les conditions décidées dans Eve apparaitront aussi dans Maison, mais il ne sera pas possible de les modifier dans l’application d’Apple ; il faudra retourner dans l’app d’Elgato.

Comme on le voit, il est possible d’aller assez loin dans les réglages d’une automatisation, pour peu qu’on aille voir au-delà des préférences limitées de Maison.

Comment partager un équipement HomeKit ?

Pas besoin de répéter l’enregistrement des accessoires HomeKit et des scènes sur les appareils iOS de tous les habitants du foyer. Maison permet heureusement de partager ces informations avec les membres de la maison.

Il faut tout d’abord inviter les personnes avec qui vous comptez partager les accessoires et les scènes. Filez dans les réglages du domicile, puis touchez simplement Inviter sous le menu Personnes. Saisissez l’identifiant Apple de la ou des personnes.

Cliquer pour agrandir

La personne va alors recevoir une notification qui va lui permettre d’accepter (ou pas) l’invitation.

Cliquer pour agrandir

L’invité peut également décider plus tard d’accepter ou de décliner l’offre. Il suffit de toucher l’icône de flèche en haut à gauche (qui présente d’ailleurs un badge de notification).

Cliquer pour agrandir

Après avoir accepté, l’invité retrouvera comme convenu les scènes et les accessoires favoris de l’hôte du domicile partagé (mais pas les fonds d’écran malheureusement), que ce soit dans l’application Maison, dans le centre de contrôle et via Siri. L’ensemble des accessoires est disponible dans les différentes pièces.

Dans l’application Maison de l’invité — Cliquer pour agrandir

Par défaut, dans le domicile partagé, l’invité ne pourra pas ajouter d’accessoires supplémentaires, de nouvelles scènes ou pièces, et il ne pourra pas créer d’automatisations. Dans les réglages du domicile, il n’aura pas non plus accès à grand-chose, si ce n’est à la possibilité de changer le fond d’écran, supprimer le domicile ainsi qu’à l’éventuelle note laissée par l’hôte.

Cliquer pour agrandir

L’hôte du domicile partagé a de son côté tout loisir de modifier l’accès à distance de l’invité (activé par défaut) et surtout d’effectuer des modifications (désactivé par défaut). À noter parmi les bizarreries d’HomeKit, ici l’invité n’a pas pu modifier quoi que ce soit au domicile, malgré l’autorisation de l’hôte, pendant un bon moment. Le lendemain, l'invité avait finalement la main sur la modification du domicile, l'ajout de scènes et d'accessoires…

Cliquer pour agrandir

Et bien sûr, l’hôte peut aussi tout simplement supprimer (virtuellement) un invité.

Que faire quand rien ne fonctionne ?

Même si Apple et ses partenaires commencent à avoir un peu de recul sur HomeKit, force est de constater que la stabilité n’est pas le fort des différents produits vendus avec l’estampille de la plateforme. En cas de mauvais fonctionnement, il faut parfois se tourner vers les applications des fabricants, Maison ne présentant pas certaines options.

C’est le cas en particulier quand il faut mettre à jour un accessoire, une opération parfois nécessaire si l’on veut continuer à utiliser un appareil (c’est souvent le cas pour les produits Eve). Par ailleurs, ces apps tierces peuvent proposer des options supplémentaires : pour notre boîtier Eve Motion, l’application Eve offre ainsi des réglages de sensibilité et de durée que l’on ne trouve pas dans Maison.

Cliquer pour agrandir

Si rien ne fonctionne, il faut envisager un redémarrage de l’accessoire. Les produits HomeKit présentent habituellement un bouton de réinitialisation sur lequel on appuiera avec un trombone ou tout simplement avec le doigt durant quelques secondes.

Si vous réinitialisez le pont Hue (via le bouton à l’arrière), sachez qu’il faudra de nouveau appairer les ampoules Hue, tous les réglages et les connexions étant supprimés. Cette opération peut être utile si vous avez acheté du matériel d’occasion. Le gros bouton sur le dessus ne sert qu’à valider le jumelage du pont avec l’application lors de la première configuration.

Sachez aussi que certains accessoires Wi-Fi ne peuvent pas fonctionner sur la bande des 5 GHz : c’est le cas de la prise Koogeek, mais aussi de produits iDevices. Si c’est le cas, basculez votre réseau Wi-Fi sur la bande des 2,4 GHz. Vérifiez bien ce point avant l’achat : cela peut poser de sérieux soucis si votre installation sans fil repose sur le 5 GHz.

Malgré toutes ces manipulations, vos accessoires HomeKit ne fonctionnent toujours pas ? Il existe une dernière option que vous trouverez dans le panneau de réglages de votre domicile (touchez Modifier ou l’icône flèche en haut gauche puis Réglages des domiciles). Touchez ensuite l’option Supprimer le domicile.

Cliquer pour agrandir

Attention, cette opération doit être réalisée depuis un appareil iOS connecté au compte iCloud avec lequel les accessoires ont été initialement configurés. Toutes les informations liées à la configuration HomeKit du domicile supprimé vont disparaitre du nuage d’iCloud. Il faudra ensuite réinstaller les différents appareils en espérant cette fois que l’installation des accessoires se déroulera un peu mieux.

avatar matthew3321 | 

Trop tôt pour une notif push 😴😴

avatar tonton69 | 

Article topissime. Merci la team Macgé !

avatar NerdForever | 

C'est vraiment dommage que Siri ne puisse pas apprendre en dialoguant avec l'utilisateur et mémoriser des scénarios. On pourrait appeler des scénarios simplement qui amènerait à des étapes plus complexes... Google va beaucoup plus loin pour ça, rien que la gestion des surnoms est automatique et la rapidité de compréhension surpasse hélas Siri. Sans parler de la pertinence des réponses... comme vous signalez assez souvent avec des événements comme les élections présidentielles où Siri était à la rue complètement... et pas Google...

avatar SWBLi | 

Top comme article. Je m'intéresse à HomeKit en ce moment pour équiper un futur appartement d'un thermostat, détecteur fumée + CO (à cause de la chaudière à gaz), capteur qualité de l'air et détecteurs de mouvements. J'hésite notamment pas mal avec la gamme Nest pour les deux premiers mais incompatibles HomeKit. Dommage

avatar flux_capacitor | 

@SWBLi
Oui, dommage pour le nest… Regarde du côté de tado° : leur thermostat est top et compatible HomeKit.

avatar SWBLi | 

@flux_capacitor

Intéressant ! Je ne connaissais pas. Effectivement Ca m'a l'air pas mal surtout les têtes de réglages pour radiateur

avatar XiliX | 

@SWBLi

Si tu hésites quelle configuration achetée, envoi leur un email avec le type de ta chaudière, et ce que tu veux faire avec. Ils te diront quelle configuration minimale à prendre.

avatar SWBLi | 

@XiliX

Je vais le faire, merci. Surtout que sur leur site, si j'ai bien compris, il ne faut qu'un seul bridge pour que tout fonctionne. Hors le pack de démarrage thermostat (incluant le bridge) + 2 têtes thermostatiques c'est 407€. Alors que le thermostat et le pack de démarrage avec deux têtes thermostatiques (incluant un bridge) c'est 337€. Il y a clairement une combinaison plus intéressante que l'autre.

avatar XiliX | 

@flux_capacitor

Oui je viens juste de terminer l'installation de l'ensemble "extension kit, thermostat, bridge"

J'appréhendais au début de tout installer moi même. Mais avec l'aide de l'équipe Tado° qui m'a fourni la doc de l'installation et les explications par mail, tout est installé.

Franchement leur service client est top.

avatar Pyjamane | 

Excellent article.
Pour l'instant le seul "souci" que j'ai avec Hue, c'est lorsqu'on regroupe des accessoires - 2 lampes dans un même couloir, par exemple -, il n'est plus possible de faire des scènes avec uniquement l'un ou l'autre lampe uniquement. Seul le groupe des 2 lampes est pilotable.
C'est parfaitement possible depuis l'application Hue, mais pas depuis Homekit.

avatar yasuo87 | 

Super article bravo!

avatar melvyn71 | 

Est il possible avec HomeKit (comme avec n'importe quel véritable passerelle domotique) de créer dès scénario ?

Allumer/éteindre ses lampes depuis un téléphone c'est cool, mais quel différence avec un interrupteur ?
Par contre un éclairage déclenché par des detceuteurs de mouvement, dont l'extinction est géré par des timers selon les pièces (1mn couloir, 5mn cuisine, 30mn salon) et allumer seulement entre le coucher et le lever de soleil, la il y a un confort non négligeable
Il' ne me semble pas que HomeKit aille aussi loin si ?

avatar iGeek07 | 

@melvyn71

En général c'est une bonne idée de lire l'article avant de poser des questions auquel l'auteur répond.

avatar melvyn71 | 

@iGeek07

À quel moment la gestion des timers est expliqué ?

Tu rentre dans une pièce, la lumière s'allume (cool, HomeKit le fait), t'a lumière, elle s'éteint quand ensuite ? Quand il y a détection dans une pièce adjacente ? Et si une personne est resté dans la première pièce, elle se retrouve dans le noir ...

Si quelqu'un peut m'éclairer là dessus et sur la façon dont peut être gérer l'extinction avec HomeKit

avatar XiliX | 

@melvyn71

"Tu rentre dans une pièce, la lumière s'allume (cool, HomeKit le fait), t'a lumière, elle s'éteint quand ensuite ? Quand il y a détection dans une pièce adjacente ?"

A toi de créer les scénarios...

Les exemples les plus couramment utilisés :

1 "Bonjour Siri" : active automatiquement les appareils, lumières dans certaines pièces.

2 "Bonne nuit Siri" : éteint les appareils, lumières de certaines pieces. Et allume la lumière de ta chambre.

3 ... etc

A toi de créer les scénarios.

avatar iGeek07 | 

@melvyn71

L'article discute bien des aspects "automation", et précise que la plupart du temps les applications des constructeurs bénéficient de plus de flexibilité que "Maison" d'Apple qui n'est que le dénominateur commun.

Mais pour répondre à ta question plus précise sur les détecteurs de mouvement pour les lumières, c'est tout à fait possible avec le détecteur de mouvement de Philips (http://homekit.maison/tag/hue-motion-sensor/) qui va allumer les lumières quand des mouvements sont détectés et les éteindre au bout d'un certain temps quand il n'y a plus de mouvement. Mais tout cela ne se règle pas dans l'application Maison mais plutôt dans l'application Philips Hue.
Donc le détecteur en question est compatible HomeKit pour déclencher des "automations" si tu veux, mais peux en faire plus via l'application de Philips.

avatar Dazoudaz | 

@melvyn71

Si, tu peux faire tout ça et même plus.

avatar marc_os | 

D'entrée cet article parle de scènes et de scénarios alors qu'ils n'ont pas été définis ni au début, ni dans l'article sur la "théorie". Il faut attendre plus de la moitié de l'article pour qu'on nous dise ce qu'est une scène... :-/

avatar Stéphane Moussie | 

@marc_os

Les scènes ont été définies dans l'article sur la théorie. Tu avais même commenté à ce sujet, de manière ironique :

marc_os 26/05/2017 - 11:22

« Les prises connectées [...] peuvent s’insérer aisément dans une scène (une séquence composée de plusieurs actions) et déclencher des actions individuelles ) »
Tout ça pour dire qu'on peut les allumer ou les éteindre via son téléphone...

avatar occam | 

Merci pour cet article superbe !
J'imagine qu'il est un condensé du guide MacG que vous allez publier bientôt ?

La conclusion de Mickaël me rappelle des rubriques du lexique que nous avions compilé quand j'étudiais l'informatique :
• compatibilité, n.f. Concept théorique. Cf. incompatibilité.
• stabilité, n.f. Concept théorique. Cf. instabilité.

L'option potentiellement la plus glaçante :
« Supprimer le domicile. »
C'est là qu'on espère être sur le bon réseau et ne pas déclencher par accident le lancement d'un missile de croisière.

avatar fendtc | 

Moi, ce qui me manque, c'est une tâche automatique de relève de températures. J'ai un Eve weather et quand je veux la température, le temps d'ouvrir la connexion avec mon iPad (passerelle), et de lire l'historique... il me manque un "relève la température toutes les heures ".
Pire: l'iPad qui voit passer les données de température ne les conserve pas! Il faut donc relever plusieurs fois les données! En plus, avec le BT, mon appareil HomeKit consomme 2 fois plus (deux relevés au lieu d'1) :-(
En plus du manque d'app macOS... je sais pas si je continue à m'équiper... alors que tout respire simplicité, sécurité, efficacité, ...
:-(

avatar crapule | 

J'ai jamais réussi à ouvrir maison.
Chargement (infini) des accessoires et scènes.
Même un restore ne sert à rien.
Une solution simple sans tout reconfigurer depuis le début ?

avatar notbenjamin | 

Quelqu'un sait pourquoi je n'ai pas la variation de température de blanc Philips hue ?

avatar iGeek07 | 

@notbenjamin

HomeKit ne semble supporter que deux modes pour l'instant :
- l'ampoule peut changer sa couleur (avec jaune, rouge, etc)
- l'ampoule ne peut changer que l'intensité (0-100%)
Mais pas l'entre deux : l'ampoule peut changer l'intensité et la température du blanc (qui est un sous ensemble du changement de couleur, comme le montre d'ailleurs l'onglet "température" qui s'affiche quand tu veux changer la couleur d'une ampoule compatible (donc ampoule "toutes les couleurs")).

Je ne sais pas si c'est Philips (dans le cas des Hue White ambiance) qui ne se sert pas bien de HomeKit ou si c'est une limitation de HomeKit, même si je présume que c'est plutôt le second cas… en espérant qu'Apple mette à jour les APIs pour gérer ça!

avatar spootymilk | 

Je suis équipe du home center 2 de fibaro, et j'ai quand même l'impression qu'on ne peut pas faire des scenario aussi évoluer avec home kit.

avatar flux_capacitor | 

@spootymilk
Effectivement rien n'est aussi évolué que les scripts en lua. Mais même sans parler de langage de script absent de HomeKit, il n'y a pas non plus la possibilité d'ajouter graphiquement de simple conditions AND/OR comme le proposait Automator, qu'Apple a lâchement abandonné.

J'espère qu'ils vont mettre à profit le rachat de Workflow en en faisant un "Automator pour iOS" et surtout en poussant son intégration dans HomeKit ! Espérons que ce soit abordé lors de la WWDC dans quelques jours.

avatar alexandre.mur | 

Existe-t-il un simple interrupteur connecté ? Que l'on met en lieu et place d'un interrupteur existant (qui commande plusieurs prises ou plusieurs lampes par exemple...)

avatar guigus31 | 

@alexandre.mur

Chez Legrand :

https://www.legrand.fr/pro/actualites/interrupteurs-my-home-play-domotiq...

Legrand va se lancer dans l'aventure Homekit début 2018, ça vaut le coup d'attendre un peu !

Pour le coup c'est un produit que j'ai hâte d'essayer, l'inconvénient des ampoules connectées c'est que si quelqu'un dans la maison joue avec les interrupteurs filaires, ben elles sont plus connectées.. en attendant l'interrupteur hue est pratique, mais il fait doublon.

avatar Dazoudaz | 

@alexandre.mur

Oui, le dimmer switch de Philips Hue. Ça fonctionne très bien, c'est ce que j'ai installé à la place de mes interrupteurs par contre, attention au format US.

avatar zarghol | 

"Si vous avez installé une station météo sur le rebord de votre fenêtre, et que l’envie de connaitre la température vous taraude alors que vous êtes à 5 000 kilomètres de chez vous, demandez simplement à Siri le temps qu’il fait à la maison."
Je suis en voyage et c'est exactement ce que je vais faire, t'as lu dans mes pensées x)

avatar crapule | 

Personne pour mon problème ? 😫
J'ai jamais réussi à ouvrir maison.
Chargement (infini) des accessoires et scènes.
Même un restore ne sert à rien.
Une solution simple sans tout reconfigurer depuis le début ?

avatar flixoo | 

Toujours impossible pour moi d'avoir HomeKit sur l'Apple TV et pourtant ça fonctionne avec l'iPad en concentrateur. Je pense abandonner car j'ai tout l'impression d'être encore bêta testeur dommage.

avatar FollowThisCar | 

En attendant qu'Apple propose une solution complète pour seulement 1.999 €, j'ai récemment investi 15 € dans une télécommande de chez Aldi.

Avec mes 4 paires de boutons (on-off), je contrôle la mise en service de 3 lampes, plus l'ensemble du coin télé dans mon studio de 33 m2. Le tout sans même élever la voix : suffit d'appuyer sur le bouton approprié de la télécommande posée près du Mac à 30 cm de ma main droite.

PS. J'ai aussi une station météo de chez Aldi posée à 40 cm du Mac, qui m'indique la température extérieure ET la température intérieure. Même pas besoin de chuchoter. J'ai dû la payer 18 €.

avatar ddrmysti | 

Pfff, t'es trop un pigeon. Moi j'ai des interrupteurs muraux et je n'ai pas payé un centime.

CONNEXION UTILISATEUR