Spotify : un centime d'euro par écoute qui pèse lourd

Anthony Nelzin-Santos |

Il y un an, Spotify traversait l'Atlantique pour atteindre les États-Unis. L'occasion de partager quelques statistiques (via) : on n'en saura pas plus sur le nombre d'abonnés, mais l'on sait que 13 milliards de morceaux ont été écoutés ces douze derniers mois aux États-Unis via Spotify. C'est l'équivalent de 2 700 années d'écoute.

Spotify

Près de 28 millions de morceaux ont été partagés en ligne : 41,5 % à l'intérieur de Spotify, mais aussi et surtout 55,3 % sur Facebook. Le plus grand réseau social du monde est en effet totalement intégré à Spotify et il est désormais impossible de s'inscrire à Spotify sans compte Facebook. En comparaison, seuls 2,7 % des morceaux partagés l'ont été sur Twitter.

Beaucoup d'activité donc, mais les revenus par écoute restent très bas. Le distributeur britannique Ditto Music touche 0,0042 € par écoute financée par la publicité (via). Le revenu est encore moindre sur mobile : il tombe alors à 0,00099 € par écoute. Il est néanmoins bien supérieur lorsque c'est un abonné payant qui écoute sur son ordinateur : il rapporte alors 0,01 € par écoute.

Spotify

Cela peut paraître peu, mais sur la durée et avec le nombre d'utilisateurs, l'impact est loin d'être négligeable. Au premier trimestre, le streaming représentait 12,8 millions d'euros en France, dont 8,7 millions pour les seuls abonnements — sur l'année, il devrait atteindre la barre des 50 millions d'euros. En 2010, la « rémunération équitable » perçue au titre de l'exploitation par les radios, les chaînes de télévision ou les lieux sonorisés rapportait 77,1 millions d'euros. Le streaming est la nouvelle radio, pour paraphraser Neil Young : il rapporte peu par écoute, mais pèse grâce à son utilisation massive.


avatar ElGringo13 | 
A quand un compte facebook obligatoire pour voter? Je boycott toute societe m obligeant a avoir un compte fb. Question de principe. J ai horreur qu on me force la main.
avatar Lou117 | 
@Hari-seldon : déjà fait aux USA récemment... Sympa non ? :)
avatar Lou117 | 
http://www.mycommunitymanager.fr/wp-content/uploads/2012/02/facebook-big-brother.jpg :)
avatar selenien | 
Fallait s'inscrire avant ;)
avatar Lou117 | 
mbpmbpmbp : je ne comprendrais jamais l'intérêt des labels qui se retirent. Même si cela rapporte peu, c'est toujours du plus, et ça ne leur coûte rien de fournir la musique via ce biais. Cela permet aussi de faire connaitre la musique et ainsi de gagner derrière avec les gens qui apprécient et qui achètent les musiques (directement dans Spotify ou autre), ou qui vont voir les artistes en concert (la véritable source de revenus). Nier l'évolution c'est de toute façon se tirer une balle dans le pied, les labels qui quittent Spotify ou Deezer n'ont de toute façon plus bien longtemps à vivre :(
avatar Lou117 | 
@Marc Duchesne : Archi faux ? Et quelles preuves du me donnes ? Donc selon toi les utilisateurs du streaming sont des pirates ? Première nouvelle... Il faudra que tu m'expliques ta logique ici... Ensuite ils ne tirent pas les prix vers le bas, ils sont à des prix comparables aux passages en radio FM. Et apportent surtout une exposition qu'aucune radio au monde ne peut offrir. Les ventes de CD ou autres ne sont de toute façon PAS ce qui fait vivre les artistes indépendants et petits labels. Je connais TRES bien le domaine, avec des disques qui sortent à quelques centaines d'exemplaires en vinyle, ou quelques milliers en CD. Rarement plus. Ce n'est pas là leur moyen de vivre. Ce qui fait vivre un petit label et ses artistes, c'est l'argent des évènements lives et concerts ! Encore une fois le streaming légal comme Spotify n'est PAS un mal pour ces labels, les véritables fans vont de toute façon acheter les CDs / MP3 légalement et aller les écouter en concert.
avatar Khobs | 
Moi je n’achète plus de CD, donc ton groupe d'amis soit je les écoutes pas car ils sont pas sur spotify soit je les pirate, résultat 0 pour eux, bien fait.
avatar Lou117 | 
@Marc Duschene : si tu n'étais pas si méprisant, hok a parfaitement raison. Se couper une partie potentielle du public, c'est imbécile.
avatar napuconcture | 
Idem je n'achète plus de CD, je vie sur ma discothèque (convertie petit à petit via iTunes match), ainsi que sur le streaming Spotify ou Qobuzz ou lien Youtube d'amis, je n'écouterais pas un artiste qui n'est pas sur ces plateformes car je n'y aurais pas accès.
avatar Lou117 | 
@jeepspirit38 : parce que tu crois VRAIMENT qu'un petit artiste gagne sa vie des CDs vendus ? Restons sérieux !
avatar Khobs | 
C'est évidement faux.
avatar Lou117 | 
@mbpmbpmbp : stop la plaisanterie des ventes de CDs merci... De tout temps seuls les "gros" gagnent leur vie sur les ventes de musique. Le vrai beurre se fait en bougeant son cul.
avatar Lou117 | 
@mbpmbpmbp : un label qui ne gagne pas d'argent sur les évènements de ses artistes est réellement très mal géré... Pas surprenant qu'ils meurent... lol
avatar kitetrip | 
@ lemmings, Je ne comprends pas tous ces chômeurs qui ne veulent pas travailler même si le salaire proposé est inférieur aux indemnités !?! La scène Indé a déjà boycotté les Majors et se porte très bien. Pour bien comprendre leur démarche cf ma remarque ci-dessus
avatar uecic | 
@fantomx6 : 'Je ne comprends pas tous ces chômeurs qui ne veulent pas travailler même si le salaire proposé est inférieur aux indemnités !?!' Eh oh...ça va. Commence pas à te la ramener avec ce genre de soupe nauséabonde et va balayer devant ta porte.
avatar voodoo10 | 
@pierre.lo : La différence pour iTunes Match, c'est que l'on parle de morceau acheté... (Sauf blanchissage mais on parle en principe de CD numérisé ou acheter sur iTunes...)
avatar napuconcture | 
Ou qui viennent de bibliothèques.
avatar voodoo10 | 
Je trouve 1 centime par écoute, c'est suffisant. J'écoute 100 fois un morceau, ça fait 1€, donc comme si j'avais acheté le MP3. Voir plus pour mes morceau préférés... Pis les trucs qui ne me plaisent pas, touchent pas des masses, normal quoi. Ils vont pas reversé 1 € à un truc que j'ai écouté qu'une fois non plus. Je suis inscrit depuis le début en premium à spotify, je trouve que c'est reglo. Je paye ma musique.
avatar crifan | 
Perso et grace a spotify premium ( et sans face de bouc car abonné avant) je n'achete presque plus de CD. Même dans l'auto, sur les enceintes radio, synchronisé avant. Ma collection de CD fut importante, et j'ai assez payé plein pot des cd a l'époque

CONNEXION UTILISATEUR