Ouvrir le menu principal

iGeneration

Recherche

Apple va lancer ses propres puces graphiques d'ici deux ans

Florian Innocente

Monday 03 April 2017 à 09:40 • 98

iPhone

Apple va créer ses propres puces graphiques pour ses iPhone, iPad, Apple TV et Apple Watch. C'est son fournisseur attitré, Imagination Technologies Group, qui en fait l'annonce dans un communiqué de presse courroucé. Une révélation qui a fait plonger son cours de bourse de 70 %.

Cliquer pour agrandir

Cette entreprise britannique développe le design des processeurs PowerVR et ses clients en prennent une licence pour les faire fabriquer et les utiliser dans leurs produits. Cela se passe de la même manière pour les processeurs Ax des iPhone et iPad, ARM les conçoit, Apple les adapte et fait fabriquer. Imagination Technologies explique qu'Apple lui a signifié qu'elle cesserait d'utiliser ses design pour les appareils qui seront lancés sous 15 à 24 mois. La société ajoute :

Apple a affirmé qu'elle était en train de travailler indépendamment sur un design de puces graphiques dans le but de garder le contrôle de ses produits et de réduire sa dépendance aux technologies d'Imagination.

Cette séparation n'est pas partie pour se faire à l'amiable puisque l'entreprise britannique évoque dès à présent des risques de violations de brevets.

Apple n'a présenté aucune preuve pour étayer son affirmation selon laquelle elle pourra se passer de la technologie d'Imagination sans violer ses brevets, sa propriété intellectuelle et des informations confidentielles. Cette preuve a été demandée par Imagination, mais Apple a refusé de la fournir.

Un silence qui n'est absolument pas du goût d'Imagination Technologies qui met en doute les affirmations d'Apple quant à sa capacité d'avancer toute seule. Elle souligne à quel point il est extrêmement compliqué de réussir à concevoir un GPU entièrement nouveau, en partant de rien, sans enfreindre sa propriété intellectuelle. Entre 2014 et 2016, Imagination avait vu 25 de ses employés partir chez Apple. Imagination dit avoir entamé des discussions avec Apple pour trouver de nouveaux arrangements commerciaux quant aux licences et royalties actuelles.

Le communiqué de presse donne des chiffres. Au titre de l'année fiscale 2016 (qui s'arrête en avril chez Imagination), Apple a payé 60 millions de livres sterling en licences et royalties (71,2 millions d'euros) sur les technologies PowerVR. Ces dernières représentent l'une des trois grandes activités génératrices de licences et de royalties chez le britannique. Apple y représente une part énorme puisque le CA total du PowerVR, tous clients confondus, a été de 88 millions de livres sterling. Pour l'année fiscale 2017, le britannique devrait empocher 65 millions de livres de la part d'Apple (76 millions d'euros). On comprend d'autant mieux que l'action dévisse lorsqu'un tel client prévient de son départ imminent.

Apple est aussi actionnaire à hauteur de 8,6 % dans le capital de ce fournisseur. Une participation qui remonte à 2008, l'année qui a suivi le lancement de l'iPhone. Au fur et à mesure que le téléphone a évolué, ses capacités graphiques sont devenues prépondérantes, notamment pour les jeux. Des discussions pour une acquisition pleine et entière d'Imagination par Apple s'étaient tenues l'année dernière mais sans se concrétiser. Les deux entreprises avaient signé en 2014 un accord de licence pluriannuel dont la durée exacte n'avait pas été précisée.

Chaque itération d'iPhone a provoqué de nouveaux bonds en performances graphiques.

On rappellera aussi qu'en 2013 des rumeurs de développement d'un GPU chez Apple avaient fleuri au vu de multiples débauchages chez AMD et de l'existence d'une équipe spécialisée dans ce domaine. La claque a dû être d'autant plus douloureuse pour Imagination qui avait présenté le mois dernier sa toute nouvelle architecture pour ses prochaines générations de processeurs PowerVR.

Avec des GPU conçus par ses soins, Apple pourra en outre les optimiser au mieux pour ses API "Metal", ces jeux d'instructions qu'elle met à la disposition des développeurs iOS et macOS afin d'améliorer les performances graphiques de leurs applications. Elle se donne également les moyens de maîtriser le calendrier de sortie de ses futures puces.

Cette annonce va être certainement prise avec toute l'importance qu'elle mérite par les autres fournisseurs d'Apple : aucun n'est à l'abri un jour de la perte sèche de ce client.

Le cours de l'action d'Imagination Technologies a brutalement chuté après cette déclaration Cliquer pour agrandir

Rejoignez le Club iGen

Soutenez le travail d'une rédaction indépendante.

Rejoignez la plus grande communauté Apple francophone !

S'abonner