Quota de 30% de production européenne : Apple TV+ va devoir investir

Mickaël Bazoge |

Apple TV+ va devoir très sérieusement investir dans du contenu européen si le service de streaming veut respecter les quotas votés il y a deux ans et qui stipulent que les catalogues des plateformes doivent proposer au moins 30% de programmes produits par le vieux continent. La directive européenne « Services de médias audiovisuels » (SMA) est en voie de transposition dans le droit national de chacun des États membres de l'UE (ils ont 21 mois suite à l'adoption de la directive par le conseil des ministres de l'Union).

En France, le ministère de la Culture avait prévu une adoption au début de cette année, sachant que le délai de la transposition était fixé au 19 septembre 2020. Le Parlement a adopté le texte en première lecture de la loi d'habilitation, il restera encore à recueillir l'avis du CSA et du Conseil d'État (les termes de la consultation publique sont visibles à cette adresse).

En Irlande aussi, le législateur planche sur la transposition de la directive, intégrée au sein de l'Online Safety and Media Regulation Bill. Et Catherine Martin, la ministre de la Culture et des Médias, a déclaré qu'Apple TV+ allait devoir respecter ce quota… ou fermer ses portes ! C'est une commission irlandaise qui va superviser, pour l'ensemble de l'Europe, la mise en œuvre de la directive par les plateformes de streaming.

À l'heure actuelle, les programmes disponibles sur Apple TV+ sont dans leur écrasante majorité produits par des sociétés américaines (sur des thèmes très américano-centrés, par ailleurs). Seule la série Trying est d'origine britannique. Bizarrement, même si le Royaume-Uni ne fait plus partie de l'Union européenne, le projet de loi irlandais a une interprétation libérale de la directive puisqu'il inclut dans le quota européen les productions provenant d'outre-Manche.

Pour les services concurrents, le respect du quota devrait être un peu plus facile que chez Apple TV+, Netflix et Amazon ayant des antennes européennes. Le dernier rapport de l'Observatoire européen de l'audiovisuel sur le sujet a calculé que le contenu du continent, films et saisons de séries télé, représentait 20% des catalogues de l'ensemble des plateformes (16% si on prend en compte les films et les épisodes). Au passage, la France tire son épingle du jeu, la production hexagonale pesant 28% des contenus européens ; l'Allemagne suit avec 27%, puis l'Italie avec 10%.

Variety a obtenu des chiffres plus précis plateforme par plateforme. En France, Netflix compte ainsi 20,5% de contenus européens, Amazon Prime Video 20,5% et Disney+ 4,5% (via @FilmsdeLover). Le site explique que c'est la France qui mène la bataille tandis que la loi devrait être adoptée d'ici la fin de l'année.


Tags
avatar doobie28 | 

Pas un seul commentaire des « antikotas »?

avatar justlikeheaven | 

Si au moins chaque pays pouvait faire de même pour promouvoir et soutenir ses propres productions à différents niveaux..
industrie, automobile, médecine, recherches, alimentaire, santé etc ..

avatar Lu Canneberges | 

Et pas l’Espagne dans le peloton des productions ? Sur Netflix j’ai l’impression - peut-être fausse - qu’il y a beaucoup plus de créations ibériques que italiennes...

avatar Mickaël Bazoge | 
L'Espagne est juste derrière l'Italie avec 10% aussi je crois.
avatar sveireman | 

La série Téhéran n’est-elle pas israélienne ?

avatar John McClane | 

@sveireman

Il m’a semblé aussi, d’après le générique.

Édit : en fait l’article parle des pays européens, et Israël n’en fait pas partie.

avatar marc-aurel | 

J’ai vu aujourd’hui sur la bande annonce du film d’animation "Le peuple loup" que c’était : a Apple original film alors que c’est une production française ( ou en partie du moins ) si je ne dis pas de bêtises.

avatar Geoteck | 

Une bonne nouvelle ! Hâte de voir des séries scandinaves Apple TV+ 🇸🇪🇳🇴🇩🇰🇪🇺

avatar Gonzague | 

On en parle du mini concert de Maria Carey où elle montre ses seins et ses fesses toutes les 3 secondes ? 😂

avatar reborn | 

@Gonzague

Ça à l’air de marcher fort en tous cas

avatar Gonzague | 

@reborn

Ça plait aux hommes !

avatar reborn | 

@Gonzague

Bon, va falloir que je m’intéresse au talent de cette chanteuse du coup 😌

avatar John McClane | 

@Gonzague

Ah j’étais pas au courant, je me rattrape dès demain 😋

avatar Sindanárië | 

@Gonzague

Maria Carey chante ?
Je croyais que c’était une danseuse de cabaret

avatar DamienLT | 

@Sindanárië

Non du tout... avant d’être recruté par le père Noël elle chantait !

avatar malcolmZ07 | 

Elle doit faire partie du top 3 des meilleurs vocalises féminins au monde avec Whitney et Aretha Franklin , mais ça critique quand on est français/chauvin( synonyme) et on a aucune culture...

avatar BordelInside | 

@malcolmZ07
"Elle doit faire partie du top 3 des meilleurs vocalises féminins au monde "

Et du top 3 aussi des chanteuses au répertoire le plus mièvre et sans intérêt du monde :-)
Avoir une voix comme la sienne pour chanter ce qu'elle chante, franchement...

avatar Sindanárië | 

@malcolmZ07

"Elle doit faire partie du top 3 des meilleurs vocalises féminins au monde avec Whitney et Aretha Franklin , mais ça critique quand on est français/chauvin( synonyme) et on a aucune culture..."

Ouais bof.

Pour les vocalises elle fait pas mieux que les paquebots qui entrent ou sortent du port près de chez moi.

avatar BordelInside | 

@Sindanárië
"Maria Carey chante ?
Je croyais que c’était une danseuse de cabaret"

C'est pas une vendeuse de téléachat ?

avatar Sindanárië | 

@BordelInside

Oui ça doit mieux payer que le cabaret

avatar Krysten2001 | 

@Gonzague

Lien ? Même pas vu passer l’info. Je vais bien rire 😆

avatar iadry | 

Je suis surpris par Disney+ je ne vois pas ce qu’il y a d’européen ?

avatar marenostrum | 

l'équipe de production peut-être.

avatar Nesus | 

Ça peut être très intéressant. Ils iront chercher des œuvres de qualités genre bureau des légendes et ça donnera un vrai avantage à Apple TV+.
Après c’est logique que ce soit la France qui pousse cette loi, via le cnc et canal + la France est le moteur financier des autres pays européens et hors Europe.

avatar John McClane | 

@Nesus

"Ils iront chercher des œuvres de qualités genre bureau des légendes et ça donnera un vrai avantage à Apple TV+."

En espérant qu’ils ne nous fassent pas le coup de « Marseille » sur Netflix !

avatar pilipe | 

@John McClane

Après c’est quand même difficile de trouver de bonnes production européennes et plus particulièrement française. Niveau film/série la France ne sait pas trop faire.

avatar John McClane | 

@pilipe

Dix pour cent et Baron Noir étaient vraiment bien. Mais ce sont des exceptions, malheureusement.
J’ai par exemple été très déçu par Zone Blanche.
On verra bien ce que ça donnera avec Apple comme producteur / diffuseur...

avatar Sindanárië | 

@John McClane

"En espérant qu’ils ne nous fassent pas le coup de « Marseille » sur Netflix !"

🙏🏽

avatar John McClane | 

@Sindanárië

Saut le générique qui était magnifique, autant l’image que le son.

avatar Dwigt | 

Il me semble que Ted Lasso, quoique créé par des Américains, est tourné en Grande-Bretagne, et relève peut-être des quotas. Il ne faut pas oublier que c'est moins la question de la nationalité du studio qui produit que des emplois générés lors d'un tournage (acteurs, techniciens, etc.).

C'est comme ça qu'on s'est d'ailleurs retrouvé avec un James Bond (studio américain, boîte de production britannique) qui est techniquement une production française : Moonraker. En 1979, le taux d'imposition britannique était très élevé, donc on a fait en sorte que x % de la production se fasse dans le pays le plus proche avec des installations à la hauteur, surtout qu'il y avait des incitations fiscales : tournage à Vaux-le-Vicomte, Michael Lonsdale, Corinne Cléry, Jean-Pierre Castaldi et Georges Beller dans la distribution, musique enregistrée aux studios Davout, etc.
Et, pendant longtemps, les majors américaines n'avaient pas le droit de rapatrier toutes leurs recettes européennes (cf. les réserves d'Apple qui gonflaient lentement hors des USA), et se retrouvaient donc à financer des productions tournées à Londres ou à Paris pour réinvestir tout ça. La Nuit et le Moment (un classique du film noir avec Richard Widmark) ou Jo (le truc avec Louis de Funès) sont ainsi des productions US.

avatar Mickaël Bazoge | 

@Dwigt

Je comprends mieux pourquoi il y a tant d’acteurs français au casting de Moonraker !

avatar Dwigt | 

Dix ans plus tard, Permis de tuer a été tourné presque entièrement au Mexique, mais cette fois-ci parce que les producteurs avaient découvert qu'ils pouvaient avoir accès à tout un ensemble de studios pour une misère. Bien entendu, ils ont découvert une fois sur place que les studios étaient eux-mêmes dans un état misérable...

avatar anonx | 

CHEH

avatar jfvit77 | 

Dommage que cela oblige à n’avoir que, au maximum, 70% du catalogue de qualité 😂

avatar MKO | 

Ah les quotas ...

avatar alan1bangkok | 

A suivre ...
Enfin pour le moment ca fait une paie que  TV+ ne propose pas de nouveautés

avatar IceWizard | 

@alan1bangkok

« Enfin pour le moment ca fait une paie que  TV+ ne propose pas de nouveautés »

Vu que l’abonnement gratuit a été prolongé jusqu’au premier février 2021, les nouveautés (si elles existent) sortiront courant Février, pour pousser au renouvellement.

avatar Oliviou | 

Même s’ils ne sont pas encore visibles, Apple développe des projets avec les producteurs locaux. L’antenne « européenne » est actuellement à Londres, mais lorsqu’ils travaillent sur un projet français, celui-ci leur est apporté par un producteur français. Ça n’empêchera pas que ce sera une production Apple Original, car ils apportent l’argent, la plateforme de diffusion et suivent de très près toutes les étapes de la production, des scénarios aux produits finis. C’est exactement la même chose pour Netflix, sauf que ceux-ci essaient d’avoir une antenne par pays, et non pas une pour tout le continent.

avatar B. Bro | 

Je confirme il y a déjà au moins 1 série française en écriture financée par Apple ;)

avatar passingphantom | 

Que les plateformes proposent 30 pour cent de contenus européens est une chose, mais y a-t-il des objectifs en terme d'investissement? Ils peuvent bien mettre tous les quotas qu'ils veulent, heureusement, on n'est pas obligé de regarder. À moins qu'on nous l'impose, comme on le fait à la radio avec les stupides quotas de chanson francophone?

avatar Glop0606 | 

Pour le coup les quotas sont une bonne chose et j'irai plus loin et je dirai même que Netflix & Co. devraient remercier les quotas car les productions européennes amènent souvent de très bonnes surprises; on pense bien sûr à Casa de papel (jusqu'à la saison 2 ;) et j'ai bien aussi aimé la dernière production allemande "Barbares". Heureusement d'ailleurs, car cette uniformisation dans les productions américaines (castings, façon de filmer, morale) a tendance à lasser.

avatar alan1bangkok | 

@Glop0606

Je te rejoins sur l’uniformité des series US , mais au bout d’un moment les séries nordiques se ressemblent toutes
Quand à la Casa de papel c’est pour moi la pire série que j’ai essayé de regarder avec des acteurs proches du zéro infini et une mise en scène abyssale.
Mais bon , il en faut pour tous et chacun ses goûts

avatar BordelInside | 

@Glop0606

"Barbares" ???
Mais on dirait "Derrick chez les romains" - il ne se passe rien, c'est effroyablement mal joué, tout est mou, convenu, lent et on attend 6 loooooongs épisodes très verbeux pour une bataille finale sans aucun souffle épique.
Beurk.

avatar Sindanárië | 

@BordelInside

Ça me rassure, je ne suis pas seul !
Moi j’ai testé 4 épisodes. Vus par périodes de 10 à 20mn... a chaque fois je m’endormais...

avatar BordelInside | 

@Sindanárië

Pourtant, je voulais y croire, ça aurait pu être une sorte de Vikings version germanique (et j'ai bien aimé Viking, au moins les deux premières saisons) mais non.

Le seul truc que j'ai trouvé intéressant dans cette série, c'est le fait d'avoir fait parler les romains en latin (c'est du latin, non ? En tous cas, c'est pas de l'allemand)

avatar Sindanárië | 

@BordelInside

"c'est le fait d'avoir fait parler les romains en latin (c'est du latin, non ?"

Ouais mais du latin de province, et on peut aisément voir qu’ils sont allés qu’au Ludus et qu’ils n’avaient pas les moyens (intellectuel et /ou financier) de faire le Grammaticus

avatar BordelInside | 

@Sindanárië
"Ouais mais du latin de province, et on peut aisément voir qu’ils sont allés qu’au Ludus et qu’ils n’avaient pas les moyens (intellectuel et /ou financier) de faire le Grammaticus"

Les vrais barbares étaient ceux qui ont conçu le truc alors, finalement.

avatar Libella | 

Pour obtenir le quota désiré, ils peuvent enrichir leurs catalogues de productions européennes, mais ils peuvent aussi le raboter de certaines productions non européennes...
Avec un catalogue peu fournit comme celui d’Apple cela semble compliqué, mais avec les autres ?...

CONNEXION UTILISATEUR