Apple TV+ est le service de streaming le plus respectueux de la vie privée

Mickaël Bazoge |

Apple TV+ n'a pas la richesse du catalogue de ses rivaux, mais le service de streaming d'Apple a d'autres atouts : c'est pas cher, la qualité technique est au top, et c'est la plateforme la plus respectueuse de la vie privée. Un rapport de l'organisation à but non lucratif Common Sense a évalué les politiques et les pratiques de confidentialité des principaux acteurs du streaming et Apple TV+ s'en sort avec les honneurs.

En fait, seul Apple TV+ reçoit un macaron bleu « pass » en raison de ses bonnes pratiques, bien que son score de 79% soit moins élevé que celui de YouTube TV qui écope pourtant d'un badge orange « warning ». Common Sense estime que le service de Google a la politique la plus complète en matière de confidentialité, même s'il exploite quelques unes des pratiques parmi les pires du secteur. Autrement dit : on sait parfaitement où on met les pieds, et pour ça YouTube TV gratte quelques points supplémentaires pour sa transparence.

De son côté, Apple TV+ est moins complet et moins transparent dans sa politique pour le public étudiant (un problème relativement simple à régler), mais le fait est que le service ne partage pas et n'exploite pas les données personnelles de ses abonnés pour de la publicité, du marketing ou du suivi.

Globalement, l'évaluation menée par les auteurs de l'étude montre qu'en dehors d'Apple TV+, toutes les applications de streaming vidéo ont des pratiques qui mettent en danger la vie privée des utilisateurs : vente de données, partage avec des tiers, affichage de pubs ciblées, traçage, création de profils par des courtiers de données. Un marigot pas joli-joli…

L'Apple TV (le boîtier) reçoit aussi un badge « pass » car c'est le seul appareil des cinq testés qui a été conçu avec le souci de la confidentialité. Le Chromecast avec Google TV a un meilleur score, mais avec un avertissement pour les mêmes raisons que YouTube TV : beaucoup de transparence, mais aussi beaucoup de mauvaises pratiques.


avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Votre extrait académique ne valorise en rien votre défense d'Apple. "

Que c’est fatiguant d’être confronté à ce besoin de voir une volonté de défendre Apple dans tous les propos 🙄🙄🙄🙄

Le coeur de ma contribution était de présenter clairement un modèle qui donne hélas encore souvent lieu à des visions erronées du type “Google vend des données” d’où mon propos didactique structurée difficilement critiquable:

une analogie avec la théorie des trois secteurs fonctionne assez bien:
- Primaire : l’extraction et la collecte de la matière première que sont les donnée sur l’activité des utilisateurs. Cette matières premières est achetée en offrant gracieusement l’accès à des services de grande qualité dont l’usage permettra d’extraire les données.
- Secondaire : La transformation et la valorisation de cette matière première qui n’est surtout pas vendue a l’état brut, mais structurée, analysée, valorisée …
- Tertiaire : La vente de prestations de services à forte valeur ajoutée à des tiers à partir de la valorisation des données
C’est un modèle absolument génial et révolutionnaire qui est la base du succès de Google dont la plus grande part des profits repose sur la vente de ses services basé sur la valorisation des données acquises grâce à l’accès gracieux d’une masse conséquente d’utilisateurs à des services gratuit

Et tu te focalises sur une dernière mise en perspective rappellent simplement l’évidente et indiscutable l’évidente absolue marginalité de ce modèle économique dans le CA d’Apple 🙄🙄

À vous dégoûter d’essayer de partager des propos enrichissants et éclairant 🙄🙄🙄🙄

avatar madmak | 

@nespresso92
Merci de votre analyse comparative intéressante des méthodes d’Apple et de Google.

avatar bonnepoire | 

@ madmak
Son analyse repose sur du vent. Il n’y a ni argument ni preuve. Et que dire de son pdf…

avatar nespresso92 | 

@bonnepoire

Le vent, matière principale de votre hémisphère.

avatar YetOneOtherGit | 

@bonnepoire

"Son analyse repose sur du vent. Il n’y a ni argument ni preuve. Et que dire de son pdf…"

Je n’ai pas trop souvenir du gars c’est un défenseur assez fanatique de Google qui prend la mouche sur tout et est très soupe au lait ?

avatar YetOneOtherGit | 

@nespresso92

"Vous serez surpris"

Puisque tu veux que je sois dans la “défense d’Apple” 🙄

Nullement surpris c’est une tarte à la crème.

La question importante pour moi est: pour quel usage?

Entre des entreprises qui vont en tirer la plus grande part de leur activité en vendant des services à des entreprises tierces et une entreprise ne vendant que des offres marginales mal ciblées ne rencontrant pas de réel succès… mon choix et vite fait.

La plus grande valorisation des données faite par Apple des données récoltées est à usages interne, ce qui me pose bien moins de pb.

Après chacun ses critères d’évaluation entre une très large activité reposant sur cette valorisation à destination d’entreprises tierce et les pratiques d’Apple restreinte à un usage interne et des offres absolument anecdotique de services à des tiers basée sur une extraction inefficace d’éléments de ciblage.

Il y a pour moi clairement une hiérarchisation des enjeux 😎

Et c’est peut-être une des grandes faiblesses d’Apple de ne pas accepter de s’approprier le génialissime modèle économique qui a fait le grand succès de Google et qui est intellectuellement admirable.

Et le gros avantage sur ces questions est que les offres à destination d’entreprises tierces sont forcément publique.

avatar pechtoc | 

@YetOneOtherGit

Je crois surtout que son but est de faire comprendre qu'aucune donnée personnelle ne sort de Google, car il y a beaucoup de raccourcis et fausse croyance que l'on peut lire continuellement ici. Google les gardent bien pour eux, car c'est ce qu'ils en retirent qui vaut de l'or, par les données brutes. Ce qui tu explique avec ton exemple "primaire", "secondaire", "tertiaire".

avatar YetOneOtherGit | 

@pechtoc

Si tel est le cas nous avons le même but ;-)

Mais j’avais ajouté mon explication car son propos ne me semblait pas clair sur cette question de ‘la vente de données” 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

“La plus grande valorisation des données faite par Apple des données récoltées est à usages interne, ce qui me pose bien moins de pb.”

Que dire des 15 milliards payés par Google à Apple ? Ce n’est en effet sans doute pas la première valorisation de nos données, mais c’est sans doute sur le podium.

Apple est malgré tout le champion de la valorisation de ce qui ne lui appartient pas. Nos données privées un peu, mais surtout nos terminaux privés…

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

“Apple est malgré tout le champion de la valorisation de ce qui ne lui appartient pas.”

Ton mantra 😉

Qui visiblement ne fonctionne pas en droit 😛

Il valorise leur base installée et là je ne vois pas le lien avec une notion de propriété du terminal, le propriétaire du terminal ayant tout loisir de changer de moteur de recherche par défaut.

Autant sur les enjeux de store je peux comprendre ta notion de propriété du terminal autant là …

Ce n’est nullement une valorisation des données, mais une valorisation de sa base installé et de sa position sur le marché.

Il reste bien plus simple de chercher à s’éloigner de Google sur iOS que sur Android.

avatar madmak | 

@YetOneOtherGit

« Il reste bien plus simple de chercher à s’éloigner de Google sur iOS que sur Android. ».

Alors là, j’ai bien ris. Merci ! Il est plus difficile de se passer de Google sur iOS que sur Google. La Palice 2.0. 🤣

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Alors là, j’ai bien ris. "

C’est ton droit, ce qui a la force de l’évidence mérite pourtant parfois d’être rappelé 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ton mantra 😉"

Je ne me limite pas à un seul mantra.

"Qui visiblement ne fonctionne pas en droit 😛"

Tu vas très vite en besogne. Le vent tourne. On verra. Patience. :)

Le droit à la réparation par exemple est en pleine agitation un peu partout.

L’idée fait son chemin.

"Il valorise leur base installée"

Ce n’est pas leur base. C’est notre base à nous. Apple ne loue pas ses matériels.

"et là je ne vois pas le lien avec une notion de propriété du terminal, le propriétaire du terminal ayant tout loisir de changer de moteur de recherche par défaut."

La valorisation de nos données et la valorisation de nos terminaux sont très différents. Apple vends à Google nos données de recherches privées. Apple vends aux éditeurs d’applications l’accès à nos terminaux privés.

"une valorisation de sa base"

Non. Vraiment pas. Pas sa base. Les terminaux sont vendus.

"Il reste bien plus simple de chercher à s’éloigner de Google sur iOS que sur Android."

La seule méthode efficace sur les deux systèmes est de couper le wifi & 4/5G et de ne jamais plus les activer.

avatar fte | 

@nespresso92

"Apple vend-il mes données ?”

Oui. À Google. Pour 15 milliards maintenant.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

“Oui. À Google. Pour 15 milliards maintenant.”

Non Apple vend l’accès à un parc d’utilisateurs, c’est peut-être hypocrite mais c’est différent 😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Non Apple vend l’accès à un parc d’utilisateurs, c’est peut-être hypocrite mais c’est différent 😉"

Oui, c’est hypocrite, au minimum. Selon moi, c’est plus qu’hypocrite, c’est simplement faux.

Apple vends les recherches online d’iOS par défaut sur tous les terminaux vendus. Ce sont bien des données privées vendues, dans les faits, des données importantes et significatives. On peut opt-out, mais ce n’est ni proposé ni expliqué ni intuitif.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

“Apple vends les recherches online d’iOS par défaut sur tous les terminaux vendus. Ce sont bien des données privées vendues, dans les faits, des données importantes et significatives.”

Là c’est spécieux ce qui ne défausse nullement Apple de sa responsabilité.

L’accès à l’usage qui permettra à Google d’extraire sa matière première n’est pas une vente de matière première.

Je me risque pour une fois à une analogie: Apple fait payer l’accès à un territoire riche en potentiel minier.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Je me risque pour une fois à une analogie: Apple fait payer l’accès à un territoire riche en potentiel minier."

Yep. Les Belges ont fait ça longtemps avec les ressources du Congo.

Ce n’est pas éthique clairement, et la légalité ne l’est que parce que le jugement d’illégalité n’a pas encore été prononcé. J’ai confiance. Ça viendra.

avatar raoolito | 

@fte

il suffit de changer le moteur de recherche par default (simple comme bonjour, expliqué dans iOs etc..) et hop google ne gagne rien avec vous (sous reserve de ne pas utiliser le moteur de recherche et aucun de ses derivés, ce qui, soyons honnete, est impossible.

avatar madmak | 

@raoolito

Ce n’est pas parce que Google paie le plus pour être le moteur de recherche par défaut que les autres ne paient pas. Pourquoi Apple ne laisse-t-elle pas le choix de mettre le moteur que l’on veut, mais seulement de choisir parmi une liste restreinte ? La réponse est certainement parce que cela lui rapporte beaucoup de vendre les clients captifs de son système. Alors les beau discours sur le respect de la vie privée…

avatar raoolito | 

@madmak

duck duck go paye apple? ecosia paye apple?
c'est possible il faudrait prouver cela. google paye pour etre par defaut, alors on ne peut pas d'un côté avoir des demandes pour plus de réglages et de choix et d'un autre considérer que 4 clicks ( je viens de compter) sont un affront à la liberté de chacun.
apple ne vend a google qu'un avantage sur ses concurrents, s'il n'etait pas excellent les utilisateurs s'en iraient
comme on l'a évoqué dans un précédent article, google doit sérieusement gagner avec sa place par defaut.

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

‘Ce n’est pas parce que Google paie le plus pour être le moteur de recherche par défaut que les autres ne paient pas.”

La valeur d’une présence par défaut comme moteur de recherche est incomparable avec celle d’une appartenance à une liste de choix.

S’il y a des accords financiers pour appartenir à la liste les montant sont certainement d’un tout autre ordre de grandeur.

Et sur cette question si rien n’a filtré, sauf erreur, jusqu’ici c’est peut-être qu’il n’y a rien.

L’existence de la liste est une très bonne façon de se défausser des conséquences du très rentable accord avec Google sur le moteur par défaut et est donc rentable en elle même.

N’oublions pas que l’immense majorité du parc reste sur la configuration par défaut du parc.

Les chiffre d’origine de trafic qui peuvent être publiés parfois par les autres moteur de recherche montre clairement une sous représentation d’iOS au regard de ça PDM.

En fait la domination de Google sur les moteur de recherche est encore bien plus conséquente sur les usages mobiles.

Les moteurs “alternatifs” n’existe quasiment que sur des requêtes provenant d’ordinateurs individuels.

avatar fte | 

@raoolito

"il suffit de"

Yakafautkon.

Si Google, qui payait 10 milliards, paie 15 milliards pour ça, c’est que ça en vaut au moins 30.

Quel % ne change rien ?

avatar raoolito | 

@fte

4 clicks, je viens de compter, c'est le nécessaire pour changer le moteur par defaut
et ce n'est pas une option obscure, preference de base de safari

Google est excellent et en plus Google a de l'argent c'est tout
Apple ne fait que valider une réalité de toute façon les utilisateurs iront vers Google

avatar madmak | 

@raoolito

Pour ce qui est d’utiliser librement son terminal, la plus grande avancée est d’avoir permis d’utiliser un autre navigateur par défaut. Cela permet de limiter un peu l’emprise d’Apple sur iOS. Personnellement, j’utilise Brave. Malheureusement, les autres navigateurs sont limités dans ce qu’ils peuvent proposer (WebKit imposé, accès système…).

avatar fte | 

@raoolito

"Apple ne fait que valider une réalité de toute façon les utilisateurs iront vers Google"

Peut-être. Mais il y a une différence entre un opt-out vendu 15 milliards tout en prétendant être le champion de la vie privée, et de l’opt-in qui ne rapporte rien à Apple sauf peut-être un peu de cohérence entre son marketing et ses actes.

Ils ne font pas que valider. Ils palpent bien avant tout.

Comprenons-nous bien : je ne condamne pas cette vente.

Je condamne le discours champions de la vie privée. À mon Apple Watch, c’est Bullshit o’clock.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Je condamne le discours champions de la vie privée."

On peut être champion en étant moins mauvais que les autres compétiteurs 😜😉

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"On peut être champion en étant moins mauvais que les autres compétiteurs 😜😉"

Absolument. Mais le sont-ils ? Moins mauvais ?

Si le critère est la non-revente de données, Google est moins mauvais. 🤷

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Si le critère est la non-revente de données, Google est moins mauvais. 🤷"

Ni l’un ni l’autre ne vend des données.

Et une simple expérience de pensée permet de voir clairement la différence de situation.

Imaginons que demain la loi interdise tous les modèle économique basée sur la vente de prestations à des tiers qui s’appuient sur la valorisation de l’activité des utilisateurs :

- Google s’effondre
- Apple est très marginalement impacté

Mettre les deux entreprises dans le même sac sans hiérarchiser me semble d’une grande malhonnêteté intellectuelle.

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Ni l’un ni l’autre ne vend des données."

Apple à Google pour 15 milliards.

Après effectivement, pour reprendre ton propre qualificatif, tu peux pinailler hypocritement en disant que ce ne sont pas des données qui sont vendues. Mais c’est très clairement ce qui est acheté.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"Apple à Google pour 15 milliards."

Spécieux et tu le sais parfaitement 😂😂😂😂

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"Spécieux et tu le sais parfaitement 😂😂😂😂"

Je ne nie pas qu’il y a un petit pas à franchir pour parler de vente de données. Spécieux par contre, je m’élève absolument contre ce qualificatif. Petit pas. Juste un petit pas.

Car en vendant cette position, quel gain y a-t-il à en attendre pour l’acheteur ? À part un flux précieux de données juteuses ? Certainement pas le prestige de cette position, je pense que tu seras d’accord.

S’il n’y a qu’un seul gain significatif à une transaction, qu’est-ce qui est effectivement acheté ou vendu, dis-moi ?

Je pourrais aussi revendiquer que des esprits bien plus brillants que le mien sont arrivés sans doute avant moi à cette même conclusion concernant cette vente, ce serait méchant de les qualifier de spécieux. Et c’est pas gentil d’être méchant.

Et enfin, que l’on tombe d’accord sur ce qui est vendu et acheté pour ces 15 milliards ou non, je pense qu’on sera d’accord sur le fait qu’Apple ne peut ignorer ce qui intéresse vraiment Google, continue cependant de vendre cette position ou whatnot, en contradiction avec son marketing de chevalier blanc de la vie privée. It hasn’t been Agatha, it’s been bullshit all along.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

« Petit pas. Juste un petit pas. »

😂😂😂😂

Un pas de géant quand même qui demande une révolution copernicienne 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

« S’il n’y a qu’un seul gain significatif à une transaction, qu’est-ce qui est effectivement acheté ou vendu, dis-moi ? »

L’accès à une zone d’extraction de ressources, nullement les ressources 😎

avatar fte | 

@YetOneOtherGit

"L’accès à une zone d’extraction de ressources, nullement les ressources 😎"

Mais bien sûr. C’est clairement pour y mettre une chaise longue et siroter un ti-punch. 🤣

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

« Mais bien sûr. C’est clairement pour y mettre une chaise longue et siroter un ti-punch. 🤣 »

Tu es habituellement plus rigoureux sur les raccourcis.

Mon propos ne nie en rien la valorisation de la matière première et son usage pour vendre des prestations à des tiers basé sur cette valorisation.

Mais formellement nous ne sommes pas sur la vente d’une matière première, mais le fait de ne pas contrecarrer sa PDM naturelle en installant un autre moteur par défaut.

Mon objectif n’est nullement de dédouaner Apple mais de bien nommer les choses : Apple ne vend ni des données brutes, ni une valorisation de données à Google.

Google paie l’assurance de ne pas voir Apple installer un autre moteur par défaut, car la est l’enjeu.

Si aucun moteur de recherche n’était configuré par défaut, la puissance de Google ferait qu’ils auraient sans doute la même PDM sur iOS une écrasante part des utilisateurs allant naturellement vers l’incontestable leader.

Par contre si Apple configurait par défaut un autre moteur de recherche il y aurait un net point de friction et une perte mécanique de PDM pour Google, une part conséquente des utilisateurs conservant la configuration par défaut

Au final Apple monétise en faits son pouvoir de nuisance.

C’est de bonne guerre.

avatar YetOneOtherGit | 

@fte

"tu peux pinailler hypocritement en disant que ce ne sont pas des données qui sont vendues. "

Ce n’est pas du pinaillage 🥸

L’accès potentiel à une mine ce n’est pas la vente du minerai😎

avatar bonnepoire | 

@ fte
Je te trouve assez hypocrite sur le sujet et très tendancieux (comme souvent).
Apple monnaie à Google le fait d’être le moteur par défaut sur ses appareils, c’est acquis.
Par contre Apple fait beaucoup d’efforts pour éviter le suivi publicitaire, ce qu’aucun autre acteur du marché ne fait.
Si Bing devenait le moteur par défaut, les gens irait dans la config pour le changer. Je pense que Google satisfait pas mal de monde.

avatar fte | 

@bonnepoire

"Je te trouve"

Tu ne me connais pas. Mais tu es libre d’imaginer ce que tu veux à mon propos mon lapin. Bonne journée.

avatar Sindanárië | 

@fte

"Mais tu es libre d’imaginer ce que tu veux à mon propos"

C’est un désastre !

😬

avatar Silverscreen | 

Aucune donnée ne sort de Google parce que Google est la plus grosse régie publicitaire au monde. Ils analysent un maximum de données de leurs utilisageurs (recherches, vidéos regardées, requêtes audio, musique regardée, pubs au sein des apps), les profilent extrêmement finement et offrent un accès ultraciblé aux clients de leur régie pub.
Apple récolte beaucoup de données mais elles ne sont presque pas exploitées pour de la pub ciblée, en dehors de l’app Store. Ça sert essentiellement à affiner les propositions internes : playlist et albums audios, apps suggérées, films et séries proposées sur l’app AppleTV etc.

Je vais sur Google ou sur n’importe quel site web, j’ai des encarts pub qui ciblent mon profil (j’ai regardé une vidéo youtube sur la fabrication d’opinels, toute ma navigation web va me proposer des encarts qui en tiennent compte, quand c’est pas 2 pubs avant le début de ma prochaine vidéo youtube). Apple, l’impact sera marginal : une playlist suggérée et générée automatiquement d’après mes goûts, une pub pour un jeu marvel mis en avant dans l’app store (comme 90% des utilisateurs de l’app Store dans la section jeux), la saison à venir de Foundation, un encart pub pour Clash Battle Royale of the clans dans une app gratuite de l’app Store et… c’est tout.

Si vous voyez pas la différence d’impact / d’intrusion de cette récolte de données (qui est conséquente dans les deux cas) entre Apple et Google, on peut rien pour vous…

avatar fte | 

Ils auraient, il faut le dire, beaucoup de mal à établir un profile des spectateurs vu le peu de contenu et la teinte très morale et expurgée. À part Cook, et encore, aucun profile fiable d’être humain ne peut être établi sur cette base. Les gens vrais ne sont pas aussi chiants.

avatar Silverscreen | 

@fte

C’est vrai pour la distribution de contenu, essentiellement pour AppleTV+ (et encore, See c’est plein de sexe prétexte), mais ni pour les bouquins, ni pour la musique.

avatar fte | 

@Silverscreen

"essentiellement pour AppleTV+"

Bin c’est le sujet de l’article, non ?

avatar Arpee | 

@fte

Et toi, par contre, tu viens d’établir 2 profils en seulement 2 phrases. Trop fort.

avatar Maitre muqueux | 

On s’en fout, il n’y a rien au catalogue, les programmes sont mauvais et l’interface est mauvaise. On cherche les séries disponible et on tombe que sur des programmes payants

avatar Silverscreen | 

@Maitre muqueux

C’est ton avis. J’ai mis du temps à trouver une série accrocheuse parmi un catalogue qui progresse lentement. Maintenant entre For All Mankind et Ted Lasso, ça me fait deux soirs par semaine. 3 si Fondation est à la hauteur de sa hype. Donc why not. Un Netflix en complément et on est bons…

Par contre je ne qualifierais pas la qualité de médiocre, la production est quasi toujours excellente. Tu as regardé quoi pour avoir ce jugement préremptoire ?

avatar raoolito | 

@Maitre muqueux

"il n’y a rien au catalogue, "

etonnament il y a deja trop pour moi

"les programmes sont mauvais"

lesquels ? au pire c'etait moyen, au mieux passionnant de tous ceux que j'ai vu.

" et l’interface est mauvaise. On cherche les séries disponible et on tombe que sur des programmes payants"

oui le cerveau de l'utilisateur est mis à contribution pour appuyer sur l'onglet "apptv+" et n'avoir que ce qui ressort de l'abonnement à la chaine, AppTV etant de base un lieu de location/achat de films et serie.
mais bon, voilà quoi...

avatar chouchoutnt | 

Surtout celui où y’a pas de contenu

avatar huexley | 

J'ai un peu de la peine à voir pourquoi la note de Netflix est si basse ?

Pages

CONNEXION UTILISATEUR