Salto : la chute mortelle ?

Stéphane Moussie |

Les jours de Salto seraient comptés. La plateforme française serait sur le point de perdre son dernier allié. D'après Pure Médias, France Télévisions va annoncer en interne vendredi 20 janvier la « cessation des activités » et la « dissolution de la société Salto ».

Le service vidéo est sur la sellette depuis plusieurs mois, ses deux autres actionnaires principaux, TF1 et M6, voulant s'en désengager eux aussi. Selon L'Informé, une entreprise espagnole, Agile, a fait une offre de reprise globale de la plateforme, mais celle-ci a peu de chance d'aboutir.

Dès lors, deux pistes se dessinent pour l'avenir de Salto : soit une dissolution avec cession des actifs (base de clients, plateforme technique…) qui pourrait intéresser en partie Canal+ ; soit une disparition totale, sans héritage pour quiconque. Sentant le vent tourner, des dizaines d'employés ont quitté les équipes de Salto ces six derniers mois, rapporte Pure Médias.

Lancé fin 2020 avec l'ambition de concurrencer les grandes plateformes américaines, Salto compte aujourd'hui 800 000 abonnés en France, soit 12,5 fois moins que Netflix.


Tags
avatar SidFik | 

Ils auraient put gagner du temps et de l’argent en me demandant si ca allait marcher 🙂

avatar florian3104 | 

@SidFik

Il aurait pu demander à n’importe qui.

avatar MarcMame | 

@SidFik

"Ils auraient put gagner du temps et de l’argent en me demandant si ca allait marcher 🙂"

———-
C’est fou toutes ces entreprises qui font n’importe quoi alors qu’il suffit de consulter les oracles des commentateurs de MacG.

avatar SidFik | 

@MarcMame

C’est surtout fou qu’un lambda comme moi prenne de meilleures décisions que ces gens 🤔

avatar cosmoboy34 | 

@MarcMame

Parce que tu crois que parce qu’ils sont bien payés dans des bureaux à réfléchir qu’à ça ils se plantent pas ? La preuve !!

C’est pas parce que des équipes y sont dédiés qu’ils sont pas idiots ou n’ont pas d’œillères.

Qui ici est étonné du résultat qu’on avait tous annoncé ? Personne et c’est même logique.

Faut pas sortir d’une grande école pour prédire le flop d’un service qui te vend cher un catalogue à 90% disponible gratuitement en replay. Ça n’a aucun sens c’est pas un business model c’est une arnaque à grande échelle…qui n’a pas prit mais ça personne s’en plaindra

avatar alastorne | 

Quelle surprise 🙄

avatar melaure | 

Encore une bonne raison de fuir le dématérialisé en streaming !

avatar newiphone76 | 

C’était tellement prévisible…

avatar Emareis | 

Cette fois c'est le salto arrière !

avatar windorm | 

Perso j’ai profité du mois gratuit, ça fait toujours plaisir, après j’ai pas trouvé grand chose de très attirant non plus

avatar Yves SG | 

Super les commentaires acides 🫤
Ils ont au moins eu le mérite d’essayer et la seule question que je me pose est qu’est-ce qu’ils auraient pu faire différemment pour réussir ?

avatar jujulec | 

@Yves SG

il n'y a aucun mérite à vouloir faire son trou sur un marché saturé, quelques années après tout le monde et sans une offre originale...

avatar pagaupa | 

@Yves SG

« je me pose est qu’est-ce qu’ils auraient pu faire différemment pour réussir ? »
Proposer un catalogue plus qualitatif ?

avatar Glop0606 | 

Vous avez raison et il ne faut pas qu'être dans le négatif. Après ce qu'ils auraient pu/du faire différemment pour réussir, je pourrais vous faire une longue liste. Mais si je devais commencer ça serait l'ambition. Je suis toujours aussi "choqué" qu'en Europe on est pas une plateforme qui réunisse la culture européenne. La France, l'Italie, l'espagne, l'Allemagne, l'autriche, etc... ont tous des repertoires gavés de créations cinématographiques au top. Pourquoi ne pas les réunir dans une même plateforme? Quelle idiotie en 2023 que chaque pays européen garde ses petits droits sur les oeuvres; même pas une licence européenne d'exploitation. Même Netflix l'a compris et investit massivement dans nos productions européennes et Netflix quand il lance un film c'est pour tous et tout le monde et en beaucoup de langues. Quand je voyage, j'ai pas mon Netflix qui vient me dire "Oh là tu as passé la frontière, tu n'as plus le droit de regarder ton contenu". J'ai voulu m'inscrire à une époque à Salto alors que j'étais à l'étranger. "Nan, faut être en France"...

avatar IceWizard | 

@Glop0606

« Même Netflix l'a compris et investit massivement dans nos productions européennes »

Mais alors pas du tout ! Netflix investi dans des productions européennes à cause des contraintes règlementaires exigeant qu’une partie du chiffre d’affaire soit consacrée aux productions locales, pour avoir le droit de diffuser.

Sans cette obligation légale, les productions européennes seraient quasi inexistantes sur NetFlix.

avatar Glop0606 | 

@IceWizard

Vous avez raison mais Netflix investit plus qu’il ne devrait justement pour la qualité de nos productions. Dernièrement j’ai lu des News sur d’autres sites d’infos qui parlaient notamment de gros investissements en Espagne.

avatar v1nce29 | 

> qu’est-ce qu’ils auraient pu faire différemment pour réussir ?

Est-ce qu'il y avait une série qui méritait qu'on paye et qui était produite par un des 3 ?
C'est pas tout de créer un réseau, il faut l'alimenter en contenu.

avatar fredsoo | 

@Yves SG

Une possibilité plutôt que de créer Salto, aurait peut-être été de s’allier avec Molotov, qui par la même occase ne sera pas passé sous étendard US.
Molotov fournissait les tuyaux et l’interface qui va bien, et n’avaient qu’à ouvrir les robinets pour les contenus.
Au lieu de ça gueguerre, et les résultats que voilà.

avatar cosmoboy34 | 

@Yves SG

Ah bon ? T’appelle ca essayer ? S’ils avaient vraiment voulu essayer on en serait pas là peut être. S’ils avaient vraiment investi plutôt que proposer un service majoritairement dispo en replay. S’ils avaient crée du contenu exclusif, proposé des exclus internationales, du contenu additionnel aux productions, bref comme tous service du genre s’affaire à faire sauf eux 🤷🏼‍♂️

J’appelle pas ça essayer, j’appelle ça rentabiliser sa production grand public en se foutant de ses abonnés.

Parce quand quand on y regarde bien imaginons une production quelconque :

Les utilisateurs Salto la rentabilisent en partie, 1 ou 2 jours après, c’est dispo sur les chaînes (2 eme rentabilisation avec la pub), 1 jours après c’est en replay (3eme rentabilisation avec les distributeurs type canal orage etc qui payent pour avoir acces au replay)

T’appelle ça un service de SVOD toi ? Moi j’appelle ça une magouille. Ils ont jamais voulu faire un service de svod ils voulaient rentabiliser les productions déjà prévues 🤷🏼‍♂️

avatar BleuRooster | 

@cosmoboy34

👍🏻

avatar vicento | 

@Yves SG

Deja, avoir la bonne idée de se lancer à un meilleur moment ! Genre pas une fois que l’offre commence à bien saturer

avatar Gotmilker | 

@Yves SG

Ne pas être les derniers, proposer autre chose que plus belle la vie ou Josephine ange gardien.
Avoir une vraie offre, de vrais contenus pas une énième itération stérile.

avatar samgrosfite | 

Avec les grands manitou tf1 et m6 qui lançaient leur plateforme payante de replay à côté c’était sur qu’elle allait mourir. Quand personne ne joue le jeu dès le départ quel dommage car elle aurait vraiment pu avoir un bel avenir.

avatar fredsoo | 

@samgrosfite

On se demande comment c’est possible 🙈
C’est comme si ouvertement tu te marie, et tu continue a faire des petits dans ton coin…

avatar Arnaud33 | 

J’ai acheté un an d’abonnement à 35€ sur vente privée , la plateforme ne vaut pas 7€/mois mais il y a des choses correctes à regarder .
J’espère que les plateformes de TF1 et M6 connaîtront le même destin vu qu’ils sont incapable de s’allier .
Visiblement l’adage « diviser pour mieux régner » est en vigueur dans l’audiovisuel .
Comme le commentaire précédent, que fallait il faire pour être meilleur ?
- Le budget n’était pas à la hauteur ? On n’est pas américains, salto n’était pas là pour conquérir le monde, juste pour proposer une alternative à ceux qui ne sont pas devant leur télé à 21h le soir.
- les fictions très moyennes, ok mais c’est peut être de la faute de TF1 et M6 qui proposent en grande partie des fictions pas au niveau , mais Netflix n’a pas tous les jours des casa de papel ou des squidgame …
Bref c’est bien dommage

avatar Nicolam | 

Bonjour :-)
@Devs et @Fanoo
D'une part, le libéralisme n'a pas attendu Macron pour arriver en France. D'autre part, Les groupes de TV Françaises ont essayé un streaming à la "Française", mais malheureusement c'était quasi perdu d'avance. Et s'agissant du taux de chomage actuel.... Cela dépend de comment on le calcul.... exemple ici un site (parmi d'autres qui montre ce qu'il en est du vrai taux de chomage en France. Donc Macron est loin d'etre parfait c'est clair, mais il ne faut pas l'accuser de tout non plus.

avatar Giloup92 | 

Avec un taux de prélèvements obligatoires de 44 % du PIB, on est loin du « libéralisme » en France.

avatar Nicolam | 

@Giloup92

Ne pas confondre libéralisme économique et taux de prélèvements, ce n'est pas forcément lié. Nous avons du personnel politique (depuis des années) qui n'ont pas le sens de la bonne gestion (et diverses autres choses). Mais certes nous avons aussi la chance en France d'avoir un bon niveau de protection sociale, et en même temps ...bref il y a plein de sujets.

avatar Nicolam | 

@Nicolam

le site en question avec des données d'il y a 1an et demi, mais peu ou prou, le changement ne doit pas etre énorme > https://fr.irefeurope.org/publications/articles/article/les-vrais-chiffres-du-chomage-19-26-de-chomeurs-en-france-a-minima/

avatar IceWizard | 

@Nicolam

« Les groupes de TV Françaises ont essayé un streaming à la "Française", »

Un streaming à la « Française » avec environ 60% de films et séries américaines !

avatar Gotmilker | 

@Nicolam

Surtout que ce n’est pas Macron qui a refusé la licence globale, c’était sous Sarkozy. Avec ça, Netflix et Prime n’aurais eu que peu d’effets.

avatar passingphantom | 

d'un certain point de vue, ce n'est pas une surprise, dans la mesure où cette alliance-là, c'était un peu l'alliance de la carpe et du lapin. Mais en même temps, c'est aussi une opportunité manquée et un beau gâchis. Dans la mesure où aucun contenu exclusif pouvant servir de produit d'appel n'avait été conçu pour la plateforme, à l'heure où les fictions françaises et européennes font d'excellents scores d'audience à la télévision. Et paradoxalement, ce n'est pas une grosse perte non plus: les plateformes de France TV et d'Arte offrent des contenus très intéressants (fictions, documentaires, etc...) et, pour le coup, c'est gratuit et, pour Arte, sans pub. Et, ah oui, leurs interfaces sont tellement plus fonctionnelles.

avatar alex82 | 

Pour regarder de la M….. mdr le prix plus la pub jpp

avatar Giloup92 | 

Salto coulé, Molotov saboté…

avatar donatello | 

Je me souviens que mon commentaire sur la toute première new concernant Salto (2017 ? 2018 ?) c'était "Vous pouvez déjà écrire l'article annonçant la fermeture du service".

Suivez-moi sur YouTube et TikTok pour plus de prévisions super fiables.

avatar Jacalbert | 

“Donc Macron est loin d'etre parfait …”
Plus, ou moins, que ses prédécesseurs?
Tous dans le même panier 🧺
Penser à Dalida “Paroles … paroles … paroles 🎼🎹🎻”
Pas facile de diriger un pays comme la France
Moindre “pet de vache” grève générale - La douce France championne des grèves,
et Joepie pour les casseurs

avatar headoverheel | 

@Jacalbert

« La douce France championne des grèves »
Le RU depuis le crise du Covid enchaîne les mouvements sociaux. Le rail privatisé anglais connaît plus de mouvements sociaux que notre bonne vieille SNCF. Comme quoi…

avatar vince29 | 

> Le rail privatisé anglais connaît plus de mouvements sociaux que notre bonne vieille SNCF

Ah bon ? Sachant que la SNCF fait systématiquement grève pendant les vacances scolaires et les grands départs en week-end je ne vois pas comment ça pourrait être pire ?
Si au RU ils font grève en plus en dehors de ces périodes c'est ... qu'ils ne travaillent pas pour l'entreprise.

avatar headoverheel | 

@vince29

Pouvez-vous étayer votre affirmation avec quelque chose ?
Un truc qui me prouve que les trains ne circulent pas pendant les vacances scolaires, ça m’arrangerait pour optimiser mon utilisation des transports

avatar DG33 | 

Joli titre 😇 bien que tragique

avatar Liena1 | 

« Salto compte aujourd'hui 800 000 abonnés en France, soit 12,5 fois moins que Netflix » drôle de comparaison… le temps n’a pas été le même, netflix est présent depuis plus longtemps. Je vous trouve un peu cruel pour le coup…

avatar Sindanarie | 

Pas content!

Remboursez !

avatar Ol'Dirty | 

Le naufrage de l’audiovisuel français illustré. Quel gâchis.

avatar Manu9 | 

Dommage, il y avait pourtant un public, contrairement à ce que beaucoup ici pensent (et qui ne sont pas dans la cible) 🙁

avatar PhilippeNC | 

L’offre de streaming est énorme actuellement : Netflix, Amazon, Disney, canal+, Apple TV… les replays des différentes chaînes, les chaînes optionnelles avec replay.
Il était évident qu’il n’y a pas de la place pour tout le monde. Les petits disparaissent ou sont rachetés OCS, Salto. Reste peut être qq niches.
S’attaquer au marché du streaming mérite réflexion et surtout des billes.

avatar ratz | 

Je me demandais justement hier si je devais prendre le bonus bouygues …

En regardant le catalogue je n’ai pas trouvé UN film qui m’intéressait

avatar BleuRooster | 

Encore une dilapidation de l’argent public en France c’est un sport!

Alors oui comme certain, ont va pas accuser directement Macron mais parfois tu te demande si c’est pas fait exprès avec une complaisance!

C’était voué à l’échec! Pas besoin d’être spécialiste!

1)Aucune garantie de pérennité.

2)Service public minoritaire donc rien à dire ou peut de choses.

3)Aucune attractivité, aucun budget propre pour développer la création.

4) La mentalité de TF1 & M6 de faire payer des chaînes TNT( Que l’état retire leur licence qu’ont rigole)

5) Projet mal financé au départ en vu des objectifs d’anti-Netflix (pas assez élevé)

6) l’exemple dans le passé de l’échec de TPS qui devait concurrencer Canalsat c’était déjà l’union TF1, M6, Orange, France TV, RTL, Suez Environnement, CTL(Luxembourg).

avatar vifen | 

Déjà, depuis le début c'était voué à l'échec. Vouloir exister face à Netflix/Amazon...

CONNEXION UTILISATEUR