Apple TV+ : des mois offerts pour appâter les clients

Stéphane Moussie |

Tim Cook l'a reconnu lui-même, Apple TV+ ne va pas éclipser Netflix. Alors pour entrer dans les habitudes télévisuelles, il faut des programmes qui retiennent l'attention et un prix attractif.

À 4,99 €/mois, Apple TV+ va coûter moins cher que Netflix (à partir de 7,99 €), mais la période d'essai gratuit sera limitée à 7 jours, quand la concurrence offre généralement un mois. La principale carotte d'Apple, c'est que pour l'achat d'un iPhone, iPad, iPod touch, Apple TV ou Mac après le 10 septembre 2019, vous bénéficierez d'un abonnement gratuit d'un an au service vidéo.

Mais ce n'est pas tout. La machine promotionnelle est en train de se mettre en route : aux États-Unis, Apple a inclus une carte cadeau de trois mois dans le magazine spécialisé Emmy, rapporte 9to5Mac.

Bientôt un abonnement gratuit à Apple TV+ dans les paquets de céréales ? Ce n'est pas impossible, après tout, on trouve bien des cartes cadeau Xbox Game Pass dans des paquets de Kellogg's.

Quant au potentiel des programmes exclusifs, les dirigeants du service croient dur comme fer en See, la superproduction fantastique avec Jason Momoa. « Est-ce que ça peut être aussi épique que, disons, Game of Thrones ? Oui, très clairement ! », répondent Jamie Erlicht et Zack van Amburg, les deux têtes pensantes d'Apple TV+. Rendez-vous est pris le 1er novembre pour voir si la promesse est tenue.


Tags
avatar Oliviou | 

Moi qui prévoyais de garder mon iPhone X encore 3 ou 4 ans, j’ai tellement bien fait de le paumer la semaine dernière et d’acheter un iPhone 11 Pro à plein tarif pour le remplacer... J’AI GAGNÉ 60 BALLES D’ABONNEMENT SUR UN AN !
😅

avatar alan1bangkok | 

@Oliviou

on est ravi pour toi.
bon , on s'en fout aussi

avatar Ast2001 | 

Je n'arrive pas du tout à comprendre ce que cherche Apple avec ce service et quel est son modèle économique. Comme jadis le catalogue d'Apps pour les smartphones, le catalogue de films et de séries est essentiel et avec la dizaine de films ou de séries au démarrage d'un service de streaming, comment pensent-ils pouvoir concurrencer un instant Netflix, Disney+ ou Prime Video ? En plus, à 5€ l'abonnement, comment vont-ils arriver à financer les productions qui deviennent de plus en plus onéreuses. Si on ajoute à ça une politique éditoriale dont les contours semblent indiquer qu'ils vont rester dans le politiquement correct, je ne prédis pas un grand avenir à ce service.

avatar fredseg | 

La traduction « epic » en anglais dans l’industrie du divertissement en « épique » en français est acceptable mais reste assez vaseuse. En fait cela veut dire « à grand spectacle » dans ce contexte.

avatar showmehowtolive | 

Trop d’abonnements tue l’abonnement. Pas le temps de tout voir 🤷‍♂️

Pages

CONNEXION UTILISATEUR