Epic organise un tournoi Fortnite contre Apple… mais pas sur iOS

Nicolas Furno |

Epic Games ne vacille pas dans son combat contre Apple, en tout cas pas publiquement. Le créateur de Fortnite organise un tournoi qui aura lieu le 23 août sous la bannière #FreeFortnite qui est mise en avant depuis le lancement de ses hostilités contre l’App Store. Si vous avez raté un épisode ou deux, vous pouvez rattraper votre retard à cette adresse, mais rappelons rapidement qu’Epic a attaqué Apple en justice après avoir ajouté des achats directs dans son jeu.

Ce tournoi est une nouvelle brique dans l’attaque d’Epic, qui est autant judiciaire que médiatique. Le rythme judiciaire étant ce qu’il est, il faudra peut-être plusieurs années pour obtenir un jugement en faveur de l’une des deux parties. En attendant, Apple a promis de supprimer le compte développeur des créateurs de Fortnite le 28 août, sauf si une mise à jour sans les achats directs était soumise.

Epic compte sur ses millions de joueurs pour mettre la pression sur Apple et éviter d’avoir à céder. C’est tout le sens de ce tournoi, qui permettra aux joueurs participants de gagner plusieurs prix, virtuels et même matériels. Le costume de Tim Cook du leader de la vidéo parodique de 1984 pourra être gagné et être utilisé dans le jeu. Pas moins de 20 000 casquettes « Free Fortnite » aux couleurs du logo original d’Apple seront expédiées dans le monde, et il y aura même quelques appareils capables de jouer à Fortnite à gagner.

Le top du classement pourra gagner une Xbox One X, une PS4 Pro, une Nintendo Switch, ou même un smartphone Android orienté jeu… mais pas d’iPhone ou d’iPad, forcément. D’ailleurs, Epic Games prévient que la version iOS du jeu ne permettra pas de participer au tournoi. L’éditeur est constant dans cette promesse, tout comme Fortnite ne bénéficiera pas de la nouvelle saison attendue à la fin du mois sans une nouvelle version.

Fortnite peut toujours être réinstallé sur un iPhone ou un iPad, à condition d’avoir téléchargé le jeu une première fois avant son retrait par Apple. Epic ne veut/peut pas utiliser le mécanisme de mises à jour de contenus intégré à son app pour offrir la nouvelle saison ou le nouveau tournoi. À la place, l’entreprise recommande un autre appareil compatible avec Fortnite… et incite surtout les joueurs mécontents à se manifester auprès d’Apple.

Depuis le départ, l’affaire est savamment orchestrée par Epic pour faire d’Apple (et de Google) le coupable. Est-ce que cela suffira à faire plier Cupertino ? Pour le moment, Apple n’a pas cédé d’un pouce.


avatar madmak | 

En tant qu’utilisateur de produits Apple, je suis de plus en plus ligoté par une marque devenue hégémonique. L’alternative étant un faux sytème libre par Google. Rien de réjouissant. Alors, à part se passer d’un smartphone, il ne reste qu’à espérer que les régulateurs mettent de l’ordre là-dedans. Dans ce contexte, je n’ai aucune sympathie pour Epic. Mais si je suis pas du côté d’Epic, Epic est de mon côté. Je ne comprends pas tous ces gens qui défendent Apple bec et ongles comme si c’était quelqu’un de leur famille. J’ai du matériel Apple depuis le Mac Classic. A l’époque Apple était l’allié de circonstance des consommateurs piégés dans le système Wintel. Aujourd’hui, c’est Epic, pas plus altruiste que l’Apple de l’époque, qui est notre allié de circonstance. Et comme à l’époque, une majorité de consommateurs vénérait Microsoft et Intel, qui ont fait perdre des années de progrès à l’informatique. Vive la liberté !

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"A l’époque Apple était l’allié de circonstance des consommateurs piégés dans le système Wintel."

Souhaitons dans ce cas plus de succès à EPIC dans son combat qu’en eu Apple dans le sien.

La plateforme Wintel ayant clairement remporté la bataille des PDM 😉

avatar YetOneOtherGit | 

@madmak

"Et comme à l’époque, une majorité de consommateurs vénérait Microsoft et Intel"

La « vénération » ne concerne que quelques microcosmes et ne fait pas le succès.

Ce sont les stratégies et les tactiques de MS et Intel ainsi que les énormes moyens financiers dont ils disposaient qui ont fait la victoire.

Pages

CONNEXION UTILISATEUR