Kin



Microsoft : le Kin de retour ?

Il faut croire qu'il restait quelques Kin dans les cartons (lire : Microsoft va avoir ses Kin sur les bras ), et que Microsoft a décidé de les ressortir pour Noël : l'opérateur américain Verizon devrait à nouveau vendre le Kin One et le Kin Two pour les fêtes.

skitched

Ces téléphones ont été le premier acte d'un renouveau de Microsoft sur le marché du téléphone mobile, mais ont été sacrifiés sur l'autel de la réorganisation Entertainment & Devices de Microsoft, sur fond de rivalités internes (lire : Microsoft : le Kin victime de conflits internes ). Malgré un lancement en fanfare, les ventes n'ont jamais décollé, la faute à des forfaits chers en décalage avec la cible avouée, les adolescents et jeunes adultes connectés.

C'est d'ailleurs le forfait qui sera la principale différence de ce retour du Kin : il n'est plus présenté comme un petit smartphone, mais comme un gros featurephone. Le forfait ne comprend donc plus de connexion à Internet, mais sera en contre-partie moins cher.

Cette surprise ne vient pas seule : commercialisés aux États-Unis depuis à peine une semaine, les smartphones Windows Phone 7 seront commercialisés lundi pour seulement 0,01 $.

skitched

Alors que Windows Phone 7 semble connaître un bon départ en Europe, son lancement aux États-Unis, un lundi, de surcroît en début d'une semaine ponctuée par le Veteran's Day (11 novembre), avait déçu (lire : Windows Phone 7 : un démarrage poussif aux États-Unis ?). Cette promotion éclair pourrait être un moyen de relancer le moteur, à quelques jours du Black Friday, qui lance officiellement la période des fêtes de fin d'années. Reste qu'entre retour du Kin et lancement balbutiant de Windows Phone 7, Microsoft semble retomber dans ses travers dans le domaine de la téléphonie mobile.



Microsoft va avoir ses Kin sur les bras

Selon des sources internes, Verizon a tout simplement décidé de ne pas écouler le stock de Kin qu'il a encore sur les bras (lire : Microsoft : le Kin mort-né). L'opérateur américain va rendre son stock à Microsoft, et a arrêté la vente en ligne des deux modèles de Kin — seuls les accessoires restent à la vente.

Voilà qui clôt l'épisode Kin, qui n'aura été commercialisé que six semaines. Malgré 250 millions de dollars de budget de campagne marketing, Microsoft n'aurait vendu que 8.810 exemplaires de son téléphone social — il faut 2 heures à Apple pour vendre autant d'iPhone 4.

Les causes de cet échec ne sont pas entièrement a mettre au crédit de Microsoft : la décision de Verizon d'accompagner un téléphone dédié aux jeunes accros aux SMS, à Twitter et à Facebook avec un forfait à 70 $ par mois a pesé dans la balance… L'échec du Kin est aussi symptomatique du remaniement profond de la division Entertainment and Devices de Microsoft (lire : Microsoft : le Kin victime de conflits internes).

Via Electronista

Tags: ,


Microsoft : le Kin victime de conflits internes

Lancés début mai et abandonné en rase campagne seulement deux mois plus tard, les deux Kin de Microsoft - ces téléphones orientés activités sociales, mais perclus de lacunes sur ce point - auront à peine eu le temps de pousser un premier soupir (lire Microsoft : le Kin mort-né).

kin80045

Ce complet raté sur un marché stratégique comme celui du mobile et alors que Microsoft compte se refaire la main avec ses futurs téléphones à la rentrée est pour une bonne partie expliqué par Engadget qui a recueilli plusieurs confidences.

Tags: ,


Microsoft : le Kin mort-né

Le Kin est (de fait) mort, vive Windows Phone 7 : Microsoft a décidé qu'elle ne vendra pas le Kin en Europe, et intégrera les équipes qui ont participé au développement de son téléphone social à l'équipe Windows Phone 7.

skitched

« Nous avons décidé de nous concentrer uniquement sur Windows Phone 7 et nous ne vendrons pas le Kin en Europe comme il était prévu de le faire cet automne. De plus, l'équipe Kin va être intégrée à l'équipe Windows Phone 7 […]. », peut-on lire sur le communiqué de presse, qui ajoute « Nous allons continuer à travailler avec Verizon aux États-Unis pour vendre les modèles actuels ».

Cela risque d'être compliqué : lancé en grande pompe, le Kin a fait un four, se vendant au mieux à quelques milliers d'exemplaires. Sa baisse récente de tarif n'a rien changé : Microsoft a tapé à côté de la cible visée, le nomade ultra-connecté, qui a préféré un iPhone, ou un autre smartphone.

Via BGR

Sur le même sujet :
- Microsoft baisse déjà le prix des Kin
- Microsoft aurait vendu 500 Kin seulement
- Microsoft présente les téléphones Kin

Tags: ,


Microsoft baisse déjà le prix des Kin

Récemment, il se murmurait que Microsoft n'avait vendu que 500 Kin. Si le géant du logiciel s'est bien gardé de commenter cette rumeur, elle vient de baisser le prix de ses deux terminaux, alors qu'ils ont été commercialisés en mai ! Le Kin One voit son prix passer de 49 $ à 29 $ et le Kin Two de 99 $ à 49 $. Dans certaines boutiques, le Kin One est même proposé gratuitement. Tous ces prix impliquent de prendre un forfait de deux ans chez Verizon.

Un commercial travaillant dans un magasin Verizon a confirmé à CNET que les téléphones Microsoft ne remuaient pas les foules. Ils se vendent moins bien que le Droid, ce qui n'est pas une surprise en soi, puisque c'est un best-seller. Mais ils se vendent également moins bien que les anciens Palm Pre, qui sont loin de faire un tabac.

Chez Microsoft, on promet une mise à jour logicielle pour le courant de l'été qui améliorera la stabilité de ses appareils et qui offrira une prise en charge décente de Twitter. Mais cela sera sans doute insuffisant pour inverser la tendance.

À en croire les observateurs, il n'y a pas que le téléphone qui poserait problème, les forfaits associés seraient nettement trop chers !

Sur le même sujet :
- Microsoft aurait vendu 500 Kin seulement
- Le Kin One et le Kin Two de Microsoft ne font pas l'affaire

[via CNET]

Tags: ,


Microsoft aurait vendu 500 Kin seulement

Selon une source du Business Insider, Microsoft aurait vendu seulement 500 exemplaires de son Kin, son téléphone social, au mois de mai.

skitched

Si le chiffre devait se confirmer, ce retour de Microsoft sur le terrain des smartphones serait donc un nouvel échec. La firme de Redmond a pourtant su capitaliser les acquis de Danger en intégrant ses téléphones dans le nuage, pour proposer un produit intéressant et avec quelques bonnes idées, même si son interface n'est pas des plus évidentes, et sa cible pas forcément bien choisie (les ultra-connectés vont peut-être se tourner vers un iPhone ou Android avant même d'envisager le Kin).

On ne sait pas si ce chiffre s'applique seulement à un des deux modèles (Kin One carré, et Kin Two plus classique), ou aux deux modèles, même si dans un cas comme dans l'autre, on peut penser que tout de même, Microsoft a vendu un peu plus de 500 unités… Le Kin est basé sur Windows CE, et non pas sur Windows Phone 7, qui devrait arriver à la fin de l'année.

Sur le même sujet :
- Le Kin One et le Kin Two de Microsoft ne font pas l'affaire
- Microsoft présente les téléphones Kin

Tags: ,


Le Kin One et le Kin Two de Microsoft ne font pas l'affaire

Engadget a testé les Kin One et Kin Two de Microsoft. Avec un bilan plus que mitigé pour ces deux appareils destinés aux jeunes "hyper connectés" qui en pincent pour les réseaux sociaux. Ils pourraient être distribués à terme par SFR.

kin80045
Tags: ,


Microsoft présente les téléphones Kin

Le projet Pink, dont on entend parler depuis au moins deux ans, n'est donc plus un projet : Microsoft a présenté sa gamme de téléphones orientés jeunes et réseaux sociaux, finalement baptisée Kin.

KIN

Deux modèles ont été présentés. Le Kin One est rondouillard, avec un écran carré, et possède un clavier coulissant, comme le Kin Two, qui est plus large. Le Kin One possède 4 Go de mémoire interne et un appareil photo de 5MP, tandis que le Kin Two possède 8 Go de mémoire interne, et un capteur de 8MP qui peut enregistrer de la vidéo HD. On connaissait leur design depuis déjà plusieurs mois (lire : Le projet Pink de Microsoft dévoilé).

KIN

Il semble que les Kin utilisent une version spécifique de Windows Phone 7, avec une interface spéciale. L'écran d'accueil est ainsi entièrement dédié à la mise à jour de son statut, tandis qu'un écran appelé la Loop présente les dernières mises à jour de son réseau d'amis, étant même capable d'afficher plus souvent les amis qui sont identifiés comme étant les plus proches.

KIN

Les Kin intègrent d'autres services Microsoft, comme le lecteur musical Zune ou le moteur de recherche Bing. Mais le service le plus intéressant est certainement le Kin Studio : tout ce qui passe par le téléphone (contacts, messages, photos, vidéos) est sauvegardé et accessible en ligne. Un héritage de Danger, racheté par Microsoft, qui poussait toutes les données vers le nuage — reste à espérer que cela fonctionne mieux, car l'idée est loin d'être mauvaise (lire : Sidekick : mauvais cloud pour Microsoft).

Un autre héritage du Danger Sidekick est le fait que les Kin sont fabriqués par Sharp, même s'ils seront commercialisés sous la marque Microsoft. Ils arriveront dans le commerce aux États-Unis le mois prochain, sur le réseau Verizon. Pour le reste du monde, c'est Vodafone qui a été choisi comme opérateur.

Tags: , ,