Obsolescence programmée : la procédure contre Apple va prendre entre neuf à douze mois, selon HOP

Stéphane Moussie |

Quatre mois après avoir déposé une plainte contre Apple France pour obsolescence programmée et tromperie, l’association Halte à l’Obsolescence Programmée (HOP) a fait le point sur le dossier auprès de Next INpact. Selon l’avocat de HOP, Me Émile Meunier, la procédure contre Apple, ainsi que celle contre Epson déposée trois mois plus tôt pour le même motif, va prendre neuf à douze mois.

Tim Cook en août 2017. Image Austin Community College (CC BY 2.0)

« Dans les deux cas, nous sommes face à deux équipes de la DGCCRF [la répréssion des fraudes, ndr] sincèrement motivées et techniciennes », affirme l’avocat, qui nourrit son dossier dans le même temps. Plus de 10 000 personnes ont répondu à l’enquête de l’association sur les ralentissements d’iPhone.

« Trois types de difficultés ont été rencontrés, même après avoir téléchargé la nouvelle mise à jour [il n’est pas précisé laquelle, ndr] : des ralentissements, des arrêts intempestifs et des déchargements rapides de batterie », indique Me Émile Meunier, qui ajoute que parmi tous ces témoins, « 6 000 ont apporté des renseignements complémentaires afin de s’assurer du sérieux des réponses ».

D’après lui, 20 % de ces 6 000 personnes ont eu des propositions commerciales d’Apple allant du changement de batterie (facturé exceptionnellement 29 € au lieu de 89 € jusqu’à la fin de l’année pour répondre au scandale) jusqu’à l’achat d’un nouvel iPhone. 65 % de ces clients sollicités affirment en avoir acheté un nouveau.

« Pour moi, on rentre dangereusement dans la qualification du délit d’obsolescence programmée », déroule l’avocat de HOP. Pour mémoire, le délit est défini dans le Code de la consommation « par le recours à des techniques par lesquelles le responsable de la mise sur le marché d’un produit vise à en réduire délibérément la durée de vie pour en augmenter le taux de remplacement. » La mise en place d’une plateforme pour centraliser toutes les actions individuelles et ainsi « parler au nom de 2 ou 3 000 personnes » est en réflexion.

Me Émile Meunier a également indiqué à Next INpact avoir engagé six procédures en civil pour défaut de conformité et d’information ainsi que vice caché. « J’ai pris quelques clients emblématiques avec l’idée de tester la procédure judiciaire », précise-t-il. Dans tous les cas, il n’y aura pas d’action de groupe, ce type d’action devant être porté par une association de consommateurs agréée et l’avocat jugeant par ailleurs la procédure « beaucoup trop longue » dans ce cadre.

Face au scandale du bridage des iPhone (qui vise à préserver leurs batteries), outre réduire le prix du remplacement de la batterie, Apple a revu sa façon de procéder en présentant de nouvelles informations, en activant le bridage après un arrêt inopiné plutôt qu’avant et en permettant de désactiver ce bridage. Un revirement jugé « insuffisant » par HOP.

avatar Zerwal | 

Il devrait être ingénieur et non avocat ce monsieur au moins il pourrait inventer une batterie qui résiste avis.

avatar frankm | 

@Zerwal

Les gens qui sont chez Apple connaissent à la perfection le fonctionnement des batteries. J'espère pour eux.
Donc soit c'est un gros foiré industriel ou soit la batterie est volontairement sous dimensionnée.
Et si c'est un foiré industriel, il s'est répété de l'iPhone 5s au X

avatar C1rc3@0rc | 

@frankm

La maitrise de l'alimentation par Apple n'est que surpassée par la maitrise de l'architecture ARM... Aucune personne un peu au fait ne contestera cela.

Le sous dimensionnement de la batterie est devenu dramatique avec l'iPhone 6. Rappelons que l'iPhone 6 a ete la revision majeure du la forme de l'ecran et carcasse de l'iPhone, avec en point de mire l'utlra-finesse abusive. Pour cette finesse Apple a sacrifié la solidité (bendgate) et la batterie (aujourd'hui composante du batterygate)

Samsung a tenté d'aller aussi sur le delire imposé par Ive (mais aussi les actionnaire: plus fin = moins de materiel = ratio du prix de revient plus bas = plus de marge) mais n'a pas voulu sacrifier la puissance de la batterie... ça a abouti au scandale du Note 7

Donc oui les ingenieurs materiels d'Apple sont des gens tres competents qui savent ce qu'ils font et font ce que Ive leur ordonne de faire.

Le fait que le proces contre Apple prenne plus d'un an n'est en soit pas une mauvaise chose. En effet les juristes ont les yeux rivés sur le proces historique - batterygate la aussi - qui est en cours en Californie. Le niveau de condamnation d'Apple a l'issu de ce proces, va constituer un etalon pour les autre systemes judiciaires dans le monde... De plus pour la Californie ce sera l'opportunité de definir le droit de reparation, concept plus general et abouti que le concept de delit d'obsolescence programmee.

Apple a ici tout a perdre et on voit ses tentatives desespere pour empecher que le maximum les utilisateurs s'ajaoutent a ceux deja inscrit dans les class action au niveau planetaire.

En fait, ce qu'a commis Apple est si grave et important qu'il s'agit d'un cadre equivalent a celui qui a valu la condamnation historique de Microsoft et d'Intel... qui a conduit a la mort de Wintel...

avatar Vostorn | 

Sachant qu'en Belgique, en cas de vice caché, "l'acheteur a le choix de rendre la chose et de se faire restituer le prix, ou de garder la chose et de se faire rendre une partie du prix, telle qu'elle sera arbitrée par experts" (http://www.ejustice.just.fgov.be/cgi_loi/change_lg.pl?language=fr&la=F&c... §2, art 1644), ça serait marrant qu'un grand nombre de possesseurs d'iPhone en demandent le remboursement. Sauf pour Apple évidemment.

avatar daffyduuck | 

@Vostorn

Ça existe aussi en France. Mais il faut se lever de très bonne heure pour faire expertiser un vice caché qui ne fait pas l’objet d’un programme qualité chez Apple.

Après il me font marrer HOP. si entre la réparation à 29 euros et l’achat d’un nouvel appareil 65% des répondants ont préféré la deuxième solution je ne vois pas pourquoi Apple est responsable.

Ici on a encore un 4S de 2011, ma fille en est très contente, et elle a bien compris que si Pokémon go ne tourne plus dessus, ce n’est pas la faute d’Apple, mais bien du développeur qui ne veut plus développer pour ios9.

Si ma fille de 10 ans comprend ça, HOP n’en n’est pas capable?

avatar frankm | 

@daffyduuck

Si la batterie est défaillante précocement, les gens en question auraient pu souhaiter avec un échange gratuit

avatar C1rc3@0rc | 

@daffyduuck

«Après il me font marrer HOP. si entre la réparation à 29 euros et l’achat d’un nouvel appareil 65% des répondants ont préféré la deuxième solution je ne vois pas pourquoi Apple est responsable. »

Interressant que tu utilise le terme reparation pour qualifier le remplacement de la batterie.
Cela s'oppose aux arguments fallacieux habituels des supporter inconditionnels d'Apple qui colportent le message tout aussi fallacieux que la batterie serait une piece d'usure ou un consommable...

Le fait est que si le terme reparation est bien adapté, au moins une enorme partie de ces appareils releve alors du cas de la garantie legale - 2 ans en europe -. Pour les autres effectivement on va sur le principe de vice caché. Dans tous les cas, le remplacement de la batterie doit alors etre gratuit... et pas couter 30 euros!

Il faut le repeter, pour tout possesseurs d'un iPhone 6 a iPhone X, il faut bien evidemment faire remplacer la batterie et profiter de l'offre d'Apple a 30 euros.

Mais comme cette offre est certainement illégale, il faut commencer par s'inscrire dans une class action avant d'aller faire changer la batterie en Apple Store. C'est le seul moyen pour se faire rembourser les 30 euros non du et se garantir qu'Apple sera obligé de remplacer gratuitement les batteries des iPhones pendant toutes leurs duree de vie.

On sait de maniere empirique qu'en moyenne la batterie de l'iPhone doit etre changé tous les 18 mois...

Se pose un probleme pour les possesseurs d'iPhone X: pour la majorité les produit aura moins d'un an lorsqu'Apple arrêtera son programme de remplacement de batterie a 30 euros. Ça veut dire que ces possesseur d'iPhone X seront tres probalement obligés de faire remplacer la batterie a 80 euro, voire plus peut etre... l'autre element c'est que l'iPone X consomme plus que les autres iPhone et que la batterie se dégradera donc probablement plus vite...

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Il faut le repeter, pour tout possesseurs d'un iPhone 6 a iPhone X, il faut bien evidemment faire remplacer la batterie et profiter de l'offre d'Apple a 30 euros.

Mais comme cette offre est certainement illégale »

Ah bon? Et en quoi? Selon quelle loi?
Ce qui serait illégal c’est si la batterie a un comportement jugé anormal et que Apple refuse une prise en charge gratuite (dans le cadre d’une garantie). Un gonflement ou du liquide qui s’écoule par ex (très dangereux)

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

C'est illegal de faire payer la reparation/echange d'un produit alors qu'il est sous garantie et a fortiori lorsqu'il s'agit d'un vice de conception/production.

L'iPhone a au minimum une duree de vie legale de 5 ans dans le monde et 7 ans en Californie, et le sous-dimensionnement de la batterie conduit a une impossibilité de fonctionnement normal lorsque la batterie en parfait état a atteint 20% de sa durée de vie... on est typiquement dans la violation de la conformité du produit.

Tu vas retorquer que la batterie est une piece d'usure ou un consommable. Ce qui est faux puisque Apple n'a jamais prevu et encore moins prevenu le client dans le contrat que la batterie relevait de cette nature et devait etre remplacé systematiquement selon un calendrier precis... De plus le remplacement de la batterie reprensente un risque du fait de la conception de l'iPhone ce qui renforce l'invalidité de la notion de piece d'usure...

Sans meme evoquer le delit d'obsolescence programmée, il y a deja une violation manifeste du droit (garantie legale de conformité, tromperie,...).

Et en plus Apple qui exige - temporairement - 30 euro pour remplacer une batterie incapable d'assurer le fonctionnement normal de l'iPhone bien qu'elle soit en parfait etat et dont il reste 80% de la capacité de charge !!!

Apres a cette illegalite incontestable peut s'en rajouter d'autres, ce que les procedures en cours vont permettre de verifier.

avatar adixya | 

« L'iPhone a au minimum une duree de vie legale de 5 ans dans le monde et 7 ans en Californie »

Hahahahaha
Il est vraiment cinglé ce mec 😂

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« On sait de maniere empirique qu'en moyenne la batterie de l'iPhone doit etre changé tous les 18 mois... »

C’est complètement faux

avatar C1rc3@0rc | 

jazz678

On sait de maniere empirique qu'en moyenne la batterie de l'iPhone doit etre changé tous les 18 mois... Cette duree moyenne a ete constaté et porté dans les dossiers de plaintes...

La ou cette duree est contestable c'est avec l'iPhone X pour 3 raisons:
- l'appareil est disponible depuis moins de 6 mois
- il consomme plus d'energie que les autres iPhone
- l'effet de la recharge par induction n'a pas encore ete quantifié sur la degradation de la batterie. On sait juste que les composants peuvent etre endommagés et qu'Apple a mis en place une procedure systematique de surveillance envers l'induction (demande systematique au client du mode de recharge lorsque un appareil est amené en Apple Store)

Donc l'iPhone X pourrait exiger un remplacement de batterie qui est inferieure au 18 mois constatés. Helas on ne le saura qu'apres la fin du programme de remplacement a 30 euro de la batterie. C'est pour cela qu'il est important de s'inscrire dans une class action surtout si on a un iPhone X

avatar freewheelinfranklin | 

@daffyduuck

.... et comment pouvais je savoir que mon 5s deviendrait quasiment inutilisable à cause d’IOS 11 ? J’aurais dû demander à ta fille de 10 ans ?
Le problème c’est surtout qu’Apple a poussé un peu trop loin le concept de »moins j’en dis mieux ça vaut « j’ai l’impression.

avatar SyMich | 

Dans ce dossier, l'obsolescence programmée sera le point le plus délicat car faute d'obtenir des perquisitions au siège d'Apple ou des témoignages internes, il sera probablement difficile de démontrer le caractère intentionnel.
Par contre pour ce qui est de la tromperie et du vice caché (sous dimensionnement des batteries dès la conception empêchant le smartphone de tenir les performances annoncées lors de l'achat sur une durée raisonnable), le dossier est solide.

avatar user | 

@SyMich

« performances annoncées lors de l’achat »

Quelles performances annoncées ?

https://www.apple.com/fr/batteries/why-lithium-ion/

« durée raisonnable »

Un iPhone 1 de 2007 qui marche encore, on est dans une durée « raisonnable » ou bien au delà ?
C’est quoi, une durée raisonnable ?

Qu’en est-il globalement de l’ensemble des produits du secteur en terme de durée de vie, d’usage, de valeur de revente année après année ?

Un dossier en béton, c’est sûr...

avatar SyMich | 

On ne parle pas d'iPhone 1 ni d'iPhone 4... mais d'iPhones 6 ou 7 dont la batterie doit être remplacée alors qu'elle est toujours en bon état (voire très bon état) mais n'est déjà plus en mesure d'alimenter le smartphone au bout de 12 à 18 mois (parfois moins) imposant de choisir entre brider les performances (donc ne plus fournir les performances annoncées à l'achat) ou risquer des extinctions inopinées (ce qui n'est pas non plus le comportement normal annoncé lors de l'achat)

avatar C1rc3@0rc | 

@SyMich (l'avocate je presume ici?)

Personnellement je viens juste de changer les batteries de 2 iPhones 5s et d'un 4s. Sans rien faire d'autre que simplement changer la batterie, les trois appareils sont devenus immédiatement plus réactifs et stables...
c'est systématique, si le batterygate a ete mis en evidence de maniere incontestable sur les iPhone 6 a X, il touche aussi les iPhone precedent de maniere plus subtile et progressive.

avatar webHAL1 | 

@SyMich
« On ne parle pas d'iPhone 1 ni d'iPhone 4... mais d'iPhones 6 ou 7 dont la batterie doit être remplacée alors qu'elle est toujours en bon état (voire très bon état) mais n'est déjà plus en mesure d'alimenter le smartphone au bout de 12 à 18 mois (parfois moins) imposant de choisir entre brider les performances (donc ne plus fournir les performances annoncées à l'achat) ou risquer des extinctions inopinées (ce qui n'est pas non plus le comportement normal annoncé lors de l'achat). »

Merci pour ce rappel nécessaire. :-)
Mais je ne me fais pas d'illusions, ça n'évitera pas une nouvelle déferlante de commentaires de type "toute cette affaire c'est n'importe quoi, une batterie ça s'use, c'est normal, tous les fabricants font pareil"...

avatar xx-os | 

J'ai acheté une petite guirlande de diodes très fines... qui fonctionne avec des piles standards ou des batteries... pendant 2 jours, elle est très lumineuse puis ensuite elle baisse, les diodes restent à peine éclairées mais pendant 5 semaines... ce qui en soit est impressionnant... mais je trouve ça quand même scandaleux que les piles fonctionnent mais à un niveau très faible... pendant 5 semaines... à qui dois-je me plaindre d'autant que cette guirlande m'a coûtée 12 € 😂 bref je pense que ces piles et cette guirlande c'est l'état de l'art de l'obsolescence programmée... 😜

avatar byte_order | 

@xx-os

Les piles sont des consommables.
Et n'étaient d'ailleurs probablement pas fournies avec la guirlande.
Enfin c'est écrit sur le paquet des piles que les piles ne dureront pas 24 mois hein.

La batterie des iPhones est interné, collée.
Pas un consommable.

Analogie donc perdue.
Mais merci d'avoir tenté d'y jouer.

avatar C1rc3@0rc | 

@ xx-os

Tu as acheté ou ta guirlande et quelle est sa marque?

Pour rappel
- tu as 7 jours pour retourner un produits qui ne repond pas a ton attente.
- tu beneficie d'une garantie legale de 2 ans en Europe
- tu beneficie de la garantie legale de conformité (le produit doit assurer le fonctionnement annoncé dans le contrat de vente)

Ton premier geste doit etre de contacter une association de consommateur.

Par contre dans ton cas, les piles ne font pas partie du produit, ce sont des composants séparés. A l'inverse de l'iPhone donc, ou la pile est bel est bien un élément indissociable de l'iPhone...

avatar fousfous | 

Enfin le meilleur moyen pour forcer les gens à changer d'appareils c'est tout simplement d'arrêter les mise a jour, et Apple est bien parti pour mettre iOS 12 sur des appareils de plus de 5 ans.
Donc niveau obsolescence programmée soient Apple ne met pas de la bonne volonté, soit ils n'ont pas compris comment faire...

avatar frankm | 

@fousfous

Pour info je ne mettrai pas iOS 12 sur mon X aux risques de tout gâcher

avatar fousfous | 

@frankm

Mon 7 Plus est sous iOS 11 et y a pas de problèmes...
Même mon iPad Air est sous iOS 11 et a par le problème du clavier il n'est pas vraiment beaucoup plus lent qu'a son achat.

avatar ney | 

@fousfous

On est pas tous aussi chanceux, mon iPad Air est inutilisable sous la dernière version d’iOS. Mon 6s ça va depuis la 11.3 malgré comme tu le soulignes des soucis de ralentissement du clavier.

avatar ecosmeri | 

@ney

Meme sous ios10 l'ipad air est super lent. Un peu mieux qu'ios9 cela dit

avatar fousfous | 

@ecosmeri

Sur iOS 7 c'était pas très rapide non plus, il ne faudrait pas l'oublier.
Et sur iOS 11 et il arrive quand même à rester fluide la plupart du temps, chose que des appareils Android neuf n'arrivent même pas à faire...

avatar bibi81 | 

Bravo, tu es tombé dans la panneau de la communication d'Apple. J'espère que les juges seront plus malins que toi !

avatar Sgt. Pepper | 

Super scientifique de faire des conjectures

sur un panel de 10.000 réponses d’un panel non représentatif (car issue d’une association militante )

où le biais est dont énorme 🙄

avatar iPepito | 

Apple la première a rendu impossible le changement de batterie de ses appareils. Même si pour moi cette affaire de bridge partait d'une bonne intention. C'est l'ironie du sort qui au final est un retour de flamme juste mais via le mauvais fait.

avatar Lestat1886 | 

@iPepito

Pas impossible, juste plus difficile :)

Ça a aussi ses avantages : meilleur pour l’environnement car on aura moins tendance a laisser de vieilles batteries qu’on a enlevé facilement dans un tiroir ou carrément à la poubelle (ca facilite le recyclage), meilleurs designs,...

avatar C1rc3@0rc | 

@Lestat1886
«Pas impossible, juste plus difficile :)»

difficile et dangereux d'autant plus que le changement doit etre effectué par un technicien competent ou une personne ayant une formation equivalente et un outilage a dapté.

Il faut savoir que meme un techicien bien formé s'expose toujours a un risque d'endommager la batterie lors de l'ouverture de la coque et du decollage de la batterie.

D'ailleurs en Apple Store ils badinent pas, si la batterie presente une anomalie ou resiste au decollement, alors l'iPhone est echangé.

S'il s'agit d'une piece d'usure, Apple aurait donc du la concevoir pour etre remplacé selon un calendrier precis et sans danger pour le techicien.

Dans tous les cas il est impossible de qualifier la batterie de consommable de par la concpetion des iPhone...

Apres, ce que tu dis n'est pas faux, mais Apple doit concevoir la batterie et l'iPhone afin que le remplacement de batterie soit simple et sans danger. Apple pourrait meme inciter ses clients a venir faire changer la batterie en remboursant le client lorsqu'il rapporte la batterie... un peu comme c'est le cas avec les produits consignés.

avatar Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc

La batterie est consommable parce qu’elle ne garde pas la même capacité dans le temps. Le technicien en Apple Store et dans d’autres centres de réparation sont formés pour ça. Et il vaut mieux un design fermés que d’avoir pleins de batteries usées dans la nature.

avatar r e m y | 

@Lestat1886

Faut quand même noter qu'avant ce problème, le discours d'Apple pour justifier le côté "fermé et collé", c'était que l'on aurait changé d'iPhone avant d'avoir réellement besoin de faire changer la batterie.
On nous expliquait que la batterie est garantie pour être encore à 80% de sa capacité au bout de 500 cycles de charge soit pratiquement 2 ans d'usage. Alors comme la batterie est usée à 50%, ça doit permettre 5 ans d'utilisation confortable de l'iPhone...

C'est bizarre, mais plus personne chez Apple ne tient ce discours.

avatar Lestat1886 | 

@r e m y

Si, mon 7 Plus a 87% de batterie en ce moment et est toujours en performance optimale, au bout donc d’un an et demi. Ca fait bien au minimum deux ans... Et c’est plus ou moins pareil chez d’autres connaissances pour le 7 voire certains pour le 6s plus...

Par contre, je ne comprends pas pourquoi le programme de remplacement de batterie s’arrête à la fin de l’année. Pour moi, ca devrait rester ainsi tout le temps, et je suis prêt à parier que ce sera le cas (le contraire ne serait pas tenable)

avatar webHAL1 | 

@r e m y
« C'est bizarre, mais plus personne chez Apple ne tient ce discours. »

Oui, c'est très étonnant.
Mais d'ailleurs, puisqu'Apple avait choisi de ne pas rendre la batterie de l'iPhone remplaçable par l'utilisateur parce que personne ne le faisait, et que maintenant les techniciens de la Pomme croulent sous les demandes de remplacement de batterie, nul doute que les prochains modèles du smartphone de Cupertino auront une batterie amovible ! :-D

avatar Lestat1886 | 

@C1rc3@0rc

« Apple doit concevoir la batterie et l'iPhone afin que le remplacement de batterie soit simple et sans danger »

Dans un certain sens il l’est vu qu’il suffit de prendre rdv et se rendre dans un apple store ou centre agree. Mais il faut plus d’apple store et de centre agréés (qu’Apple devrait aider plus) dans le monde et que le remplacement de batterie reste à 29 euros

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« Dans tous les cas il est impossible de qualifier la batterie de consommable de par la concpetion des iPhone... »

Le qualificatif à peu d’importance. La question est plutôt de savoir si nous sommes d’accord pour dire que la batterie est une pièce d’usure soumise à une garantie qui elle-même considère cette usure comme étant normale (une batterie ayant un comportement « anormal », comme un gonflement, étant un élément de la garantie pouvant justifier d’un remplacement gratuit).
D’ailleurs Apple le mentionne sur son site (gratuit si problème couvert par la garantie, Apple care +, ou loi sur la protection des consommateurs).

Une fois qu’on a dit ça, il n’y a aucune raison que le constructeur quel qu’il soit la remplace gratuitement au seul motif de l’usure normale.

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

«Le qualificatif à peu d’importance. La question est plutôt de savoir si nous sommes d’accord pour dire que la batterie est une pièce d’usure»

Au contraire le qualificatif releve de la nature du produit et n'est pas issu d'un consensus issu d'une discussion mais d'une conception et d'une information constitutive dans le contrat de vente.

Requalifier - a posteriori - de consommable ou composant d'usure un produit qui ne l'est pas intialement lors de la vente, c'est une tromperie. Or ni la conception de l'iPhone, ni le contrat de vente ne laisse le moindre doute sur la nature de la batterie: c'est un composant indissociable de l'iPhone, jamais annoncé comme devant etre systematiquement remplacé. Ce n'est donc pas un composant d'usure, et encore moins un consommable.

De plus je le repete l'iPhone a une duree de vie legale minimale de 5 ans. Jamais Apple n'a annoncé que la batterie devait etre remplacé une ou plusieurs fois dans cette periode afin d'assurer le fonctionnement normal du produit!

La seule mention dans le contrat de vente d'Apple c'est que la batterie doit disposer d'une puissance d'au moins 80% au bout de 500 cycles de charge sinon elle est anormale. A raison d'un cycle de charge par jour cela fait un peu plus de 16 mois.
Mais il n'est jamais mentionné que sous ces 80% la batterie est incapable de faire fonctionner normalement l'iPhone!

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« S'il s'agit d'une piece d'usure, Apple aurait donc du la concevoir pour etre remplacé selon un calendrier precis et sans danger pour le techicien. »

Comment proposer un calendrier précis quand on sait que cette usure dépend de l’utilisation qui est faite de l’appareil et que cette utilisation varie d’une personne à l’autre ?

Par ailleurs, il est absurde de réclamer une manipulation sans danger (la plupart du temps habillées d’une simple feuille polymère). Cette instabilité n’est pas liée à l’usure mais à la nature même des batteries ion-Li (sels de Li instables).

avatar C1rc3@0rc | 

@jazz678

«Comment proposer un calendrier précis quand on sait que cette usure dépend de l’utilisation qui est faite de l’appareil et que cette utilisation varie d’une personne à l’autre ?»

A ce niveau l'industrie des transports a mis en place des procedures. Les pieces d'usures sont explicitement declarées comme telle et selon leurs implication doivent etre changé systematiquement au bout d'une periode pre-etablie contractuellement et font l'objet d'une surveillance systematique lors des revisions elles aussi contractuellement pre-etablies contractuellement.

De plus la plupart des pieces d'usures peuvent etre "surveillées" par l'appareil lui meme et faire l'objet d'alerte lorsque un seuil ou un etat est atteint. Cela etant la aussi decrit dans le contrat de vente.

«Par ailleurs, il est absurde de réclamer une manipulation sans danger (la plupart du temps habillées d’une simple feuille polymère). Cette instabilité n’est pas liée à l’usure mais à la nature même des batteries ion-Li (sels de Li instables).»

Ce n'est pas parce qu'un composant est intrinsèquement dangereux que sa manipulation l'est - au contraire!
Si un composant est dangereux toute la conception de l'appareil doit prendre en compte ce danger et faire en sorte que les opérations sur ce composant puisse se faire sans danger et cela dans l’intégralité du cycle de vie du produit, qui va de la livraison du produit a son recyclage!!!

Dans le cadre de la batterie le risque majeur lors d'un remplacement c'est d'endommager l'enveloppe ou de comprimer la batterie ce qui conduit a un risque d'incendie ou d'explosion. La solution c'est de concevoir l'iPhone de maniere a rendre le percement ou la compression de la batterie impossible... Il faut donc que la batterie soit alors facilement accessible et que cet acces ne puisse pas etre la cause d'endommagement. La concpetion actuelle des iPhone(mais aussi iPad, Mac, accessoire) est l'exact inverse ce cela.

avatar Sgt. Pepper | 

Apple a surtout raté la communication autour de cette feature (pour moi utilise et nécessaire)
Et aussi l’implémentation...

Apple s’en est par ailleurs déjà excusé, et a pris des actions adéquates depuis...

Maintenant, aux juges 👨‍⚖️ de juger
si la mauvaise communication était intentionnelle
et
avait pour but d’encourager les utilisateurs à changer de mobile ...
Ce que je ne crois pas 🤷‍♂️

avatar C1rc3@0rc | 

@ Sgt. Pepper

Le defaut d'information est un delit secondaire dans cette affaire. Le fond repose sur la conception qui est intentionnelle d'installer une batterie inadaptée qui ne peut fournir le fonctionnement annoncé pendant la duree de vie normale de l'appareil.
SI Apple arrive a l'exploit de demontrer que le sous dimensionnement n'est pas intentionnel de reduire artificielement la duree de vie de l'appareil, il restera alors qu'il s'agit d'un vice de conception qui entrainera alors le remplacement gratuit a vie des batterie ou le remboursement de l'appareil...
On parle de plus de 600 millions d'iPhone aujourd'hui.

La duree de vie normale de l'appareil est une notion qui va devoir etre qualifié dans les proces mais la base actuelle c'est 5ans dans la plupart des pays du monde et 7 ans en Californie. Dans tous les cas, il y a donc tromperie au minimum de la part d'Apple.

Apres la communication sera examinée comme s'inscrivant dans cette tromperie ou sera un element en plus qui sera ajouté.

avatar jazz678 | 

@C1rc3@0rc

« SI Apple arrive a l'exploit de demontrer que le sous dimensionnement n'est pas intentionnel de reduire artificielement la duree de vie de l'appareil,.. »

Tu te trompes de combat. L’accusé ici est apple. C’est donc aux accusateurs de le démontrer dans le cadre de la plainte pour obsolescence programmée en France par exemple.
Apple se défendra évidemment en fonction des arguments et preuves apportées par l’accusation.

« ...il restera alors qu'il s'agit d'un vice de conception qui entrainera alors le remplacement gratuit a vie des batterie ou le remboursement de l'appareil... »

Là aussi c’est à démontrer. Le vice de conception doit être présent avant l’achat. Sur un appareil neuf donc.
Bon courage à ceux dont c’est le combat pour démontrer ça sur une batterie neuve à 100% de ses capacités

« On parle de plus de 600 millions d'iPhone aujourd'hui. »

D’où sort ce chiffre??

avatar Brice21 | 

@jazz678

Mais quelle énergie tu perds à répondre à ce mythomane péremptoire. Il ne débite que des contre informations systématiquement à charge d’Apple. Met un filtre comme moi pour l’ignorer. Ça m’arrangerait, car je ne vois plus ses perfidies, mais je dois encore me taper les réponses des braves type comme toi qui ont encore l’illusion de débattre avec un intervenant dans l’erreur. Alors que si tu accumule ses réponses tu réalises qu’il a un sérieux problème...

avatar jazz678 | 

@Brice21

Je sais. Souvent peine perdue...
Mais là où j’étais j’avais un peu de temps 😊

avatar C1rc3@0rc | 

@C1rc3@0rc

«Tu te trompes de combat. L’accusé ici est apple.C’est donc aux accusateurs de le démontrer dans le cadre de la plainte pour obsolescence programmée en France par exemple.»

Non, le fait est qu'Apple est en position de devoir se defendre: l'integralité des plaintes ont ete jugées recevables, donc les éléments d'accusation sont legitimes et il y a matiere a proces. Dans ce cadre Apple va devoir combattre les preuves de sa culpabilité et presenter une interpretation qui lui sera la plus favorable possible afin d'eviter une qualification de delit trop lourde et les peines potentielles le cas echeant.

«Bon courage à ceux dont c’est le combat pour démontrer ça sur une batterie neuve à 100% de ses capacités»
Tu fais semblant de ne pas vouloir comprendre ou tu tentes de te rassurer avec de la mauvaise fois. Le vice de conception ne porte pas sur la batterie, mais sur la conception de l'iPhone!

Le fait de placer une batterie sous-dimensionnée, incapable d'assurer le fonctionnement normal de l'iPhone pendant sa duree de vie (5 ans ou 7ans) est un vice de conception de l'iPhone!
Ce vice de conception peut etre involontaire et relever de l'incompetence, ou etre volontaire et releve alors d'une tromperie ou de la pratique de l'obsolescence programmée dans les juridictions ou ce delit existe.

Le combat d'Apple est de demontrer que ce vice de conception de l'iPhone est involontaire...

« On parle de plus de 600 millions d'iPhone aujourd'hui. » D’où sort ce chiffre?

Publication annuelle d'Apple par rapport au nombre de modeles d'iPhones aujourd'hui démontrés et reconnus (par Apple) comme concernés.

Les modeles d'iPhone sur lesquels portent les proces et procedures administratives - ce qu'Apple a reconnu - sont:
iPhone 6 (2014)
iPhone 6s
iPhone 7
iPhone 8
iPhone X

Apple vend plus de 200 millions d'iPhone par an.
La duree de vie legale d'un iPhone est aujourd'hui etablie entre 5 et 7 ans.

avatar rua negundo | 

Selon EasyJet, la procédure pourrait même prendre jusqu’à 18 mois.

Désolé 👉

avatar lesurfeurfou | 

Tout le monde se ment dans cette histoire, si Apple est condamné alors il faut condamner tous les acteurs de l’économie : fabricants electro ménager, constructeurs autos, etc... A défaut d’obsolescence programmée on peut parler de « fiabilité bridée ». La frontière n’est pas loin...

avatar Dwigt | 

Neuf à douze mois ? À cette date, ils sortiront une version 2019 de cette procédure, et la première cessera de fonctionner.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR