Fermer le menu
Nos tests de l'iPhone 6, de  l'iPhone 6 Plus et de l'iPad Air 2 sont en ligne !

livre électronique

Toute l'actualité sur livre électronique

Amazon passe les livres aux rayons X

05/12/2012 | 14:14

Kindle [3.5 – Français – Gratuit – iPhone/iPad – AMZN Mobile LLC] offre un accès au gigantesque catalogue d'Amazon sur un iPhone ou iPad. Avec cette nouvelle version, l'entreprise ajoute à son application iOS une fonction réservée jusque-là à ses liseuses : X-Ray.

Cette fonction analyse votre livre et présente plusieurs informations à son sujet, comme la fréquence d'apparition d'un personnage et sa position dans le récit. On trouvera aussi une liste des lieux importants et même quelques extraits. X-Ray est toutefois réservée aux livres en anglais, et uniquement à certains titres : nous n'avons ainsi pas réussi à l'utiliser…

L'autre nouveauté intéressera les lecteurs de mangas. Kindle améliore le rendu des images qui composent les mangas. L'application d'Amazon est universelle, elle est optimisée pour l'iPhone 5 et elle est gratuite.

Le catalogue de livres électroniques de Google Play disponible en France

18/07/2012 | 12:00

Depuis cette nuit, il est possible d'acheter des livres électroniques depuis la France et en euros sur Google Play. Depuis quelques mois, Google renforce son offre de contenus afin de mieux concurrencer Apple, qui a bâti son écosystème sur l'iTunes Store. La tablette Nexus 7 est l'aboutissement de cette logique : elle est la fenêtre vers Google Play.

Google Livres

La sélection « Livres » de Google Play vient donc concurrencer l'iBookstore : on pourra lire les livres achetés sur cette boutique sur Android évidemment, mais aussi sur le web, sur les liseuses en téléchargeant le fichier ePub ou PDF, ou sur iOS avec l'application Google Play Livres.

Le catalogue de Google Livres compte quelques milliers d'ouvrages et semble contenir les classiques attendus. Les premiers avis proviennent notamment de la Fnac : nous avons demandé des précisions à Google au sujet d'un éventuel accord entre les deux sociétés. Ce lancement intervient par ailleurs alors que Google a mis fin à six ans de procédure judiciaire contre le Syndicat national de l’édition et la Société des gens de lettres.

So Ouat emmène ses jeunes lecteurs au pays imaginaire

30/11/2011 | 10:51

Les aventures de Peter Pan [1 – Français – 2,99 € – iPhone/iPad – 228 Mo – So Ouat] est le dernier livre interactif de So Ouat. Comme son nom l'indique bien, l'histoire racontée aux plus jeunes est cette fois celle de Peter Pan et de son Pays Imaginaire.

peter pan

Le principe est toujours le même, l'enfant peut lire le texte lui-même ou se le faire dicter par l'application selon son âge. Les Aventures de Peter Pan est plus long que les autres livres interactifs de l'éditeur et il bénéficie aussi de nouvelles fonctionnalités. Toutes les illustrations s'animent d'un tap tandis qu'une poudre magique fait apparaître des dessins cachés ou encore la fée clochette.

So Ouat propose uniquement une application universelle, compatible avec l'iPad et l'iPhone. Une version moins coûteuse et réservée aux terminaux les plus petits sera commercialisée par la suite.

Sony lance sa boutique de livres électroniques en Europe

05/09/2011 | 16:23

skitchedSony a annoncé que sa boutique de livres électroniques, le Sony Reader Store, serait disponible en Europe à partir du mois prochain. Lancé en Amérique du Nord en 2006 et au Japon en 2010, le Reader Store est la boutique associée aux liseuses Sony.

Les Britanniques seront les premiers à pouvoir en profiter, à partir d'octobre 2011 donc. Les Allemands et les Autrichiens suivront en décembre, avant une arrivée de la boutique en France, en Italie et en Espagne au printemps 2012. Le Reader Store offre une sélection de 2,5 millions d'ouvrages, mais devrait arriver en Europe avec « seulement » 100 000 livres ainsi que de nombreux titres de presse.

Il y a quelques jours, Sony a présenté le Reader WiFi, une nouvelle liseuse dotée d'un écran 6" eInk tactile, compatible avec le Reader Store, mais aussi d'autres formats (dont l'ePub). Elle sera commercialisée en Europe dans le même temps que le Reader Store sera déployé. Amazon, leader du marché, n'a que timidement déployé son Kindle Store à l'international, en Grande-Bretagne et en Allemagne pour le moment.

Un ancien de Pixar crée un livre interactif sur iPad

25/07/2011 | 11:59

The Fantastic Flying Books of Mr. Morris Lessmore [1.1 – US – 3,99 € – iPad – 336 Mo – Moonbot Studios LA, LLC] est un livre interactif pour iPad créé par un ancien de chez Pixar. L'histoire est accompagnée d'illustrations qui rappelleront les films du studio d'animation avec, iPad oblige, une bonne dose d'interactivité. Le lecteur pourra, en fonction des pages, ajouter de la couleur au ciel, ouvrir une porte ou même créer du vent. L'application est vraiment bien faite, c'est une réussite dans le genre. Seul regret pour les enfants français, elle est entièrement en anglais.

fantastic flying book

Une bonne dose d'interaction qui modifie la lecture traditionnelle et place un peu dans un film d'animation dont on serait le héros. L'histoire fait d'ailleurs l'objet d'un court métrage que l'on ne peut malheureusement pas trouver dans l'iTunes Store américain.

Our Choice d'Al Gore : le premier livre du futur [MàJ]

28/04/2011 | 23:35

Our Choice [1.0 – US – 3,99 € – iPhone/iPad – 52,8 Mo] est le premier livre édité par Push Pop Press, éditeur composé de plusieurs anciens employés de chez Apple qui promettait en février rien de moins que le livre du futur (lire : Push Pop Press, le livre du futur ?). C'est donc le livre d'Al Gore qui est le premier a être adapté, et le résultat est effectivement convaincant (mais en anglais).

Ce livre numérique exploite vraiment toutes les capacités de la tablette : photos, vidéos, animations, infographies… le texte est vraiment loin d'être seul. Comme pour un livre papier, on navigue dans l'application de droite à gauche, sur deux niveaux : un premier est réservé aux chapitres du livre ; un second aux pages du chapitre. Au cœur de la navigation, le pincement qui est le geste de base pour zoomer dans iOS. On ouvre ainsi une page, mais aussi une image ou une vidéo par pincements.

L'ensemble est d'une fluidité remarquable sur un iPad 2 et l'application est très agréable à utiliser. Sur un iPhone 4, la fluidité est également au rendez-vous, mais l'application est vraiment moins pratique : Our Choice est pensée pour l'écran confortable de la tablette.

Notons que l'on ne récupère pas le contenu en téléchargeant l'application. Chaque chapitre sera téléchargé progressivement...

Lire la suite

Les apps 15 fois plus populaires que les iBooks

03/03/2011 | 10:26

Il y a trois ans, Steve Jobs prenait la parole pour mettre en doute la pertinence de l'Amazon Kindle : « peu importe si le produit est bon ou mauvais, le fait que les gens ne lisent tout simplement plus ». À la présentation de l'iPad 2 pourtant, le PDG d'Apple se réjouissait de ce que 100 millions de livres électroniques se sont vendus sur l'iBookstore en 11 mois. Steve Jobs s'est-il à nouveau déjugé ? Les choses sont un peu plus compliquées que ça, comme le fait remarquer Horace Dediu d'Asymco.

skitched

Onze mois après les lancements respectifs de l'iTunes Store et de l'App Store, il s'était vendu cinq fois plus de morceaux de musique et quinze fois plus d'applications qu'il ne s'est vendu de livres électroniques. Il faut certes télécharger l'application iBooks pour avoir accès à l'iBookstore, ce qui peut expliquer une partie de la perte, mais le fait est là. « Les livres sont un média vieux de 400 ans, les morceaux de musique ont une centaine d'années alors que les apps n'en ont pas plus de 10. Pendant plus de trois siècles, le livre a eu le monopole du divertissement personnel. Les données de téléchargement montrent à quel point un nouveau média bouscule un ancien. »

skitched

Steve Jobs avait donc raison, « les gens ne lisent tout simplement plus ». Ou peut-être le font-ils différemment, de manière plus fragmentée, dans les applications.

Des films et des livres dans l'App Store

16/02/2011 | 19:48

Apple a mis à jour sa ligne de conduite en matière de validation des applications sur l'App Store. Parmi les nouveautés, on trouve une incitation à ne pas utiliser d'applications pour vendre des livres ou des vidéos. Voici deux exemples qui ne respectent pas ce conseil : Warner Bros qui vend désormais des films dans des applications, tandis que le premier Byook propose une lecture très interactive sur iPhone et iPod touch.

Warner Bros veut vendre des films dans l'App Store. Deux intérêts à cela : proposer le film en téléchargement dans des pays où l'iTunes Store ne propose pas encore de films ; pour le même prix que sur l'iTunes Store, l'application propose en plus les bonus de la version DVD, ainsi que des fonctions annexes, tel le partage sur les réseaux sociaux.

Pour l'heure, seul The Dark Knight: App Edition [1.1 – Français – Gratuit] est disponible en France, mais l'App Store américain contient aussi Inception. On peut tester gratuitement l'application avec quelques bonus et 5 minutes de film en streaming. Un achat in-app débloque l'ensemble du contenu et offre un accès complet au film, tant en streaming (3G et WiFi) qu'au téléchargement.

Un essai rapide montre l'efficacité de cette solution. La qualité de l'image est très bonne autant en WiFi qu'en 3G (attention au forfait…), on peut aller directement à une scène du film ou reprendra sa lecture en cours, ce qui est très pratique en situation de mobilité. Pa rapport à l'iTunes Store, le seul défaut sera de ne pas pouvoir regarder le film sur l'...

Lire la suite

O'Reilly : la pérennité de l'ePub et le futur des publications électroniques

03/02/2011 | 15:28

The Mac Observer a eu l'occasion d'interviewer Andrew Savikas, PDG de Safari Books Online et vice-président d'O'Reilly responsable des initiatives numériques, au sujet du futur du livre électronique, de la pérennité du format ePub et du rôle d'Apple dans le domaine.

andrew-savikas« Tim O'Reilly aime dire que les livres sont des "interfaces à l'information". En d'autres termes, le livre est une technologie comme une autre », explique Savikas : on n'achète donc un livre, ou du contenu, mais un service. « Pendant longtemps, plusieurs types de livres étaient la meilleure technologie pour accomplir certaines tâches, comme la recherche de références. Les livres qui ont été remplacés le plus sensiblement par des technologies plus récentes qui sont meilleures dans certaines tâches sont les livres qui n'étaient rien de plus que la sortie papier d'une base de données : les dictionnaires, annuaires, encyclopédies, guides des restaurants ». Dans ce cas précis, le livre ne peut rivaliser avec l'instantanéité et la profondeur d'Internet : « une sortie statique de la base de données est simplement moins utile que la base de données elle-même, notamment lorsque cette base de données peut être emportée dans votre poche et s'améliore d'autant que les gens l'utilisent ».

Dans son format numérique, le « livre » doit donc, selon Savikas, évoluer en profondeur, et ne pas se contenter d'être une simple transposition de la métaphore papier. Il prend l'exemple de la discussion sur les fonctions à ajouter au format ePub, qui sont en grande partie pensées en fonction des besoins du monde de la presse : « que serait le Web aujourd'hui si le HTML "avait à répondre" à on ne sait quel besoin arbitraire du...

Lire la suite

Gallica numérise 500 000 livres indisponibles

02/02/2011 | 16:06

http://static.igen.fr/img/2011/2//skitched-20110202-160057.jpgL'État français veut remettre à disposition 500 000 livres du XXe siècle. Des livres qui ne sont pas encore libres de droits, mais que l'on ne peut plus trouver dans le commerce. Les copies présentes au dépôt légal seront numérisées par la Bibliothèque Nationale de France et les livres numérisés seront proposés sur le site de Gallica.

Le communiqué précise que Gallica renverra vers "des sites marchands" pour l'achat des livres, sans plus de précision. On ne sait pas si Apple ou Amazon y auront accès. Ce programme de numérisation devrait en tout cas durer 5 ans et s'intègre à un programme de "développement de l'économie numérique".

via ebouquin

Pages