Carte SIM universelle : les opérateurs soufflent le chaud et le froid

Mickaël Bazoge |

La carte SIM qu’Apple a glissée dans les iPad Air 2 et iPad mini 3 américains est une curieuse bestiole que les opérateurs regardent d’un drôle d’air. Même si AT&T est partenaire de cette initiative, le deuxième opérateur américain ne donne pas l’impression d’avoir bien saisi l’intérêt de cette SIM (ou trop bien…), puisque les utilisateurs qui choisiront un de leurs forfaits tablette verront la carte SIM d’Apple verrouillée : pour changer de forfait chez un autre fournisseur, il faudra demander une autre SIM Apple, ce qui en trahit la philosophie de base (lire : AT&T verrouille la carte SIM universelle d'Apple).

Cliquer pour agrandir

Verizon, l’autre grand opérateur aux États-Unis, ne participe pas au programme. Pour pouvoir utiliser un iPad Air 2/iPad mini 3 Wi-Fi + Cellular sur ce réseau, il faudra se rendre en boutique et troquer la carte SIM Apple contre une carte SIM Verizon. Il s’agit, comme l’écrit Sam Davies après avoir effectué l’opération dans une échoppe de l’opérateur, de récupérer un maximum d’informations sur le client : en l’obligeant à se rendre dans une boutique, Verizon en profite pour collecter des données que le consommateur n’a pas à donner en passant directement par l’iPad – éventuellement, Verizon peut aussi lui vendre quelque chose d’autre en plus. Avec le système de SIM universelle mis en place par Apple, l’utilisateur conserve la maîtrise sur ses choix.

Cliquer pour agrandir

Par ailleurs, un document de l’équipe des ventes d’Apple, fuité par 9to5Mac, donne quelques précisions sur le fonctionnement de la SIM universelle à l’international. Les utilisateurs d’iPad Air 2 américains en vacances sur le sol anglais pourront passer à un forfait EE, l’unique opérateur britannique ayant signé un accord avec Apple (l’inverse est aussi vrai, c’est à dire de passer de EE à un opérateur US participant). Le constructeur confirme que sa carte SIM peut être retirée du berceau de la tablette pour la remplacer par une carte d’un autre opérateur (comme chez Verizon). Par ailleurs, le texte décrit EE comme un des premiers participants au service : on comprend que d’autres seraient donc dans les tuyaux.

Pour la France, Orange ne ferme pas totalement la porte à la carte SIM universelle, sans s’engager plus avant (lire : Orange ne ferme pas le tiroir de la carte SIM Apple). Chez nos confrères de NextInpact, SFR explique que « la carte SIM universelle est en effet proposée aux US et en Angleterre ; elle n’a pas encore été lancée sur le marché français et son utilisation reste limitée à des usages data et seulement sur iPad. Et sont uniquement pré-payées ». Pas de commentaire chez Bouygues.

avatar ifranz67 | 

On va y venir !! Ca prendra peut être du temps mais d ici quelques années Apple aura gagné ! Hâte de pouvoir garder ma sim et quand je voyage choisir un prépayé sans m emmerder à aller dans une boutique !

avatar Almamida | 

Ce serait tellement plus pratique en effet d'arriver à l'étranger et de valider en direct un abonnement local.
Que ce soit pour l'iPad ou l'iPhone.

avatar Ajioss | 

Les opérateurs comptent encore sur la présence physique du client en boutique ou au téléphone pour vendre des produits et services complémentaires en effet . Apple brise encore plus le lien ( la dépendance ?) du client vers l'opérateur. Je les comprend dans un sens d'être méfiants.

avatar bibi81 | 

Apple ne va pas manquer de demander aux opérateurs sa com pour toutes inscriptions...

Un peu comme Phone House, on voit bien le résultat en France, verser une commission c'est incompatible avec des forfaits peu chers.

La carte SIM universelle annonce donc une hausse des prix des abonnements... Et quand elle sera bien implantée dans les iPhones/iPad, j'imagine bien Apple facturer la moindre modification du contenu de la carte SIM demandée par les opérateurs (les opérateurs font régulièrement des mises à jour des cartes SIM notamment pour mettre à jour les droits d'itinérance à l'étranger). On va se retrouver comme en 2007 avec le forfait normal et le forfait iPhone 10EUR plus cher par mois...

avatar raf30 | 

@bibi81
Exactement !
On va passer d'un marché en passe d'être assaini et consolidé à un "préoperateur", Apple, qui va bien vouloir se servir tôt ou tard...

avatar init__zero | 

Mouais....

avatar lowpette | 

Ça m'aurait évité d'attendre 1h pour obtenir ma sim chez Sfr...

avatar Vaudan | 

@lowpette :
Ça va non une fois une heure dans ta vie ?

avatar en ballade | 

L'idée d'Apple est plutôt intéressante mais pas gérer par cette compagnie mais plutôt par un consortium pas envie qu'apple 'bouffe à tous les râteliers'

avatar Garfield3 | 

Sans doute pratique, mais dubitatif sur le long terme. Si demain Apple devient un intermédiaire entre le client et l'opérateur voir un intermédiaire incontournable ça risque de grincer des dents.

Un intermédiaire ne travaille jamais gratuitement et Apple pourrait demander sa part du gâteau et qui va payer la différence comme d'hab le consommateur.

En bon intermédiaire Apple pourrait aussi privilégier les offres qui lui sont favorables financièrement et c'est pas sûr qu'elles le soit tout autant pour le consommateur.

Bref .....

avatar Boud | 

Je suis désolé mais moi je trouve l'idée bonne, la mise en place très mauvaise.

La sim universelle devrait être largement plus intéressante sur les smartphones, et non sur ipad, et non limité à APPLE.

De plus c'est limité en DATA et reste limitée pour du prépayé, donc encore moins d'intérêt.

Je pense surtout que les opérateurs n'accordent pas plus d'importance à cette idée vu le faible impact, mais aussi le wifi ... Par contre ils accordent de l'importance à la possibilité que cette solution soit étendue.

avatar JLG47 | 

@bibi81

La théorie du complot.
Pourquoi voir toujours tout en noir.
Quand Apple s'est lancé dans la musique, cela a été le même refrain.
Jamais la musique n'a été aussi accessible.
Pourquoi changer une puce quand un code suffit?

CONNEXION UTILISATEUR