Test MDR-1ADAC : Sony, premier sur les casques Lightning, dernier sur le reste

Nicolas Furno | | 15:30 |  13

Avec le MDR-1ADAC, Sony a été le premier constructeur à concevoir un casque Lightning. On a évoqué à plusieurs reprises les casques de Philips qui ne sont toujours pas disponibles, ignorant au passage ce modèle alors qu’il est commercialisé depuis plusieurs mois déjà. Pour environ 300 €, ce modèle intègre un DAC qui convertit le signal numérique en ondes audio, court-circuitant au passage le DAC intégré à l’iPhone ou à un smartphone Android. Sur le papier, c’est la promesse d’une meilleure qualité audio, nous avons voulu vérifier si c’était le cas à l’usage.

Un casque bien construit

Vendu près de 300 €, ce casque appartient déjà plutôt au haut de gamme, même si en la matière, il n’y a pas de limite haute de prix (à titre de comparaison, certains modèles valent plus de dix fois ce prix, et encore, il faut aussi acheter un amplificateur spécifique). À ce prix, on est en droit d’attendre une bonne qualité toutefois et la conception du MDR-1ADAC est à la hauteur des attentes. Le casque semble solide, on a des matériaux d’assez bonne qualité et les coussins, bien épais, sont en cuir et ils sont surtout très confortables.

Le MDR-1ADAC est un casque fermé circum-aural, c'est-à-dire qu’il entoure l’oreille et isole l’auditeur de l’extérieur, et l’extérieur de ce qu’écoute l’auditeur. Si vous avez déjà utilisé un casque Sony, vous ne serez pas dépaysés, d’ailleurs cette version spéciale est quasiment identique au MDR-1A, avec la particularité d’intégrer un DAC numérique. Même si on peut connecter le casque à sa source via un câble jack standard, tout l’intérêt de ce modèle est qu’il est livré avec un câble Lightning. Enfin, avec un câble Lightning, mais aussi un micro-USB pour les smartphones Android et même un troisième pour les Walkman de Sony.

Le constructeur a ainsi essayé de rendre son casque compatible avec un maximum d’appareils, même s’il s’est concentré sur les appareils iOS et ses propres produits. Au-delà des Walkman et des smartphones Xperia, le MDR-1ADAC peut encore fonctionner avec certains appareils Android, mais c’est apparemment assez aléatoire. Nous n’avons essayé ce casque qu’avec des iPhone et des Mac, donc nous n’avons pas jugé de cet aspect, mais mieux vaut ne pas compter dessus.

Avant d’évoquer ce que vaut le premier casque Lightning, rappelons les bénéfices de cette connexion. Depuis l’été dernier, les constructeurs de casques peuvent utiliser le Lightning pour leurs produits et obtenir la certification MFI de la part d’Apple. En optant pour cette solution, les casques peuvent recevoir les fichiers bruts stockés sur le téléphone, quelle que soit leur qualité.

Sur le papier, c’est un bon moyen d’améliorer la qualité sonore, mais ce n’est pas le seul avantage de cette option technologique. L’autre bonus, c’est que le casque peut-être alimenté par l’iPhone. L’intérêt ? Avoir un amplificateur ou un DAC, ou bien encore avoir une réduction de bruit active sans gérer une deuxième batterie ou utiliser des piles supplémentaires. Certes, il y aura alors un impact sur la batterie de l’iPhone, mais il peut rester minime : le QC25 de Bose offre 35 heures d’autonomie avec une seule pile LR3, par exemple.

La connexion Lightning n’est pas suffisamment exploitée

Que vaut ce premier casque Lightning ? Malheureusement, Sony a peut-être été rapide, mais le constructeur n’a pas vraiment pris le temps de réfléchir à l’utilisation du Lightning pour améliorer son produit. Premier point noir : le DAC est alimenté, non pas par l’iPhone, mais par une batterie intégrée au casque. Certes, l’autonomie du smartphone ne diminue pas à cause du MDR-1ADAC, mais cela veut dire qu’il faut gérer deux batteries en permanence. Sans compter qu’il faudra penser à garder le câble de recharge, en plus du Lightning et d’un câble jack pour continuer à utiliser l’appareil sans batterie.

Cette batterie est d’autant plus frustrante que l’autonomie annoncée par Sony n’est pas bonne. Le constructeur évoque « jusqu’à 8 heures » en fonctionnement et vous aurez ainsi du mal à utiliser le casque de manière intensive sans le recharger tous les jours. C’est une contrainte dont on se serait bien passé, mais on pourrait rétorquer que le son est vraiment meilleur grâce au DAC intégré au casque et donc que la gêne occasionnée par cette recharge permanente est compensée par ce gain qualitatif.

Malheureusement (bis), ce n’est pas aussi simple. Le son produit par le MDR-1ADAC n’est pas digne d’un casque vendu 300 € et il n’est même pas bon tout court. On trouvera bien pire dans l’entrée de gamme, bien sûr, mais Sony met en avant un amplificateur numérique « Master HX » censé offrir une « expérience sonore plus réaliste et plus équilibrée » et on n’y est clairement pas. Le son produit par ce casque n’est pas ample, il n’est pas non plus équilibré : la scène sonore est étonnamment réduite, presque étouffée et les fréquences les plus basses sont nettement mises en avant.

Sony sait faire des casques avec un son de qualité, mais à notre goût, ce n’est pas le cas de ce modèle. Même le MRD-10RBT nous a semblé meilleur sur ce point, alors qu’il s’agit d’un casque Bluetooth vendu 100 € de moins : un comble ! Nous essayons actuellement le Solo2 Wireless de Beats qui est, lui aussi, très porté sur les basses, mais il nous semble également plus équilibré et meilleur dans l’ensemble. Sans même parler du Beyerdynamic DT-770 utilisé au quotidien par l’auteur de ces lignes, et qui est bien meilleur pour deux fois moins cher (mais moins portable, certes).

Ergonomie à revoir

Pour couronner le tout, Sony a semble-t-il oublié toute notion de confort et d’ergonomie avec son casque. Le Lightning devrait permettre d’avoir des contrôles complets sur les écouteurs ou sur le câble, mais le MDR-1ADAC… n’en a aucun. On ne peut pas gérer la musique, la mettre en pause ou changer de piste sans sortir son iPhone. Pis, on ne peut pas changer le volume du smartphone avec le casque !

Pour changer le volume, il faut passer par une molette située sous l’écouteur droit qui n’est absolument pas pratique. Elle n’indique aucune valeur, si bien que l’on ne sait jamais à l’avance si le son va être trop fort ou non. Quand on a le MDR-1ADAC sur la tête, ce contrôle manque en outre cruellement de précision et on a tendance à augmenter ou baisser beaucoup trop par erreur. Bref, on aurait voulu une commande à clics sur le câble, comme tous les bons casques qui ne sont même pas Lightning.

Vous en voulez encore ? On pourrait évoquer le fait que le casque ne s’allume pas automatiquement quand on le branche en Lightning et ne s’éteint pas tout aussi automatiquement quand on le déconnecte ; cela nous semblait pourtant un avantage évident en faveur du Lightning. Ou bien encore le fait que les câbles fournis utilisent un format propriétaire et qu’ils sont d’une piètre qualité, avec un revêtement qui les rend particulièrement sensibles aux bruits de frottements. Ou alors de la housse de transport qui fait le minimum syndical (housse souple qui ne protègera pas grand-chose).

Sur cette photo, on distingue la molette de contrôle du volume en haut et le connecteur du câble Lightning en bas.

Pour conclure

Autant dire, si ce n’était pas déjà évident, que ce casque Lightning est une déception. Sony a été le premier sur le marché, c’est vrai, mais son MDR-1ADAC n’est pas une réussite. Il n’exploite aucun des avantages apportés par la connexion directe à l’iPhone, et la qualité sonore — censée être son plus gros point fort — est indigne d’un casque vendu près de 300 €.

À ce prix, vous trouverez bien mieux chez les concurrents, ou même chez Sony. Au total, mieux vaut s’abstenir et patienter encore un petit peu, en espérant que les casques Lightning promis ces derniers mois finissent enfin par sortir.

3
10
Test du Sony MDR-1ADAC

  • Casque bien construit et confortable


  • Alimentation avec une batterie de 8 heures seulement

  • Aucun contrôles de lecture sur le casque ou le câble

  • Réglage du volume perfectible

  • Qualité sonore en retrait

  • Prix


Les derniers dossiers

Ailleurs sur le Web


13 Commentaires Signaler un abus dans les commentaires

avatar oomu 19/02/2015 - 15:47

hé bé ! J'ai rarement vu un film de guerre aussi.. heu un article aussi violent. :)
On se demande parfois ce qui passe dans la tête de Sony.

avatar Nkz 19/02/2015 - 15:49 via iGeneration pour iOS

Vraiment nul si le portable n'a presque plus de batterie et il faut débrancher pour brancher pendant le chargement.

avatar Nicolas Furno macG 19/02/2015 - 16:02

@ Nkz : ah oui, ça fait un point négatif de plus, en effet. Enfin, on peut toujours l'utiliser en connexion jack standard, mais il n'a alors vraiment plus aucun intérêt.

avatar Wolf 19/02/2015 - 15:55 via iGeneration pour iOS

J'allais dire MDR :)

avatar Lz 19/02/2015 - 16:11

Si même les Beats ont un meilleur son c'est qu'effectivement, celui-ci est catastrophique oO

avatar Jean Claude Dusse 19/02/2015 - 16:28 via iGeneration pour iOS

Je persiste et signe à affirmer que ne pas pouvoir recharger son iPhone pdt une écoute est un vrai handicap dans mon usage.

avatar Nkz 19/02/2015 - 16:41 via iGeneration pour iOS

Sony n'est pas intelligent aussi si un jour plus tard Un iPhone sortira avec une nouvelle prise et le casque je te dis pas dans la merde LOL :D

Ou pire acheter un adapteur pour brancher!

avatar iGeek07 19/02/2015 - 17:04 via iGeneration pour iOS

En même temps si vous vous rappelez des premières manettes iOS après l'annonce de leur support dans iOS7, ce n'était vraiment pas terrible non plus (et très cher).
Laissons le temps aux constructeurs de tirer vraiment parti de cette possibilité avec un DAC de qualité et tout ce qui va derrière.

avatar malcolmZ07 19/02/2015 - 18:30 via iGeneration pour iOS

C'est la que la recharge pourrait devenir intéressante

avatar Alberto8 19/02/2015 - 19:33 via iGeneration pour iOS

Et bien ... Je suis bien content d'avoir pris un parrot zik 2 , entièrement parametrable grâce à l'application
Le gros plus pour moi et qui change vraiment la vie en ce qui concerne les casques Bluetooth , c'est le fait de
Pouvoir désactivé la connections automatique aux appareils qui ont ( bien sur ) étaient dejas connectés
Avant. Et en plus c'est français donc que du bon .

D'ailleurs si macG pouvait faire un test pour les lecteurs se serait super car il vaut vraiment le coup.

avatar Alberto8 19/02/2015 - 19:46 via iGeneration pour iOS

Sur la 4ème photos on dirait que l'iPhone est plié sur la tranche gauche , effet d'optique ? .

avatar ChePaki 20/02/2015 - 01:43 via iGeneration pour iOS

Très bon article. J'espère que Bose va sortir un casque en QuietConfort avec ces nouvelles fonctionnalités avant noël

avatar SIMOMAX1512 20/02/2015 - 18:45 via iGeneration pour iOS

Effet d'optique mec