Après CarPlay, Radioplayer s'installe chez Renault et Amazon

Florian Innocente |

Le service d'agrégation Radioplayer va potentiellement augmenter son audience grâce à un accord signé avec Amazon/Alexa et Renault. Lancé dans l'Hexagone il y a exactement un an, ce concurrent à TuneIn a vu son app essaimer sur d'autres plateformes comme Android Auto, Bose, Sonos, Samsung, LG et, s'agissant de celles d'Apple d'iOS à macOS en passant par iPadOS, watchOS et CarPlay.

Radioplayer France donne aujourd'hui accès à 230 radios, 730 webradios et 200 000 émissions de podcasts. Il s'agit d'un portail d'entrée vers les radios françaises comme peut l'être TuneIn.

Radioplayer France : une app commune pour plus de 200 radios françaises

Radioplayer France : une app commune pour plus de 200 radios françaises

Le nouvel accord avec Amazon permet à Radioplayer de prendre la main lorsqu'un utilisateur lance une requête à Alexa pour écouter sa station. Il y a cependant l'exception de Radio France qui, si elle est présente dans le bouquet de Radioplayer, préfère qu'Alexa utilise sa skill dédiée pour diffuser ses émissions.

Radio France se félicite d’avoir privatisé ses podcasts

Radio France se félicite d’avoir privatisé ses podcasts

D'après Médiamétrie, 1,4 million de Français écoutent quotidiennement la radio depuis une enceinte connectée (5,1 millions le font avec leur smartphone). D'où l'importance de ce rapprochement avec Amazon.

L'autre partenariat a été signé avec Renault qui intègrera l'app de Radioplayer à ses services embarqués dans certaines Megane E-Tech et son SUV Austral. RadioPlayer était apparu sur CarPlay en septembre dernier et la société est déjà en affaire avec Volkswagen et BMW pour leurs services d'infotainement.

L'offre de Radioplayer est forte en termes de contenus, mais il lui faut gagner en popularité. En avril, le nombre d'écoutes mensuelles s'établissait à 3,5 millions de sessions alors que d'après les chiffres de l'Alliance pour les chiffres de la presse et des médias, le volume moyen de sessions des radios diffusées en numérique était de 7 millions par jour.


Source
avatar Terragon | 

CarPlay est vraiment mauvais comme service. Je l’utilise jamais tellement c’est performance sont moyenne. Bien content de voir d’autres options.

avatar Baptiste_nv18 | 

@Terragon

Un service ? CarPlay ?

avatar Terragon | 

@Baptiste_nv18

Le logiciel est moyen, les applications disponibles limitées, etc.

Dans ma perception c’est un service logiciel puisque ce n’est pas un produit physique que l’on peut acheter.

avatar Jeamy | 

CarPlay sur Audi est top. Je rentre dans la voiture et dès la voiture en service que CarPlay est affiché

avatar Terragon | 

@Jeamy

Tu as probablement CarPlay sans fil, ce qui n’est pas mon cas. C’est probablement plus intéressant en version sans fil. Ceci dit, je ne suis pas particulièrement épaté par l’ergonomie logicielle.

avatar Jeamy | 

@Terragon

Oui c’est vrai sans fil et en Bluetooth 👍

avatar armandgz123 | 

@Jeamy

Pareil dans ma clio 3 grâce à mon garagiste. Très agréable en effet

avatar pag000 | 

Sur ces Renault, on parle bien de Android Automotive (donc de l’OS lui-même).

C’est très bien d’avoir des applications comme Radioplayer, l’avenir est vraiment dans ce genre d’applications plutôt que du DAB (à mon sens).

Par contre, je me posais la question : est-ce que Apple Music est aussi disponible sur ces terminaux Androïd Automotive ? (à ne pas confondre avec l’appli sur son téléphone Androïd ou iOS).

avatar PtitXav | 

C’est bien ces services mais les data elles viennent d’où, elles sont prises sur quel forfait ?
Le DAB c’est 0€
🧐

avatar rua negundo | 

@PtitXav

Oui et même si on peut dire que les forfaits data sont généreux et permettent de consommer beaucoup d’audio sans risquer d’être épuisés, l’avantage de maintenir de la diffusion classique comme le DAB est de ne pas être 100% dépendant des opérateurs. On a vu ces dernières semaines que dans bien des domaines il est important de ne pas mettre tous ses œufs dans le même panier, ne serait-ce que pour empêcher celui dont on est trop dépendant d’être en position de force pour imposer ce qu’on ne veut pas. Si le broadcast disparaissait et qu’un mouvement de concentration des opérateurs s’opérait, qu’est-ce qui garantit que l’on disposerait toujours de forfaits mobile pas cher, généreux et assurant la neutralité dans l’accès aux contenus ?

avatar armandgz123 | 

@rua negundo

Puis la 4g sera coupée un jour ou l’autre, comme c’est déjà le cas pour la 3G dans plusieurs régions du monde

avatar Amaczing | 

@PtitXav

"C’est bien ces services mais les data elles viennent d’où"

DTC c’est openbar 🤔 ou tu factures 💡 ? 🤔

avatar Lameth | 

J’ai lu RealPlayer au départ, ça m’a fait bizarre…. Les vieux comprendront 😅

avatar cedoch | 

@Lameth

😅👍🏻

CONNEXION UTILISATEUR