Fermer le menu

Qobuz en procédure de sauvegarde : « Notre plus grand tort ? Être français »

Mickaël Bazoge | | 15:43 |  71

La plateforme de musique en ligne Qobuz est en difficulté et s'est placée le 19 août sous la procédure de sauvegarde, malgré une activité soutenue. En cause, un problème de financement qu'il faudra avoir réglé dans les quatre mois afin d'assurer la continuité du service. Un coup dur pour cette boutique de streaming qui, depuis 2009, offre aux amateurs de musique des morceaux en qualité supérieure aux standards du marché, avec entres autres le support de l'OGG et du FLAC — y compris pour les mobiles.

Qobuz devrait générer 9 millions d'euros durant son année fiscale s'achevant fin septembre; le service est disponible dans 8 pays et il compte plus de 25 000 abonnés. L'entreprise emploie une cinquantaine de personnes. Elle cherchait à boucler un troisième tour de table en levant entre 20 et 25 millions d'euros afin d'assurer son développement européen.

Yves Riesel, président et fondateur de Qobuz, revient pour iGeneration sur les raisons de cette procédure, sans langue de bois.

Pour quelles raisons Qobuz s'est-il placé en procédure de sauvegarde ?

Le business est bon, seulement limité depuis hélas deux ans par notre capacité à investir en marketing, c'est-à-dire, surtout sur la partie « abonnés ». Or c'est un métier où chacun le sait, un client « se paie » par des frais d'acquisition. Le produit Qobuz est au point et sa qualité reconnue maintenant au niveau international. Nous avons en outre quelques chantiers très importants qui sont en train d'aboutir et qui ne connaîtront aucun retard. Ils concernent les satellites du produit (nouvelles applications et intégrations) et l'infrastructure.

Yves Riesel - Photo Jean-Baptiste Millot / Qobuz

Notre plus grand tort semble d'avoir été français et écrasé par le rouleau-compresseur de l'alliance Orange-Deezer en terme de notoriété depuis quatre ans — une distorsion de concurrence que je n'ai pas cessé de souligner. Les dégâts ne sont pas seulement commerciaux, croyez-le. Ils impactent la vision des investisseurs et leur capacité à décrypter les opportunités de la musique en ligne et de notre potentiel en particulier, nous qui proposons un produit novateur, qui pensons hors des clous du mainstream.

S'il faut une preuve qu'ils se trompent, c'est l'explosion actuelle des appareils pour écouter la musique à la maison. Nous avons un marché explosif, un produit qui correspond à la nouvelle vague elle aussi explosive des appareils audio-connectés. Ce qui nous manque c'est le carburant minimum, de l'argent pour nous développer. Et à ce jour c'est en France qu'il fallait le trouver pour un produit qui était français — mais dont le pays de naissance était le pire pour faire ses preuves dans le contexte décrit ci-dessus.

Qobuz est une plante qu'on n'a pas cessé de ne pas arroser suffisamment. Mais à ce jour une très belle plante, unique au monde, et dont nous affirmons que nous sommes fiers. L'avoir créée et menée là où elle est en terme de produit avec les moyens qui étaient à notre disposition fut un exploit. Le positionnement de Qobuz a ouvert un nouveau segment, qui est encore pratiquement vierge, et qui est plus que prometteur. Encore faut-il le comprendre, avoir les outils pour le comprendre quand on est un investisseur ou une structure publique d'aide au financement de l'innovation.

Qobuz est-il menacé de fermeture ? Les activités du site vont-elles en souffrir ?

Au contraire, la procédure de sauvegarde permet à une entreprise (comme son nom l'indique) d'être sauvée. Ça n'est pas nous qui le disons, c'est écrit dans les textes. Pour qu'une entreprise soit placée dans cette procédure, il faut qu'elle soit « in bonis », c'est-à-dire qu'elle ne soit PAS en cessation de paiements. Nous venons d'ouvrir huit pays, les échos sont plus que favorables et la progression du CA immédiate. La seule raison pour laquelle Qobuz pourrait mourir serait parce que nous ne trouverions personne pour nous aider à nous refinancer. Mais c'est « business as usual » et même mieux que « as usual » en cette rentrée où nous avons des tas de choses nouvelles prêtes à sortir et de nouveaux clients que nous touchons maintenant.

Ressentez-vous une frilosité aujourd'hui de la part des investisseurs pour l'activité streaming et internet en général en France ?

Un manque de compréhension, un manque d'outils pour analyser la situation de la musique en ligne. Je peux tout à fait le comprendre car c'est un domaine compliqué, subtil, pourri de menteurs et d'intox ! À un degré ou à un autre, pour des raisons de business immédiat, chacun raconte la salade qui colle le mieux à son business et même je dirais à la situation présente de son business, quitte à changer de position de temps en temps. Un sacré bal des menteurs et un beau défi pour décrypter avec sagacité.

Alors oui je comprends que ce soit difficile de savoir pour un investisseur pourquoi notre produit, sa vision du marché, son équipe, ses dirigeants savent ce qu'ils font, savent où ils vont et sauront exécuter le plan. Je suis dans le business de la musique depuis 25 ans, je travaille sur le numérique depuis plus de 10 ans, souvent en stratégie de défense par rapport à un terrain concurrentiel miné . Depuis 2010, nous avons montré de l'agilité marketing constante. Sans compter, je dirais, mes faits d'armes précédents. Si les analystes se rendent compte qu'il doivent chausser aussi les lunettes de la musique, les visions financières ou spéculatives n'ayant pas encore fait toute la preuve de leur pertinence, alors l'heure de Qobuz sera venue. C'est ce que nous allons expliquer. Après tout cette situation bien sûr malheureuse va peut-être éclairer l'analyse du sujet.

Attendez-vous un geste ou une implication de la part de la nouvelle ministre de la Culture Fleur Pellerin ?

Il existe en France une BPI (nouveau nom d'un ensemble de dispositifs en grande partie pré-existants) qui se destine je crois à financer l'innovation. Nous avions pensé que ce serait pas mal pour nous, à la base. La Ministre Fleur Pellerin, dont on ne peut pas suspecter le vif intérêt qu'elle porte aux nouvelles technologies, et qui je crois nous connait, pourrait nous être d'un grand secours si en effet elle donne aux gens de la BPI les éléments d'analyse de stratégie industrielle/culturelle qui peut-être leur manque pour comprendre à ce jour notre dossier.

Il y a deux ans on nous a dit : « Le dossier Qobuz, il n'y a pas de sujet, il y a déjà Spotify et Deezer ». Entre-temps des centaines de services ont été créés dans le monde, vous le savez. Pas un seul en revanche en France. Alors ? Il n'y a pas de sujet pour un malheureux deuxième service français de musique en ligne qui de plus a un modèle vertueux, original, segmenté, et dont la rentabilité est proche ? Je parle d'un vrai service, avec une différentiation produit, qui techniquement marche sur ses jambes, qui a innové technologiquement, qui lance des produits inédits... Pas d'une marque blanche qui ne fait que brander un service basique fourni clés en main par des tiers, en quelques semaines. Nous croyons que oui, Qobuz est non seulement viable mais particulièrement bien placé pour faire un beau chemin. Si on nous laisse travailler avec quelques armes dans la main.

Catégorie : 
Tags : 

71 Commentaires

avatar boubloux 28/08/2014 - 15:52via iGeneration pour iOS

J'espère vraiment qu'il s'en sortiront et la BPI C'EST VRAIMENT DE LA MERDE !!! Il finance des projet bidon pour des auto entrepreneur dans le bâtiment arnaqueur mais des que c'est quelque chose d'intéressant et d'innovant y'a plus rien. Si Qobuz était née au USA aujourd'hui il aurait pu être le premier mondiale

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 15:56via iGeneration pour iOS

J'aime bien Qobuz et leur démarche. J'y suis abonné tout comme je suis quand même abonné à Spotify.

Le point faible de Qobuz en tant qu'utilisateur c'est leur application Mac ou iOS. Très compliquée, bordélique et lente.

Quant à leur philosophie et leur qualité "musicale", il n'y a rien à redire, ce sont les les meilleurs.

avatar Yanik 28/08/2014 - 15:58via iGeneration pour iOS

Sans compter ce mal bien français qui consiste à. Se dénigrer soi même pour le plus grand profit des autres pays.
Une partie de ma famille est britannique, j'ai de nombreux amis en Europe ; ils sont toujours stupéfaits de cet état de fait, tant ils trouvent la vie agréable et de qualité ici.

avatar Mickaël Bazoge 28/08/2014 - 16:06

Je suis aussi stupéfait par cet auto-dénigrement alors que nous avons toutes les ressources nécessaires pour tirer notre épingle du jeu.

avatar oomu 28/08/2014 - 16:55

pleinement d'accord.

Si tôt qu'on s'arrache les oeillères idéologiques, on trouve quantité de beaux projets en France, de chose qui ont marqué, ou de trucs avortées mais qui ailleurs auraient réussies (et NON ce n'est PAS un problème de lois ou je ne sais quoi : les autres pays ont aussi un patacaisse de régulations, taxes instables et délirantes).

Non, ce n'est pas de l'ordre du rationnel.

Et que ça soit, je vais citer en vrac, avec des qobuz, des free, des mandrivas, des izneo, des deezer et j'en passe, la France n'est _pas_ du tout à la remorque du reste du monde sur la technologie et l'initiative. Tout n'a pas marché, mais y a toujours des français pour se lancer TOT sur de nouvelles industries.

Par contre je reste constamment abasourdis par les choix des fonds d'investissement comme la BPI.

-

avatar patchoulol 28/08/2014 - 16:02

Ils feraient bien de se remettre un peu en question, ne serait-ce que techniquement. Si déjà ils avaient un player desktop correct… C'est actuellement une web app qui s'arrête brutalement de fonctionner quand elle veut, qu'on doit régulièrement forcer à quitter. Ce n'est pas sérieux face à une concurrence aux applis bien plus travaillées.

On peut aussi parler du placement "audiophile". Peut-être qu'il n'y a pas assez d'amateurs ?

avatar bugman 28/08/2014 - 16:06

Son grand plus pour moi est son "Studio Masters".
Un peu les boules cet article !

avatar tchit 28/08/2014 - 16:12via iGeneration pour iOS

C'est tellement du pipeau...
Ce mec est d'une extraordinaire mauvaise foi. La France est un des pays les plus attractifs pour les startups, avec même des avantages sur les USA. Les aides publiques sont énormes et les diplômés sont extrêmement bons.
Ils devraient commencer par regarder là où ils ont merdé. Et peut-être que s'ils ne sortaient pas de telles interviews, ils pourraient plus facilement lever des fonds. Parce que là ça pue l'amateurisme.

avatar ipfix8 29/08/2014 - 05:43

tu dois être un entrepreneur de talent pour affirmer une telle chose !!!
La France est connue pour son Capitalisme d'Etat qui crée de grands groupes internationaux tout en tuant 99% des entrepreneurs annexes
La face cachée de ce Capitalisme a la papa c'est que dès que son champion n'est plus financé il disparait... exemple: la Photographie (rien que ça!!), la carte bleue, etc)
Qobuz dit que le partenariat Orange Deezer le gêne et je veux bien le croire. Maintenant il doit bien y avoir quelques vautours qui attendent patiemment que cette entreprise meure afin de la racheter à prix cassé. Et je suis prêt à parier que les capitaux des repreneurs ne seront pas Francais. Un gâchis de plus de l'excellence française
M'enfin on est plus à ça prêt mais il ne faut pas être salarié pour comprendre ce concept

avatar Ibaby 28/08/2014 - 16:13via iGeneration pour iPad

Le Qobuz Desktop sur Mac je sais pas, mais sur Windows il est largement performant. C'est l'app pour iPhone qui n'a pas du tout la facilité d'usage de celle de Deezer. Ça compte je suppose dans la balance. Les apps mobiles c'est bien, mais Qobuz devrait vendre une partie de de son âme à la simplicité sur mobile pour récolter des utilisateurs. Faire un service uniquement mobile, irait aussi dans le sens de la segmentation de l'offre évoquée déjà par Yves Riesel. Fignoler au poil les apps, comme un Youtube en terme de réactivité. À part cela Qobuz a des atouts immenses, c'est le prodige de l'offre musicale en streaming, et pas seulement : je le dis ici, iTunes n'a rien de bon pour la musique, comparé à Qobuz, qui vend au téléchargement de la musique haute définition. Un magazine en ligne, un site web très complet, Qobuz a ce qu'il faut pour devenir une culture du bon son.

avatar patchoulol 28/08/2014 - 16:21

Je parlais de Qobuz Desktop pour Mac en effet. Sur Windows je n'ai pas testé.

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 17:01

Je confirme. Niveau apps, c'est loin derrière Deezer et Spotify.

Niveau moteur de recherche, c'est la cata. Tapez le nom d'un artiste et vous vous retrouvez avec une liste où vous ne savez pas quoi choisir tellement il y a d'entrées pour l'artiste ... Et quand vous trouvez enfin la page de l'artiste, tous les albums et singles sont mélangés, les participations aussi ... Les dates de sortie ne sont pas respectées ...

Bref, je me souviens d'avoir mis 10 minutes à trouver le dernier Kylie Minogue alors que sur Spotify je l'ai trouvé en 12 secondes.

Quant au catalogue, pour une boite française, je suis toujours surpris de voir que Spotify a des albums français qui sont totalement ignorés sur Qobuz... Et rien que pour le dernier Calogero, il était disponible sur toutes les plateformes à minuit alors que Qobuz a attendu midi pour le mettre en streaming (il y a sans doute eu un problème, car parfois les albums sont dispos à l'heure, mais Calogero étant la seule sortie française de la semaine, c'est quand même un peu gros de la louper!).

Qobuz pour la qualité du son, les achats en qualité CD ou Studio Masters, les tests, le site : oui oui oui oui oui.

Pour les livrets de la plupart des cds : oui oui oui oui oui

Pour leurs apps et moteurs de recherches : non non non

Bon après-midi

avatar showbiz787 28/08/2014 - 22:39via iGeneration pour iOS

@TimeMachine :
Kylie minogue et calogero?

Tu veux pas du keenV Aussi? En lossless ca doit groover timal...

Lol

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 22:58

Lol .. je l'attendais celle-là!

Perso le streaming me sert à ça : TOUT écouter! chaque lundi je me fais toutes les nouveautés sur qobuz !

Après, comparer KeenV à Minogue ou Calogero.. c'est pas sympa pour eux! Ils sont quand même bien plus crédible que ce Monsieur...

Et le dernier Calogero en masters, ça donne !!! C'est un bon bassiste .. et sa variété pop rock est pas si mal .. Après le bon goût en musique, c'est relatif! Et je n'aime pas les bons penseurs en musique! Tant que le morceau me parle !!! Que ça soit Tal ou Damien Rice ou Antony and the Johnsons ... Mon cerveau est assez ouvert pour ressentir du plaisir dans plusieurs styles ..

Voilà ... Merci Qobuz de nourrir tout ça :L

avatar trolloloI 28/08/2014 - 23:09

Tal ? Nan sérieux t'écoutes pas ça ?

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 23:21

Moi non, mes enfants oui .. et ça ne me dérange pas plus que ça :L Une bonne mélodie, un bon hook et j'adhère souvent.. La musique est un art mineur, les mecs! Ca ne tue personne d'aimer un morceau de musique pop léger vous savez :L

avatar FloP1 28/08/2014 - 16:20

Le gros soucis, c'est surtout que je pense que l'article parut il y a quelques temps testant Qobuz par rapport à spotify aura été un gros handicap (quelque soit d'ailleurs la justesse de cet article). Comme dit patchoulol, le placement audiophile est délicat, c'est un petit marché, très fermé, où le numérique a une place particulière. Et comme sur l'offre "normale", spotify semble avoir le plus gros catalogue (sur cette offre le client sera beaucoup moins regardant sur la qualité sonore).
C'est tout le problème, sa force, est aussi sa faiblesse, pas assez présent chez les audiophiles, qui est le point qui les différencie des autres.

Personellement, je ne me considère pas audiophile, mais je possède quand même du matériel que la majorité considère comme beaucoup trop cher, et je suis sur spotify, pour le catalogue, les applis pas mal et parce que le son convient amplement à mon utilisation: les smartphones, tablettes... en particulier. (autre soucis du flac, avec les capacités réduites de nos appareils, on ne peut stocker beaucoup de musique, or quand je pars en voyage ou autre, il me faut un catalogue assez gros)

avatar oomu 28/08/2014 - 17:07

c'est un petit marché, mais identifiable (vous venez de le faire :les "audiophiles")

c'est un petit marché mais dont le matériel pour en profiter ne fait qu'être de plus en plus courant

concrètement: ça va pas devenir riche comme une boite de pétrole, mais c'est un business convenable, qui a de la croissance à offrir : des investisseurs dans un marché non faussé ont tout pour être intéressés.

Pour reprendre votre phrasé:

Personellement, je ne me considère pas audiophile, mais je possède quand même du matériel que la majorité considère comme beaucoup trop cher, et je suis sur itunes ET bandcamp ET Qobuz. J'ai acheté de temps à autre des albums en 24b/88khz et c'était bien.

Nous ne sommes pas tous des licornes, y a un marché.

avatar FloP1 28/08/2014 - 17:20

Justement, le marché des audiophiles reste très fermé, une bonne partie reste totalement fermée au numérique, ceux qui s'y intéressent vont pour un nombre non négligeable numériser leur propre bibliothèque qu'ils ont déjà payée, du coup il reste une petite proportion. Et pour ces personnes là, le choix ne coule pas forcément de source. Du coup il reste le grand public, pas assez ouvert à la hifi, et là dur de concurrencer spotify et deezer pour toutes les raisons données dans l'article, alors même que spotify et deezer peuvent aussi intéresser les audiophiles.

Encore une fois, le gros problème du son, c'est que c'est très aléatoire, et le seul test qu'on trouve sur la toile avec des données chiffrées (qui permet donc une comparaison) est assez dure ave Qobuz. Même si ce test était complètement bidon, il n'empêche qu'il est le seul. Et on sait très bien qu'on ne peut se fier à de simples "c'est super" "la qualité est vraiment supérieure" ou autres....

Par contre, je ne suis pas certain que le matériel hifi soit plus courant, au contraire, j'ai l'impression qu'à part les magasins spécialisées, les pseudos rayons hifi des Fnac, Darty ou autres se raréfient au profit de home-cinema mauvais et de mini enceintes pas adaptées à la hifi.

avatar Barbababar 28/08/2014 - 16:35via iGeneration pour iPad

@Yanik

Parce qu'ils n'y paient pas leurs impôts :D

avatar Barbababar 28/08/2014 - 16:35via iGeneration pour iPad

@tchit

La France est le pays d'Europe où les marges sont les plus faibles.
Ce n'est pas un hasard.

avatar oomu 28/08/2014 - 17:07

Je demande votre source.

Quand je lis la presse de chaque pays j'y lis que c'est la Fin Du Monde partout "sauf chez nos voisins qui sont malins EUX".

alors hein bon.

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 16:36

PS. c'est quoi l'application que l'on voit en photo sur le macbook air, le vieil iPhone et autres devices ?

avatar Farfabull 28/08/2014 - 16:43via iGeneration pour iPad

@Timemachine
C'est l'appli Sonos

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 16:48

Merci =)

avatar nicolas 28/08/2014 - 16:46

Pour la mauvaise qualité des Apps, j'espère que ce sont les chantiers dont il parle!

Sinon, je suis client de Qobuz pour l'achat au détail, mais pas au streaming, que je trouve très cher.

Il y peut-être une justification technique, mais comment justifier que la différence une telle différence de prix entre le MP3 et le LossLess ??

en simplifiant :

Album MP3 : 10€ - Album LossLess : 15€ -> + 50%
Streaming MP3 : 10€ - Streaming LossLess : 30€ -> +200% !!!

Je veux bien croire qu'une infrastructure est sensiblement plus lourde pour diffuser du LossLess, mais d'un point de vue marketing, ça ne passe pas! le coeff ne peut pas s'envoler quand on passe au streaming, là où il dégringole pour le MP3...

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 16:53

Nicolas, tu as encore les anciens prix!

L'abonnement Lossless est à 20 euros maintenant!

avatar nicolas 28/08/2014 - 17:03

AAAAAAHHHH!!!! ça c'est une bonne nouvelle :-)

mon raisonnement est donc périmé (beurk)

merci!!
vais peut-être m'abonner alors :-)

avatar Lawliet 28/08/2014 - 17:55

Remarque, +100% pour du flac ça reste complètement abusé.

avatar oomu 28/08/2014 - 17:08

il n'est pas certain que les éditeurs vendent les droits au même prix selon la qualité. A se renseigner.

avatar Ibaby 28/08/2014 - 22:11

Streaming lossless : 20€, pas 30. Le prix a baissé il y a plusieurs mois. Cette petite correction me paraissait nécessaire. ;)

avatar ovea 28/08/2014 - 16:53via iGeneration pour iOS

Ma seul boutique de musique en ligne avec une qualité CD !

Pourquoi acheter une qualité moindre ?

avatar oomu 28/08/2014 - 16:56

Quelques commentateurs dénigrent les apps et le site web de qobuz sous l'angle du "ce sont des idiots qui ne voient pas que c'est important" ou du "qu'est ce qu'ils foutent ces gros escargots ?"

Mais il ne faut pas oublier les incroyables investissements _privés_ dont disposent des entreprises comme Amazon, Twitter, Facebook, Instagram etc.

Cela leur permet de rester des années sans la moindre raison de faire un profit (comptez le nombre d'années où Amazon est juste à équilibre ou en perte, par exemple) et de développer à tout va leur infrastructure et services... Forcément dans ces conditions, ben vi leurs apps iphones sont cools faites par des designer et développeurs payés à la hauteur de ce qu'on leur demande.

L'investisseur US sait qu'il doit claquer de l'argent sur 5 ou 10 ans (!) avant de se payer sur la bête : parfois ça rate, mais sur l'ensemble il se récupère.

On ne peut pas lutter contre de telles logiques avec juste de l'Amour et de la Beauté.

Mais tout n'est pas rose: comme on le voit dans l'industrie hollywood ou le jeux vidéo us/canadien ou ce qui fut organisé entre Apple/Google/intel, il y a tentative acharnée de fragiliser les employés en leur rendant impossible toute mise en concurrence des employeurs et stabilité (on vire si tôt un projet fini, même si c'est pour que la même équipe soit reconstituée ailleurs : remise à zéro des compteurs, fragilisation de l'employé qui perd une base pour négocier).

Enfin bref, OUI l'investissement privé est NECESSAIRE pour qu'un Qobuz français soit en mesure de se payer des interfaces et apps jolies. Le propos de son patron n'est ni révolutionnaire, ni geignard ni particulièrement de droite ou de gauche ni inattendu. Il a raison.

-
Pour l'heure, Qobuz est en mesure de me proposer un bon service (des musiques en une excellente qualité) et de me laisser les télécharger vite. Cette base est déjà Très Bien, c'est pas donné à tous. On peut bâtir dessus, si on y met l'argent.

avatar patchoulol 28/08/2014 - 17:13

Les investissements privés n'expliquent pas tout : c'est une question de priorité. Comment expliquer qu'ils externalisent le développement de leurs applications s'ils ont compris qu'elles devaient être la vitrine de leur produit ? J'ai la conviction que le développement devrait être leur cœur de métier.

PS : Je suis moi-même abonné streaming chez eux. Je râle sur leurs applis au quotidien, mais je n'ai pas trouvé de concurrent avec un aussi bon contenu éditorial, ni possédant un catalogue avec de telles pépites (en classique essentiellement).

avatar TimeMachine 28/08/2014 - 17:19

Je ne dénigre pas .. .je donne 20 euros par mois à Qobuz parce que je crois en eux et que je ne demande pas mieux qu'ils restent et s'améliorent avec le temps!

Leur app est un vrai bordel, c'est la vérité!

Maintenant je sais d'où ils viennent et j'aime leur philosophie, donc je reste chez eux et j'en parle à tout le monde!

En aucun cas, je "dénigre" ...

avatar CBi 28/08/2014 - 17:03via iGeneration pour iPad

Je ne connaissais pas : je viens de faire un tour sur le site = intéressant et incite à la découverte + l'offre en qualité CD = ce qui manque à iTunes. Ce serait effectivement dommage que cela disparaisse.
Dans ce qui m'intéresse (classique), j'ai trouvé ce que je cherchais assez rapidement mais obliger à créer un compte pour écouter des extraits n'est sans doute pas la façon la plus efficace d'attirer des nouveaux clients.

avatar showbiz787 28/08/2014 - 17:50via iGeneration pour iOS

Il utilise beaucoup explosif c'est ca qui doit faire peur

avatar lmouillart 28/08/2014 - 17:56

Pas convaincu des explications :
Google Play Music All Access, c'est américain, c'est google, je ne suis pas certain que cela se vende très bien.

Idem pour Xbox Music de Microsoft ou pour Sony Music Unlimited.
Il faut apporter de la valeur par rapport à spotify qui est déjà accessible partout : TV, Ampli, Chromecast, *bidules ...

Le catalogue de Qobuz est superbe, est ce que cela justifie la différence de tarif et le fait que Qobuz ne soit pas disponible partout où l'on en à besoin ? Visiblement non.
Concernant la qualité des enregistrements, il faut être capable d'entendre la différence lorsqu'elle est perceptible.

Que Qobuz propose mieux, nous sommes presque tous d'accord là-dessus.
Il leur manque de la pub, beaucoup de pub, bien plus d'intégrations OEM, sinon ils resteront uniquement avec quelques clients.

avatar Bigdidou 28/08/2014 - 19:13via iGeneration pour iPad

@bugman
Ah, oui, carrément.
Merde, merde, superbe catalogue de musique non compressée, avec, comme tu l'écris, la cerise sur la gâteau, la qualité SM. Je connais d'autres offres légales équivalentes. Pour non compressé (et même du SM), la seule autre offre d'envergure, ben... c'est usenet et et les serveurs à haute durée de rétention. Ça serait pathétique d'en revenir là (re télécharger un truc acheté horriblement mal compressé en non compressé, ceci étant, ça ne m'a jamais beaucoup gêné, mais c'est con).
Alors bien, sûr, certains vont aimablement (ils sont toujours aimables), qu'on peut toujours aller chez son petit disquaire du coin, le soir (passque Amazon, c'est le Diable), se sortir les doigts et le lecteurs de leurs cavités réciproque (plutôt la cave pour le lecteur CD), et en revenir à l'Artisanat. Mais bof...
Sans compter que c'est pratique d'avoir accès en streaming partout à sa musique achetée, et ça, avec le CD, faut aussi tout faire soi même...

Bref, tous mes voeux à Qobuz de bon et prompt rétablissement.

C'est la merde s'ils disparaissent, vraiment.

avatar Yohmi 28/08/2014 - 19:18

J'espère que l'issue sera heureuse, parce que je ne leurs connais pas d'équivalent pour l'achat d'albums (je me contrefiche totalement des abonnements, des leurs ou des autres). Pono n'est pas disponible et ne le sera vraisemblablement pas en dehors des États-Unis, et l'offre Lossless, si quelqu'un en connaît une aussi complète (y compris sur les titres français), qu'il n'hésite pas à le faire savoir. En attendant, j'connais pas mieux.

avatar dito 28/08/2014 - 19:54

Ça me ferait mal que l'affaire tourne au fiasco.
Car j'ai abandonné Itunes et ses pauvres fichiers en 256 kbits/s au profit de Qobuz.
Je ne suis pas abonné, mais j'achète régulièrement des fichiers en Studio Masters de préférence, leur atout majeur.
Alors, tiens pour les soutenir, je vais aller faire un petit tour sur la page de leurs SM en promo (-40%) en ce moment...

avatar MadMax 28/08/2014 - 20:10via iGeneration pour iOS

@Oomu, je suis d'accord avec vous sur la remarque concernant les investisseurs prives. Notre épargne est dirigée fiscalement. On n'investit pas, on defiscalise... Les seuls segments qui intéressent les particuliers sont l'immobilier et la defisc. Ce qui est compréhensible au regard de la performance boursière depuis 15 ans, mais bien dommage pour les PME.

Je ne connais pas qobuz, mais c'est dommage que leur CEO se plaigne autant, il y a des solutions à trouver. Attendre un financement de la BPI n'est pas la bonne a mon humble avis.

avatar legallou 28/08/2014 - 20:29

J'ai commencé avec Spotify puis j'ai ajouté Qobuz puis j'ai supprimé Qobuz énervé par la mauvaise qualité de leur application sur Mac. Je suis pourtant la bonne cible pour Qobuz ayant dans ma vie dépensé plus en HiFi qu'en achat de voiture.

avatar tchit 28/08/2014 - 20:36via iGeneration pour iOS

Qobuz c'est un marché de niche. La plupart des gens dépensent de moins en moins en chaîne hifi. Tout passe par la mobilité.

avatar N1kod 28/08/2014 - 20:56via iGeneration pour iPad

Moi qui achète mes fichiers audio qualité cd chez eux... Si ca ferme il existe quoi comme alternative a part le rip de cd? Je veux juste obtenir des fichiers sans drm en qualite cd.

avatar jackhal 28/08/2014 - 22:29

Je viens d'aller voir leur site, je trouve que c'est un gros bordel, c'est plein d'erreurs ergonomiques et marketing, je crains fort que ça soit un site dont le taux de transformation soit assez faible.
Pour une boite qui travaille sur Internet, c'est quand même con, non ?

J'ai quand même insisté un peu, et voilà ce que j'ai eu quand j'ai voulu lancer l'appli :
"Impossible d’ouvrir « QobuzDesktopInstaller.pkg », car cette app provient d’un développeur non identifié."
Et en plus c'est un .pkg. Encore des obstacles inutiles.

Bref, j'installe quand même : il y a une grosse pub en fond : c'est moche, c'est illisible et les pochettes sont minuscules, il y a des bugs, des libellés touffus, des répétitions, des termes "bêtement" techniques...

Franchement ils se mettent des bâtons dans les roues tout seuls.

avatar showbiz787 28/08/2014 - 22:38via iGeneration pour iOS

Sinon ils ont le droit de faire de la pub Des partenariats... Des concerts...des videos de live ou autre...

Qobuz j'ai connu en faisant du sav sur le windows 8 d'un pote a papa...

avatar showbiz787 28/08/2014 - 22:44via iGeneration pour iOS

Bon j'viens d'aller sur l'app store si vous me lisez qobuz je vous envois un icône moins immonde dans les prochaines 48h vous avez juste pas le droit la...

avatar showbiz787 28/08/2014 - 22:49via iGeneration pour iOS

Connexion avec facebook impossible sous ios8 beta en tout cas

avatar PahraDeHaske 29/08/2014 - 00:04via iGeneration pour iOS

Je confirme que l'appli Mac est une vraie poubelle. Instable, peu pratique, des micro coupures sans arrêt qui ne font pas honneur au public audiophile visé. Ce bon monsieur pleure toutes les larmes de son corps mais s'il commençait déjà pas bosser avec les bonnes personnes, avec de bons développeurs ça se passerait tout de suite déjà mieux.

(Petit HS : le dernier Callogero claque en MQS? Nan mais vous avez écouté le même enregistrement que moi? Et la compression dynamique? Et le rendu façon MiniDisc, c'est si bon que ça?)

Pages

Connexion utilisateur