Angry Birds et de nombreux jeux freemium collectent des données sans transparence

Mickaël Bazoge |

Quand c’est gratuit, c’est vous le produit. L’adage bien connu s’applique aussi à de nombreux jeux gratuits, comme la série des Angry Birds qui exploite les données des joueurs pour de la publicité ciblée. On peut ne pas aimer la réclame, mais il n’y a là rien de particulièrement choquant : comme la plupart des éditeurs de jeux freemium, Rovio intègre dans ses productions des outils qui permettent à des tiers de collecter des données sur les utilisateurs.

L’éditeur finlandais liste sur son site les 43 partenaires qui récupèrent ces informations, parmi lesquels 14 intermédiaires publicitaires. Vox relève que trois d’entre eux enfreignent certainement le Children's Online Privacy Protection Act (COPPA, une loi américaine entrée en vigueur en 1998 visant à protéger la vie privée des enfants sur internet) : MoPub, la plateforme de pubs de Twitter ; AdMob de Google ; ironSource, une société d’adwares. Des actions en justice sont d’ailleurs en cours contre ces régies.

Une étude menée par des chercheurs de l’université de Berkeley autour des apps destinées aux enfants a démontré que 66% d’entre elles partageaient des identifiants uniques persistants avec des tiers. Or, les enfants de moins de 13 ans ne sont pas censés être suivis à la trace de la sorte. Rovio assure n’utiliser que les identifiants publicitaires réinitialisables fournis par Apple et Google, mais Angry Birds faisait partie des apps collectant les identifiants persistants…

Placé devant l’évidence, un porte-parole de Rovio a expliqué que l’entreprise préférait éviter l’intégration des kits de développement tiers dans ses jeux, de véritables boîtes noires par lesquelles transitent toutes sortes de données. La société indique malgré tout que parfois, il n’y a pas d’autre solution. Le plus gros problème soulevé dans toute cette histoire, c’est que l’éditeur ne connaît pas la nature exacte des données partagées avec des régies et des plateformes de pub. Il n’est certainement pas le seul…

avatar Sorabji | 

Rien de particulièrement choquant ?

avatar bidibout | 

Il faut bien faire de l'argent mais la pub a clairement pourrit le net...

avatar IPICH | 

@bidibout

Tu veux dire la gratuité ?

avatar bidibout | 

@IPICH

Oui, je préférais quand on payait et puis c'est tout.

avatar MarcMame | 

@bidibout

"Oui, je préférais quand on payait et puis c'est tout."

Parce que tu te crois à l’abri pour autant ?

avatar IPICH | 

@bidibout

Moi aussi.

avatar ClownWorld 🤡 | 

Angry Birds etc étaient payants quand ils sont sortis c’est ça le pire

avatar armandgz123 | 

@ClownWorld 🤡

Oui mais bon, s’ils font ça en fremium, ils peuvent très certainement le faire en premium !

avatar TiTwo102 | 

Question :

Quand on dit que les apps collectent des données, elles peuvent aller jusqu'ou exactement ? Collecter quoi ?
Et les réglages de confidentialité, ça sert à quelque chose ou elles ont des moyens détournés d'avoir les infos qu'elles veulent ?

avatar MarcMame | 

Rien n'assure qu'une app payante ou même qu'un micro paiement pour supprimer la pub ne supprime cette collecte et ses usages. Je suis même persuadé du contraire.
Ne vous croyez donc pas à l'abri parce que vous achetez vos applications.
Et la collecte de ces données va bien au delà du seul usage de la publicité ciblée.
Une fois le profil d'un utilisateur bien rempli, il pourrait être revendu à des sociétés d'assurances ou banquaires par exemple. Je vous laisse imaginer ce qu'ils pourraient en faire si vous êtes leur client.

avatar MrYOSS | 

Et dire que j’ai payé ce jeu à l’époque où il n’avait pas encore instauré leur système freemium...

avatar alexis83 | 

@MrYOSS

De même.

avatar Jeckill13 | 

Et MacG ?

avatar marenostrum | 

Ils ont pas accès à tes contacts. Ni les autres ailleurs, sauf les apps qu’on accepte.

avatar alan1bangkok | 

HS ou pas..
jolie pub plein ecran avec activation du son simultané sur ce fil et plein d’autres
au top l’appli Igeneration ....
alors données piquées ?
bulshit

CONNEXION UTILISATEUR