Europe : la disparition des frais d'itinérance en prend pour 10 ans de plus

Florian Innocente |

La disparition des frais d'itinérance lorsqu'on se déplace en Europe est prolongée pour les 10 prochaines années. Cette extension est complétée par de nouvelles obligations pour les opérateurs mobiles à l'égard de leurs clients voyageurs.

Le 15 juin 2017, Bruxelles actait la fin des frais de roaming en téléphonie mobile et, par là, des factures à rallonge lorsqu'on avait conservé ses habitudes de coups de fil, d'envoi de SMS ou de virées sur internet après avoir franchi la frontière d'un pays membre de l'Union européenne.

Ce dispositif, qui consacrait le droit à l'insouciance dans l'utilisation de son téléphone, a été prolongé jusqu'en 2032, agrémenté de quelques améliorations. Il prend effet aujourd'hui après avoir été annoncé en décembre dernier.

Il est imposé aux opérateurs de fournir aux utilisateurs étrangers le même type d'accès au réseau que dans leur pays d'origine. Si vous utilisez par exemple un forfait 5G en France, vous devrez avoir également la 5G sur votre lieu de destination. Et ce n'est pas qu'une affaire de 5G, il arrive qu'on espère avoir de la simple 4G au lieu d'une 3G poussive.

Cette obligation ne vaut, bien évidemment, que si la norme en question est déployée dans le pays ou disponible dans la région visitée. Vous n'aurez peut-être pas la même qualité de connexion ou les mêmes débits, mais il faudra une correspondance entre les modes de connexion si elle est techniquement possible.

La 5G apparait en itinérance en Europe

La 5G apparait en itinérance en Europe

Cette évolution fait suite à un constat dressé par une étude menée à la toute fin 2020 auprès de 27 000 abonnés européens. Il en était notamment ressorti que le tiers des sondés avait observé un ralentissement de la vitesse de l'internet mobile comparé à celle dont ils profitent en général dans leur pays d'origine. 28 % avaient trouvé en outre que le type de réseau utilisé était inférieur à celui de leur pays (de la 3G au lieu de la 4G).

Plus d'informations pour payer moins

Cette nouvelle réglementation met l'accent sur l'information donnée aux clients et sur la prévention des risques de frais inattendus. Il est ainsi prévu le cas de connexions automatiques du téléphone à des réseaux embarqués, ceux d'avion ou de bateaux, qui peuvent s'avérer fort onéreux. Les abonnés devront être prévenus, par un SMS par exemple, que leur appareil est sur le point de se relier à de tels services. « En outre, les opérateurs devraient interrompre automatiquement les services mobiles si le montant facturé pour l'utilisation de ces services sur des réseaux non terrestres atteint 50 euros ou une autre limite prédéfinie », ajoute le communiqué.

Cette information s'étend aux numéros surtaxés. L'abonné devra être tenu informé, à son arrivée dans le pays, par SMS encore ainsi que dans son contrat, du type de numéros qui peuvent donner lieu à ces dépenses.

Idem pour les numéros d'urgence, le 112 existe en Europe, mais il faudra que les opérateurs préviennent les abonnés entrant dans leur pays de l'existence d'autres numéros spéciaux ou de services textuels pour les personnes qui ne peuvent passer un appel vocal. Autant dire que, sitôt la frontière franchie, le téléphone va crépiter encore plus avec cette ribambelle de SMS d'information.

Ces dispositions s'appliquent à tous les pays membres de l'Union européenne, c'est-à-dire Royaume-Uni exclu. Puisque le Brexit a signé le retour des frais de roaming chez les opérateurs d'outre-Manche.

Une différence de traitement qui transparaît en creux dans les déclarations respectives de Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère du numérique « Il s'agit là d'un avantage très concret que nous apporte le marché unique européen » et de Thierry Breton, commissaire au marché intérieur qui rappelle l'époque honnie des factures surprises et conclut « Cette époque appartient au passé ! Et il en sera ainsi au moins pendant les dix prochaines années. Une vitesse accrue, davantage de transparence: nous continuons à faciliter la vie des Européens ».

L’itinérance très populaire en Europe depuis qu’elle est gratuite

L’itinérance très populaire en Europe depuis qu’elle est gratuite

Les Français profitent à plein de la fin des frais d

Les Français profitent à plein de la fin des frais d'itinérance en Europe


avatar julien74 | 

Bien content d’avoir un ancien forfait Sosh ou Europe = Suisse inclue.

avatar marc-5 | 

Vous oubliez aussi de dire que le tarif réglementé entre opérateurs diminuera dans les prochaines années jusqu’en 2027 (et avec une baisse dès aujourd’hui).
Résultat : les clients bénéficieront d’une enveloppe minimale en Go plus importante que par le passé.
Tout comme le hors forfait au delà de ces enveloppes qui va diminuer au prix au Mo.
On le voit chez RED par exemple. Le mois dernier le forfait 100Go avait 14Go en Europe, c’est passé à 17 Go et pour tous les clients.

avatar bidibout | 

@marc-5

J'ai eu un sms pour m'informer que ça passait de 9 à 10GO en Europe mais les filous (pour rester poli) ont tourné leur message pour donner l'impression que c'était un cadeau grosso modo.

avatar CorbeilleNews | 

@bidibout

Évidemment, peut-on espérer un autre comportement de SFR ???

avatar raoolito | 

@marc-5

je me demande est-ce que chez SFR on nous donne une quantité de data que l'on peut utiliser à l'étranger (c'est-à-dire hors de la France) alors que d'après ce qui est écrit dans l'article je devrais pouvoir directement taper dans mon forfait principal?

avatar marc-5 | 

@raoolito

SFR (et non RED) c’est partagé effectivement

avatar MystR | 

@marc-5

Effectivement sur mon forfait B&You, je suis passé de 10 à 12 Go le mois derniers pour l’itinérance UE (et E-U, Canada) sans communication particulière…

avatar raoolito | 

si les Français aller se balader un petit peu plus dans les autres pays européens mais ça ne coûte pas des sommes folles je suis certain que les "eurosceptiques" serait beaucoup moins nombreux lors des élections.
Ça se voit par exemple avec les étudiants Erasmus ils sont très majoritairement pro européen une fois revenus.

avatar snowflo | 

Je ne vois pas le rapport. La plupart des anti européen (que je connais bien sûr) le sont pour des motifs tels que la perte de souveraineté (décision prise pour eux et pas par eux), économique (évasion fiscale, dumping social, économie budgétaire...).
Je travaille dans une société avec beaucoup d'expats (allemands, italiens, anglais et espagnols surtout) et même si beaucoup aiment l'Europe comme concept ça ne les empêchent pas être critique.
Et Erasmus, ce sont très souvent des enfants de famille ayant les moyens (financier, culturel...). Dans mon entourage, il y a peu (pour ne pas dire aucun) d'enfants de smicards, RSA-iste ou bien ouvriers moyens qui participait.
Un fait intéressant en 2004/2005 (oui, c'est loin.) 15 % env 21 milliers des étudiants Erasmus était français.(Derrière l'Allemagne avec 16 % env 22 milliers)

avatar raoolito | 

@snowflo

Chacun voit ses electeurs des extrêmes mais ici a la campagne, plus des deux-tiers n'ont jamais quitté le pays. Petit aparté sur une amie de ma femme, polonaise/française ayant voté RN à cause de l'obligation vaccinale.

avatar Abd Salam | 

@raoolito

le libéralisme est un extrémisme.

avatar raoolito | 

@Abd Salam

ca pourrait etre un sujet du bac philo ça. Le libéralisme est-il un extrémisme?

avatar Abd Salam | 

@raoolito

ce n’est pas une question.
Le libéralisme est un extrémisme.

avatar Abd Salam | 

@raoolito

c’est plutôt l’absence de culture politique qui va rendre eurobéat !

avatar raoolito | 

@Abd Salam

la culture géopolitique fait remarquer que sans europe, on devient l'argentine ou le maroc, pour ceux qui s'en sortent en gros le moins mal. Si c'est le destin qui cous existe alors banco.
mais obéir à poutine ou jinping ou trump ne m'intéresse pas. vivre dans la zone économique et politique la plus avancée au monde en protection de l'environnement en protection sociale et en droit et justice, alors oui, là ca m'excite.

avatar Abd Salam | 

@raoolito

non… c’est pas l’U.E qui rend possible une bonne situation sociale et/ou écologique !
au contraire !

avatar v1nce29 | 

Si c'est pour appauvrir le pays en laissant entrer sans restriction des biens produits moins chers parce que non soumis aux mêmes règles et du coup perdre son industrie et à terme sa souveraineté parce que la dette galopante sera détenue par d'autres, désolé mais non ça ne fait pas rêver et ça nous prépare des lendemains qui déchantent.

avatar Marius_K | 

Pourquoi prolonger pour dix ans ?
Pourquoi ne pas entériner la mesure une bonne fois pour toutes ?

avatar r e m y | 

Peut-être parce qu'ils veulent baisser encore plus les coûts lors du prochain renouvellement.

avatar Kubusiu | 

Mouais, ok. En entendant on continue de payer pour les appels mobiles de la France vers les autres pays de UE. Le comble alors que dans le sens UE vers France c’est inclus dans les forfaits… 🤬

avatar raoolito | 

@Kubusiu

+10 😡

avatar rua negundo | 

@Kubusiu

Oui, c’est l’angle mort de cette réglementation. Et elle est souvent ignorée des utilisateurs alors que les nouvelles obligations semblent insister sur l’information du consommateur et la prévention de frais auxquels il ne s’attendait pas.

Ainsi, si vous vous trouvez à la frontière entre la France et la Belgique et que vous voulez envoyer un sms à un numéro espagnol, il est préférable de vous connecter au réseau belge voisin pour l’envoi puis de revenir au réseau français.

avatar Krysten2001 | 

@Kubusiu

Totalement d’accord. C’est d’un ridicule total. On paye des abonnements chers (Belgique) et ça n’est toujours pas d’application…

avatar narugi | 

@Kubusiu

Je ne savais pas ça. Bonne info, mais sinon on passe par WhatsApp ou autre et le problème est réglé en partie.

avatar rolmeyer | 

Ah la joie d’être frontalier et te taper un Sms à l’entrée du pays et puis un Sms à la sortie…
Jamais réussi à trouver où on pouvait désactiver les sms de changement de réseau…

avatar fskynet67 | 

@rolmeyer

Effectivement pour moi aussi de temps en temps en Allemagne et Suisse, me gonfle déjà alors si c’est régulièrement 🙄

avatar rolmeyer | 

@fskynet67

Ah mais j’en peux plus… Et Carplay qui essaye de lire les sms..🤪🤪🤪..
Info Sosh, bienvenue au Luxembourg/Allemagne/Belgique, utilisez votre forfait comme en France blablabla..
Et hop dans le sens inverse
Merci d’avoir utilisé Sosh au…blablabla
🤬

avatar fousfous | 

@rolmeyer

Tu bloques le numéro?

avatar rolmeyer | 

@fousfous

Oui mais alors si il y a un problème j’ai plus AUCUN message de Sosh. Genre facture etc..Dernièrement on a eu un problème avec l’abo free des beaux parents, Free nous avait prévenu mais Mme avait bloqué le numéro de free…résultat ligne coupée. 😜.
Ça s’est arrangé par la suite.

avatar bidibout | 

@rolmeyer

Pareil dès que j'arrive en Belgique j'ai un sms suivi d'un deuxième.

avatar FrDakota | 

@rolmeyer

Et en désactivant le roaming ?
Tu restes sur le réseau de ton abonnement, sinon faut savoir ce que vous voulez, la mobilité ou la tranquillité.

avatar rolmeyer | 

@FrDakota

Les frontières françaises dans le Nord et l’Est et Sud Est sont assez longues avec pas mal de population qui passent et repassent dans un sens et dans l’autre, une option pour désactiver ces messages ne mange pas de pain.

400.000 personnes au dernier recensement en 2016 sont des travailleurs frontaliers ,on peut tabler sur un demi million de personnes en 2022. S’ajoutent ceux qui passent la frontière journellement pour aller faire des courses, à la piscine, aller à la crèche ou même à l’hosto. Et je ne parle même pas d’un trajet France France autour de Lille qui peux vous faire passer allègrement par la Belgique. 😁

avatar Frdpa | 

La règle demandant à l’opérateur d’avertir tout dépassement de forfait arrivé au plafond des 50€ est déjà appliqué, pour ma part chez Sosh/Orange.
Ce fut le cas pour moi au Sénégal.
Idem en pleine mer, avec TIMsea.
L’iPhone c’est connecté au réseau automatiquement et j’ai reçu en quelques secondes 2 sms, pour m’indiquer les tarifs appliqués si utilisations de ce réseau.
J’ai trouvé la démarche 👍🏼 👍🏼

« Info Sosh : bienvenue sur le réseau satellitaire mondial. Les tarifs applicables vers la France au-delà de votre offre sont : appels émis 3,50€ /Min, appels recus 2,10€/Min, SMS émis 0,40€/SMS, SMS recus gratuits, MMS émis 1,10€/MMS, MMS recus 13,31€/MMS, internet mobile 13,31€/Mo. Infos pratiques : Numéro d'urgence 112 (gratuit). Les numéros suivants sont facturés selon le tarif en vigueur de la zone: Messagerie 888 (ou +33 6 08 08 08 08), suivi conso #123#, Service clients + 33 9 69 39 39 00, et My Sosh (gratuit en Wifi). Pour appeler un numéro francais, composez le +33 suivi du numéro sans le 0, et le +881 pour un numéro local au lieu du 0. Bon séjour. »

avatar iPop | 

Ce serait déjà pas mal que les prix soit uniformes dans TOUTE la France.
De plus il est logique que orange puisse proposer à tout ses clients, quelque soit le pays, les mêmes services.

avatar PtitXav | 

Chez sosh le forfait à 25€ a 70Go utilisable en France ET en Europe. C’est le seul ou toute l’enveloppe internet est partageable.

avatar Krysten2001 | 

« Une différence de traitement qui transparaît en creux dans les déclarations respectives de Margrethe Vestager, vice-présidente exécutive pour une Europe adaptée à l'ère du numérique « Il s'agit là d'un avantage très concret que nous apporte le marché unique européen »

Pas possible de faire la même chose si un pays n’est pas dans l’union ? De le faire nationalement ?🤔
Je ne vois pas ce qui les empêcheraient.

avatar rolmeyer | 

@Krysten2001

Ben si, sauf qu’ils ne vont pas le faire. Le marché unique les oblige. La preuve, les opérateurs UK ont réintroduit les frais d’itinérance.
Quand on peut facturer 2 euros le megaoctet…oui le mégaoctet..🙁

avatar Krysten2001 | 

@rolmeyer

Non qu’un pays, qui n’est pas une union comme l’UK, oblige les opérateurs à faire ce que fait maintenant l’Union européenne au nouveau du roaming,…
Car d’après Margret c’est possible seulement dans l’Union européenne. Comme quoi c’est impossible ailleurs 🤔

avatar r e m y | 

Un Pays n'a de pouvoir législatif que sur lui-même. Donc il ne peut pas imposer que les opérateurs belges, par exemple, n'appliquent pas de frais de roaming aux touristes belges qui voudraient utiliser leur forfait téléphonique en Angleterre, Écosse ou Pays de Galles. Et il ne peut pas non plus obliger les opérateurs belges à ne pas appliquer de frais de roaming aux clients des opérateurs britanniques quand ils viennent faire du tourisme à Bruxelles.
Ce genre d'obligation ne peut se faire qu'entre Pays fédérés au sein d'une union.

(Par contre, comme son nom l'indique le UK (United Kingdom) est une Union et sur le territoire de cette Union il n'y a pas de frais de roaming quand on passe d'un pays à l'autre)

avatar Krysten2001 | 

@r e m y

Et pourquoi ils ne pourraient pas ? Les opérateurs belges sont sur le territoire 🤔
Le reste je comprends mais ce point là non. Je ne vois pas ce qui bloque si jamais on mettait une loi sur ce sujet.

avatar r e m y | 

Parce que le législateur britannique ne peut rien imposer quant aux contrats qu'un opérateur belge signe sur le territoire belge avec des citoyens belges. Il ne peut pas imposer que ces contrats belges signés en Belgique permettent de téléphoner sans frais de roaming quand un Belge se balade en Angleterre, Écosse ou Pays de Galles.

avatar Mac13 | 

Merci pour ce prolongement mais pourquoi pas faire simple en appliquant le forfait au niveau UE ? Cela motiverait les suisses et anglais à vouloir du rétropédalage vers UE 😁...

avatar iwizzz | 

Gneugneugneu l’Europe ça sert à rien…
Ils sont passés où tous les eurosceptiques?

avatar Ichigo-Roku | 

Franchement c'est un peu maigre comme raison pour passer de "ça ne sert à rien" à "ça sert à quelque chose" lol.

avatar v1nce29 | 

Si on va par là, Free a plus fait en 6 mois quand il est venu sur la téléphonie mobile que l'Europe en 40 ans.

avatar r e m y | 

Certes, mais qui a permis à Free d'entrer sur le marché... l'Europe avec ses règlements imposant aux Pays l'ouverture du marché de la téléphonie.
Bref c'est encore une histoire de poule et d'œuf.

avatar v1nce29 | 

Je ne vois pas ce que l'Europe vient faire là-dedans. Ou alors tu remontes aux PTTs ?

avatar r e m y | 

Petit rappel des différentes dates d'ouverture à la concurrence de la téléphonie (dont la téléphonie mobile) sous pression de la Commission Européenne.
Sans l'UE, on aurait probablement toujours que France Telecom...
https://www.senat.fr/rap/r01-273/r01-2732.html

Et c'est l'Europe qui a validé l'obtention d'une 4e licence par Free en France, licence que contestaient les 3 autres:
https://www.lessentiel.lu/fr/story/free-devient-le-4e-operateur-en-france-487978230420

CONNEXION UTILISATEUR