Apple TV+, Netflix, Disney+ et Prime Video verseront jusqu'à 300 millions d'euros par an pour la création française

Mickaël Bazoge |

Apple TV+, Netflix, Prime Video et Disney+ vont financer la création audiovisuelle française à hauteur de 250 à 300 millions d'euros par an pendant les trois prochaines années. Le CSA a fini par mettre tout le monde d'accord, alors que le service de streaming d'Apple se faisait tirer l'oreille. L'annonce intervient quelques jours après l'accord entre Canal+ et la filière cinéma, qui raccourcit les fenêtres de diffusion des films sortis au cinéma.

Chronologie des médias : les films de cinéma seront visibles beaucoup plus tôt sur les plateformes de streaming

Chronologie des médias : les films de cinéma seront visibles beaucoup plus tôt sur les plateformes de streaming

Le décret d'application publié en juin disposait que chaque plateforme devait investir 20% de son chiffre d'affaires dans le financement d'œuvres françaises (80% pour la production de séries, documentaires ou dessins animés, 20% pour le cinéma).

La ventilation des sommes par plateforme n'est pas précisée, mais Netflix devrait payer la part du lion soit quelque chose comme 200 millions d'euros. Amazon a renâclé, le calcul de la quote-part de Prime Video étant plus difficile à réaliser : l'accès au service est en effet compris dans le bouquet Prime qui comprend aussi la livraison rapide et d'autres facilités. Au bout du compte, le CSA a arraché un minimum garanti de 40 millions d'euros par an.

Crédit : Apple TV+.

Pas de chiffres pour Disney+ ni pour Apple TV+, mais en coulisse on parle de « contributions beaucoup plus modestes ». Le service d'Apple est en pleine production de sa première série française originale, « Liaison », avec Eva Green et Vincent Cassel.

« Liaison » sera la première série française originale d

« Liaison » sera la première série française originale d'Apple TV+

Tout n'est cependant pas réglé. La nouvelle chronologie des médias telle que décidée suite à l'accord avec Canal+ (s'est engagé sur une somme d'environ 200 millions d'euros par an) pourrait ne pas satisfaire les plateformes et en particulier Netflix.

Les services de streaming pourront en effet diffuser des films de cinéma 15 mois après leur sortie en salles, contre 6 mois pour Canal+ qui se garde une exclusivité de 9 mois supplémentaires pour exploiter les longs métrages. À l'origine, il était prévu que la fenêtre serait de 12 mois seulement. La chronologie des médias actuelle repousse à 36 mois la diffusion sur la plupart des plateformes…

Les coups de pression ne sont donc pas terminés dans ce grand jeu de dupes, qui devra trouver une conclusion avant le 10 février 2022, lorsque le système en place depuis 2018 prendra fin.


avatar fredsoo | 

M6 les grands amis de Molotov combien paient ils?

avatar bidibout | 

En espérant que ça serve à autre chose que financer Nabila et consorts, je sais qu'il en faut pour tout les goûts mais quand je vois ce genres de programmes sur Prime...

avatar jean512 | 

ça sert surtout à faire vivre les acteurs français bien pensant qui nous sortent des films pourris

avatar dorninem | 

@jean512

C'est normal c'est de l'art... Cela doit être au dessus de la populace et pas lié avec de l'argent.😎😎😎 bon...tant que celui-ci arrive tout seul avec ces contributions diverses dontla plus honteuse reste la 'copie privée' même pour du matos de seconde main...🤮🤮🤮

avatar franfran94800 | 

Aller j’attends l’annonce de Disney disant qu’ils arrêtent totalement les sorties en salle 😁 (et hop dispo immédiate des films sur sa plateforme 😝).

avatar lmouillart | 

Ça n'arrivera pas. Les films Disney et de leurs autres gros studios sont des méga productions dont bonne partie d'intérêt est d'être vu en salle. C'est à mon avis au contraire les seuls qui survivront à la transition cinéma vers les plateformes de streaming.

Alien, SW, Les marvels, Avatars, ... sur grand écran ça a du sens.
J'irais même jusqu'à dire que quand le cinéma disparaitra (hors niches type : art & essai), il est fort possible que toutes ces salles (celles qui sont suffisamment grandes) deviennent des Disney Experience des sortes de micro-univers Disney avec goodies partout et accès aux grosses prods Disney.

C'est de toute façon déjà le cas si on regarde les sorties qui sont principalement trustés par Disney ou des firmes leur appartenant.

avatar ShokoLaNoir | 

@franfran94800

J’espère. Je sais pas pourquoi tout le monde aime le cinéma juste parce que l’écran est grand. Mon iPad la qualité est meilleure, et je préfère largement regarder un film dessus avec mes écouteurs que de regarder un film dans une salle pleine de gens

avatar Adodane | 

@ShokoLaNoir

OK...

avatar Levidi | 

@ShokoLaNoir

Pardon?

avatar ShokoLaNoir | 

@Levidi

oui

avatar Levidi | 

@ShokoLaNoir

Le Cinéma faisant partie intégrante de la culture
Prétendre le contraire serait un exercice périlleux

No culture no future.

avatar ShokoLaNoir | 

@Levidi

bah c’est bien la culture mais ca me gave le ciné, autant que la chronologie des médias. Certains n’aiment pas le ciné, et ils sont punis pour ca en devant attendre plusieurs années avant de le voir en VOD. Et tout le monde ne peut pas/veut pas le prendre en DVD, vu qu’une location de film coûte en général que quelques euros.

avatar Levidi | 

@ShokoLaNoir

Je lis et j’entends bien,
ce que je trouve fascinant c’est lorsque vous dites que l’effet est similaire sur une diagonale d’iPad jumelé à une paire d’écouteurs,

De mon point de vue, c’est un non-sens

Mais au final, ça n’a que peu d’importance 🤓

avatar ShokoLaNoir | 

@Levidi

Oui, que ce soit sur l’ipad ou ma télé au moins je suis chez moi, avec ma bouffe (vu qu’au cinéma ca coûte un bras) et je peut mettre pause, régler le son comme je veut, et surtout personne me dérange dans la salle. Le ciné chez moi est grand, ya toujours pas mal de monde dans la salle et en plus maintenant on doit garder le masque. Et je préfère un écran plus petit aussi. C’est selon les préférences de chacun, mais je trouve dommage d’être pénalisé par ce choix.

Pour moi il faut complètement changer cette chronologie des médias, et autoriser toutes les formes de diffusion 3/4 mois après la sortie en salle.

avatar juluparien | 

@ShokoLaNoir

Enfin un film est dispo en VOD que quelques mois après la sortie en cinéma. En même temps que le Blu-ray.
Mais bon comparé les deux expériences est purement hallucinant.

avatar TorgHoslo | 

@ShokoLaNoir

Et bien heureusement que c’est pas toi qui décide, c’est d’une tristesse ce que tu dis. Après bien à toi si tu es bien comme ça mais clairement à te lire tu es juste un consommateur de produit films. Ah et pour ta gouverne la chronologie des médias a aussi ses avantages, comme de ne pas être que sous la coupe des géants puritains US.

avatar ShokoLaNoir | 

@TorgHoslo

J’ai pas dit qu’il faut supprimer cette chronologie, mais la réduire, pour que ceux qui n’aiment pas le cinéma puissent regarder un film en VOD (pas en DVD c’est aussi cher qu’au ciné, mais en location sur YT, prime…) sans attendre 2 ans.

Comme ca le cinéma garde toujours sa place auprès des familles françaises normales, et les autres comme moi qui ne veulent pas lâcher 15€ pour un film (place+parking chez moi) auront juste à payer 2/3x moins cher pour le regarder avec tout le confort de son logement.

avatar lmouillart | 

C'est 4 mois ou 3 mois pour les petits films : moins de 100 000 entrées, et après le début d'exploitation dans les deux cas.
Exemple : OSS sorti en aout est dispo : https://www.youtube.com/watch?v=8hR4T-pYdeY

avatar ShokoLaNoir | 

@lmouillart

ah oui effectivement j’ai pas vu ca en recherchant

avatar JayPritchett | 

@ShokoLaNoir Bonjour. Si vous parlez vraiment de VoD, le délai est le même que pour la sortie sur supports physique, à savoir ≈ 4 mois.
Je crois que le nouvel accord fait gagner 1 mois, et que C✚︎ gagne deux mois pour la diffusion, qui est actuellement de 8 mois.
C’est la deuxième fenêtre de diffusion.
Mais peut-être parlez-vous de sVoD, càd Netflix, Prime et consorts. Et là ils gagnent énormément de temps, puisqu’ils passent de 3 ans à 15 mois, si j’ai bien lu l’article.
Les gens sont punis (sic) de moins en moins longtemps, en tout cas, et c’est une bonne nouvelle.

avatar mateodu13 | 

@franfran94800

En même temps vu ce que sort Disney…

avatar iPop | 

@mateodu13

C’est pour les enfants et ça sort à l’international avec toutes les contraintes (culturels) qui vont avec (et il y en a).
Oui c’est assez lessivé mais il y a une raison et ça marche. Il y a de bon film mais pas sûr de passer toutes les frontières.

avatar anonx | 

@franfran94800

Je rigole s'ils font ça... Je leur donne même pas 2 ans avant de chialer contre le piratage et faire marche arrière 🥺🤣

avatar Insomnia | 

@franfran94800

Impossible les pertes sont trop lourde même pour Disney.

avatar lmouillart | 

Vu de loin, c'est une grosse contrainte, mais pour toutes ces plateformes US, c'est aussi un énorme ballon d'oxygène même s'il est forcé. Tant les productions US en dehors de quelques-unes sont insipides et du copier/coller des unes sur les autres. C'est principalement pour les séries non US que je garde quand même Netflix, malgré le ratio bon films&séries/daube très faible.

avatar Furious Angel | 

@lmouillart

Exact, et Netflix en tire déjà du positif avec Lupin, Squid Game, The Crown ou de nombreux documentaires.

avatar esclandre77 | 

Si c'est pour produire des daubes purement franco françaises je vois aucun intérêt

avatar fredsoo | 

@esclandre77

C’est vrai qu’on est passé maître en la matière….

avatar r e m y | 

Bureau des légendes
10%
Engrenages
Hippocrate
Baron noir
En thérapie
...
Rien que des daubes, effectivement

avatar warmac33 | 

@r e m y

A part engrenage je confirme

Faire cracher 300 millions c'est bien, mais pour en faire quoi ? On sort déjà 300 films par an en France dont la plupart n'intéresse personne...

avatar marenostrum | 

ça produit de daubes parce que il cherchent des subventions avant de produire. pour ne pas produire des daubes il faut produire pour en faire du fric. bref l'inverse. ce qui font les américains. leur but est clair dans leurs têtes. l'argent il faut le faire en produisant pas le chercher en subventions pour alimenter la culture. eux la culture l'exportent. pour ça ils sont plus efficaces.

avatar Furious Angel | 

@esclandre77

Ce n’est absolument pas leur intérêt. L’objectif de Netflix c’est de multiplier les projets à la Lupin, qui a été un succès international. Ils ont de plus en plus de productions venues d’un pays qui ont un rayonnement mondial, comme Squid Game.

avatar Insomnia | 

@esclandre77

Sauf que les daubes dont tu parles côté séries font mieux que les séries américaines, il serait plus simple de dire que tu n’aimes pas, car je doute que ton avis soit un avis général.

avatar gattuz | 

Tout ça pour voir des daubes comme les tuches

avatar Canon5D | 

300.000.000 € pour pouvoir produire des navets …

avatar lmouillart | 

Questions navets Netflix US se pose là : Bright, Ultraman, La Casa De Papel les dernières saisons, Snowpiercer la série, Death Note (le film), Marco Polo, Between, Hemlock Grove, Tau, Rebirth, Io, The Cloverfield Paradox, How It Ends, ARQ, The App, Ava, Le Noël craignos de Juanquini...

Il y en a tellement que je pense qu'il est bien plus simple de faire l'inverse et de lister les bons films&series Netflix, le reste étant au mieux mauvais, au pire encore plus pénible que les téléfilms qui passent sur RTL9.

avatar Insomnia | 

@lmouillart

Le casa de papel un navet, on aura tout, encore un qui pense savoir mieux que tous le monde, je vais arrêter de lire car certains pensent être une référence pour oser dire qu’un film ou une série est un navet 😏

avatar JayPritchett | 

@lmouillart Bonjour.
C’est marrant, parce que, dans votre liste, je n’en n’ai vu aucun (exception faite de La Casa De Papel, outrageusement pompé sur le film de Spike Lee, et je me suis limité à la première saison) sans vraiment y penser…
Il faut croire que mon baromètre interne m’a tenu éloigné de tout ça 😊

avatar Furious Angel | 

C’est une opportunité géniale pour la SVOD. Lupin et Squid Game sont des productions nationales qui ont eu un retentissement international.

Et de l’autre côté ça les ancre nationalement. Netflix est déjà doué, curieux de voir ce que les autres vont faire (Prime a plein de projets).

avatar david13127 | 

Le problème, c’est que le cinéma français vie sous forme de subvention… si on savait faire des bons films, on aurait pas besoins de ça…

avatar TorgHoslo | 

@david13127

Tu dois pas regarder beaucoup de films français alors, c’est évident que Josep, Adieu les cons, Aline, Illusions perdues, L’évènement pour ne citer que quelques récents c’est des films tout pourries…

avatar r e m y | 

Mais arrêtez de parler de subventions!
Il s'agit d'investir dans des productions françaises, pas de les subventionner! Chaque acteur (Canal, Netflix, Orange...) choisit dans quelles productions il investit, comme n'importe quel financier, et il recevra en retour un pourcentage des retombées financières du film ou de la série.

avatar marenostrum | 

C’est des subventions, d’où la taxe pour n’importe disque dur.
Mais ca n’empêche pas de les appeler des investissements. Netflix est obligé d’investir dans ce secteur, sinon il dégage. il le fait pas par plaisir.
Il faut dire aussi que pour les américains ça ne change rien. L’argent qui mettent en jeu appartient aux français (ils ont des millions d’abonnés français). Eux remplissent les poches.

avatar r e m y | 

Ça n'a rien à voir avec de subventions, ne dites pas n'importe quoi!
Une subvention n'est pas remboursable, alors que là celui qui investit définit sous quelle forme il va être remboursé comme n'importe quel investisseur prêtant de l'argent à un producteur de film ou série, et en plus, comme ces investissements présentent des risques, ils bénéficient des aides de l'Etat français (en soutien à la production cinématographique) qui autorisent à defiscaliser une partie de ces investissements.

avatar marenostrum | 

mais oui c'est des subventions pour la culture française. les américains le font par obligation ou montrer patte blanche.

si les français aimaient les films français Netflix et tous les autres acteurs américains ne marcheraient pas en France, parce que ils proposent un truc pas compatible avec la culture du pays. mais vu les millions de clients, ce que eux proposent est compatible et appréciable. les quelques millions qui mettront paraissent bien comme des subventions (pour être en règle moralement au moins, faire un retour de ce qui gagnent pour l'industrie française de cinema, les mettre pas au chômage), parce que eux n'avaient pas besoin du tout le faire.

avatar Insomnia | 

@david13127

Faire de bon films n’est pas synonyme de rentrée d’argent, on a vu de bon film, qui n’ont pas fait pour autant fureur et même perdre de l’argent.

avatar Levidi | 

@Insomnia

Bonjour;
The Last Duel en est un parfait exemple 😕

avatar Insomnia | 

@Levidi

Je connais pas 🤫

avatar IceWizard | 

Rien à voir avec le sujet, mais THE Expanse Saison 6 - épisode 1 est disponible sur Amazon Prime Video !

avatar JayPritchett | 

Il y en a un, en tout cas, c’est Nicolas Cuche, pour "Pourris Gâtés", avec Jugnot, qui doit tresser des couronnes à Netflix pour avoir acheté les droits de son film (sauf France, bien sûr) et lui a donné une visibilité incroyable de par le monde, avec des dizaines de millions de visionnages, alors que chez nous, il avait rencontré un succès assez confidentiel (≈ 440 000 entrées) lors de sa sortie en octobre dernier.
Et pour ma part, dans l’abondante série de nullités se rencontrant dans les comédies hexagonales, je l’ai trouvé un peu au dessus du lot.

CONNEXION UTILISATEUR