Officiel : Apple achète l'activité « puces réseaux » d'Intel

Mickaël Bazoge |

La rumeur disait donc vrai : Apple confirme l'acquisition de la majorité de l'activité puces réseaux pour smartphones d'Intel. En vertu de l'accord, environ 2 200 employés du fondeur de Santa Clara vont déménager à Cupertino avec leur équipement et leur propriété intellectuelle.

En combinant le portefeuille de brevets déjà en sa possession et celui d'Intel, Apple détient un gros paquet de 17 000 brevets touchant à l'architecture et aux opérations des puces réseau, aux technologies cellulaires et à leurs protocoles. Si Intel lâche le développement de puces réseau pour les smartphones, le fondeur conserve la possibilité de concevoir des modems 5G destinés à des PC, des objets IoT, ou pour l'automobile connectée.

« Nous respectons Apple depuis longtemps et nous avons toute confiance en eux pour fournir le bon environnement à notre talentueuse équipe », indique Bob Swan, le CEO d'Intel. Jony Srouji, qui a pris en main le développement de la puce 5G de l'iPhone, se réjouit de voir le renfort de ces « excellents ingénieurs » : « Nous travaillons avec Intel depuis des années, et nous savons que cette équipe partage la passion d'Apple pour le développement des technologies qui offrent à nos utilisateurs la meilleure expérience ».

La transaction, d'un montant d'un milliard de dollars, sera bouclée au quatrième trimestre, en fonction de l'accord des régulateurs.

Développer une puce réseau et a fortiori une puce 5G n'est pas une sinécure. Cela nécessite des ressources, ce dont Apple ne manque pas, de la matière grise (les têtes bien faites d'Intel vont aider), et aussi du temps pour tester les solutions. C'est pourquoi la rumeur a évoqué un modem 5G fait maison pas avant 2025. Dans l'intervalle, Apple ira se fournir chez Qualcomm avec qui la hache de guerre a été enterrée.

Tags
avatar victoireviclaux | 

Apple assure son avenir pour la conception de ces propres puces 5G avec cet achat d'une activité d'Intel. Reste que pour l'instant, Apple sera dépendant des puces Qualcomm pour quelques années.

avatar YAZombie | 

🤔️
"C'est pourquoi la rumeur a évoqué un modem 5G fait maison pas avant 2025. Dans l'intervalle, Apple ira se fournir chez Qualcomm avec qui la hache de guerre a été enterrée."
🤷️

avatar victoireviclaux | 

Et ? Je n'ai pas le droit de m'exprimer ?

avatar YAZombie | 

@ victoireviclaux, "Je n'ai pas le droit de m'exprimer ?"
Étrange question alors que tu t'exprimes sans entraves autres que la douce férule de iGen, dont je ne fais pas partie. T'ai-je censuré? As-tu été censuré? Serait-on venu chez toi te bâillonner… les doigts?
Non. Tu t'exprimes, justement. Et je te réponds. Je m'exprime, quoi.
La liberté de parole, c'est pas toi qui t'exprimes et les autres qui se taisent.

Maintenant que ce lieu aussi commun qu'il est affligeant de l'argumentation fallacieuse est évacué: en lisant ton commentaire j'ai constaté que tu reformulais strictement ce qui était dit dans l'article, sans y apporter la moindre nuance ni ajouter la moindre information perceptibles. Aucun problème en soi, mais mon monologue intérieur était à peu près: "quel intérêt? On vient de le lire… il devait vouloir ajouter quelque chose." Bref, imaginant que tu avais omis un mot, ou une phrase, j'ai voulu te le signaler de la manière la plus neutre qui soit, pour éventuellement voir ce que tu voulais vraiment dire.
Tu n'avais donc rien oublié, no problem.
N'hésite pas à t'exprimer, nous en avons le droit toi et moi également (et les autres).

avatar victoireviclaux | 

@YAZombie

Ok.

avatar mouahaha | 

Des déclinaisons 5G et 5G+ à prévoir dans les années qui viennent. Bien évidemment la version 5G+ sera quelques centaines de $/€ plus cher que la 5G pour des perfs pas beaucoup plus élevèes. :)

avatar oomu | 

je me demande surtout pourquoi les commentateurs ici sont plusieurs à avoir un "camps", et à se "féliciter".

Qu'est-ce que vous avez contre Qualcomm ? L'entreprise vous a volé votre croissant à la récré ?

De même, pourquoi cela vous concerne qu'Apple fasse elle même, un jour, éventuellement, normalement, ça se pourrait, on s'en doute, probablement, si tout se passe bien, sa propre puce "5g" (ou qu'importe le nom commercial de la norme à venir après) ?

Vous savez déjà que cela va permettre un iphone meilleur que la concurrence ?
Que son prix restera dans votre budget ?
Que l'appareil fournira enfin ce dont l'Humanité à besoin ? (le oomu, oui, mais l'humanité ?)

Je suis étonné de ce romantisme "Qualcomm vs Apple". Les entreprises mènent leur vie pour maintenir leur activité, et c'est bien ainsi.

avatar occam | 

@oomu

"je me demande surtout pourquoi les commentateurs ici sont plusieurs à avoir un "camps", et à se "féliciter"."

Disons, par tribalisme de transfert ?
Totémisme par procuration ?

D’abord, un petit texte. (Désolé, je n’en ai pas trouvé de version française en ligne.)

« A tribalist is one who thinks solely, or mainly, in terms of competitive prestige. He may be a positive or a negative tribalist — that is, he may use his mental energy either in boosting or in denigrating — but at any rate his thoughts always turn on victories, defeats, triumphs and humiliations. He sees history, especially contemporary history, as the endless rise and decline of great tribes, and every event that happens seems to him a demonstration that his own side is on the upgrade and some hated rival is on the downgrade. But finally, it is important not to confuse tribalism with mere worship of success. The tribalist does not go on the principle of simply ganging up with the strongest side. On the contrary, having picked his side, he persuades himself that it is the strongest, and is able to stick to his belief even when the facts are overwhelmingly against him.… Every tribalist is capable of the most flagrant dishonesty, but he is also — since he is conscious of serving something bigger than himself — unshakeably certain of being in the right. »

C’est de George Orwell, Notes on Nationalism, 1945.
J’ai pris la liberté d’y substituer « tribalist » à « nationalist », pour mieux focaliser le propos.

avatar Ios_What a joke | 

@oomu

Ça s’appelle le fanboyisme extrême. Ils s’assimilent entièrement à Apple.

avatar XiliX | 

@oomu

"Vous savez déjà que cela va permettre un iphone meilleur que la concurrence ?
Que son prix restera dans votre budget ?
Que l'appareil fournira enfin ce dont l'Humanité à besoin ? (le oomu, oui, mais l'humanité ?)"

Et pourquoi pas donc ?!
Apple a quand même fait ses preuves avec les Ax. Ces brevets vont permettre à Apple d’enrichir leurs SoC avec l’integration du module radio.

Vu qu’ils ont travaillé en étroite collaboration depuis quelques années déjà, je me demande si l’intégration de ce module radio dans le A13 ?
Peut-être sans la 5G... peut-être

avatar CGe0h | 

Question idiote (désolé ...) : Quel intérêt Intel a t’il eu à vendre son activité ? Intel n’avait pas besoin de Dollars, c’était une activité complètement saine à mon sens, etc. ?
J’ai du louper qq chose 🙃...

avatar Khrys | 

@CGe0h

Pour faire court, Intel devait fournir à la base Apple en puces 5G. Mais suite à l'accord passé entre Apple et Qualcomm, Intel a décidé d'arrêter le développement des puces 5G qui lui coûtait 1 milliard de dollars par année.

Apple a donc logiquement sauté sur l'occasion de pouvoir s'affranchir d'un énième fournisseur (Intel aujourd'hui et surtout Qualcomm demain...) et de pouvoir enfin devenir totalement indépendant dans ce secteur.

avatar CGe0h | 

@Khrys
Je n’avais pas l’info. Intéressant !
Merci à toi

avatar IceWizard | 

@Khrys

« Pour faire court, Intel devait fournir à la base Apple en puces 5G. Mais suite à l'accord passé entre Apple et Qualcomm, Intel a décidé d'arrêter le développement des puces 5G qui lui coûtait 1 milliard de dollars par année »

Oui, mais tu oublies de préciser que tout cela provient du retard technologique d’intel par rapport à Qualcomm. Malgré cet investissement d’un milliard par an, Intel a été incapable de fournir des puces 4G et 5G satisfaisantes.

Apple n’est certainement pas le seul client d’intel ayant décidé de revenir dans le giron de Qualcomm, juste le plus gros et le plus symbolique.

Bref c’était mort pour Intel. Vendre la division était le seul moyen de ne pas perdre trop d’argent sur ce pari raté.

avatar heero | 

Tiens et Apple ne veut pas racheter Japan Display pour ses écrans ? Ça lui ferait un élément hardware en plus des puces réseau :-)

avatar bonnepoire | 

@ heero
Des années qu'on en parle. C'est incompréhensible.

avatar minitoine | 

Vous la voyez venir la technologie du maillage sur nos smartphones ? Et si chaque iPhone utilisait les alentours alentours pour communiquer ?
Un maillage planétaire.

Tiens, ça me fait penser à une série tout ça.
Silicon Valley.

avatar armandgz123 | 

@minitoine

Pour quoi faire 🤔

Autant avoir un réseau wifi / 5G performant pour être tout le tant interconnecté sans contrainte non ?

avatar occam | 

« We’ve worked with Intel for many years and know this team shares Apple’s passion for designing technologies that deliver the world’s best experiences for our users »

Si c’est vraiment Srouji qui a concocté ce bobard (je penche plutôt pour un pigiste des PR), il a un humour assez retors, sachant la disparité des performances entre iPhones dotés de modems Qualcomm et Intel.

avatar bonnepoire | 

@ occam
Rien de perceptible pour l'utilisateur. Il y a de la marge de manoeuvre et c'est sans doute la raison pour laquelle Apple ne prévoit rien de concret avant 2025.

avatar Smjm | 

Wow ! Là ça envoie du lourd comme acquisition. La route vers un iPhone construit maison de bout en bout vient de s’offrir un boulevard ! Pouvoir créer ses propres puces mobiles va foutre un bon coup (coût ? :p) à la concurrence. Et aux clients finaux que nous sommes. Mais l’idée que Apple puisse développer en interne sa puce mobile et autres composants internes comme c’est déjà le cas est assez bien je trouve.

avatar iouze | 

Une puce 5g ou de techno suivante cela peut s’integrer dans une montre, dans un ordinateur et dans un tas d’autre « device »
Si je dispose de la techno a la maison je peux mener mes recherches sans que cela s’ebruite (Apple et le culte du secret)
Je peux également probablement me passer de carte SIM, sécuriser la communication entre mes puces et me passer de cartes bancaires, etc.
Pas certain donc que cette acquisition soit centrée sur l’iPhone

avatar SyMich | 

Ils ont juste racheté un portefeuille de brevet d'une boîte qui a renoncé à développer tout modem 5G faute de réussir à atteindre les performances de Qualcomm ou Huawei.
Rien ne garantit qu'Apple saura faire mieux! (Intel c'est quand même pas des manchots)

D'autant qu'il faut non seulement concevoir un modem de caractéristiques équivalentes à celles déjà atteinte par la concurrence (avec environ 5 ans de retard) mais en plus le faire à un coût inférieur à ce que propose les fournisseurs actuelsj! (Sinon ça n'a aucun sens...)

C'est bien d'internaliser une techno mais d'un point de vue économique, on se retrouve piégé avec des coûts, internes, que l'on subit, alors que lorsqu'on achète à des fournisseurs, on peut essayer de faire jouer la concurrence pour obtenir des prix inférieurs.

avatar Gbolou | 

@SyMich

Ton analyse ne tient absolument pas debout. Tu oublies un peu l’inexpérience de Apple dans la conception de processeurs il y a quelques années et regarde maintenant l’avance que Apple a pris sur la concurrence.
La métrique du soft et hard c’est absolument quelque chose que Cupertino sais absolument faire et il vont encore le prouver avec la conception de leur puce réseau.

avatar SyMich | 

Je ne prétends pas avoir fait une "analyse". J'émets juste l'hypothèse qu'Apple ne réussisse pas mieux qu'Intel à rattraper la concurrence en partant avec 5 ans de retard.
Certes Apple a fait des prouesses en développant ses propres puces ARM, mais ils se sont aussi cassé les dents sur d'autres sujets (dont certains peuvent sembler beaucoup plus simples comme la conception d'un chargeur par induction ).

Mais on aura la réponse d'ici quelques années (ou pas...)

(Au passage si vous pouviez expliquer ce que signifie "la métrique du soft et du hard"... je n'ai pas compris, mais peut-être le correcteur a-t-il substitué un mot à celui que vous vouliez utiliser)

avatar Mac13 | 

Pas la peine pour 5G... commencez les recherches pour 6G compatible Wifi 7

avatar sachouba | 

Comme c'est malin de la part d'Apple...
Saper la branche modems d'Intel en cessant de travailler avec eux, ce qui fait baisser sa valeur, puis la racheter.
Jolie économie !

avatar SyMich | 

C'est pas tout à fait comme ça que ça s'est passé, il me semble... c'est au moment où Intel a décidé d'arrêter les développements d'un modem 5G qu'Apple s'est résigné à trouver un accord avec Qualcomm. Les 2 annonces ont été concomitantes, mais Apple travaillant étroitement avec Intel a forcément eu l'info en interne avant le communiqué officiel.

Et si on en croit les accusations de Qualcomm (désormais "pardonnées"), Apple, loin de saper la recherche d'Intel, leur aurait au contraire fait bénéficier d'informations sensibles obtenues en travaillant précédemment avec Qualcomm à l'intégration de leurs puces dans les iPhones.

avatar sachouba | 

@SyMich

"c'est au moment où Intel a décidé d'arrêter les développements d'un modem 5G qu'Apple s'est résigné à trouver un accord avec Qualcomm"

À ma connaissance, ça ne s'est pas passé dans ce sens-là. On a d'abord entendu des rumeurs selon lesquelles Intel avait trop de retard dans le développement de son modem 5G pour qu'Apple puisse l'intégrer dans l'iPhone 2020.
https://www.igen.fr/iphone/2019/04/intel-est-toujours-pret-livrer-son-mo...

Apple ne pouvait pas se permettre de se passer de 5G en 2020, et a donc décidé de se tourner vers Qualcomm, en annonçant avoir trouvé un accord à l'amiable avec elle.
https://www.macg.co/aapl/2019/04/apple-et-qualcomm-enterrent-la-hache-de...

Qualcomm ayant précédemment annoncé vouloir fournir à Apple des modems 5G si l'entreprise pommée était intéressée (https://www.igen.fr/iphone/2019/04/qualcomm-apple-notre-numero-sils-veul...), on pouvait se douter que cet "accord amiable" consistait en l'achat de modems 5G Qualcomm par Apple.

Dès le lendemain, Intel annonce l'arrêt du développement de son modem 5G – probablement après la perte de son seul gros client pour ce modem.
https://www.igen.fr/iphone/2019/04/intel-abandonne-le-marche-des-puces-r...

Certes, les négociations pour le rachat de la branche modems d'Intel par Apple avaient commencé dès l'été 2018. Mais le fait qu'Apple cesse de se fournir chez Intel pour ses modems avait probablement pour but de diminuer la valeur de la branche modems d'Intel, et/ou de les convaincre de procéder à la vente.

Quant aux infos fournies illégalement par Apple à Intel, Apple n'a fait qu'agir dans son propre intérêt (avoir un modem performant et prêt à temps pour le prochain iPhone), pas par altruisme pour augmenter la valeur d'Intel.

avatar totoguile | 

https://twitter.com/markgurman/status/1154586489755275266
"Remember, Intel’s modem team, in part, was up for sale because it wasn’t very good."
Je me suis fait la même réflexion en voyant cette news. Apple achète surement cette activité pour
les brevets, elle avait déjà débauché les meilleurs de l'équipe !

avatar informatix33 | 

1 milliard de dollars pour développer un modem ? Je trouve cette stratégie très étonnante...

avatar victoireviclaux | 

@informatix33
C'est pas déconnant non plus. Les modems sont très stratégiques dans les smartphones. La base.
Apple qui achète le secteur puces réseaux d'Intel va permettre de lui faire gagner du temps, ainsi que de réduire son indépendance à Qualcomm à moyen et long terme. Ça sécurise le tout.

avatar Crunch Crunch | 

2200 employés 😱!!!
C'est bien trop.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR