Microsoft Band : un bracelet fitness et santé agnostique

Mickaël Bazoge |

Microsoft se lance à son tour dans la course aux bracelets sportifs avec le sobrement nommé Microsoft Band. L’objet, dont le design ne le sortira pas vraiment du lot, a heureusement d’autres atouts. Il comprend des fonctions classiques de traqueur d’activité physique ainsi que de mesure de la qualité du sommeil. Dix capteurs sont intégrés, dont un cardiofréquencemètre, mais aussi un capteur UV pour l’exposition au soleil et la conductance cutanée (mesure du stress via l’activité des glandes de la sudation et du système nerveux). L’appareil, qui embarque aussi un petit écran dont l’interface rappelle évidemment les tuiles de Windows, sera disponible dès aujourd’hui dans les boutiques en ligne et de briques et de mortier de Microsoft pour 199$.

En plus du bracelet, Microsoft a mis au point un nuage spécifique (Microsoft Health) afin de stocker les informations mesurées par le périphérique, mais également par d'autres terminaux : l'éditeur a voulu concevoir une solution fitness aussi agnostique que possible, c'est pourquoi ce cloud est ouvert aux bracelets concurrents et aux mesures provenant d'applications d'autres plateformes. Des logiciels compagnon pour iOS, Android et Windows Phone seront d'ailleurs proposées, ainsi que sur le Mac App Store où elle est déjà disponible. Des partenariats avec MapMyFitness, RunKeeper, Jawbone et Starbucks sont dans les tuyaux. Microsoft souhaite même licencier son matériel et les dix capteurs à qui le souhaite, tandis qu'un SDK devrait voir le jour en janvier.

Microsoft n’en est pas à son coup d’essai en la matière. Dès 2007, l’éditeur de Windows a élaboré avec HealthVault une solution de stockage des données médicales; le Band et son service en ligne peuvent d’ailleurs s’y connecter. L’entreprise de Redmond s’attaque ici à forte partie : le HealthKit d’Apple bien évidemment, mais aussi Google Fit, que le moteur de recherche a lancé cette semaine.


avatar Macadomia | 

Je comprends à présent, en voyant les sources de Mickaël Bazoge, pourquoi il utilise le terme bulbe pour définir une ampoule !

Mon dieu ! (ah non, bouse, je suis moi vraiment agnostique)

avatar iTroll | 

Ca a l'air intéressant mais par principe je m'abstiendrai d'acheter une Gen 1. Dans 1 an, même prix, bugs en moins, 20% plus léger, 20% plus puissant, 20% d'autonomie en plus, etc. etc.

En tout cas l'article sur The Verge (plutôt fanboy Apple en général) est positif.

avatar Wolf | 

J'ai pas encore bien saisie l'utilité des écrans 4k, encore moins 5k. Le standard Retina me semble largement suffisant pour un humain normal.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR