Le premier smartphone Tizen, « un mauvais clone d'Android »

Stéphane Moussie |

Repoussé à de multiples reprises, le premier smartphone sous Tizen a fini par trouver la voie des étals il y a trois semaines. Vendu uniquement en Inde pour 5 700 roupies (environ 80 €), le Z1 est bien loin des premières intentions de Samsung qui voulait sortir son nouvel OS sur un terminal plutôt haut de gamme.

Crédit Ars Technica

Le Z1 a un écran 4" 800 x 480, un processeur dual-core 1,2 GHz, 768 Mo de RAM, 4 Go de stockage (plus un lecteur de carte micro SD) et un appareil photo 3 mégapixels. Des caractéristiques techniques modestes qui en font un appareil simplement fonctionnel, mais le plus intéressant est bien sûr son système.

Ars Technica, qui a pu décortiquer ce système concurrent d'Android, dresse un bilan consternant. Des choix aussi surprenants que mauvais nuisent à l'ergonomie. Par exemple, l'écran d'accueil ne contient que huit icônes d'applications. Le reste de l'écran sert uniquement à afficher des widgets (pas plus de deux par écran). Quand on ouvre le lanceur d'apps, les huit icônes de l'écran d'accueil se déplacent en haut. On a donc seulement accès à trois rangées d'apps supplémentaires.

Cliquer pour agrandir

Autre exemple, l'utilisation d'un bouton physique pour afficher le menu des applications. Android faisait de même à ses débuts, mais a vite abandonné ce mode de fonctionnement qui n'était pas bon. Puisque le bouton est physique, l'interface logicielle ne mentionne pas la présence ou non d'un menu ; quand on cherche quelque chose qui pourrait se trouver dans le menu, il faut donc tapoter sur ce bouton à chaque écran de l'application pour finir par trouver le menu et l'option qui nous intéressent.

Autre grief, certainement le plus important, l'écosystème rachitique. Seulement un millier d'apps sont disponibles sur Tizen, quand l'App Store et Google Play en revendiquent plus d'un million. L'absence d'applications peut bien sûr s'expliquer par la (relative) jeunesse du système, mais le plus inquiétant est que même Samsung ne fait pas d'effort pour porter ses apps. Pas de S-Voice, ni de Milk, ni de S Note, etc.

Quant aux montres connectées de Samsung qui tournent sous Tizen, elles ne sont pas compatibles avec le Z1. Ce système maison devait pourtant servir à faire converger tous les produits du constructeur coréen (lire : Samsung affiche de grandes ambitions pour Tizen).

« C'est juste Android avec un design pauvre, pas d'orientation, pas de matériel et pas d'apps », conclut irrévocablement Ars Technica.


Tags
avatar SIMOMAX1512 | 

En même temps pour le prix Samsung doit en être fiers car avec Android Samsung paie des royalties à Microsoft pour chaque terminal alors pour l'entrée de gamme si ils peuvent se passer de rémunérer plusieurs sociétés tiers .

avatar 8enoit | 

Quand il s'agit d'inventer un OS, Samsung sort Tizen.
Bon on va dire que ce n'est pas leur cœur de métier*. Tizen est de fait une sorte de lapsus révélateur de leur médiocrité en ce domaine.

(*) qui est le vol industriel comme chacun sait, où ils très forts, il faut l'admettre

avatar marcpafr | 

Qui en est le fournisseur également. Nos appareils pommés ont tous des composants Samsung...

avatar oomu | 

ils ont aussi des composants par d'autres entreprises, quel est votre point ?

-
Tizen est la suite de Moblin/Maemo/MeeGo qui n'étaient que des linux avec une couche gnu/gnome/distrib linux classique + pilotes propriétaires.
Samsung a récupéré et maintenu ce qui fut développé par d'autres.

-
Le manque de compétence et investissement de Samsung dans le logiciel informatique ne devrait pas être vu comme une "pique" envers Samsung.

Ca c'est être gentil et sympathique.

Non, c'est une critique formelle et extensive de l'ENSEMBLE DE l'INDUSTRIE Asiatique: sony, htc, samsung, acer, LG, et autres xiaomi et constructeurs chinois inventées de toute pièce.

Toutes sont dépendantes de logiciels et propriété intellectuelles américaines (et vaguement européennes) et n'ont jamais été capable de développer un écosystème comparable à Microsoft, Google, Adobe, Apple, Oracle, et j'en passe.

Il n'est donc pas étonnant que webos au sein de LG fut un laborieux effort d'une section américaine (suite à un rachat) contre la direction coréenne;

Ni que Samsung n'ait jamais été capable de développer des services et logiciels de la trempe d'Apple, Google, Nokia ou Microsoft

Ou qu'aucun acteur japonais (de Sony le fabricant jusqu'à Nintendo en passant par Squarenix l'éditeur) n'ait pu développer de technologie logicielle et infrastructure pérenne et comparable aux équivalents américains.

Tout cela n'est pas étonnant et est consensuel à l'industrie asiatique, samsung comprise donc : zéro ou prou investissement dans le LOGICIEL (que ça soit coté client ou serveur). Ce sont des industries qui comprennent bien le "matériel", pas le "logiciel".

La domination des entreprises US sur le secteur (elles aspirent la grande partie de la valeur du marché, tel Intel, Google et Apple) vient de là. Les quelques uns qui ne sont pas US sont européens (ARM l'anglais par exemple).

Bref: ne croyez pas que le propos se limite simplement à Samsung, il vise Toute L'Industrie Asiatique. C'est pire que vous croyez :)

avatar béber1 | 

"Ca c'est être gentil et sympathique.

Non, c'est une critique formelle et extensive de l'ENSEMBLE DE l'INDUSTRIE Asiatique: sony, htc, samsung, acer, LG, et autres xiaomi et constructeurs chinois inventées de toute pièce."

c'est être gentil en effet.
Ça me désole perso

avatar enzo0511 | 

sauf que le hardware et le software, c'est pas du tout les mêmes métiers....

avatar Vanton | 

@marcpafr :
Le problème n'a jamais été samsung comme fournisseur mais samsung comme créateur.

Sur le plan technique l'entreprise est excellente. Encore que mon SSD 840EVO ne doit pas la plus brillante démonstration de leur savoir faire...

avatar marcpafr | 

Donc, sans l'avoir eu en main vous arrivez à dézinguer un appareil...
Je rappel quand même qu'il est vendu 80€ hein !!

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Mais non, iGen a lu un article de mauvaise critique sur Samsung et le relaient, c'est normal.
Par contre, ils oublient volontairement les autres, on ne peut pas être objectif en même temps ;-)

Un exemple: http://www.engadget.com/2014/12/30/samsung-apple-satisfaction/

avatar oomu | 

aucun rapport avec le sujet du jour : Tizen, que trop de médias et blogueurs pressés ont essayé de voir comme une alternative à Android made in Samsung.

avatar feefee | 

@Ze_misanthrope

"Un exemple: http://www.engadget.com/2014/12/30/samsung-apple-satisfaction/"

Je n'ai pas vu où ils parlaient de Tizen dans ton article ?

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

@feefee Je n'ai jamais dit le contraire...

avatar béber1 | 

ben restons dans le cadre de la news alors.
Un 1er smartphone sous Tizen made by Samsung. Concluant, pas concluant, original, pertinent, novateur...

avatar Ze_misanthrope (non vérifié) | 

Oui, comme Android et Windows Phone, je suppose ;-)

avatar feefee | 

@ Ze_misanthrope

"Oui, comme Android et Windows Phone, je suppose "

Ben oui voilà ! Android et WP, comme Tizen, sont des OS pour smartphone ...

avatar Mrleblanc101 | 

@marcpafr :
Ars technica la Éric en main et macg nous transmet l'information

avatar enzo0511 | 

80€ ça reste 80€

si ça peut éviter aux gens de perdre 0€...

avatar Rodney Jerkins | 

Quand on voit le design du futur galaxy S6 si il reste tel que les rumeurs le dise, je ne peux que te donner raison, on voit bien qu'il y à vraiment là une volonté de se rapprocher du design de l'iPhone 6 et de ce fait de voguer sur le succès de celui-ci

avatar marcpafr | 

Tout comme l'a fait Apple avec l'iPhone 6 Plus et l'iPad mini, l'App météo, bientôt les stylets,etc ...
Soyons réalistes, on ne réinvente pas la roue tout les jours et le business s'en "branle" des états d'âme de chacun.

avatar oomu | 

faux

le business ne se branle jamais des états d'âme de chacun : les états d'âme c'est ce qui conditionne les achats par les consommateurs.

d'ailleurs, y a aussi des états d'âme chez les business qui déclenchent des procès, et le juge et les avocats se branlent jamais des états d'âme des business.

-
Alors qu'on en est à sortir des anecdotes telle la minuscule application météo, Samsung en revient toujours à ses bonnes recettes : cloner ce qui a marché chez la concurrence.

-
Le marché adore les téléphones géants

okay, après des années sans le faire, Apple finit par faire un iphone 6 géant (j'appelle cela un poulet géant moi !). Pour autant, Apple n'a pas cloné le Galaxy Notes ou autre Galaxy géant. Pas même design, pas reprise des innombrables retouches de Android.

l'iphone 6+ est globalement ce qu'Apple faisait toujours, mais en poulet géant.

Apple c'est un peu le "cause toujours, moi j'avance" de l'industrie. ("hé Appel mon apertu.." "-parle à ma main" , "-hé Apple t'as vu la concurrence fait des..." "-Je fais ce que je veux quand je veux et je commente pas." )

avatar Ast2001 | 

Que veux-tu démontrer ? Apple a violemment copié Android depuis iOS7 comme android avait violemment copié iOS précédemment. mais on reste entre Américains.

avatar béber1 | 

"Que veux-tu démontrer ?"

que Apple ne copie pas, elle annexe ce qui lui convient.
Ce qui est des fois assez violent

avatar Ast2001 | 

Nous sommes là dans la sémantique (ou dans le révisionnisme intellectuel). Industriellement parlant, cela revient au même. Apple copie comme les autres et les photocopieuses fonctionnent aussi bien à Cupertino qu'à Montain View ou à Séoul :-)

avatar Vanton | 

@Ast2001 :
Aussi bien peut-être pas. Je suis pas particulièrement emballé par les iPhone 6 qui empruntent à la concurrence mais on est quand même loin de la copie servile.

Samsung est allée vraiment très très loin dans la copie ces dernières années. Hors Chine c'est à mon sens un record. La plupart des autres marques ont trouvé une identité qui se répète d'un modèle à l'autre et qui est parfois très éloignée de celle d'Apple. Un LG par exemple n'a pas grand chose à voir avec un iPhone.

avatar Ast2001 | 

Oui, Samsung est sans doute un champion toute catégorie en terme de copie et j'ai un peu forcé le trait en l'associant à Apple et Goocle ;-)

avatar béber1 | 

pas vraiment.
Si cela apparait identique, les objectifs visés ne sont pas les mêmes.

Pour un copieur ou un voleur, l'objet dérobé ou l'œuvre copiée ne le sont que dans un intérêt immédiat, et peuvent être interchangés/remplacés par d'autres.

Dans l'autre cas, c'est une façon de prendre les idées ou les œuvres des autres, mais pour se les faire siennes.
Ce n'est pas du tout pareil. Il y a une différence de degré.

Il s'agit plutôt de les assimiler, de les absorber, de les intégrer dans un lieu ou un plan d'ensemble plus général.

On pourrait extrapoler.. et parler du château de Versailles agrandi et réaménagé par Le Vau puis par j. Hardouin-Mansart, etc (je simplifie)

C'est pour dire que le vocabulaire architectural et les modèles sont nombreux et empruntés à l'Antiquité bien évidemment, puis à l'Italie et aux diverses adaptations françaises au 16e s.
Le tout n'était pas de copier ou de citer tel ou telle partie déjà formulée, c'était d'en faire un tout cohérent, dans un plan de développement d'ensemble.

Ce n'est pas de citer ou reproduire une idée ou son principe, c'est de savoir suffisamment l'incorporer pour l'intégrer dans des développements cohérents.
(ce que craignait Matisse et qui explique pourquoi il recevait Picasso sur le pas de sa porte… surtout parce qu'il savait que l'espagnol pouvait saisir d'un coup d'œil une création, et la pousser bien au delà dans ses principes (déclinaisons & variantes expressives) que ce que lui aurait pu faire. C'était pas de la copie dans ce cas-là, c'était de l'ogrerie)

avatar Ast2001 | 

J'avoue avoir un peu de mal à discerner ce que tu veux dire :-) Qui dit copie dit copie et intégration dans son propre système. Même Samsung procède ainsi.

avatar béber1 | 

sauf que c'est plus ponctuel et volatile dans le cas d'un Samsung par exemple.

Apple est plus lourde
Quand Apple "absorbe" une idée, c'est moins pour un coup temporaire (parce que ce serait le courant. À surveiller quand même depuis l'ère Cook. Disons, jusqu'à maintenant) ou strictement opportuniste, que pour la déployer dans ses différents services.

On peut citer Cover Flow acheté en 2006 et qui a été placé aussi bien dans iTunes, que dans les fenêtre du Finder que dans l'app musique de l'iPhone. (on pourrait parler de Konfabulator/Dashboard)

Apple est rarement à la pointe.
Elle a des idées mais elle est plutôt raide et "lente" dans ses choix et leurs applications.

Son truc, c'est de poser des bases.
et de bien réfléchir comment elles vont pouvoir bien se développer par la suite de manière solide.
Aussi elle se fait vite dépasser par les idées des fans (jailbreak, concepts, etc.), et doubler par la concurrence
N'est-ce pas son manque de réactivité qu'on lui reproche ? ("les autres le font déjà, etc.")

Aussi elle regarde ce qui se fait, et si une idée l'intéresse et si celle-ci après tri peut s'intégrer dans Son système et Ses développements, elle la vole ou elle l'achète.

Seulement en bon auto-centrée, il faudra que cela corresponde à des critères solides -les siens- qui devront s'inscrire et se décliner dans la durée.
On peut appeler ça de la suffisance ou du pragmatisme.

Peut-être qu'avec Cook, elle deviendra plus souple, légère et opportuniste dans ses futures "inspirations" ?

avatar feefee | 

@Ast2001

"Apple copie comme les autres et les photocopieuses fonctionnent aussi bien à Cupertino qu'à Montain View ou à Séoul :-)"

Non, Samsung copie pour faire " comme si c'était" , donc une copie d'ensemble , de surface.

Apple copie des briques pour les assembler et fournir son propre résultat comme ça l'arrange, il y aura un minimum de R&D quand même ...

Ceci est simplement un constat qu'il est difficile de nier, excuser tout au plus en assimilant vite fait .

avatar p@t72 | 

Oué les Russes aussi "annexent" la Crimée, bientôt l'Ukraine...

avatar béber1 | 

et ?

avatar enzo0511 | 

si tu peux éviter d'être vulgaire en plus de poster inutilement tes commentaires pas constructifs...

avatar béber1 | 

…bientôt les stylets,etc …"

bientôt les stylets vendus avec iPhone ??

avatar Hideyasu | 

Certains ont du mal à défendre Samsung à tout prix ...
Ils on fait tizen, téléphone à 80€ ou pas le logiciel reste le même, c'est une mauvaise copie d'android dans tout les cas. Ils amélioreront sûrement le concept, enfin j'espère pour eux, puis voilà. Le plus étonnant dans tout ça c'est la non compatibilité de la montre qui est aussi sous Tizen ainsi que leurs applications maisons ...

Le lien ne parle pas de Tizen, dommage c'était bien essayé ^^

Bref, ce qu'il faut se dire c'est que les critiques font avancées, en espérant qu'ils les prennent en compte.

avatar Vanton | 

@Hideyasu :
Cela dit Apple nous a fait des trucs bizarres ces derniers temps aussi, comme AirDrop non compatible entre Mac et iBidules pendant un an...

C'est corrigé depuis mais c'était assez ahurissant à la base.

avatar béber1 | 

pas forcément inhabituel de la part de la Pomme.

On a beau parler de produit-fini de leur part, il y a des fois où ils accumulent des retards significatifs, même si les bases de ce qu'ils nous proposent sont là.

On peut parler d'iCloud,
ou même de l'iPhone Edge qui n'était au fond qu'un superbe proto, jetant les bases de ce qui allait suivre

avatar Vanton | 

@béber1 :
Leurs premiers produits sont souvent des protos... On peut évoquer le MacBook Air de 2008, avec son unique port USB et ses coups de chaleur, le MacBook Pro 13" retina de 2012 qui ramait sévère et plus récemment l'iMac 5K qui a le même problème...

avatar poikoi | 

La mauvaise copie de la mauvaise copie.

avatar sachouba | 

"For an OS that is so new, Tizen is surprisingly feature-packed (well, maybe not that surprising considering how long Tizen has been under development). You have features like Wi-Fi, Bluetooth and USB tethering, an option to change the theme for both the interface’s colors and the system app icons, and even the Ultra Power Saving Mode that we’ve seen on numerous Samsung devices in the last year. There’s also an option to set a default keyboard, though there are currently no third-party keyboard apps available on the Tizen app store at the time of this review.
Advanced users will be glad to know that the Z1 (and hence Tizen) supports proper multitasking. Switching between apps can be done from the task switcher, and the OS supports background services like Android for apps that need to always remain active in the background. Tizen seems to be rather light on memory usage, as I was able to switch between multiple apps without anything of them restarting"

Review de Sammobile. C'est bizarre, vous sélectionnez un peu trop vos sources, excès de zèle ?
Il ne me semble pas qu'iOS (6) ou Windows Phone proposaient ces possibilités, à leur sortie.

Que Tizen ressemble en partie à une copie d'Android est logique puisque l'OS se base sur Touchwiz...

avatar PierreBurgi | 

Tout ce qui parle de cette marque est mauvais.

avatar Jeckill13 | 

Tizen c'est comme Bada en son temps. Le genre de système d'exploitation qui te fais croire en apparence que tu as un smartphone comme tous le monde (comme tes potes sous Android) jusqu'au jour où tu vas vouloir ajouter les même applications que tes potes !

CONNEXION UTILISATEUR