Encadrement du suivi publicitaire : Facebook lance une campagne contre Apple

Stéphane Moussie |

Le torchon brûle entre Facebook et Apple. Le réseau social s'est payé une page de publicité dans le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post pour dénoncer publiquement l'encadrement du suivi publicitaire qui devrait entrer en vigueur en début d'année prochaine dans iOS 14.

Se présentant comme défenseur des petites entreprises, Facebook affirme que la limitation des publicités ciblées aura un effet « dévastateur » pour celles-ci. Or, les petites entreprises connaissent déjà de grosses difficultés à cause de la crise actuelle, ajoute même le réseau social. D'après les estimations de Facebook, les publicités génériques génèrent 60 % de ventes en moins que les publicités personnalisées.

Image Dave Stangis

Pour appuyer son discours, le réseau social a publié sur son site web des déclarations de responsables de petites entreprises américaines qui se disent inquiets de ce changement. Sous ses airs de chevalier blanc, Facebook cherche surtout à défendre ses propres intérêts. La grosse entreprise de Mark Zuckerberg avait prévenu cet été que cette nouvelle mesure de confidentialité pourrait réduire de 50 % les revenus des annonceurs faisant partie de son réseau publicitaire Audience Network.

L'encadrement du suivi publicitaire va permettre aux utilisateurs de choisir s'ils autorisent ou non les éditeurs et publicitaires à exploiter un identifiant unique, l'IDFA, pour les pister au gré de leur utilisation. Prévue à l'origine dès la sortie d'iOS 14, Apple a repoussé cette mesure à début 2021 face à la protestation d'éditeurs de presse, de développeurs et de publicitaires.

Apple et Facebook se querellent de plus en plus ouvertement, le premier reprochant au second son gros appétit pour les données personnelles, tandis que le second critique le premier sur son contrôle unilatéral de l'App Store. Cette semaine encore, Facebook a profité de la présentation d'un plan européen de régulation des plateformes pour appeler à limiter le pouvoir d'Apple.


avatar PomBreizh | 

@Salapeche

"Si un iAd nouvelle génération qui sortirait du bois ça serait même pas étonnant. :"

Effectivement on va attendre et on verra

avatar gwen | 

@Salapeche

"Tu crois réellement à la connerie que tu nous débites ? :)"

C’est sûr, avec ce genre d’affirmation, le débat est clos.

avatar PomBreizh | 

@Salapeche

"Ou qu'à plus ou moins moyen/long terme, ça peut ramener l'argent que se fait facebook dans sa poche."

En quoi ?

avatar PomBreizh | 

@Salapeche

"de 0.0000001% "

plus il y a de O plus c est crédible ?

avatar KuhFgug | 

@Salapeche

Oui j’y crois, parce que c’est ce que JE pense, par contre pas besoin d’aller dans l’extrême en insultant.

Et toujours pour ma part, je reste chez Apple pour plusieurs raisons, le respect de la vie privé en fait partie. C’est peut-être juste une idéologie mais j’y tiens.
Je n’ai jamais eu de compte Facebook, au début parce que je n’en avais pas l’utilité et après parce que j’ai l’impression d’être un produit et je n’aime pas ça.
J’essaye aussi de me défaire de tous les services de Google, il ne me reste plus que la boîte mail, mais je l’ai surtout par paresse de tout changer.

Je rappelle que le respect de la vie privée fait aussi des arguments marketing d’Apple

avatar Salapeche | 

"Je rappelle que le respect de la vie privée fait aussi des arguments marketing d’Apple"

Etrangement aucun rapprochement entre apple et protonmail, pourtant le respect de la vie privée fait parti des bases de ce service. Mais non, apple préfère les chèques de google le grand espion. Bizzare tout ça. :)

avatar PomBreizh | 

@KuhFgug

"c’est qu’il y a une demande de ses utilisateurs."

De ce point de vue, je ne suis pas tout à fait sûr.
Les utilisateurs éclairés ont déjà pris leur parti et pris les devants.
Une bonne partie des autres acceptent sans rechigner et n’ont cure d’être tracés.
Reste éventuellement une petite frange d’utilisateurs non éclairés et non consentants que ce service éclairera et à qui il permettra de consentir ou pas.

avatar snake626 | 

Merci Apple de continuer dans cette direction...

Subir de la publicité ciblée à longueur de temps est insupportable et en plus de ça je n’aime pas savoir ma vie enregistré à mon insu...

Je n’ai rien contre un profil publicitaire unique que je puisse créer puis éditer sans modification extérieur et qui reste le seul profil que je partagerai avec ces sociétés... en gros je reste maître dès pub que je dois subir...

Mais je refuse d’être pisté sur le net pour en déduire tel ou tel profil et me voir imposer du contenu publicitaire envahissant et dégoulinant...

Donc 100% favorable à Apple dans cette histoire

avatar Shralldam | 

Facebook qui demande à limiter le pouvoir d’Apple. Comment dire… LOL ?

avatar zoubi2 | 

@Shralldam

+++++++++++

avatar MachuPicchu | 

Quand on voit la fiche confidentialité longue comme le bras, on comprend pourquoi 😁

avatar dodomu | 

@ecatomb

Ben non, les prix des publicités non ciblées ne vont pas remonter par la suite, les entreprises qui achète les espaces publicitaires ne vont pas se mettre à payer plus cher (ou aussi cher) pour une efficacité réduite... À moins que j’ai mal compris votre propos ?

avatar Nitneuqq | 

L’utilisateur a le choix après tout. Il pourra décider de lui-même d’autoriser le tracking ou non.

avatar crazy_c0vv | 

Quelle plaie que cette publicité omniprésente sur Internet. Chaque vidéo YouTube en comporte maintenant souvent deux, qu’on ne peut parfois pas passer. La moindre petite application sur iOS comporte des publicités entre deux actions ou dans un bout de l’écran.... Pour s’en passer il faudrait payer un abonnement « pro » à certaines applications. Comme si j’allais payer 10$ par mois pour chaque applications ! A la limite payer une fois ça ne me dérange pas.

Et les rares fois où je m’aventure sur cet internet dans l’internet qu’est devenu Facebook, c’est encore une fois rempli de publicité.

Si Apple pouvait limiter un peu les publicités qu’on se tape, ça serait vraiment fort. J’envisage d’installer un Pi-hole chez moi limiter les publicités partout sur internet.

avatar dodomu | 

@crazy_c0vv

Il faut bien comprendre que les pubs permettent aussi de payer des coûts de développement qui ne sont pas négligeables...
Rien que pour YouTube, les coûts sont colossaux, et la société est à la limite de la rentabilité, c’est pour ça qu’il y a autant de pub... si cela vous est insupportable, vous pouvez prendre un abonnement payant.
Je suis d’accord que bien des applications passent sur ce genre de modèle économique, et que c’est pénible. Néanmoins, il faut bien comprendre que les entreprises derrière doivent se développer et payer leurs factures et les salaires de leurs employés...
Maintenant il est aussi clair que certains sont trop gourmands, ou alors il y a trop de produits intéressants sur le marché par rapport à ce que les utilisateurs peuvent payer, et soit d’autre modèle de financement prendront le relai (publicité par exemple), ou bien l’offre se réduira par disparition des sociétés présentes sur le marché...

avatar Salapeche | 

"Si Apple pouvait limiter un peu les publicités qu’on se tape, ça serait vraiment fort. J’envisage d’installer un Pi-hole chez moi limiter les publicités partout sur internet."

Ca serait fort si ça n'impactait pas uniquement ses concurrents mais aussi la sphère de ses portes paroles avec leurs sites webs bourrés de pubs et de tracking. Un bloqueur de pub natif et ultra agressif ça serait cool pour les utilisateurs. :)

Quand free a fait mieux qu'apple en 2013 en intégrant un bloqueur de pub directement dans la freebox même macg est venu pleurer que ça allait les tout les gentils petits sites webs sans le sous, dont eux bien évidemment, qui trackent sans vergognes les utilisateurs.

La c'est pas le même ton bizzarement. Le fait qu'yest les abos et qu'ils ne seront pas forcément fortement impactés doit y être pour quelques chose je suppose. :)

avatar PomBreizh | 

@crazy_c0vv

"Pour s’en passer il faudrait payer un abonnement « pro » à certaines applications. Comme si j’allais payer 10$ par mois pour chaque applications ! A la limite payer une fois ça ne me dérange pas."

Si l’on est pas près à payer pour un service, on peut se poser la question du besoin réel de celui-ci?

Pour ma part, je paie lorsque j’en ai besoin, et jusqu’ici comme beaucoup j’essayais sans payer et sans réel besoin (juste par curiosité), et donc sans réelle consommation.

J’évite, bien entendu, les services qui me réclament un abonnement démesuré en rapport au service que j’attends - et parfois ce n’est effectivement pas grand chose au mois, mais parfois 10+10+10+10... quand ces services auront compris qu’ils ne sont pas les seuls dans notre portefeuille nous verrons peut-être enfin l’émergence des micro-paiements.

avatar Chrislam | 

Bravo Apple ! Facebook et Google sont les deux plus grands aspirateurs de données personnelles dont l’usage reste nébuleux dans bien des domaines.
Il y a 2 excellents documentaires sur le sujet sur Prime Video (Amazon)...

avatar Paquito06 | 

@Chrislam

"Bravo Apple ! Facebook et Google sont les deux plus grands aspirateurs de données personnelles dont l’usage reste nébuleux dans bien des domaines."

Non, non, Apple n’aspire pas moins de donnees, au contraire. Elle les garde seulement pour elle car son business model ne repose pas sur l’utilisation partagee de celles-ci.

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Et elle en a beaucoup moins sur elle. C’est de la logique.

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Et elle en a beaucoup moins sur elle. C’est de la logique."

De la logique, pas tellement. Apple en a moins car elle n’est pas le premier moteur de recherche, maintenant j’ai une carte de credit avec Apple via GS, mais rien chez Google par ex. Apple a bien plus de donnees me concernant que Google, mais si on n’est pas client Apple, on n’est pas directement ciblé. Enfin, Apple a de nombreux sillots en place afin de proteger les donnees utilisateurs depuis longtemps (je te raconte pas la galere pour acceder aux donnees utilisateurs d’une team a une autre, le partage n’est pas aisé).

avatar PomBreizh | 

@Paquito06

"De la logique, pas tellement. Apple en a moins car elle n’est pas le premier moteur de recherche, maintenant j’ai une carte de credit avec Apple via GS, mais rien chez Google par ex. Apple a bien plus de donnees me concernant que Google, mais si on n’est pas client Apple, on n’est pas directement ciblé. Enfin, Apple a de nombreux sillots en place afin de proteger les donnees utilisateurs depuis longtemps (je te raconte pas la galere pour acceder aux donnees utilisateurs d’une team a une autre, le partage n’est pas aisé)."

Donc Apple a les données, c’est indiscutable compte tenu de nos usages de ses terminaux, mais n’en fait pas usage à des fins consuméristes, ne vend pas (encore) de ciblage de ses clients à tierces parties, et en limite l’utilisation croisée en interne.

Donc aucune corrélation possible avec Google, Amazon, Facebook.. bref GAF, mais pas GAFA.

Tort d’Apple... elle enferme ses clients dans un modèle d’expérience utilisateur, au grand dam de certains (qui ont le choix d’en sortir, tant l’offre alternative est pléthore), à l’acceptation des autres (qui choisissent de l’accepter tant l’expérience utilisateur est plaisante). Pas si diabolique que ça, de mon point de vue d’utilisateur consentant.

avatar Paquito06 | 

@PomBreizh

"Donc Apple a les données, c’est indiscutable compte tenu de nos usages de ses terminaux, mais n’en fait pas usage à des fins consuméristes, ne vend pas (encore) de ciblage de ses clients à tierces parties, et en limite l’utilisation croisée en interne."

Apple qui se lance a fond dans les services (paiement avec Apple Card, sportif avec Fitness+, jeux avec Arcade, cinema avec TV+ - tout ca est dans le pipeline depuis 10 ans) et qui nous sort ensuite un bundle, avec les differents contenus par service qui vont bien, je pense que ca resulte davantage de l’analyse des donnees utilisateurs que de la vente a un tiers. Apple prend son temps mais ne ferme pas ses services comme le fait la concurrence, elle sait où elle va. Apple vend tjrs plus, donc la fin consumeriste est là, Apple n’est pas une association a but non lucratif. On peut apprecier la methode d’Apple en revanche qui est de travailler dans son coin sans vendre ses donnees clients au premier venu comme le font les autres, c’est tout, ce qui met Apple en retrait sur certains services comme Maps.

avatar PomBreizh | 

@Paquito06

"On peut apprecier la methode d’Apple en revanche qui est de travailler dans son coin sans vendre ses donnees clients au premier venu comme le font les autres, c’est tout, ce qui met Apple en retrait sur certains services comme Maps."

Tout a fait, et c’est ce que j’apprécie, tant qu’Apple ne changera pas de modèle, même si je reconnais le reste. Cela m’offre une expérience transverse au niveau des services et sur l’ensemble de mes terminaux, qui sont nombreux.
Et je dois dire, que jusqu’ici, en plusieurs années, je ne me suis pas senti assailli d’incitations ä l’achat par Apple... Alors que par les articles de MacG.. ;-)

avatar Paquito06 | 

@PomBreizh

😎👍🏼

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Je veux dire qu’elle fait tout pour en avoir le moins possible et de les détacher de notre identité 🙃

Vous vivez aux USA si j’ai bien comprit 🙃 Pourrais-je vous poser quelques questions ?

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Je veux dire qu’elle fait tout pour en avoir le moins possible et de les détacher de notre identité 🙃”

C’est bien vrai, et j’appuie ce dire notament avec l’Apple Card où Apple n’a pas trop idee de ce que je fais avec.

“Vous vivez aux USA si j’ai bien comprit 🙃 Pourrais-je vous poser quelques questions ?"

Envoyez!

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Je suppose que vous habitiez en France ou dans un pays francophone avant d’y aller. Comment ça c’est passé ? C’était dur de rentrer aux États-Unis ? Chercher un boulot ?

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Je suppose que vous habitiez en France ou dans un pays francophone avant d’y aller. Comment ça c’est passé ? C’était dur de rentrer aux États-Unis ? Chercher un boulot ?"

J’ai grandi en France. Je suis parti durant mes etudes a l’etranger (Italie, UK, US) et ne suis jamais rentré. J’ai commencé a travailler en Asie puis aux US (ingenierie financiere, wall st) avant de rejoindre la tech a SF il y a qq annees. Du boulot, il y en a, les banques et GAFA ne cessent jamais de recruter.

avatar Krysten2001 | 

@Paquito06

Ok merci 🙏 et l’intégration est simple ? On ne vous a pas regardé bizarrement ? Et votre niveau d’anglais ? Comment était-il au début ? Peut-on s’en sortir avec un niveau moyen ?

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Ok merci 🙏 et l’intégration est simple ? On ne vous a pas regardé bizarrement ? Et votre niveau d’anglais ? Comment était-il au début ? Peut-on s’en sortir avec un niveau moyen ?"

Integration? Tres simple, il y a peu de differences pour peu qu’on ait une capacite d’adaptation minime. Les etudes et stages ont aidé lors d’une premiere approche pro. Beaucoup plus complexe a mon sens quand on va en Asie, où on désapprend 😅
Regardé bizarrement? Mais pourquoi?
Mon Anglais au début était scolaire (pas de parent anglophone, mais sortie d’etudes internationales toutefois, MIT). Il faut se faire l’oreille suivant l’origine de l’interlocuteur, mais si on a passé les Toeic/Toefl les doigts dans le nez y a pas de souci. Ensuite, une immersion totale fait qu’on en oublie son Francais au bout de qq semaines 🤓 Alors niveau moyen, ca depend du type d’activite/secteur dans lequel on evolue. En finance de marché, on ne va pas vous laisser chercher les mots, faut repondre du tac o tac dans la seconde, donc niveau moyen ne passe pas (je ne parle ici que de mon experience).

avatar Paquito06 | 

@Krysten2001

"Ok merci 🙏 et l’intégration est simple ? On ne vous a pas regardé bizarrement ? Et votre niveau d’anglais ? Comment était-il au début ? Peut-on s’en sortir avec un niveau moyen ?"

Integration? Tres simple, il y a peu de differences pour peu qu’on ait une capacite d’adaptation minime. Les etudes et stages ont aidé lors d’une premiere approche pro. Beaucoup plus complexe a mon sens quand on va en Asie, où on désapprend 😅
Regardé bizarrement? Mais pourquoi?
Mon Anglais au début était scolaire (pas de parent anglophone, mais sortie d’etudes internationales toutefois, MIT). Il faut se faire l’oreille suivant l’origine de l’interlocuteur, mais si on a passé les Toeic/Toefl les doigts dans le nez y a pas de souci. Ensuite, une immersion totale fait qu’on en oublie son Francais au bout de qq semaines 🤓 Alors niveau moyen, ca depend du type d’activite/secteur dans lequel on evolue. En finance de marché, on ne va pas vous laisser chercher les mots, faut repondre du tac o tac dans la seconde, donc niveau moyen ne passe pas (je ne parle ici que de mon experience).

avatar Bigdidou | 

@Paquito06

« Non, non, Apple n’aspire pas moins de donnees, au contraire. »

C’est une affirmation bien imprudente pour quelqu’un qui dit « J’aime bien rester technique, supporté par des faits (j’suis tres data driven) ».

avatar Paquito06 | 

@Bigdidou

"C’est une affirmation bien imprudente pour quelqu’un qui dit « J’aime bien rester technique, supporté par des faits (j’suis tres data driven) »."

Je mettrais des chiffres qu’on les refuterait encore avec de tel comportement. C’est pas beau de sortir les phrases du contexte. Mais passons, Apple ne collecte rien, allez. 🤓

avatar Rez2a | 

Facebook n’a pas entièrement tort (dans le sens où s’ils se retrouvent privés de ces données, ça fera du mal à leur business, mais ça fera surtout du mal à leurs clients à eux).

Par contre, ils se gardent bien de dire que c’est leur avidité sans limite pour les données personnelles qui a engendré cette prise de conscience de la part du public, ce qui a fini par aboutir à ce qu’Apple prenne ce genre de mesures pour ses clients.

C’est pas tout noir ou tout blanc, mais c’est clairement plus noir pour Facebook que pour Apple. Et le fait qu’ils viennent ensuite chouiner à base de « ouin ouin les petits commerçants » au lieu de prendre leurs responsabilités ne donne pas envie de les plaindre.

avatar victoireviclaux | 

Facebook en mode Ouin Ouin

avatar en chanson | 

Apple essaie comme à son habitude de jouer au chevalier blanc pour avoir sa part du gâteau . Entre la peste et le choléra.....payez vos impôts!

avatar PomBreizh | 

@en chanson

"Entre la peste et le choléra.....payez vos impôts!"

Le rapport?

avatar corben64 | 

Le problème c’est pas Facebook ou ...
C’est normal d’avoir le choix de donner ou non ses données...
si un inconnu demain dans la rue vous demande vos infos bancaires adresse, téléphone et autres... vous diriez oui ???

avatar Insomnia | 

Que Apple s’intéresse là dessus mais ils auraient dû en discuter avec les développeurs, dans le temps c’est la mort des petits devez qui ne vive que de ça et donc au revoir les applications. J’ajouterais que le risque c’est de voir disparaître les applications et se retrouver avec des web apps et la Apple n’aura plus la main pour surveiller quoi que se soit.... faudra pas venir pleurer si les apps diminuent.

avatar PomBreizh | 

@Insomnia

Voir disparaître les applications... j’ai un doute personnellement, vu les millions disponibles et le choix en applications des grands éditeurs.

Maintenant pour les ‘petites’ applications, c’est une question de choix et de demande.
Si un artisan vient à fabriquer un tabouret à deux pieds et qu’il y a un marché pour cela, il le vendra, surtout si son distributeur lui propose de le vendre dans le monde entier pour le même coût.
Par contre, si un tabouret à deux pieds ne se vend pas , la faute n’en revient pas forcément au distributeur qui prend 30% pour son service, mis plutôt au concept qui ne trouve pas preneur.
Et je ne parle pas du énième tabouret à 3 pieds, archi vu et revu.

On peut légitimement avoir l’idée du siècle... on en a tous 3 à la seconde... mais si le marché n’est pas d’accord...

avatar Kensei68 | 

@Insomnia

J'ai vraiment du mal à saisir cette partie spécifique du problème.
"dans le temps c’est la mort des petits devez qui ne vive que de ça et donc au revoir les applications"
Je préfère 1000 fois payer une appli "propre" plutôt que de me taper un encart publicitaire dégueulasse à chaque ouverture, tout ça pour économiser 3,90€.
Est-ce vraiment un tel problème que de rendre son appli payante ?
Les gens payent bien pour un Netflix sans pubs, non ?

avatar zoubi2 | 

@Kensei68

+1

avatar FlodeLibourne | 

Moi, je veux bien que les données perso soient pompées mais je veux être rémunéré pour ça et je veux choisir ce que je partage.

avatar Nesus | 

La honte ne les étouffe pas. Ils ont fait en sorte que l’algorithme empêche les petites entreprises de trouver facilement des clients, parce que sans ça ils n’arrivaient pas à monétiser. Une fois qu’ils ont fait ça, ils ont vendus les soit disants super bénéfices de leur pub ciblées. Et maintenant ils expliquent que sans elle, point de salut...

avatar wataru | 

Je trouve ça vraiment maladroit de la part de Facebook… ils devraient vraiment changer d’équipe de communication.

avatar frankm | 

Merci Apple

avatar san lee | 

Kwa ? Attendez, une baisse du chiffre de 60% pour les PME ? Ça veut dire qu’iOS avec ses 10% de PDM genere plus de fric aux PME qu’android et ses 85% ?? C’est douteux quand même les chiffres avancés par FB...

avatar DG33 | 

@san lee

Bien vu

Pages

CONNEXION UTILISATEUR