Apple veut-elle bloquer en partie le freemium ?

Nicolas Furno |

L’information, rapportée dans un premier temps par TechCrunch, devrait inquiéter de nombreux éditeurs : Apple aurait commencé à bloquer les applications qui incitent leurs utilisateurs à regarder des publicités, ou à partager sur les réseaux sociaux en échange de pièces ou d’autres récompenses. Deux principes qui sont pourtant à la base du modèle du freemium à l’heure actuelle : c’est bien simple, on les retrouve dans tous les jeux « gratuits » de ces derniers mois.

Ce message est-il condamné dans les apps iOS ?

Vous voulez obtenir des pièces gratuitement dans Plants vs. Zombies™ 2 ? Regardez une vidéo d’une quinzaine de secondes et vous en aurez 250 ! Vous voulez une vie supplémentaire dans Candy Crush Saga ? Passez le mot sur Facebook et vos amis vous en offriront peut-être ! Ce fonctionnement n’a rien de rare sur l’App Store, on le croise dans les jeux les plus populaires, comme les deux que l’on vient d’évoquer, mais aussi dans de nombreux autres titres. Pour financer un jeu, les achats in-app traditionnels et même la publicité affichée dans les menus ne suffisent plus. Alors que, si l’on en juge à leur succès dans l’App Store, ces nouvelles formules sont bien plus efficaces.

Apple n’a, a priori, pas encore poussé jusqu’à l’interdiction totale de ces formules publicitaires ou sociales d’un nouveau genre. Comme l’indique à PocketGamer le PDG d’une régie publicitaire qui propose des services similaires, de nouvelles applications ou mises à jour sont encore acceptées par les équipes en charge de la validation sur l’App Store. Tout le monde n’a pas cette chance toutefois : plusieurs développeurs, dont celui-ci qui témoigne sur StackOverflow, ont obtenu un refus à cause de ces incitations à regarder une publicité ou à partager sur les réseaux sociaux.

Partant du principe qu’Apple n’accepte plus les méthodes évoquées ici, que compte faire le constructeur avec les centaines (milliers ?) d’applications qui les ont déjà adoptées ? Le constructeur peut-il vraiment poser un ultimatum à des acteurs aussi gros que peuvent l’être King ou Electronic Arts ? Pour l’heure, comme souvent avec l’App Store, cette nouvelle politique reste encore assez floue…


avatar Silverscreen | 

Faut dire aussi que le spam incessant d'amis ou proches qui jouent à Candy Crush et cie devient insupportable. Ce type de Freemium pollue l'expérience utilisateur du joueur et des autres...

Faut vraiment être rat pour ne pas payer quelques euros une appli qui en vaut la peine de la part de quelqu'un qui achète régulièrement des jeux pour console de salon, environ 10 fois plus cher pour y jouer à peu près autant au final...

avatar Lestat1886 | 

Franchement c'est une bonne décision tant ce genre de pratiques est a vomir...

avatar NEWIPHONE | 

Malheur à celui qui n'est pas sur Facebook....

avatar DG33 | 

@NEWIPHONE :
? Es-tu certain ?

avatar T-Dii | 

Prenons le problème autrement: ces gens qui jouent par exemple à Candy Crush sont-ils prêts à payer ce jeu en intégralité?

C'est le même cas que pour la musique. Depuis la sorti depuis le premier iPhone les utilisateurs des idevices n'est plus exclusivement composer d'aficionados mais beaucoup plus de monsieurs et madame tout le monde pour qui sortir même 0,89€ pour une app ou un morceau paraît être une fortune, surtout s'ils savent qu'ils peuvent gratuits ailleurs.

Résultat s'il n'y a plus de freemium les gens téléchargeront moins, les éditeurs accuseront le coup et privilégieront les plateformes où ils peuvent encore le faire, attirant alors quelques utilisateurs par la même occasion....

Les gens sont ils prêts à payer, pour moi c'est clairement non, pas pour un Candy Crush, il préfèreront s'acheter une canette de coca plutôt !

avatar oomu | 

ce n'est clairement pas le problème d'Apple.

C'est une entreprise qui n'a jamais été motivée par le fond du panier.

Voir les macs des années 90, la stratégie de l'ipod ou ipad et ses boutiques.

Oui, Apple est prête à SABORDER (auto-suicide) la perspective d'un marché de MASSE si il est médiocre et ne paie pas.

Il y a d'autres entreprises sur ce créneau, ce n'est pas la compétence d'Apple.

-
ce n'est d'ailleurs pas la première décision d'Apple qui potentiellement provoque une migration d'apps vers android.

Apple veut garantir mordicus qu'un achat ou téléchargement sur l'App Store donne bel et bien un produit fini et que tout soit dit carte sur table.

C'est fondamentalement l'équivalent d'un Disney : vous payez, vous obtenez ce qui est promis, Zéro soucis, point barre.

Apple a prévenu: ce n'est que le début.

avatar graloof | 

Peut-être pour recentrer sur iAd ?

avatar ecosmeri | 

Ras le bol de toutes les pub c'est redibitoire. On se croirait sur android. Moi des que je vois de la pub je supprime l'appli. J'ai pas acheté un iphone pour que l'on m'affiche de la pub sans arret.

avatar bibi81 | 

En fait non il y a moins de pub sur Android. D'ailleurs Tim Cook se vantait d'avoir une plate-forme sur laquelle il y avait le plus de pub (bah oui pour pouvoir dire qu'un iPhone est plus utilisé qu'un Android on regarde celui qui affiche le plus de pub)!

avatar Phoenixxu | 

@bibi81 :
Peut être moins de pub d'incitation à regarder des vidéos ou de se connecter à facebook mais pas mal de bandeaux publicitaires peu discrets…

avatar Bobby336 | 

@Phoenixxu
D'après mon expérience, pas plus que sur iOS.

avatar Phoenixxu | 

@Bobby336 :
Vrai que je n'ai plus d'Android au quotidien. Je regardais sur le téléphone de mon ami assez fréquemment. C'est l'impression que j'ai eu effectivement, je ne peux pas trop m'avancer :-)

avatar Phoenixxu | 

C'est vrai que c'est lourd la pub… au moins avoir la possibilité d'avoir une version payante sans pub ou tout simplement un achat in-app permettant la suppression de la pub…
Après, je ne sais pas trop comment ça fonctionne pour les éditeurs mais bon…
J'évite les applis bourrées de pub ou bien bourrées d'achats in-app, du style de Candy Crush

avatar oomu | 

ces mécanismes de harcèlement sont néfastes pour les enfants

certains pays ont commencé à légiférer carrément contre plusieurs des pratiques des jeux freemium

(des pays industrialisés, je pense que c'est le Japon qui a dégainé le premier, faut dire que le principe de la loterie payante des freemium est particulièrement pervers)

Apple se blinde.

avatar oomu | 

"de nouvelles applications ou mises à jour sont encore acceptées par les équipes en charge de la validation sur l’App Store. "

comme le précise la charte de l'app store et apple, le fait de violer la charte mais d'être accepté quand même (l'erreur est statistique et humaine, comme dit le proverbe) ne garantit absolument pas que l'app restera dans la boutique.

Elle peut être dégagée à tout moment quand "un beau matin", Apple va s'en rendre compte au détour d'une revue de routine ou lors d'une mise à jour . Ca peut tomber, PAF !, ptet même juste après avoir soulevé des fonds et bâtit toute votre stratégie commerciale...

avatar oomu | 

"Le constructeur peut-il vraiment poser un ultimatum à des acteurs aussi gros que peuvent l’être King ou Electronic Arts ? "

oui, elle peut. Et manifestement, elle en a rien à fiche de la taille de EA.

avatar Nicolas Furno | 
@ oomu : je sais pas, EA était l'un des rares cités au cours du keynote, à mon avis ils sont bien contents de les avoir quand même.
avatar joneskind | 

@NF

Peut-être que EA est conscient des problèmes que ce mode de "rémunération" engendre. Peut-être qu'ils commencent à perdre des clients. Peut-être que Apple a prévenu EA et d'autres de ses intentions, et que EA a cédé.

Y a plein de très très bon jeux indépendants sur l'appstore qui ne vivent pas de ce modèle économique. Y a plein d'éditeurs qui seraient ravis de voir EA quitter l'appstore pour prendre sa place.

Apple n'a pas besoin d'EA pour avoir de grands jeux sur l'appstore, et un client appstore rapporte en moyenne 20 fois plus qu'un client Android pour des coûts de développement inférieurs et moins de piratage.

Je ne pense pas qu'EA soit prêt à abandonner un marché aussi énorme.

avatar joneskind | 

C'est la meilleure position à adopter.

Les "amis" FB qui te spament à longueur de journées pour obtenir du crédit dans leurs jeux de merde c'est juste insupportable. Et le pire c'est d'entendre "t'as un bouton en haut à droite pour plus recevoir les invitations". Donc en gros, c'est MOI qui doit faire un effort pour ne plus que TU m'emmerdes avec tes jeux débiles que t'es trop radin pour payer ? Tu peux venir chier dans ma pelouse quand t'as plus de PQ aussi si tu veux...

Comme beaucoup, j'ai viré toutes les apps qui contiennent de la pub ou ce genre de conneries.

Et je me réjouis de voir qu'Apple a décidé d'écremer son appstore.

avatar nicolas | 

Clumsy Ninja, sympathique mais avec un système de progression tout simplement débile, utilise également la PUB et les Réseaux sociaux comme aide à la progression (pour réparer les objets abimés) et c'est simplement INSUPPORTABLE !

J'admirais énormément NaturalMotion pour leurs technologies, je me suis régalé sur GTA 4 et 5 (qui utilisent leur moteur Euphoria) et sur leur petit jeu de foot US, mais là c'est abusé. quand je pense qu'ils sont montés sur scène pour un Keynote….

avatar Corentin.R | 

Je dis oui ! Marre d'avoir des pubs de partout.

avatar nono68200 | 

J'aimerais bien effectivement qu'Apple bloque tout simplement le Freemium, et qu'il revienne au vieux achat de base de l'application. Même si ca ne viendra sûrement pas, supprimer au moins la publicité est un bon début.

avatar nicolas | 

un petit bandeau de pub, à la iAd pourquoi pas, c'est pas non-plus la mort (même si ça vide la batterie…) mais ce sont surtout les PUB plein écran imposées, ou proposées pour avancer plus vite, qui sont insupportables!

avatar Yohmi | 

À partir du moment où le contenu additionnel n'est pas acquis définitivement (c'est le cas des items à usage unique par exemple) ou qu'il représente plus que le coût initial du jeu (c'est le cas de tous les freemiums), c'est une arnaque, tout simplement.
Heureusement, certains freemiums sont suffisamment basiques (genre jetpack joyride) pour que l'on puisse jouer sans dépenser dans les items.
Mais dans la majorité des gros jeux, Theme Park etc., c'est tout simplement de l'arnaque.
Ce qu'Apple devrait traquer et signaler en rouge pétant, c'est le "pay-to-win", ces jeux où la progression est conditionnée par un apport financier régulier.

avatar nono68200 | 

Effectivement, c'est une meilleure idée. Un peu comme le jeu Sims quoi. On peut y jouer sans payer, c'est juste plus long. Je crois que c'est l'un des meilleurs jeux actuels que j'ai vu porté sur iPhone/iPad en Freemium.

avatar Phoenixxu | 

@nono68200 :
Après il y a l'exemple des Simpsons où ce n'est pas juste plus long… c'est presque impossible aujourd'hui d'acheter des choses et cette connexion permanente pour jouer est insupportable.

avatar nono68200 | 

Je suis d'accord avec toi. Récemment, RollerCoaster Tycoon a ajouté le mode hors ligne qu'il manquait et j'avoue que c'est beaucoup mieux maintenant ! Même si le jeu reste freemium, on peut avancer sans payer. Il manquerait encore le mode hors ligne au sims d'ailleurs si un reproche était à faire.

avatar manuinbangkok | 

Enfin !!!!!!!!!!!!!

Le freemium est un fléau...

avatar iSc0tty | 

Je me rappelle le début de l'app store, pas de freenium, mais plus de version "lite". Je trouve ça 1000 fois mieux.

avatar Phoenixxu | 

@iSc0tty :
Ouiiiiii j'avais oublié les versions "LITE" !!
Au moins ça annonçait la couleur !

avatar Anonyme (non vérifié) | 

En fait les freemiums, c'est pas des jeux, c'est des machines à sous, ni plus ni moins.

avatar methos1435 | 

Je pense qu'il ne faut pas se leurrer. Apple ne fait pas ça pour protéger le pauvre petit consommateur mais uniquement parce qu'ils ne touchent rien de ces publicités.

Si ils veulent vraiment faire ça dans l'intéret du consommateurs ils feraient mieux de commencer par faire un peu de ménage sur leur store, comme par exemple mettre les applis avec achats intégrés dans une catégorie autre que celle des applis gratos parce que ces applis n'ont rien de gratuit...

CONNEXION UTILISATEUR