Apple Pay, un autre dossier très épineux pour Apple en matière de concurrence

Stéphane Moussie |

Cernée de toutes parts sur une gestion de l'App Store jugée anticoncurrentielle, Apple va très bientôt lâcher du lest en réduisant sa commission à 15 % pour les petites entreprises (qui n'oublieront pas d'en faire la demande). Apple va-t-elle également assouplir ses conditions autour d'Apple Pay ? La question se pose sérieusement, car la technologie de paiement est elle aussi dans le viseur de régulateurs.

Au début du mois, l'autorité de la concurrence des Pays-Bas a lancé une enquête concernant l'accès des apps bancaires aux puces NFC des smartphones. Autrement dit, il s'agit d'une enquête sur Apple Pay, la Pomme conditionnant l'utilisation de la NFC de l'iPhone à la signature d'un contrat qui stipule notamment qu'une commission lui revient pour chaque transaction réalisée avec Apple Pay.

Le directeur de la banque centrale australienne a récemment déclaré que la stratégie d'Apple « soulevait des problèmes de concurrence », rapporte le Financial Times. Et puis il y a d'ores et déjà cette enquête lancée en juin dernier par la Commission européenne qui porte sur trois points : les conditions imposées pour l'intégration d'Apple Pay dans les apps et sites web sur iPhone/iPad ; la limitation de l'utilisation de la NFC de l'iPhone pour les paiements mobiles ; et des refus allégués d'accès à Apple Pay.

Jennifer Bailey lors de la table ronde de la Commission européenne du 7 décembre 2020. Image MacGeneration.

C'est dans ce contexte très tendu que Jennifer Bailey a défendu Apple Pay à l'occasion d'une table ronde organisée par Bruxelles le 7 décembre. La responsable de l'activité a joué un numéro d'équilibriste. D'une part, elle a affirmé qu'Apple Pay contribuait à la concurrence du secteur bancaire en faisant cohabiter au sein d'une même app, Wallet, de grandes banques comme de petits établissements.

D'autre part, tout en reconnaissant que le paiement mobile avait le vent en poupe, en particulier durant cette crise sanitaire, elle a tenté de minimiser l'importance d'Apple Pay sur le marché européen. Elle a notamment argué que 70 % des consommateurs européens achètent des smartphones Android incompatibles avec Apple Pay, qu'il est possible d'utiliser d'autres méthodes de paiement que la NFC sur iPhone et que le paiement mobile reste très largement minoritaire.

Est-ce que son argumentaire fera mouche ? Rien n'est moins sûr. À bien y regarder, ce sont des arguments similaires à ceux exposés pour défendre le modèle de l'App Store, à savoir que l'iPhone est minoritaire en part de marché et que les éditeurs peuvent éviter les contraintes de la boutique en passant par le web. Or, ce discours n'a pas dissipé les critiques sur l'App Store et Apple s'est résignée à faire un geste.

C'est en tout cas une partie importante qui est en train de se jouer pour Cupertino, car Apple Pay est une poule aux œufs d'or dans sa forme actuelle. En plus de la commission prélevée sur chaque transaction (de 0,05 % à 0,20 % selon le type de carte et de paiement, d'après nos informations), Apple gagne aussi de l'argent sur chaque carte bancaire enregistrée dans Wallet.

Les recettes d'Apple Pay ne sont pas détaillées, elles sont mises dans le pot commun des services (14,55 milliards de dollars au T4 2020, + 16,3 % sur un an), mais « Apple Pay se porte exceptionnellement bien », a confirmé en octobre Tim Cook, qui compte poursuivre sur cette lancée.


avatar Krysten2001 | 

@YetOneOtherGit

j’aimerai savoir ce que vous en pensez de cela 🤔 un futur débat peut-être ?

avatar YetOneOtherGit | 

@Krysten2001

"j’aimerai savoir ce que vous en pensez de cela"

De la question d’Apple Pay ?

Nous sommes dans de l’agitation politique assez hypocrite quand l’on connaît la masse de pb à adresser depuis des décennies dans le secteur bancaire.

Apple est une cible médiatiquement intéressante pour les politiques actuellement.

Après je suis globalement plus que favorable à un encadrement sérieux des GAFAM, mais je vois surtout de l’agitation faisant feu de tout bois plus qu’une réelle vision politique sérieuse.

Attendons de voir de quoi tout cela aboutira concrètement.

avatar BordelInside | 

@YetOneOtherGit

T'façons, Apple en général ça ne marchera jamais et c'est bien le signe que c'est le début de la fin, cette fois, pour une boîte au bord de la faillite !

;-)

avatar vince29 | 

Bon pour la commission sur les apps, ils vont être obligés de lâcher du lest vu que désormais le NYT est dans la coalition contre eux.

avatar eastsider | 

Apple pay est une tuerie je l'utilise depuis juillet 2016 .

avatar Giru | 

La force d'Apple Pay est son intégration parfaite à iOS, macOS et watchOS. Si l'ouverture de la puce NFC à d'autres systèmes (Samsung Pay, Google Pay, whatever) fonctionne exactement de la même manière, alors je suis pour cette ouverture. Si l'arrivée de la concurrence signifie une intégration progressivement moins bonne, alors non.

"les banques payent une rente à Apple". Ce n'est pas mon problème. Moi je veux que ma banque utilise Apple Pay et c'est tout. C'est un argument important pour moi. Clairement depuis le début d'année, je paye uniquement avec Apple Pay sauf quand ce n'est pas possible. Si un jour ma banque décide de se séparer d'Apple Pay, et bien j'ouvrirai un compte dans une autre banque.

avatar debione | 

@Giru:

En quoi si Samsung pay venait à être implanter dans un iPhone rendrait l'expérience Apple pay moins bonne?
En quoi si on obligeait Apple aux autres stores cela rendrait l'appstore moins bon?

C'est pas parce qu'une solution est proposée que vous êtes obligé de l'utilisée... Par contre une solution non proposée à coup sur que vous ne pouvez pas l'utiliser...
Jamais compris cette reprise en choeur du marketing Apple... Less is better....

avatar Giru | 

@debione

Parce que si Apple ouvre le système à la concurrence, il est possible qu’à terme l’intégration dans iOS/MacOS soit moins poussée qu’aujourd’hui. Parce qu’ils iront vers une solution plus agnostique.

Personnellement, ce qui compte pour moi c’est l’expérience utilisateur. Celle d’Apple Pay est proche de la perfection. Si l’ouverture à la concurrence ne change pas cela à long terme, très bien... mais je ne vois pas Apple permettre à la concurrence d’utiliser le fonctionnement actuel d’Apple Pay (cad sur iPhone la double pression sur le bouton latéral). Il faudra probablement déverrouiller l’iPhone, ouvrir Wallet voir carrément une app spécifique Samsung Pay / Google Pay et ensuite payer. Si Apple Pay perd de l’importance, il est possible que progressivement son intégration au système soit revue à la baisse également. Au final on se retrouverait avec quelques chose de moins pratique mais plus ouvert.

avatar debione | 

@Giru

Perso je préfère une sombre démocratie à une dictature éclairée...
Et vous le décrivez parfaitement bien, si c'est bien moins implanté c'est parce qu'Apple ne le permet pas, pas parce que les autres font de la merde. Et in fine, cela n'influencera en rien l'expérience Apple à la sauce Apple uniquement.

avatar Krysten2001 | 

@debione

Bien sûr que si car sur le système Apple, tout se fait en toute transparence. Un utilisateur d’iPhone vous l’approuvera.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
Où est indiquez le montant de la commission que Apple obtiendra de votre banque lors de chaque achat via Apple Pay ?

avatar Giru | 

@debione

Comparaisons ridicules. Il faut savoir prendre du recul sur les choses et arrêter les comparaisons qui n’ont pas lieu d’être.

La concurrence existe, ceux qui se sentent en « prison » ou sous le joug d’une « dictature » sont libres d’aller voir ailleurs. Je préfère largement une intégration plus poussée quitte a avoir un système plus fermé, mais je suis pour toute ouverture si ça ne se fait pas au détriment de celle-ci.

avatar BordelInside | 

@Giru
"La concurrence existe, ceux qui se sentent en « prison » ou sous le joug d’une « dictature » sont libres d’aller voir ailleurs. "

Ouais, Apple, tu l'aimes ou tu la quittes !!

On t'a reconnu Nicolas S.

avatar Giru | 

@BordelInside

Toujours des comparaisons ridicules, aucune mesure. Enfin soit, bisous et bonnes fêtes.

avatar BordelInside | 

@Giru
"Toujours des comparaisons ridicules, aucune mesure."

'tain, comment c'est tendu du slip, les débats dans les commentaires, le sort de la démocratie doit être en jeu, au moins !

avatar debione | 

@Giru

La comparaison vous parait ridicule parce qu^'elle ne vous sié pas... Quelle concurrence ? Celle justement ou Apple est attaquée de toute part parce que justement anti-concurrentiel? Les fois ou Apple refusait ou effaçait des applications parce qu'ils arrivaient avec leurs propre solutions? La concurrence d'autres stores?, Permettre à la concurrence d'avoir les même accès aux API que le département software d'Apple? Il n'y a pas de concurrence chez Apple, ou tout du moins celle ci n'a pas accès aux mêmes choses qu'Apple... On a le droit de modifier iOS par exemple pour permettre à son application d'avoir les mêmes accès qu'Apple?

Le fameux argument "aller voir ailleurs" est inepte, on parle justement pas d'ailleurs... On parle d'ici et de ce qui est possible ou non, permis ou non, sur le matériel Apple... On parle d'Apple pas d'autres choses... Si vous voulez on peut parler d'androïd, de Huawei, ou que sais-je, mais cela c'est un autre débat.

avatar Salapeche | 

"La concurrence existe, ceux qui se sentent en « prison » ou sous le joug d’une « dictature » sont libres d’aller voir ailleurs. Je préfère largement une intégration plus poussée quitte a avoir un système plus fermé, mais je suis pour toute ouverture si ça ne se fait pas au détriment de celle-ci."

Et apple est libre de quitter le marché européen si ça ne lui plait pas. Voir le marché US, si les enquêtes la-bas, et puis dans divers pays d'Asie aussi, continue leur petit bonhomme de chemins.

avatar byte_order | 

@Giru
> Il faudra probablement déverrouiller l’iPhone, ouvrir Wallet voir carrément une app
> spécifique Samsung Pay / Google Pay et ensuite payer.

Pourquoi ?
Pourquoi l'utilisateur ne pourrait pas simplement avoir le choix de la solution de paiement à activer sur double appui en présence NFC d'un terminal de paiement sans contact, tout simplement ?

Ensuite, si l'implémentation des solutions alternatives font de la merde, ou si la confiance des utilisateurs dans Google Pay est moindre non pas pour l'expérience utilisateur mais pour la confidentialité, ou si la solution de untel marche moins fiablement avec certains types de terminaux etc, la concurrence fera le job et les gens choisiront la solution qui correspond à leur besoin et envie, avec une véritable offre multiple à leur demande.

C'est assez étrange d'avoir de penser que la solution est proche de la perfection *parce que* aucune autre même moins bonne ne sont autorisée.

C'est à l'opposé de la logique même de la libre concurrence, ça. Ce qui vous plait gagnera forcément votre adhésion, quelque soit le nombre d'alternative qui puisse exister par ailleurs.

avatar Krysten2001 | 

@debione

Non pas obligé mais ils iront sur pleins de choses différentes et l’expérience sera cassée.

avatar debione | 

@Krysten:

Tout comme vous n'êtes pas obligé aujourd'hui de jailbreak votre iPhone, demain non plus... Votre expérience ne sera en rien impacté... Par contre pour ceux qui veulent une expérience différente, oui ils sont impacté... Actuellement...
Sinon, pourquoi avoir AppleMusic sur autre chose que des iPhones? C'est tellement dégradé comme utilisation depuis un samsung...

avatar Krysten2001 | 

@debione

Qui ? Une minorité ? Car avant d’acheter un iPhone, ils savaient bien que le produit ne répondait pas à leur besoin. Facile de se plaindre après. Apple Music est bien mieux sur iPhone que sur android grace à son interaction dans l’écosystème.

avatar debione | 

@Krysten:

Donc même Apple se permet de dégrader l'expérience utilisateur de ces propres produits... Sinon JAMAIS ils n'auraient permis l'utilisation d'AM sur autre chose qu'un iBidule...
Comme quoi, il n'est strictement pas question d'expérience utilisateur pour Apple, il est question uniquement de rentabilité...

vous voyez, même Apple n'a pas les mêmes exigences que vous... Pour 9 milliards par années ils mettent google search, alors qu'ils conspuent google (à juste titre ou pas on s'en fout) à longueur d'année sur les données et leurs utilisations.
Si demain Samsung leur verse 9 milliard par année pour implémenter leurs solution de paiement, ben Apple le fera, ils ouvriront leurs fameuses expériences...

Chez Apple, l'expérience utilisateur s'arrête au montant du cheque que vous leurs faites. si cela rapporte plus que leur propre solution alors pas de problème....

C'est pas un mal en soi pour une entreprise que de ce montrer le plus rentable possible, par contre trouver des artifices pour expliquer des choses qui sont uniquement d'ordre pécunier...

avatar Krysten2001 | 

@debione

« Donc même Apple se permet de dégrader l'expérience utilisateur de ces propres produits... Sinon JAMAIS ils n'auraient permis l'utilisation d'AM sur autre chose qu'un iBidule...
Comme quoi, il n'est strictement pas question d'expérience utilisateur pour Apple, il est question uniquement de rentabilité... »

Non, Apple ne peut pas proposer la même expérience utilisateur sur un système qui n’est pas le sien. Simple logique.

« vous voyez, même Apple n'a pas les mêmes exigences que vous... Pour 9 milliards par années ils mettent google search, alors qu'ils conspuent google (à juste titre ou pas on s'en fout) à longueur d'année sur les données et leurs utilisations.
Si demain Samsung leur verse 9 milliard par année pour implémenter leurs solution de paiement, ben Apple le fera, ils ouvriront leurs fameuses expériences... »

Apple a mit des barrières en place et vous ne faites que des suppositions 😉 Apple ne va gâcher tout son travail sur l’expérience utilisateur avec tout ces côtés pratiques 😉

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Apple a mit des barrières en place et vous ne faites que des suppositions

Google moteur de recherche par défaut, c'est pas une supposition.
Google Maps dispo sur iOS alors que y'a Apple Plans, c'est pas une supposition.
Spotify, Deezer, Quobu & co sur iOS alors que y'a Apple Music, c'est pas une supposition.
Netflix, Prime Video & co sur iOS alors qu'il y a AppleTV+ c'est pas une supposition.
WhatsApp, Instagram, Messenger, Telegram & co alors qu'il y a iMessages, c'est pas une supposition.

Apple laisse ces concurrents à ses propres services "maison" accéder ((mais pas sans quelques entraves, toutefois) à son ecosystème.
Etrange !

Selon votre logique, votre crainte, cette situation étrange sans barrière ou presque à la concurrence aurait du détruire l'expérience utilisateur de Apple Plans, Apple Music, AppleTV+ et iMessages sur iOS, n'est-ce pas ?

Au contraire, il se trouve que cette concurrence frontale, car réellement comparable sur la même plateforme, cela a poussé Apple à améliorer Apple Plans (et y'avait du taf), Apple Music (ajout du support Chromecast, par exemple), AppleTV+ (meilleur séparation et recherche), iMessages (emojis, animoji, iCloud sync - quand ça marche).

Vous faites comme si tout était toujours définitivement parfait dans chaque chose que fait Apple. Ce n'est pas le cas, mais pour s'en rendre compte faut-il déjà accepter d'avoir le droit de pouvoir comparer.

Un jour, peut être, on pourra comparer les moteurs web (et pas uniquement le navigateur, hein) sur iOS, aussi. Possible que Safari soit alors le meilleur. Ou pas, du moins pas pour tous les besoins (genre, les web extensions par exemple).

Le refus de pouvoir comparer est souvent plus révélateur sur les craintes que sur les certitudes.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Je parlais de son exemple avec Samsung. Ce ne sont que des hypothèses 😉 Apple à des fonctions en plus sur ses apps. Donc oui cela pourrait casser l’écosystème.

avatar BordelInside | 

@Krysten2001

Mais, au risque de paraître un peu trivial, qu'est-ce que ça peut te foutre à toi si l'expérience sur iPhone de quelqu'un d'autre que toi est "cassée" pour cette personne ?
En quoi ça t'empêche de profiter à fond et pleinement TOI de l'expérience Apple-only sur ton iPhone que d'autres que toi aient la possibilité d'en faire autre chose ?

avatar debione | 

@BordelInside:

L'image mon grand, l'image... L'image que quand tu possèdes un matériel Apple tu fais partie du clan... Je comprend mieux les gens qui mettent des stickers sur la pomme de leurs ordis... Surtout ne pas me mettre dans le même panier!!!

avatar Krysten2001 | 

@debione

La grande majorité s’en fiche de l’image vous savez 😉

avatar Salapeche | 

"Je comprend mieux les gens qui mettent des stickers sur la pomme de leurs ordis... "

Ya ceux qui collent le stickers sur leur voiture. Dans le genre cas social, on fait difficilement mieux. :)

avatar Krysten2001 | 

@BordelInside

Car tout ça va nuire à l’expérience utilisateur, à la connectivité entre tous les produits,... vous n’avez jamais essayer un iPhone pour tester cela ?

avatar KingAbas | 

L'ouverture a d'autres systèmes ne va pas changer l'intégration d'Apple Pay. Celui qui veux être tout Apple peut et pourra. Mais il est important d'avoir de la liberté me semble-t-il. Par exemple, un Iphone et une montre Samsung le tout couplé à un PC sous Windows. L'interopérabilité est essentielle pour une concurrence saine. La stratégie d’Apple est le système verrouillé de partout. Si j’ai une montre Apple et que je veux renouveler mon smartphone je n’ai pas le choix sinon la montre devient inutile.
Quand on voit ce qui s’est passé il y a des années avec Windows et Netscape… Alors qu’à l’époque n’importe qui pouvait installer le browser qu’il voulait… Deux poids, deux mesures ?

avatar Krysten2001 | 

@KingAbas

Si car alors les banques vont abandonner Apple Pay pour faire leur truc fermé à eux en moins bien comme on peut voir sous android par exemple.

Pour Microsoft c’est parce que son OS était partout et qu’elle empêchait les autres constructeurs de permettre autres choses. Apple est sur son terrain, sur son logiciel qu’elle a créée. On va demander à Philips, Tesla,... d’ouvrir leur système à la concurrence ?

avatar KingAbas | 

@Krysten, Justement sur Windows Microsoft n'a jamais empêché l'installation d'un autre logiciel. Il on juste installé Internet Explorer par défaut. Ce qui est juste c'est que c'est un système ultra dominant. Avec le recul ce que l'on a reproché à Microsoft à l'époque est juste ridicule quand on voit ce qui se passe avec les stores Apple et Google qui verrouillent leurs écosystèmes respectifs.
Sinon, je ne pense pas que les banques vont abandonner Apple, par contre cela risque d'obliger Apple de réduire ses commissions.

avatar Krysten2001 | 

@KingAbas

Quand on voit combien les banques ponctionnent... et je pense que la distinction c’est qu’Apple utilise son logiciel juste pour elle et ne le donne pas aux autres constructeurs. On verra ce que cela donnera.

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> qu’Apple utilise son logiciel juste pour elle

Faux.
ApplePay ne tourne pas *juste* chez elle, comme vous dites.

Sans l'aide du matériel qui ne lui appartient _plus_, plus du tout, Apple toucherait zero avec Apple Pay, absolument zéro. Ses serveurs estampillés ApplePay ne verraient passer aucune transaction entre eux et des banques tierces. Zéro.

Elle squatte un morceau de chaque copie de iOS pour exploiter du matos vendu pour ponctionner une commission à la banque du propriétaire du matos.
Elle n'est pas chez elle. Elle s'impose chez autrui, nuance. Et de manière exclusive, alors que c'est pas chez elle, en plus.

Si elle louait ses iphones, donc qu'elle était propriétaire des appareils permettant le paiement sans contact, là vous auriez raison à 100%.
Mais c'est pas le cas. Du tout. Elle ne serait pas aussi riche si c'était le cas.

> et ne le donne pas aux autres constructeurs

Et l'utilisateur légitime propriétaire de la puce NFC de *son* iPhone, lui, il a légitiment le droit de pouvoir (attention, avant de vous braquer : pouvoir ne vous impose absolument pas de le faire *vous*, contrairement à ce que vous semblez penser) y donner accès à d'autres.

La RATP par exemple. Juste au hasard.
Au passage, coté "expérience utilisateur", l'iPhone en tant que Pass Navigo, c'est pas la "perfection", hein... Comme par hasard, comme c'est pas pour faire des "paiements", cela n'intéresse pas particulièrement Apple de proposer la meilleure expérience utilisateur possible dans ce cas là.
Une coïncidence, sûrement.

> On verra ce que cela donnera.

Voilà. Car au final, la Loi, c'est une autorité supérieure à chacun d'entre nous et à Apple *aussi* qui en décide.

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Vous savez très bien ce que j’ai voulu dire mais à chaque vous détournez 😉 Le matériel vous appartient et si vous voulez, vous pouvez dessouder la puce NFC 😎

avatar byte_order | 

@Krysten2001
> Tesla,... d’ouvrir leur système à la concurrence ?

Les règles qui s'imposent aux constructeurs de véhicule de mettre à disposition les pièces détachées et les docs et outils pour l'entretien à des acteurs indépendants s'appliquent à tout constructeur, Tesla ou pas.

On utilise bien cette même obligation pour demander depuis 20 ans à des acteurs historiques téléphoniques, énergétiques, autoroutiers, férrovières d'accepter l'accès sur *leur* (et là c'est bien leurs propriétés, ils ne l'ont pas vendus) infrastructures à des concurrents.

Vous êtes pour que Orange redevienne le seul opérateur de téléphonie en France ?!

C'est hypocrite cette position en fonction du nom de l'acteur dominant...

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

On ne parle pas de pièce détaché mais bon encore une fois vous détournez les propos des gens 😎

avatar byte_order | 

@Giru
> Si un jour ma banque décide de se séparer d'Apple Pay, et bien j'ouvrirai un
> compte dans une autre banque.

Et vous le pourrez parce que votre banque ne peut vous garder captif.
Alors que de l'autre côté, si un concurrent d'ApplePay venait à émerger avec un véritable plus compétitif, genre du cash back ou autre - mais pas dispo sur iOS cause blocage d'Apple, le prix pour échapper à la captivité d'Apple pour pouvoir en bénéficier sera alors de changer de smartphone (un cout bien plus élever que de changer de banque).

Avoir le choix ne signifie nullement d'avoir forcément que des moins bon choix, c'est juste avoir *plus* de choix, rien de plus.

Imaginez une minute n'avoir que le choix de AppleTV+ comme service de streaming vidéo sur iPhone, et que Netflix ou Disney+ débarque sur les autres plateformes mais soient bloquées par Apple sur iOS. Vous ne râleriez pas !?!

Tant que le service d'Apple vous convient, très bien, mais le hic c'est qu'il vous convient p'tet justement parce que de toute façon vous ne pouvez comparer, et les concurrents ne peuvent vous permettre de comparer.

> Parce que si Apple ouvre le système à la concurrence, il est possible qu’à terme
> l’intégration dans iOS/MacOS soit moins poussée qu’aujourd’hui.

Je vois pas pourquoi. Si y'a bien un acteur qui est le mieux placé pour proposer une API d'intégration d'une fonctionnalité qui corresponde au mieux aux besoins de son propre service complémentaire reposant dessus, c'est bien l'éditeur de l'OS lui même.

Rendre public une API ne détruit pas sa qualité.
iOS est le premier utilisateur de Metal. Est-ce que le fait que les apps peuvent utiliser Metal aussi a détruit l'expérience graphique de iOS pour autant !?

> Si Apple Pay perd de l’importance

C'est que les consommateurs lui auront préfèré une autre solution, point, pour les raisons qui les regardent. C'est aussi simple que ça.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR