Développement iPad



L’éditeur de jeux Codea repensé pour iOS 7

Codea [2.0 – Français – 8,99 € – iPad – iOS 7 - Two Lives Left] est une application surprenante, puisqu’elle permet d’imaginer et même de développer de petits jeux sans jamais quitter son iPad. Conçue sur une base du langage de programmation LUA, l’application rassemble un éditeur de code et même un simulateur pour essayer son jeu directement sur son iPad. Certains titres de l’App Store ont même été codés exclusivement avec cette application (lire : Cargo-Bot : un jeu iPad créé… sur un iPad) !

Cette mise à jour majeure met l’application au goût du jour, avec une nouvelle interface mieux adaptée à iOS 7. Le plus gros changement toutefois n’est pas visible : Codea 2 adopte le 64 bits des nouveaux appareils iOS et promet ainsi une exécution du code plus rapide. Le code de l’application a été revu plus largement, et il est plus compact et surtout plus rapide selon son concepteur.

Ce n’est pas tout : Codea 2 revoit sa gestion des médias (images, musique…) et l’application est d’ailleurs livrée avec du contenu à utiliser librement dans ses jeux. L’éditeur de code a été totalement réécrit pour être plus malin et vous avertir immédiatement d’éventuelles erreurs. On peut aussi plus facilement chercher et remplacer du code, et on peut désormais utiliser la géolocalisation fournie par iOS dans ses programmes.

Les utilisateurs intéressés peuvent consulter la longue liste de nouveautés, mais cette deuxième version est indéniablement très ambitieuse. Plus que pour développer de vrais jeux, Codea devrait être très utile pour apprendre à développer. iOS 7 est désormais obligatoire pour utiliser cette application logiquement proposée uniquement en anglais et vendue 8,99 €.

Codea [2.0 – Français – 8,99 € – iPad – iOS 7 - Two Lives Left] est une application surprenante, puisqu’elle permet d’imaginer et même de développer de petits jeux sans jamais quitter son iPad. Conçue sur une base du langage de programmation LUA, l’application rassemble un éditeur de code et même un simulateur pour essayer son jeu directement sur son iPad. Certains titres de l’App Store ont même été codés exclusivement cette application (lire : Cargo-Bot : un jeu iPad créé… sur un iPad) !

Cette mise à jour majeure met l’application au goût du jour, avec une nouvelle interface mieux adaptée à iOS 7. Le plus gros changement toutefois n’est pas visible : Codea 2 adopte le 64 bits des nouveaux appareils iOS et promet ainsi une exécution du code plus rapide. Le code de l’application a été revu plus largement, et il est plus compact et surtout plus rapide selon son concepteur.

Ce n’est pas tout : Codea 2 revoit sa gestion des médias (images, musique…) et l’application est d’ailleurs livrée avec du contenu à utiliser librement dans ses jeux. L’éditeur de code a été totalement réécrit pour être plus malin et vous avertir immédiatement d’éventuelles erreurs. On peut aussi plus facilement chercher et remplacer du code, et on peut désormais utiliser la géolocalisation fournie par iOS dans ses programmes.

Les utilisateurs intéressés peuvent consulter la longue liste de nouveautés, mais cette deuxième version est indéniablement très ambitieuse. Plus que pour développer de vrais jeux, Codea devrait être très utile pour apprendre à développer. iOS 7 est désormais obligatoire pour utiliser cette application logiquement proposée uniquement en anglais et vendue 8,99 €.



Bo & Yana : deux robots à programmer sur iPad

Les plus anciens d'entre vous (et nous) se rappellent probablement des cours d'informatique du collège, où les professeurs tentaient d'inculquer les balbutiements de la programmation à grands coups de LOGO et de Basic sur les TO7 du Plan informatique pour tous. Évidemment, les professeurs y connaissaient encore moins que leurs élèves et faire bouger une tortue à l'écran n'a jamais aidé à mieux comprendre cette science étrange.

Les enfants d'aujourd'hui ont beaucoup plus de chance. Ils baignent dans un univers connecté et hautement technologique, et surtout les outils sont bien plus intuitifs et amusants. Il n'y a qu'à voir avec quelle facilité un très jeune enfant s'empare d'un iPad. Play-I, une toute jeune start-up créée par des anciens d'Amazon, de Frog Design ainsi qu'un ex-ingénieur d'Apple ayant travaillé sur une dizaine de modèles d'iPod, a dévoilé deux robots rigolos et programmables.

Bo est un drôle de robot, équipé de trois roues et d'un oeil qui le font ressembler à Bob du film Monstres & Cie. Yana est une simple boule, elle aussi équipée d'un oeil. Ils peuvent tout aussi bien fonctionner indépendamment ou en duo, et être programmés grâce à une application mobile compagnon. Celle-ci comprend trois niveaux : un mode de type WYSIWYG très simple pour les 5 à 8 ans, un langage visuel pour les 8 à 12 ans, et du code pour les 12 ans et plus. Pour cette dernière catégorie d'âge, il est même possible de développer des applications iOS et Android autonomes, grâce à l'API offerte.

Les concepteurs de cette solution ont pensé à tout : non seulement les deux robots sauront se reconnaitre pour, par exemple, jouer à cache-cache, mais encore se montrent-ils compatibles avec les briques Lego, Lego Technics et Mindstorms. Il est également possible d'équiper Bo d'un smartphone qu'il tiendra au bout de ses petits bras.

Le duo de robots est vendu 228 $, mais on pourra acheter un robot seul : Yana coûte 59 $, Bo 169 $. Des accessoires (dont un xylophone) sont également disponibles. Le kit de développement (499 $) est en revanche en pénurie. Les pré-commandes seront livrées pour Noël 2014.



iTunes U : un cours pour apprendre à développer des apps

L'Université de Stanford offre en ce moment un cours (en anglais) pour apprendre à développer des applications iOS. On peut suivre ce cours, qui a débuté mardi et qui se terminera fin mars, sur iTunes U. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er février.

Ce cours assez complet donné par Paul Hegarty aborde les différentes facettes du développement d'applications pour iPhone et iPad. Il est également mis à jour pour iOS 6. Pour l'heure, une vidéo d'introduction a été publiée. Les étudiants sont invités à s'inscrire sur Piazza, une plateforme d'apprentissage en ligne où il est possible d'échanger avec d'autres personnes.

Sur le même sujet :
- Un livre consacré à la programmation sur iOS 6



Cargo-Bot : un jeu iPad créé… sur un iPad

Cargo-Bot [1.0 – US – Gratuit – iPad – iOS 5 – Two Lives Left] est un petit jeu de réflexion dans lequel vous devez répartir des boîtes colorées à l'aide d'un robot. Vous devrez programmer ce robot avec des séquences d'actions simples dans ce jeu iPad qui pourrait s'apparenter à une initiation à la programmation, avec une utilisation intensive de fonctions, boucles et de conditions.

Ce jeu est intéressant en soi, mais c'est son origine qui fait toute son originalité. Cargo-Bot n'a pas été conçu dans Xcode (Gratuit) comme le sont normalement toutes les applications de l'App Store. Ce jeu a été développé en Lua dans Codea [1.3.6 – US – 7,99 € – iPad – iOS 5 – Two Lives Left] (ex Codify), une autre application iPad donc (lire : Codify crée des petits jeux en Lua sur iPad).

Cargo-Bot Cargo-Bot

C'est certainement la première fois qu'une application en vente sur l'App Store a été conçue sur un terminal iOS et non sur un ordinateur traditionnel. Cargo-Bot a beau avoir été conçu comme une publicité pour Codea, il ne s'agit pas d'un jeu au rabais pour autant. L'iPad est décidément bien éloigné du simple rôle d'outil de consultation dans lequel on l'a souvent un peu trop rapidement restreint.



FlashCards To Go : première application Enyo sur l'App Store

FlashCards To Go [2.6.8 – US – 2,99 € – iPad – iOS 5 – James Harris] est une nouvelle application qui permet aux élèves et étudiants de réviser à l'aide de séries de cartes et de questions. Rien de bien original en apparence, même si l'application propose des millions de questions avec une base de connaissances immense, mais en anglais.

FlashCards To Go

L'intérêt de cette application est toutefois son origine. Conçue d'abord pour les terminaux WebOS, FlashCards To Go est devenue une application multiplateforme : on peut l'utiliser depuis une application Android, un navigateur et bientôt une application Mac. Comme toute application WebOS, celle-ci utilise le SDK Enyo basé sur des technologies Web. Avec l'arrêt par HP des terminaux utilisant le système mobile développé par HP, Enyo a été reconverti en outil de développement multiplateforme (lire : webOS comme outil de développement web multiplateforme ?).

FlashCards To Go est la première preuve concrète que ce kit de développement peut servir à réaliser des applications pour toutes les plateformes, mobiles ou non. Reste que le résultat n'est pas forcément idéal : l'application n'utilise aucun contrôle standard d'iOS et l'interface n'est pas toujours adaptée à l'iPad. L'avenir dira si les outils proposés par HP peuvent s'imposer comme une solution viable pour les développeurs.

FlashCards To Go

[Via : WebOS Nation]



Android séduit moins les développeurs qu'iOS

Une étude menée par Flurry souligne un regain d'intérêt patent pour iOS au détriment d'Android : en cumulant les applications pour iPhone, iPod touch et iPad, 72 % des nouveaux projets se destinent à iOS, contre 28 % pour Android, au second trimestre de cette année, et iOS est en progression de 8 points par rapport au trimestre précédent.

Flurry attribue cette augmentation à l'arrivée de l'iPhone 4 chez Verizon et de l'iPad 2. En tout état de cause, cela ne facilitera pas les choses pour que l'Android Market rattrape l'App Store en nombre d'applications disponibles.

skitched

Source : Flurry



Koder, un nouvel éditeur de code pour iPad

Koder est un nouvel éditeur de code pour iPad, plutôt destiné au Web (HTML, CSS, js) [1.0 - 1,6 Mo - 4,99 €]. Il offre un clavier personnalisé qui facilite le développement : il possède une touche permettant d'insérer parenthèses, chevrons et accolades, simples et doubles quote par paires, une touche tabulation, ainsi qu'un pavé de navigation.

iTunes

Koder gère les sites par projets, et peut permettre de créer un projet en local comme de se connecter à un projet distant via FTP, mais aussi Dropbox et iDisk. Il utilise évidemment un système de coloration syntaxique, embarque plusieurs polices parmi les plus utilisées et les plus agréables pour coder, dispose d'un système de snippets et d'un aperçu dans le navigateur.

iTunes

On pourra noter quelques points faibles, comme l'absence d'autocomplétion ou de fermeture automatique des balises, mais ceux-ci sont compensés par de bonnes idées comme le chercher/remplacer.



L'outil de développement multiplateforme OpenPlug devient gratuit

Quelques mois après en avoir fait l'acquisition, Alcatel a décidé de rendre OpenPlug Studio gratuit. OpenPlug est un kit d'outils de développement multiplateforme (iOS, Android, Symbian, etc.) permettant de créer des applications à partir de langages tels que le JavaScript, l'ActionScript et MXML.

OpenPlug est composé de deux versants. Le premier, OpenPlug Studio, est destiné aux développeurs : c'est lui qui est rendu gratuit, après 8 ans de financement par la publicité. Le deuxième, constitué de piles d'interfacage matériel reste payant : il est vendu aux fabricants de téléphones n'utilisant ni Android ni Symbian, mais des systèmes maison.

OpenPlug Studio s'intègre à Adobe Flash Builder (3 et 4) et permet de créer des applications pour tablettes et smartphones : la compilation créera des applications « natives ». Il existe aussi une version pour Eclipse disponible en alpha.



Un webcast gratuit sur le développement d'applications iPad

Mardi 6 juillet, Apple organisera un webcast gratuit sur le développement d'applications pour iPad. Il tournera autour d'un cas pratique : le développement de Papers et de Mental Case pour iPad par Alexander Griekspoor and Drew McCormack de MacResearch.

« Concevoir l'iPad comme un gros iPod touch, c'est complètement rater l'essence de l'appareil. Les applications iPad ne sont pas des applications iPhone agrandies. L'espace écran supplémentaire de l'iPad oblige les développeurs à être plus créatifs, et à trouver des usages efficaces pour remplir l'écran », peut-on lire dans le résumé du webcast, qui couvrira conception, développement et marketing des applications iPad.

Le webcast se déroulera comme toujours à l'adresse http://webcast.training.apple.com, mais l'heure n'a pas encore été précisée. L'ID du webcast est MacResearch, le mot de passe 368176.



Apple : une vidéo pour inspirer les développeurs iOS

Apple a mis en ligne sur le site iPhone Developer une vidéo tout à la gloire de ses outils de développement iPhone et iPad, avec le renfort de quelques développeurs triés sur le volet (The Elements, Pandora, ABC Player, etc.).

http://movies.apple.com/media/us/iphone/2010/tours/apple-iphone4-developer_video-us-20100607_r640-9cie.mov

Cliquez l'image pour lire la vidéo

On y relèvera quelques piques à l'encontre d'Android : on entend ainsi les développeurs expliquer que l'absence de fragmentation de la plateforme d'Apple facilite leur vie, tout comme les outils d'Apple, qui ne sont pas nés il y a deux ans (ça c'est pour Google), mais portent un héritage (ça c'est pour Cocoa et Xcode), et sont donc aboutis : « Apple met à disposition des outils fantastiques dans les mains des développeurs […] c'est à eux de saisir l'occasion de créer de belles applications ».