Apple retire Pocket Casts et Castro de l’App Store chinois à la demande du gouvernement 🆕

Nicolas Furno |

Le lecteur de podcasts Pocket Casts n’est plus disponible sur la version chinoise de l’App Store. Comme ses créateurs l’expliquent sur Twitter, Apple a supprimé l’app en réponse à une demande de l’administration en charge de la cybersécurité, la Cyberspace Administration of China. L’alternative était de supprimer certains podcasts de l’app, mais ses développeurs ont préféré disparaître de la boutique plutôt que de céder à cette demande de censure.

La mesure ne concerne que l’App Store chinois, l’app est toujours disponible dans les autres boutiques.

Ce n’est pas la première fois qu’Apple cède face aux exigences de l’État chinois et retire une app de l’App Store dans le pays. L’an dernier, sur fond de mouvements de protestation à Hong-Kong, la firme de Cupertino avait cédé deux fois et retiré l’app du site web Quartz et l’app HKMap.live qui aidait les manifestants hong-kongais.

Ce nouveau cas est encore plus problématique, puisqu’il touche un intermédiaire. Pocket Casts n’est pas visé par le gouvernement chinois parce que l’app pose une menace directe, mais parce qu’elle héberge du contenu jugé dissident par le pouvoir. En retirant l’app de sa boutique, Apple crée un dangereux précédent qui pourrait permettre à tous les lecteurs de podcasts de disparaître à leur tour de l’App Store. Et pourquoi pas les lecteurs de flux RSS ensuite, ou même les navigateurs web ?

Mise à jour le 11/06/2010 à 12h30 : comme prévu, Pocket Casts n’était pas le seul lecteur de podcasts visé par la Chine. On apprend que Castro a subi le même traitement il y a quelques jours, et la mesure concerne sans doute d’autres apps encore.

avatar r e m y | 

C'est Apple qui a supprimé l'app?
Ou est-ce que ce sont ses développeurs qui ont préféré quitter le store chinois plutôt que de censurer certains podcasts?
Ce n'est pas clair car vous dites les 2 dans l'article...

avatar redchou | 

@r e m y

Les développeurs pouvaient modifier leur App et rester sur le store chinois, ils ne l’ont pas fait, Apple a retiré leur app du store, suite à la demande de la Chine.

avatar cecemf | 

@redchou

L’app n’avais rien à voire avec l’histoire (relit l’article) c’est que l’app a refuser de retirer des podcast illégale de l’app donc ils avait deux choix retiré les podcast en question ou l’app serait bannie. Ils ont préféré ce faire retirer. Leur choix.

avatar redchou | 

@cecemf
« L’app n’avais rien à voire avec l’histoire (relit l’article) c’est que l’app a refuser de retirer des podcast illégale de l’app donc ils avait deux choix retiré les podcast en question ou l’app serait bannie. Ils ont préféré ce faire retirer. Leur choix. »

"L’app n’avais rien à voire avec l’histoire"
- c’est pas l’app qui a été retiré?
"c’est que l’app a refuser de retirer des podcast illégale de l’app"
- donc l’app a refusé de s’auto-modifier?
"ils avait deux choix retiré les podcast en question"
- Et pour retirer les podcasts, il fallait modifier l’app, non? Ou c’est toujours l’app qui devait se modifier elle-même? Alors qu’elle n’a pourtant « rien à voire avec l’histoire »?
"Ils ont préféré ce faire retirer. Leur choix. "
- Bon retirage à eux alors, c’est beaucoup plus clair, merci.

avatar adrien1987 | 

Pour faire des bracelets arc en ciel y'a du monde, par contre défendre réellement les libertés des gens c'est une autre histoire.

Heureusement le jailbreak va pouvoir résoudre cette censure.

avatar hledu | 

Le sujet n’est je pense pas aussi simple que certains pourraient le présenter. En quoi Apple pourrait-elle décider de respecter ou non certaines décisions prises par les gouvernements des pays où elle est implantée? Personne n’est au dessus des lois, y compris un GAFAM, on n’arrête pas de le rappeler. La solution serait-elle qu’Apple se retire du marché Chinois? Est-on sûr que cela résoudrait le problème, surtout si elle est seule à le faire?

avatar raoolito | 

@hledu

nan mais ici on a de talentueux gestionnaires de multinationales (la plus chere de l'histoire) qui regleraient le probleme chinois sans sourciller.
C'est si simple, il suffit de se couper entièrement d'un tiers de ses ventes et.. ha non
bon alors on arrete de fabriquer 80% de nos trucs en chine et.. ha non
bon ben on lance la baie des cochons mais version chinoise avec des mercenaires et on renverse le.. ha non

bon ben..
Tout homme qui dirige, qui fait quelque chose, a contre lui ceux qui voudraient faire la même chose, ceux qui font précisément le contraire et surtout la grande armée des gens d'autant plus sévères qu'ils ne font rien du tout.
JULES CLARETIE

avatar victoireviclaux | 

@raoolito

En effet pas simple. Quand elle était petite la Chine (le gouvernement) faisait le "gentil", il séduisait tout le monde pour être dans la cour des grands, et quand tu deviens puissant c'est tout autre...
Sur les île artificielles militaires en mer de Chine, la Chine a promis de ne pas le faire, et en réalité ils l'ont fait... Bref, ils faut qu'ils tombent de leur piédestal un peu.

avatar raoolito | 

@victoireviclaux

voilà.
meme si je doute que quiconque ait pu croire une seconde aux promesses chinoises, en tous ca spas le spays limitrophes. Mais à l'époque (et encore now) pouvait-on se permettre de mettre un humain sur cinq de côté ? Malgré que l'on n'a rien contre Taiwan, il est malheureusement normal que ce soit la chine et pas la petite ile qui soit au conseil de sécurité de l'Onu. D'un certain point de vue, l'Inde ou l'Allemagne ou le Japon y ont plus/autant leur place que la France ou le Royaume uni par exemple...
mais bon, dire cela c'est affronter un fait simple: non, le pays nommé en tant que France n'est plus, et de tres tres loin, un acteur qui compte tant que cela dans ce monde.

avatar victoireviclaux | 

@raoolito

Certes, mais la France a commis des erreurs auparavant, mais on n'était pas là lorsque les décisions ont été prise. Aujourd'hui, il faut avancer sans écraser les autres si possible... C'est ce que fait la Chine et elle devient très agressive avec ses voisins et au niveau mondial.

avatar raoolito | 

@victoireviclaux

Je doute qu'elle essaye de ne pas écraser les autres, c'est plus la méthode que l'objectif qui la différencie du bigD :)

avatar byte_order | 

@raoolito
> nan mais ici on a de talentueux gestionnaires de multinationales (la plus chere
> de l'histoire) qui regleraient le probleme chinois sans sourciller.
> C'est si simple, il suffit de se couper entièrement d'un tiers de ses ventes et..
> ha non
> bon alors on arrete de fabriquer 80% de nos trucs en chine et.. ha non
> bon ben on lance la baie des cochons mais version chinoise avec
> des mercenaires et on renverse le.. ha non

Vous oubliez une option très simple dans votre liste :

bon ben on arrête notre marketing comme quoi Apple a pour ambition première d'améliorer la vie des gens, veut changer le monde en un monde meilleur, défend les valeurs humanistes, les droits de minorités, la liberté d'expression et bla bla bla parce que là cela fait de plus en plus hypocrite, vu qu'on aligne systématiquement nos décisions sur nos intérêts financiers, rien d'autres.

bon, certes on y perdrait légèrement en image de marque, mais pas tant que ça, notre clientèle étant elle même tout autant hypocrite de toute façon en achetant nos produits qu'elle sait être produit à bas cout sociaux dans des pays qui ne respectent pas les mieux les valeurs "humanistes". Et en plus on a une clientèle plus captive que la concurrence, sa mobilité vers des produits concurrents est moins élevée grace aux nombreuses entraves et verrous et interroperabilités réduites.

Ah, ouais, ça on pourrait, sans y perdre beaucoup.

Mais elle ne le fait pas.

Elle continue de vouloir jouer sur les 2 tableaux.
Ca c'est bel et bien son choix.
Elle choisi de maintenir l'hypocrisie.

C'est ça qui fait débat.

Bon, vu que sa clientèle lui pardonne quasiment tout (persuadée que rompre avec l'univers Apple serait trop douloureux... alors qu'en fait pas autant qu'on le croit ou fait croire), elle aurait tord de s'en priver, remarquez.

avatar raoolito | 

@byte_order

Pour ecrire autant d'énormités, de raccourcis et de simplifications, confirmez moi que le device que vous utilisez là est a la fois bio degradable, equitable et fabriqué dans votre région sinon vous etes pire que toutes les choses que vous venez d'ecrire.

avatar Bigdidou | 

@hledu

«  En quoi Apple pourrait-elle décider de respecter ou non certaines décisions prises par les gouvernements des pays où elle est implantée? »

En nous empêchant, nous, démocratie française de développer STOPCOVID comme nous l’entendons ?

avatar Krysten2001 | 

@Bigdidou

Ce n’est pas du tout la même chose

avatar abioninho | 

Les commentaires... c’est si compliqué de comprendre qu’on puisse respecter la souveraineté d’un Etat ?

Il y a quand même moins de fuite des valeurs morales en Chine que dans d’autres pays...

avatar occam | 

@abioninho

"Il y a quand même moins de fuite des valeurs morales en Chine que dans d’autres pays..."

De Lu Xun à Liu Xiaobo en passant par Simon Leys, il faut n’avoir jamais lu une ligne d’un auteur chinois moderne, ni même les enseignements d’un sinologue amoureux de la Chine, pour affirmer pareille énormité.

avatar abioninho | 

I guess

avatar ckermo80Dqy | 

@abioninho

😂😂😂 ou pleurer au choix...

avatar Sindanárië | 

@abioninho

« Il y a quand même moins de fuite des valeurs morales en Chine que dans d’autres pays... »

Ça c’est du comique !
Bravo 🍾.
C’est pour quand la compilation des meilleurs moments ? 😅

avatar pagaupa | 

@abioninho

« Il y a quand même moins de fuite des valeurs morales en Chine que dans d’autres pays... »
Tu m’étonnes ! Vu ce que tu risques si tu sors des clous...😂

avatar Cactaceae | 

L’app Podcast (d’Apple) va vivre ses dernières heures en Chine ? Il me semble que Apple Books est déjà censuré dans le Milieu ?

avatar Neibaf | 

Le book store n’est pas accessible si on est connecté à un compte chinois. Pour Podcast, jusqu’ici tout va bien...

avatar garba50 | 

La question c’est,
Si un état anti LGBT décide de retirer une appli de rencontre pour LGBT, Apple le ferait il ?

avatar PierreBondurant | 

@garba50

Si c’est un état puissant comme la Chine, Tim Cook acceptera sans sourciller.
Si c’est un état faible économiquement et qui ne source pas de composants indispensables à la production d’iPhone, Tim Cook lancera une grande campagne de com sur les réseaux sociaux « tous unis face à la censure »

avatar r e m y | 

@PierreBondurant

C'est effectivement très simple...
Pourquoi ces débats sans fin à chaque fois 🤦‍♂️

avatar PierreBondurant | 

@r e m y
Parce qu’à chaque fois ils se font prendre la main dans le sac!

avatar r e m y | 

@PierreBondurant

Mais c'est à chaque fois la même main et le même sac...
Donc l'effet de surprise s'estompe, je trouve 🥺

avatar PierreBondurant | 

@r e m y
Oui et non.
Oui car c’est juste un renoncement de plus, rien de neuf sous le soleil si ce n’est que quand on se présente comme très vertueux faut assumer derrière.
Non car on passe un niveau à chaque fois: avant c’était une catégorie d’app (VPN), puis une seule app (celle des manif à HK), maintenant c’est le contenu d’une seule app...
L’étau se resserre, c’est pas inintéressant de noter le niveau n’atteint en Chine. Ça pousse aussi à s’interroger sur ce qui se passe chez nous

avatar r e m y | 

@PierreBondurant

C'est pas faux...
On peut aussi évoquer les modifications cartographiques (pour satisfaire tantôt la Chine, tantôt la Russie...) et les comparer aux "retouches" manuelles apportées sur la ville de Washington DC en face de la Maison Blanche et du bureau de Donald

avatar occam | 

@r e m y

#ChineseLivesMatter

Et puis non, renseignements pris, pas tant que ça.
Dès que le bilan faramineux d’AAPL risque de baisser d’un yuan, adieu les grands principes et les bons sentiments.

Comme disait Groucho Marx :
« These are my principles.
And if you don’t like them... well, I have others. »

avatar Sindanárië | 

@garba50

« La question c’est,
Si un état anti LGBT décide de retirer une appli de rencontre pour LGBT, Apple le ferait il ? »

Tim Cook ne fait que dans la sauvegarde et la protection de 🏀 ⚽️ signés 😅

avatar pagaupa | 

@garba50

Bien sûr ! Si le marché est juteux.

avatar cecemf | 

Apple n’a pas le choix ils suivent la loi comme toute compagnie en Chine. Pourquoi faire un article qui fait croire que c’est le choix d’Apple? Franchement !

avatar r e m y | 

@cecemf

Ils font peut-être un peu de zèle quand même...
Ces podcasts que le gouvernement Chinois juge licencieux, sont accessibles depuis n'importe quel autre lecteur de podcast ou navigateur internet. Apple va-t-elle tout supprimer(dont Safari) en Chine? 😳

avatar cecemf | 

@r e m y

Encore une fois c’est pas le choix d’Apple. Il doivent faire ce que le gouvernement chinois le dit. Donc après c’est le gouvernement chinois de dicter ce qu’il veulent. C’est comme ça qu’un pays avec dictature et censure marche. Faut pas ce plaindre quand cette censure et appliquer. Ça toujours était comme ça.

Les navigateurs seront pas interdit mes les sites qui héberge les podcast seront sans doute fermer si pas retirer. Est n’oublie pas que les fournisseurs internet bloque les sites aussi via les serveurs DNS. C’est pas Apple qui faut râler c’est le gouvernement et ça ça changera jamais.

avatar webHAL1 | 

@cecemf

Apple a parfaitement le choix. Le gouvernement chinois n'est pas l'actionnaire majoritaire de cette entreprise et n'est pas membre de son conseil d'administration ou de son équipe dirigeante.

avatar byte_order | 

@cecemf
> Encore une fois c’est pas le choix d’Apple. Il doivent faire ce que le gouvernement
> chinois le dit.

Apple n'étant pas une entreprise dont le quartier général est installé en Chine, non, elle n'a pas cette obligation, elle ne rélève pas du droit chinois.
Sa succursale installée en Chine, oui, mais Apple Inc., non.

Apple Inc. a donc plusieurs choix possibles. Elle peut parfaitement cesser d'avoir une activité commerciale ou de sous traitance avec la Chine, par exemple. Laissant ainsi à la Chine la responsabilité de censurer l'accès ou le contenu accessible sur l'AppStore depuis des iPhones situés en Chine, par exemple.

Elle choisit de préferer garder son accès au marché et à la soutraitance en Chine. C'est un choix de sa part.

Toutes les entreprises multinationales - non chinoises elles mêmes - n'ont pas un pied en Chine. Y'a rien d'obligatoire à cela.

Bien sûr que c'est un choix. Financier.

> Les navigateurs seront pas interdit

Avec l'arrivée du DNS chiffré, c'est pourtant bien un risque, car il deviendra alors très compliqué de savoir quel site est accédé par votre navigateur.

avatar kogaratsu | 

@cecemf

Tout censure entravant les libertés individuelles, même écrite dans la loi de n’importe quel état souverain, ne devrait pas être imposée par une société moderne comme Apple.

avatar byte_order | 

@cecemf
> Apple n’a pas le choix ils suivent la loi comme toute compagnie en Chine.

Si, elle a le choix d'être en Chine ou pas.
Google est bloqué en Chine, par exemple. Ils ont fait un autre choix, préférant renoncer plutôt que de respecter les exigences demandées. Laissant la place libre à Baidu, du coup.
Dans les 2 cas, y'a le choix d'accepter ou de refuser les conditions dictées par le pays pour y avoir une activité.
Dans les 2 cas, y'a des conséquences au choix, car la responsabilité découle toujours du choix fait.

Elle a choisi d'être en Chine pour des raisons financières (entreprise fabless, sous-traitance à bas cout social) et commercial (marché intérieur important). Libre à elle.

Elle a également choisi de se présenter comme une multinationale qui défend des valeurs humanistes, qui veut "changer" le monde, qui s'auto-qualifie d'avoir et de vouloir continuer d'"améliorer" le monde.

Ces 2 choix semblent incompatibles.
L'un d'entre eux semble hypocrite, mensongé.

C'est ça qui fait débat.
Pas qu'elle respecte les lois dans un pays où elle a choisi d'avoir une activité.
Mais qu'elle prétende dans le même temps de défendre *d'abord* des valeurs pour améliorer la vie des gens, par contre, si.

Ou alors va falloir expliquer en quoi faciliter la censure des idées est une valeur qui améliore la vie des gens !?

avatar Krysten2001 | 

@byte_order

Elle peut améliorer la vie dans gens dans les conditions de travail mais si le gouvernement dit de faire ça ben ils sont obligé en tout cas pour l’app store. Vous pensez que ce serait mieux de mettre pleins de personnes au chômage ?

avatar cecemf | 
[modéré] doublon
avatar Malvik2 | 

Les commentaires du style « Apple ne fait qu’appliquer la loi », ils n’ont « pas le choix » etc, c’est vraiment affligeant.

C’est dans la loi chinoise de ne pas afficher le drapeau Taïwanais ? Bien sûr que non, Apple lèche simplement le cul, passez moi l’expression, d’un de ses plus fidèle clients.
Des exemples comme ça il y en a un paquet.

Ah par contre pour faire du bracelet coloré ou s’exprimer sur le Black Lives là y’a
Plus de monde.

avatar i'mMaC | 

Ça ouvre moins sa gueule niveau censure d’un coup Apple... blacklivemarketing... Chineseliveproduction

avatar Arf1 | 

Pas besoin de savoir gérer une multinationale pour donner son avis sur la question et de comprendre que Apple n’obéit pas aux lois Chinoise mais qu’elle s’y soumet là est toute la différence...

Rappel des faits sur l’histoire des applications Russes pré-installées sur les iPhones :

« Un porte-parole d'Apple a fait savoir que cette mesure représenterait une « menace potentielle pour la sécurité ». L'entreprise disait aussi qu'elle pourrait « reconsidérer son modèle économique en Russie » »

Deux poids, deux mesures.

Donc oui on comprends l’indignation dans les commentaires suite aux bracelets Arc-en-ciel, aux Black Washing et à la diversité chez Apple.

C’est méprisant et honteux et les actionnaires commencent à faire entendre leurs voix là dessus (cf dernière présentation des résultats).

avatar marenostrum | 

Apple a plus besoin de la Chine que la dernière pour Apple. C’est un rapport de forces comme tout autre relation.

avatar Beaubarre | 

@Malvik2

T'es pour l'indépendance de Taiwan? Je sais pas si tu comprends que 98% de la population de l'ile est chinoise - immigration récente. Si on lui rendait l'indépendance la justice serait aussi qu'ils repartent tous en Chine et la rendent aux 2% d'autochtones spoliés.

avatar iTouchKiller | 

C'est une trahison d'Apple.

avatar Adrienhb | 

Bien vu pour les lecteurs de flux rss!

CONNEXION UTILISATEUR